Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Quelque chose ne Tour-ne pas rond.

Publié par Benoit Laurenti sur 27 Juillet 2014, 11:19am

Si sur le papier, Alejandro a réalisé son meilleur Tour de France, cette performance n'amène pas une joie immense, du coté du staff, du coureur ou même des fans. Saveur aigre-douce, cette Grande Boucle sera difficile à digérer. Valverde n'était pas vraiment Valverde. Souffrant, incapable de tenir la moindre accélération, loin derrière Izaguirre en chrono. Un 80% de Valverde si l'on peut s'exprimer ainsi.

Si près, mais pourtant si loin


Quelque chose cloche. Si nous pouvons légitimement être déçus du résultat (l'objectif était de faire 3e, le contexte du double abandon Froome-Contador...), nous ne pouvons pas être déçus d'Alejandro. Nuance importante. L'homme s'est montré grand, fier, orgueilleux, et ce du premier au dernier jour. Jamais il n'a rendu les armes, même dans les pires moments. C'est un exemple à suivre pour toute personne ayant déjà posé ses fesses sur un vélo.

Un grain de sable dans l'engrenage


Retour au sujet principal. Que s'est-il passé ? Qu'a t-il pu arriver au Valverde qui croquait un par un ses adversaires sur la première partie de saison 2014 ? Le Valverde de ce Tour de France a sombré. Une fois Chamrousse passé, la Bala n'a cessé de décliner. Le problème, c'est qu'on ne décline pas comme ça. Il y a forcément une raison. L'objectif va maintenant être de trouver ce problème, et d'y remédier. Clément dans l'article précédent mentionnait une absence totale de plaisir pour Valverde. Si je suis d'accord sur ce point, je pense que le manque de plaisir à lui seuil ne justifie pas le manque de performance. C'est un réel problème qui se pose aujourd'hui. Valverde est moins bon que d'accoutumée, et cette fois-ci, il n'y a pas une raison évidente qui se dégage, comme ce fût le cas par le passé (trop de courses, chutes, maladies).

Valverde finit à une année lumière d'un coureur contre qui il luttait il y a moins d'un an sur les routes de la Vuelta. Le déclin ? Je ne pense pas. Pas si vite. Souvenez-vous qu'il y a 1 mois il dominait son monde aux championnats nationaux. Souvenez vous qu'il avait dompté Pinot aisément sur le chrono de Markina (Tour du Pays Basque) en étant malade. Souvenez vous qu'à Avranches sur le chrono du Tour 2013, il avait repoussé Péraud, sur un parcours au relief semblable. Le Valverde de ce Tour n'est pas celui que nous avons pu connaître jusqu'alors.

Et maintenant ?


Le problème, c'est que la saison de Valverde ne se termine pas en juillet. L'horizon s'écrit maintenant en espagnol, puisque la suite de la saison passera par la classica San Sebastian, la Vuelta et le mondial, à Ponferrada. Mais à quel Alejandro aurons nous à faire ? Dans la tête, pas sûr que Valverde soit au mieux après ce Tour. Objectif raté (rare pour être souligné), manque de niveau, manque de fraîcheur (ce qui est paradoxal compte tenu de sa préparation allégée). Nous aurons une meilleure idée de ce qui se passe actuellement dans les mois à venir. Quoiqu'il en soit, nous serons toujours derrière lui. C'est une certitude.

Commenter cet article

alexiaa 28/07/2014 13:53

D abord simplement bravo pour son meilleur résultat sur sa course "malchanceuse" celle qui le fuit!!!
Il y a d autre course ou notre champion est rayonnant liège,flèche,cdm même si il n'a pas encore était vainqueur, vuelta ou il a ramené nombreux maillot distinctif.
C est un champion est nulle doute qu'il est déjà revanchard prêt à gagner encore prochainement.
Unzue est bien vieux et il sera l heure aussi pour lui de plier bagage!!!
Restant confiant pour la suite et cette fin de saison ou il y a encore bcp d émotion à venir
Biz à mon champion qui le mérite depuis tant d année au sommet!!!

