Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Tour 2014 : plutôt bon pour Valverde

Publié par Clément sur 23 Octobre 2013, 13:22pm

  Le parcours du Tour 2014 vient d’être dévoilé. En attendant de connaître tous les profils d’étape (il faudra attendre plusieurs semaines pour cela), mon impression est la suivante : il est globalement favorable à Valverde. Et ce pour une raison principale : il est complet. Il y aura de tout sur ce Tour, qui n’a rien de terrifiant, mais qui est très équilibré et laisse libre cours aux surprises. Pour un coureur comme Valverde, complet, brillant sur quasiment tous les terrains, et capable d’offensives, c’est une belle opportunité.
Il y aura de la haute montagne, oui, mais tout ne se jouera pas là.
D’abord, les organisateurs ont voulu proposé une forte moyenne montagne, un terrain qu’affectionne Valverde. Les Vosges, souvent décevantes, ont été corsées, en particulier avec une arrivée intéressante à Gérardmer et surtout le retour de La Planche des Belles Filles, où l’Espagnol pourra prendre sa revanche.
Ensuite, la 5e étape empruntera 15 km de pavés dans ses 70 derniers kms, soit 9 secteurs pavés, dont les fameux Mons-en-Pévèle et Orchies : c’est suffisant pour qu’un grand leader et même plusieurs perdent du temps, voire doivent renoncer à leurs ambitions au général. Froome a dors et déjà exprimé ses craintes à propos de l’étape des pavés. Quintana ne sera pas non plus à son avantage sur ce terrain. Valverde, au contraire, a déjà par le passé dit qu’il appréciait les pavés.
Qui-plus-est, la 7e étape, vers Nancy, offrira un terrain propice aux bordures : voilà encore un endroit susceptible de créer des surprises qui viendraient perturber l’ordre établi (Froome grand favori, Nibali challenger n°1…).
Enfin, la 2e étape en Angleterre est annoncée comme un mini Liège Bastogne Liège, intéressant aussi.

Bref, c’est un Tour où l’audace et la surprise peuvent contrecarrer des scénarios préétablis. C’est dans cette optique qu’il a été décidé que le parcours comporte seulement 54 km de chrono (le plus faible total depuis 1934 !), ce qui a priori un avantage pour Valverde - je dis bien "a priori" car en réalité il risque tout de même de perdre pas mal de temps étant donné que ces 54 km sont concentrés en une étape (heureusement, ça sera en toute fin de Tour : la condition physique jouera donc un rôle majeur, ce qui peut changer la donne).

En fait, ce Tour peut sourire à Alejandro parce qu’il peut tirer parti de tous ces terrains différents, là où Froome et Quintana se seraient régalé d’un parcours taillé pour les purs grimpeurs, ce qui n’est pas le cas ici. C’est pourquoi voir notre champion disputer le Tour en 2014, à la place du Giro, peut aussi être un bon choix.
Néanmoins, ce parcours est à double-tranchant : étant donné qu’il apportera son lot de surprises, il faudra que la chance accompagne Valverde…Eh oui : en voyant le verre à moitié vide, on peut aussi se dire que toutes ces opportunités sont autant de pièges dans lesquels il pourrait tomber (les bordures entraînent des cassures, les pavés provoquent des chutes, etc.). Cela dit, et je terminerai par là-bas, je crois que malgré tout, c’est une opportunité quasi-unique pour lui : en effet, étant donné qu’il n’est ni le meilleur grimpeur du monde (Froome est au-dessus du lot), ni le meilleur rouleur (loin de là), mais qu’il est en revanche le plus complet du peloton, des occasions comme celles-là ne se représenteront peut-être plus dans sa carrière. Oui, vu ce parcours, le podium est vraiment jouable (la victoire finale, en revanche, sera très difficile, car cela impliquerait de battre Froome, Nibali, Contador et Rodriguez à la fois). Reste maintenant à connaître son avis, et surtout celui d’Unzue qui décidera qui de Valverde ou Quintana visera le maillot jaune l’an prochain.

Commenter cet article

joel 26/10/2013 09:58

C'était un criterium sans vraie signification sportive : au Japon, Froome, Sagan et Costa aux trois premières places. Alejandro 10e

Et puisque l'équipe Movistar doit faire son premier stage la semaine prochaine (merci pour l'info Clément) je ne crois pas qu'Alejandro ira au criterium de Curaçao.