Bernard 28/07/2014 11:03

Le CQR a été remis à jour et comme l'a dit Clément, Nibali demande Valverde de 100 point environ en 2014 et sur les douze derniers mois. Sagan est loin derrière. En fait pendant ce tour, Nibali pris presque1500 points (victoires d'étape, nombre de jours en jaune en plus du général) je crois contre500 à Valverde
Valverde est 3ème à l'UCI et premier au Procyclingstats, plus généreux pour les petites courses et les classements éloignés.
Allez, une bonne fin d'année remettra tout en place, son tour n'étant qu'un échec bien relatif mais qui va marquer un changement dans sa carrière

Bernard 28/07/2014 11:04

Nibali devance Valverde ...

Rémy 27/07/2014 21:52

Salut les amis,

Pour ma part j'étais à Issy-les-Moulineaux pour voir le Tour, à deux pas de chez moi. J'ai pu voir Alejandro passer à 1 mètre de moi, et je peux vous dire qu'il a une aura impressionnante et une classe inégalable sur le vélo. A cet instant, il naviguait dans les dernières places du peloton, entrain de débriefer avec un certain Joaquim Rodriguez Oliver;) J'aimerais, moi qui parle assez bien espagnol, pouvoir un jour m'entretenir avec lui, et lui dire à quel point il inspire de nombreuses personnes suiveuses du cyclisme, de tout âge, de toute nationalité. Encore hier je tombais sur un mexicain presque plus fan de Valverde que moi, lui aussi bien déçu par sa quatrième place. Incroyable.
Nos attentes sont tellement hautes pour un champion qui fait preuve d'une régularité sans pareille tout le long de la saison. Comme beaucoup, j'ai pris un coup de massue lorsqu'il a commencé à lâcher du terrain dans les Pyrénées, et puis dans cet ultime contre la montre. Quatrième, tellement proche de l'objectif! Après la déception et un peu de recul, je pense qu'on peut être fier de lui, quand on voit où d'autres favoris axant uniquement leur saison sur le Tour ont terminé. Ce n'est pas de mauvaise augure pour la suite.
Malgré tout, on sent une page qui se tourne et ce soir sous le ciel gris foncé de Paris, je pense déjà au deuil qui va nous attendre lorsque Alejandro prendra sa retraite. Je crois que je ne suivrai même plus le calendrier cycliste, ou de loin alors... Et je ne pourrais pas l'expliquer.

Enfin, je trouve terrible le manque de respect envers Alejandro de la part du monde du cyclisme et ses détracteurs... Putin, Alejandro Valverde, c'est pas n'importe qui! En 2003 il tapait déjà sur la Vuelta et les championnats du Monde. Et on est là, 11 ans après, et il explose toujours les compteurs sur les différents classements et ça parle de lui comme si c'était un vétéran x. J'ai envie de dire à ces journalistes de se rappeler de tout ça: regardez dans ses saisons passées, étudiez au moins sa saison actuelle bordel! Il a pas seulement fait quatrième du Tour! Rendez-vous compte à quel point vous le dévalorisez. Trouvez moi un coureur aussi régulier, aussi humble, aussi simple, aussi sain. C'est pas la peine de chercher vous ne trouverez pas. C'est quand le dernier pépin de santé qu'a eu Valverde? C'est ça, Valverde Belmonte, c'est aussi cohérent, c'est aussi un champion en phase avec le renouveau du cyclisme.

J'espère pour Alejandro qu'il va bien récupérer et qu'il se fasse plaisir sur la fin de la saison, peu importe les résultats. Il a déjà fait une grande saison. Je suis certain qu'il nous fera plaisir à nous aussi.

Je souhaite aussi remercier tout le monde sur le blog, on est toujours plus nombreux à réagir et à supporter Alejandro, on forme une belle communauté.

Mas que nunca, venga Valverde!

velocio 28/07/2014 01:22

je suis déçu comme tout le monde mais en revenant en arrière il visait le podium avec Froome et Contador au départ et pensant taper Nibali. Maintenant, quel place aurait il obtenu si les deux favoris n'étaient pas tombés et vu la forme de Nibali ? Et cela en réalisant une performance normal. Bien sur on ne le saura jamais c'est pour cela qu'il faut relativiser. Bien sur, un Valverde avec son vrai niveau Froome et Contador hors course nous l'avons vu trop gros! En résultat sec il aurait terminer 4éme derrière les 3 coureurs cités et avec son niveau on aurait tous applaudi et pourtant le résultat et le même.

mickael 27/07/2014 21:03

J'etais au depart a evry aujourd'hui et j'ai pris une photo avec la bala notre idole a tous ici. Que du bonheur j'en avais deja eu une en 2012 avec et c'est encore le seul des grands monsieur du tour qui s' arrete pour faire plaisir a ses fans. Je lui ai dis d'aller gagner le mondial maintenant et il m'a répondu "si, si".
Bon alors esperons tous une bonne fin de saison d'alejandro en se servant de la rage qu'il doit avoir en lui de ne pas etre monté sur le podium du tour. Croyons en lui il est largement capable car c'est le meilleur tout simplement malheuresement il ne le montre pas sur le tour chaques années alors que les gens regardent que sa comme course cycliste... mais il le prouve aux connaisseurs toute l'année et sa c'est un champion.

Bernard 27/07/2014 22:14

OK pas de gros soucis pour être précis. Je voulais seulement dire qu'après tous ont eu une grosse méforme , sans faire la liste, ce qui va dans le sens de TVG: tour très dur

Antonio 27/07/2014 22:03

Kike : va dire à Valverde qu'il a été battu par des adversaires de seconde zone, je pense qu'il le prendrait mal, car il a sans doute du respect pour les coureurs qui sont devant lui. Parce qu'ils ont été meilleur que lui au final.

Je ne sais quoi penser de la saison de Valverde. Le summum aura été la Fleche courue et gagnée de main de maître. Mais pour le reste, il a beaucoup gagné, mais souvent des courses avec une opposition assez faible. Quand il a couru au Pays Basque, j'étais sûr qu'il allait gagné et paf ! Contador + le chrono. Le Tour lui tendait les bras et il passe un peu à côté. Plus le temps passe, plus je me dis que sa victoire à la Flêche, sa belle Vuelta 2012 sont un peu les arbres qui cachent la forêt. Depuis sa suspension, il manque presque toujours un petit quelque chose à Alejandro. Quand je vois que Purito ou Gilbert lui mènent maintenant la vie dure dans ces bosses courtes et pentues où il était autre fois intouchable.... Le Valverde d'après suspension me fait penser au Sagan du Tour 14 : omniprésent, très fort, mais qui met très rarement la balle au fond.

J'aimerais qu'il claque un monument comme la Lombardie pour la fin de saison.

Bernard : on ne peut pas dire que les 3 premiers n'ont pas eu de souci. Nibali oui, mais Péraud chute deux fois de mémoire, Pinot lâche bêtement une minute sur bordure (sans quoi il serait second).

Clément 27/07/2014 20:53

Témoignage intéressant de Van Garderen : "J'ai fait 4 TDF et 1 Vuelta, et ce Tour a été de loin la course la plus dure que j'ai faite, entre le parcours et la météo"

Bernard 27/07/2014 21:19

on gamberge dans tous les sens et si ça se trouve, c'est ce qu'il a dit la pluie, le froid, la course dure de la première semaine et plus de jus à la fin. Encore une fois, il n'y a que les 3 premiers qui n'ont pas eu de problème ou de défaillance, tous les autres et d'autres du même niveau que Valverde ont échoué. Reste le contre la montre et le rôle du vélo.
Pour les classements, cela est aussi le reflet chiffré du meilleur tour de France de sa carrière. Tout ne va pas si mal
Su Nibali , une discussion très intéressante sur le blog du monde, en particulier le premier
http://italie.blog.lemonde.fr/2014/07/27/nibali-pour-oublier-pantani-et-ses-fantomes/

Clément 27/07/2014 20:50

CQ Ranking vient d'être mis à jour (http://cqranking.com), il en est à 2858 points, du jamais vu dans toute sa carrière ; autrement dit purement en termes de résultats, les 12 derniers mois ont été les meilleurs de sa carrière. Il est à des années lumières au-dessus de ses poursuivants. Idem pour le classement 2014 où il a + de 500 points d'avance sur le 2e, Contador, qui a pourtant 1500 points. Extraordinaire régularité et polyvalence.