Clément 26/10/2013 12:57

En effet son nom a été retiré de la startlist sur le site officiel !

Clément 25/10/2013 17:21

- La semaine prochaine, 1er stage de présaison de la Movistar à Pampelune ! Ce n'est pas impossible qu'à l'issue de ce stage, la décision sur la participation de Valverde et de Quintana au Giro ou au Tour soit prise, ou du moins que la réflexion ait progressé.

- Du coup avant que la décision n'arrive, ce week end nouvel article, co-écrit avec Benoit, sur les possibilités qui s'offrent à Alejandro la saison prochaine :)

joel 25/10/2013 16:55

Alejandro à côté du sumo! il ne fait pas le poids!

https://twitter.com/alejanvalverde/status/393677990984298497/photo/1

joel 25/10/2013 16:49

Dayer Quintana, le jeunet frère de Nairo (21 ans), vient se signer officiellement chez Movistar.

Clément 25/10/2013 18:46

Une excellente nouvelle. Sans aller jusqu'à partager l'avis de Nairo qui annonce que son frère est encore meilleur que lui (!!!), je pense qu'il peut vraiment être un bon grimpeur à l'avenir.

Notons qu'il y aura donc 3 duos de frères l'an prochain chez Movistar : les Herrada, les Izaguirre et les Quintana !

joel 25/10/2013 10:09

Petit débat intéressant sur Velochrono : la place de la montagne dans le Tour 2014

- http://www.velochrono.fr/actu/2013/le-tour-le-plus-montagneux-sous-prudhomme/#ixzz2iibUhjDc

L’un des rédacteurs pense que rarement le tracé lui a paru aussi favorable aux grimpeurs. Il fait la comparaison avec celui de 2010, mais la grande différence, selon lui, par rapport aux Tour les plus montagneux des années 2000 vient « des étapes situées hors des massifs pyrénéens et alpestres […] Le final de la deuxième étape sera par exemple bien plus difficile à négocier que ce que l’on a connu en Corse l’année dernière […]. Les trente derniers kilomètres de la huitième étape à Gérardmer sont également très rudes et devraient provoquer des écarts entre les favoris supérieurs à ceux de Mûr-de-Bretagne (2011) ou Super-Besse (2011 et 2008). Les 4000 mètres de dénivelés positifs de l’étape de la Planche des belles filles vont également en ce sens. Contrairement aux passages précédents dans le Jura (excepté Porrentruy en 2012), les Vosges ou le Massif central, les organisateurs du Tour sont cette fois allés au bout de leur logique en proposant un parcours ardu du début à la fin de l’étape.

L’autre rédacteur estime de son côté que « rien n’égale, quand même, les Pyrénées et les Alpes : les ascensions qui font la différence, ce sont celles qui durent, qui ne permettent pas à un coureur distancé de se refaire la cerise […] Il faudra se concentrer sur Risoul, le Pla d’Adet et Hautacam, les trois épisodes cruciaux de ce programme. On est quand même encore loin de ce que proposent le Giro et la Vuelta, ce qui n’est d’ailleurs pas plus mal car les orientations trouvées par ces deux courses sont sans doute trop excessives et mettent toujours en valeur les mêmes protagonistes. C’est un Tour de France 2014 équilibré, varié, qui a du caractère. Ce n’est pas pour autant une ode à la haute-montagne. »

A suivre : qu'en pensera Alejandro lorsqu'il aura bien regardé le parcours?

joel 25/10/2013 09:51

Le choix Giro ou Tour déterminera le programme du début de saison. Le Giro a lieu un mois avant le Tour, ce qui signifie que dans le cas où cette option prévaudrait, il faudrait qu’ Alejandro arriver beaucoup plus tôt à 100% de sa forme.

Si Alejandro choisit le Tour on peut s'attendre à un déroulement plus classique ... C'est d'ailleurs en partie ce qui chagrine certains d’entre nous ! On voudrait le voir un peu sur d'autres courses. Pas facile quand on y réfléchit, on voit mal par exemple comment il pourrait faire une croix sur les Ardennaises!

Le Tour des Flandres? j'ai déjà dit ce que j'en pensais...mais s'il faut absolument aller rouler sur des pavés en prévision du Tour , il y a une ou deux demi semi classiques belges qui pourraient être retenues. Je pense au Grand Prix E3 ou à la Flèche brabançonne (à la fois pavés + profil ardennais), qui pourraient remplacer le GP Miguel Indurain et la Vuelta Rioja (pas palpitante !). En ce qui concerne ces pavés qui font peur à tout le monde, je rappelle (même s’il n’y a pas de comparaison possible) qu’Alejandro a remporté l’an dernier un criterium sur pavés urbains à Roosendal aux Pays-Bas… En fait c’est plus la chute ou l’incident mécanique qui sont à redouter. Il faut rouler devant, avoir un bon pilote. Dommage que Flecha ait raccroché : à la place d’Unzué j’aurais pensé à lui !

Froome annonce de son côté qu’il est tenté par Milan-San Remo après le Tour d’Oman. Je ne cache pas que, là, ça m’exciterait beaucoup. Nouvelle fin de parcours, nouvelle difficulté avant le Poggio. Gilbert y croit beaucoup. Froome pense qu’il peut y tenter sa chance. Gerrans y a été victorieux en 2012 après s’être fait battre deux fois par Alejandro les semaines précédentes (à Willunga au Down Under et au lac de Vassivière). C’est une course pour les hommes aguerris, capables de franchir les 250 kms, pour les puncheurs-sprinters. Il a le profil idéal !

BIP 24/10/2013 18:59

Ce tour n'est pas si facile que ça... Je trouve d'ailleurs qu'il y'a pas mal de cols à fort pourcentage et ce ne sont peut-être pas ceux qui conviennent le mieux à Alejandro... Cela dit on verra bien. Même si je rêve depuis le temps le voir faire le Giro j'avoue quand même avoir une préférence pour le voir faire le tour. Juste parce que le tour est plus médiatique que le Giro. C'est la seule raison. Et puis ne nous cachons pas 2014 sera sa dernière chance de podium. Alors que le Giro peut-être qu'il en sera encore capable en 2015. Bref je ne fais que brasser de l'air là:)

Julien 24/10/2013 15:49

Les pavé me font peur car avec la poisse récurrente de Valverde, il va crevé ou cassé... Il y a aussi le CLM de 50 km sur du plat, les écarts vont être énormes. Je le voit plutôt gagner plusieurs étapes dont Planche des belles filles

colin 25/10/2013 01:49

Trop dur pour lui la planche des belles filles, il n'a plus la giclette pour ces pentes là, ce sera même assez compliqué pour l'arrivé a gerardmer a la mauselaine, c'est le mur de huy en deux fois plus long... Il ne sera peut être pas loin sur ces étapes mais pour la gagne ça ne lui correspond plus ces arrivées courtes et raides.

joel 24/10/2013 17:38

Oui, les Vosges sont vraiment présentées dans ce parcours comme le 3e massif montagneux, à égalité avec les Alpes et les Pyrénées. On a déniché de très forts pourcentages dans l'étape de Gérardmer et les 9e, 10e étapes seront de vraies étapes de montagne.

Poulidor a perdu le Tour dans les Vosges (67 ou 68), celui qu'il semblait ne pas pouvoir perdre!

Clément 24/10/2013 16:14

C'est un Tour où il faudra avoir la chance de son côté, c'est clair et net. Il y aura de multiples occasions de se faire avoir "bêtement" pendant les 3 semaines, plus que d'habitude, mais ça peut jouer en la faveur de Valverde s'il est malin et offensif. C'est Gadret qui le disait : un coureur comme Valverde aura vraiment intérêt à dynamiser la course (bien) avant les Pyrénées, en particulier dans les Vosges qui sont réellement difficiles, pour une fois. Et il pourra probablement compter sur Nibali pour être offensif avec lui ! Voire Contador aussi, puisque dans un mano à mano contre Froome, l'Espagnol ne fait pas le poids.

joel 24/10/2013 10:54

Je ne voudrais pas faire dire à Alejandro des choses qu'il n'a pas dites par des traductions abusives!

Sur le site Movistar (versio esp.) : "...y veremos si hago el Giro o el Tour. Personalmente me gusta más el Tour…"

Sur le même site (version anglaise) : "...we’ll see if I ride the Giro or the Tour. I like the Tour best..."

Sur Cyclism'Actu (trad. Julie Dremière) "...Et pour le moment, rien n'est décidé. Oui, ce Tour me plaît..."

joel 24/10/2013 15:12

Merci Clément! et bien d'accord avec toi, c'est la traduction "minimaliste" de Cyclism'Actu qui m'as mis le doute!

Le Tour des Flandres ? ça fait rêver bien sûr, mais il faudra faire des choix et il difficile de considérer cette grande classique comme une simple première expérience des pavés. D'autant que la spécificité du Tour des Flandres, ce sont plutôt les "monts", des raidards de quelques centaines de mètres tout en pavés... Je ne dis pas qu'Alejandro ne pourrait pas y faire une belle performance, loin de là, mais cela exige tout de même une approche très particulière, et des sacrifices...

Si c'est seulement pour aller voir à quoi cela ressemble, pas sûr que cela vaille le coup.

Clément 24/10/2013 14:02

"Personnellement le Tour me plaît +", voilà la traduction ;)

De manière générale il faut toujours se fier à la version espagnole, qui est la version originale, dans le cas des déclas de Valverde.

Par ailleurs, on apprend que Nibali va peut-être courir le Tour des Flandres (pour s'entrainer en vue du Tour) !

joel 24/10/2013 09:46

Avis des principaux intéressés :

http://www.movistarteam.com/noticias/2013-10-23/asi-ven-el-tour-de-francia-2014

Unzué : “Rien n’est encore défini dans nos plans, maintenant nous allons discuter avec Nairo et Alejandro, et décider ce qui le mieux pour l’équipe. Rien n’est décidé pour le moment, et il est même possible qu’ils soient tous les deux au départ. Nous allons y réfléchir, mais la première impression sur parcours est que Nairo et Alejandro peuvent se battre l’un et l’autre pour la victoire au classement général ».

Quintana : « l’arrivée à Risoul me rappelle de bons souvenirs lorsque j’y ai gagné une étape du Tour de l’Avenir en 2010. Néanmoins je pense que les étapes pyrénéennes seront décisives et que le clm pourrait être la clé de la victoire finale. C’est un clm pour purs rouleurs qui donnera des écarts importants. Maintenant nous allons parler avec Eusebio et voir quel est le meilleur choix pour moi comme pour Alejandro, pour voir quel grand Tour nous allons courir ».

Alejandro (simple rappel, on a déjà fait état de sa déclaration) : “Il n’y a encore rien de décidé pour mon programme, nous verrons si je fais le Giro ou le Tour. Je préfère le Tour, mais nous devons voir ce qui est le mieux pour les besoins de l’équipe et c’est sur cette base que le choix sera fait”.

joel 24/10/2013 09:13

Lu sur Velochrono :

« Incroyable : un seul exercice solitaire, après trois semaines de course, sur une distance de 54 bornes, soit un total complètement atypique qui change complètement la donne. La grande boucle suit le mouvement initié par le Giro et la Vuelta et va même plus loin car il n’y a pas de chrono par équipes. Si l’on remonte pile vingt ans en arrière, en 1994, il y avait 183 kilomètres de CLM… Les temps ont changé… »

Une fois n’est pas coutume, Velochrono se fait l’écho de l’opinion de Valverde (et des Movistar en général) :

« Alejandro Valverde l’a précisé : puisque [le clm aura lieu] l’avant-veille de l’arrivée, « ça dépendra du carburant qu’il restera dans le moteur ». Son futur coéquipier John Gadret, qui a paru très motivé par ce programme, appuie son propos : « J’espère que mes leaders prendront de l’avance pour essayer de gagner ce Tour de France. » En effet, s’il n’y avait pas eu, cette année, le chrono par équipes et celui du Mont-Saint-Michel, Nairo Quintana n’aurait pas abordé celui d’Embrun avec 5’30 de retard mais 2’14. »

Autre opinion, celle de Thibaut Pinot : « La vraie nouveauté, c’est cette journée avec tous ces secteurs pavés. Je pense que la moitié des favoris seront out avant même que l’on ne grimpe un col. »

http://www.velochrono.fr/actu/2013/un-tour-montagneux-ou-pour-grimpeurs/#ixzz2icXyRYem

joel 24/10/2013 08:56

Je reviens sur cette question des points UCI sur laquelle le TAS vient de donner raison à Movistar et à l’équipe de Contador contre l’UCI. L’UCI avait introduit en 2011 une règle nouvelle : les coureurs ayant fait l’objet d’une suspension ne pouvaient pas rapporter de points pendant deux ans à leur équipe.

Mais de quel classement par équipes s’agit-il ? En fait, pas du classement annuel que nous connaissons et que la Movistar vient de remporter cette année…

L’UCI délivre les « licences WorldTour » aux équipes sur la base d’un barème qui est resté longtemps opaque, mais dont vous pourrez lire le détail sur

http://www.velochrono.fr/actu/2011/world-tour-2012-le-bareme-enfin-connu/

Vous voyez ainsi que dans le cadre de ce « classement », Alejandro en 2013 doit déjà rapporter 100 pts à son équipe puisqu’il est classé dans la tranche des 10 premiers du World Tour individuel + 15 pts pour sa 3e place à la Vuelta (points bonus individuels)

Tout cela serait passé à la trappe si le TAS n’y avait pas mis bon ordre !

J’attends que le jugement soit mis en ligne sur le site du TAS.

Benoit Laurenti 25/10/2013 13:30

Par puissance, j'entends "plus gros tireur de braquet, moins tourneur de jambes"

colin 25/10/2013 01:44

plus puissant que Contador ? N abusons pas des mots tout de même, Contador est passé complètement a travers cette année, je ne pense pas que cela se reproduira l'année prochaine..

girsstar 24/10/2013 08:50

Vous êtes tous un peu trop optimistes quant aux chances de Valverde de remporter le Tour de France. Je voudrais bien partager votre sentiment mais chat échaudé craint l'eau chaude !
La poisse a toujours poursuivi Alejandro dans cette épreuve.
Les pavés ne sont pas son domaine de prédilection, il faut de la puissance qu'il n'a pas et le chrono de 54 km, même s'il se situe en fin de Tour ne l'avantagera certainement pas et il peut "prendre" 4 minutes sur Froome !
Je persiste à penser que la victoire me semble bien hypothétique. Alors pourquoi s'entêter à viser un podium plutôt que de viser d'autres objectifs plus accessibles.
N'oublions pas que seuls les chiffres parlent et on ne retient souvent que les vainqueurs et on oublie les seconds et troisièmes...

Benoit Laurenti 24/10/2013 13:16

Valverde pas puissant ? Hum toujours plus que Contador et Purito réuni, et sans doute autant que nibali ! Cependant c'est clair que la gagne sur Le Tour c'est très compliqué

Cunego 23/10/2013 22:42

Maintenant qu'on connait les parcours du tour de France et du Giro, je pense que le Giro convient mieux a Quintana et Valverde devrai faire le Tour de France qui lui correspond bien. Quant a la concurrence, je ne voit grand monde meilleur que Valverde en montagne. Il a été urand toute la saison largement supérieur à Contador. Nibali est légèrement supérieur à Valverde en haute montagne, mais Ale peut compenser ça en moyenne montagne. En ce qui est du cas de Froome, je reste optimiste. Il peut très bien disparaître aussi vite qu'il est apparu,non?

Clément 23/10/2013 22:42

Alejandro dit donc clairement qu'il préfèrerait faire le Tour, mais qu'il devra décider avec l'équipe. A mon avis il y a de bonnes chances qu'il fasse le Tour, parce que les pavés font peur à Quintana, à juste titre. Déjà en 2010 ils avaient fait perdre Frank Schleck, alors là, où ils sont beaucoup plus corsés, qu'est-ce que ça va donner...! Je ne pense pas que Quintana prendra le risque de tout perdre sur cette étape là, sachant que son alternative est de courir le Giro pour le gagner, ce qu'il a de bonnes chances de faire. Et d'ailleurs je ne serais pas étonné que d'autres purs grimpeurs comme lui renoncent au Tour - ça va être le cas de Pinot apparemment par exemple, et on se demande ce que décidera Rodriguez.

Du coup, si Valverde fait le Tour, l'idée de courir une course pavée comme le Tour des Flandres pourrait être une bonne idée ! Il avait déjà dit qu'il aimerait faire cette course un jour, en voilà une occasion idéale, car ça serait quand même important dans l'optique du Tour de s'entraîner sur des pavés dans les conditions de compétition.

Benoit Laurenti 23/10/2013 23:35

Concours de circonstances la cassure sur le Tour... Movistar était sacrément forte tout de même..

Quoi qu'il en soit, Clément et moi vous proposeront bientôt une série d'article histoire d'animer un peu plus encore le blog !

Clément 23/10/2013 22:56

En revanche cette fois il faudra vraiment une équipe solide pour épauler Alejandro sur le Tour s'il y va. L'épisode de juillet dernier où il n'a pas pu recoller au peloton après la cassure reste un exemple de ce qu'il ne faut pas revivre. S'il a le moindre pépin sur les pavés, il faudra au moins un solide coéquipier pour l'épauler.

D'ailleurs pour la montagne Gadret est très confiant en sa capacité à aider son leader : j'étais sceptique à l'annonce de son transfert mais plus ça va, plus je me dis qu'il peut être un précieux soutien en montagne. De ce que je lis, il a encore faim de vélo et très motivé par ce nouveau challenge, et c'est une très bonne chose. Quand il est au top il est capable d'être très bon grimpeur, et il a encore fait de belles perfs en 2013 (3e de la Route du Sud, 10e du Pays Basque, 3e du Tour de l'Ain, 22e du Tour de France), preuve qu'il est loin d'être mort.

joel 23/10/2013 17:02

Satisfaction d'Alejandro à l'annonce de la décision du TAS, une décision qui rétablit la justice en annulant une clause à caractère rétroactif. Alejandro a fait cette déclaration à l'Agence EFE de Tokyo où il est arrivé.

http://ciclismo.as.com/ciclismo/2013/10/23/mas_ciclismo/1382531753_053498.html

Bernard 23/10/2013 20:16

D'abord bonne nouvelle sur le TAS, je croyais comme Joël que c'était fini, puisque les points de Valverde ont clairement été comptés pour Movistar. Pourvu que l'on arrête ce cirque des pseudo-sanctions...

Ensuite bonne nouvelle sur les tours, de France et d'Italie. Les avis sont partagés et visiblement nous le sommes tous un peu, pesant le pour et le contre, même si le tour de France nous fait vibrer plus, surtout ceux qui verront les étapes. Et bien l'équipe décidera. Il faut bien qu'il partage avec Quintana.
Si on a 2 tours avec Valverde, et s'il est dans l'équipe d'Espagne du cdm, cela ira bien.

joel 23/10/2013 19:53

.... c’est alors l’état de fraîcheur qui EST le plus important.

joel 23/10/2013 19:51

Si je comprends bien, Alejandro avoue que le Tour lui plaît plus, mais qu’il faut voir l’intérêt de l’équipe et décider en conséquence (j'imagine qu'il aura son mot à dire et que la décision finale prendra en compte l'intérêt bien compris de l'équipe en général et de ses deux leaders en particulier (synthèse ou arbitrage!)

Il n’a pas pu étudier le parcours en détail, étant au Japon, mais à première vue le parcours lui plaît. Le clm vient en fin de Tour et c’est alors l’état de fraîcheur qui était plus important.

Pour le reste, c’est un tracé équilibré…mais nous avons par expérience, ajoute-t-il, que tout peut se décider n’importe quel jour.

Sage remarque!

Benoit Laurenti 23/10/2013 18:35

S'exprimant dans biciciclismo, Alejandro ne sait pas encore s'il fera TDF ou Giro. Comme à l'accoutumée il est sur de pouvoir marcher sur le tour, d'autant plus avec ces 54kms de chrono en fin de Tour qui avantageront les coureurs comme lui qui récupèrent bien. Le hic, c'est qu'il doit composer avec Quintana, et qu'il fera ce que la Movistar lui dira..

Greg 23/10/2013 18:19

Un Tour de France qui pourrait convenir à Alejandro avec une équipe offensive, cela pourrait bien le faire !!! hé hé la saison 2014va s annoncer palpitante à ne pas en douter!!!!!
Venga Valverdeeeeee

joel 23/10/2013 16:39

Sur l'info donnée ce matin par Clément (cf. page précédente) concernant la décision prise le TAS contre l'UCI et donc favorable à Valverde et Contador, voir :

http://www.cyclismactu.net/news-dopage-le-tas-casse-une-clause-importante-de-l-uci-36651.html

girsstar 23/10/2013 16:29

Comme je l'ai énoncé précédemment, je ne suis pas favorable à une nouvelle participation de Valverde dans le Tour de France.
Désormais, notre champion doit (à mon avis) accroître les grandes victoires que de continuer à s'obstiner à viser un podium sur le Tour.
Certes, son palmarès est bien garni depuis 2003 mais ce qui me désole c'est qu'il contient plus de places de 2° et 3°.
Il est temps maintenant de viser plus haut mais dans des épreuves plus accessibles que le Tour de France, telles que le Giro, les Tours de du Pays Basque, de Romandie, de Suisse et les grandes classiques comme Liège, l'Amstel et la Lombardie.

Paul 23/10/2013 16:05

Si Valverde fait le Tour, il est fort probable,et il aurait plutot interet d'aller sur les clasiques Flandrienne vous trouvez pas?

joel 23/10/2013 16:52

Je crois que les flandriennes exigent un lourd investissement en termes de préparation et qu'il serait aventuré d'aligner les flandriennes + les ardennaises. Les ardennaises restent tout de même les courses en ligne qu'Alejandro a le plus de chances de remporter. Elles sont par ailleurs parfaitement compatibles avec l'objectif Tour de France.

Si l'option Giro est préférée, en revanche, il faudra y réfléchir. La voie naturelle d'accès au Giro est plutôt le Tour de Trentin : Nibali (1er), Evans (3e), Scarponi (4e) ont fait cette année le Tour du Trentin... Il est vrai que Nibali et Scarponi avaient gardé Liège-Bastogne-Liège, en plus, à leur programme... et que Uran (2e du Giro) a fait les trois ardennaises et pas le Tour du Trentin!

David 23/10/2013 14:44

Après cette présentation du Tour de France 2014, je suis plus que satisfait, l'étape du beaujolais le 17 juillet passe par mes routes d'entrainement, je rêve de croiser Alejandro que je n'avais pu voir à Lyon cette année. Je pense que les spéculation sur les parcours ne veulent pas dire grand chose. La probabilité que Valverde gagne le Giro ou le Tour est pour moi identique, sur 3 semaine, le terrain est une indication mais les coureurs font la course et la poisse peu sévir tout le monde à tout moment. C'est pourquoi je pense que Valverde à toute ses chances sur le Tour et un podium avec Valverde attaquant qui va chercher 1 ou 2 étape me ravirait. Pour moi priorité au tour donc. De plus une participation au Giro empêche d'être à 100% pour les classiques, car la montée en puissance est en cours, alors qu'avec le tour il est possible d'être très bien aux classiques et de récupéré en Mai. Venga Valverde, après le tour de cette année j'y crois!

joel 23/10/2013 14:44

Plusieurs choses à retenir à mon avis dans le Tour de France 2014 présenté ce matin (dans une perspective « valverdienne ») :

1) une première semaine avec des moments intéressants : la seconde étape surtout, très dense avec 9 ascensions dont 6 côtes dans les 35 derniers kms , on fait déjà la comparaison avec Liège-Bastogne-Liège ! En ce qui concerne les 9 secteurs pavés de la 5e étape, ce qui est plus qu’en 2010, la seule inquiétude est celle de la chute ou de l’incident mécanique : a priori, il n’y a pas de raison que Valverde, s’il est présent, passe moins bien les pavés que Froome, Contador ou Nibali ;

2) une exploitation très forte de la moyenne montagne, les Vosges en particulier (sur les 25 cols classés du Tour, 11 seront passés dans les Vosges !) ;

3) l’importance des Pyrénées fortement majorée par rapport aux Alpes (même si on passe par l’Izoard) ; dans les Pyrénées, des étapes courtes, mais chargées, avec le Tourmalet et des arrivées au Plat d’Adet et à Hautacam ;

4) surtout la réduction du clm à une seule épreuve entre Bergerac et Périgueux (je ne crois pas que cela soit jamais arrivé). C’est un clm long (54 kms) et difficile (de longs faux plats et une côte dans les dix derniers kms), mais c’est la veille de l’arrivée et du coup, le schéma du Tour se trouve inversé. Habituellement les grimpeurs cherchaient dans la montagne à rattraper leur retard sur les rouleurs (qui disposaient toujours d’un clm dans la première semaine). En 2014 les grimpeurs auront la main et ils devront avoir pris suffisamment d’avance sur les rouleurs avant le clm de l’avant-dernier jour.

C’est une configuration intéressante pour Alejandro, même si elle n’efface rien de tout ce que nous avons pu dire sur les mérites comparés Giro / Tour.

Clément 23/10/2013 14:45

On fait donc à peu près la même analyse ;)

Archives