Clément 27/07/2014 22:09

Tu as raison le site n'était pas entièrement actualisé, eh bien 2 remarques du coup, 1) chapeau à Nibali qui dépasse la barre des 3000 points au classement global, impressionnant ; 2) Valverde a 2969 points, fantastique aussi, il explose son record. Tous deux sont très très largement au-dessus des autres, ils ont 1000 points d'avance sur leurs dauphins (excepté Sagan où ils n'ont "que" 800-900 points d'avance), hallucinant !

Bernard 27/07/2014 22:02

Clément, je crois que Nibali est premier du CQ R 2014 avec plus de 1900 pts devant Valverde 1850 environ
Il faut remettre à jour en cliquant sur les noms

girsstar 27/07/2014 20:26

Classements mondiaux après le Tour de France, les chiffres parlent d'eux-même !
PCS Ranking :
1 Valverde 2836 Pts, 2° Nibali 2334 Pts, 3° Sagan 2085 Pts

UCI Word Tour :
1 Contador 407 Pts, 2° Nibali 392, 3° Valverde 382, 4° Quintana 345, 5° Péraud 300, 6° Cancellara 274, 7° Costa et Gerrans 268, 9° Sagan 257, 10° Kwiatkowski 257, 11° Kristoff 231

CQ Ranking non publiés

Bernard 27/07/2014 20:48

CQ ranking 2014 Premier devant Contador (actualisé)
CQ ranking current, premier loin devant Quintana (id)
Pour l'UCI ça va être chaud avec Nibali et Quintana

Bernard 27/07/2014 18:25

Dans les articles espagnols, (la verdad; Murcia) Valverde signale que c'est peut-être un changement de vélo qui a fait que ses jambes ne répondaient pas
Ce n'est pas une excuse, car il me semble qu'il avait trouvé le bon vélo et la bonne position lors du clm du championnat d'Espagne. Pourquoi changer alors?
Il est dur l'Unzue, sur ce que je comprends. Vraiment pas bien de dire cela quand Valverde venait d'arriver. Il faut surtout oublier la comparaison avec Olano qu'ils avaient pris pour gagner le tour de France et qui ne gagnait que le tour d'Espagne. Valverde n'est peut être pas un coureur de grand tour comme Kelly ou Jalabert, mais il est tout le reste.

Bernard 27/07/2014 20:45

Quel vélo avait-il lors du clm en Espagne? Quelles explications techniques?

ulle 27/07/2014 20:24

Une chose est sure ! Le pina F8 aurait mieux été aux capacités de Valverde que le canyon (comportement différent)

Bernard 27/07/2014 18:35

sur le site de Marca, il y en a beaucoup qui se déchainent contre....Unzue.
http://www.marca.com/2014/07/26/ciclismo/tour_francia/1406394261.html#comentarios

Bernard 27/07/2014 18:26

je veux dire que comme Kelly ou Jalabert, il vaut beaucoup plus.

loic 27/07/2014 18:01

De toute façon, sans chercher midi a quatorze heure, le problème vient du fait que valverde est un coureur qui joue a fond plusieurs tableaux toute l'année parce que ses compétences cyclistes le lui permettent. Certains sont façonnés coureurs a étapes, d'autres pour les courses d'un jour.
On a ici un coureur finalement plus "classiques" (alors que ses débuts me faisait penser qu'on pouvait en faire un merckx, bon partout) que grand tour, mais exceptionnellement différent de la norme, puisque capable de faire de bonnes perfs en tour et d'exceller dans les classiques comme ses qualités l'exigent.
A partir de lá, cette place est décevante dans la forme mais sur le fond que demander de plus?
Dans mon entourage beaucoup considère que valverde n'est pas un coureur de grand tour, c'est trop pour lui % a ses qualités intrasèques, surtout de tenir 3 semaines au top.
Il a cette capacité a tenir le coup, a gerer et a gratter une belle place, voire mieux( 1 fois la vuelta) mais c'est toujours très difficile pour parvenir a ses fins.
On parle de jours de courses avant le tour entre les concurrents, mais 3500 heures pour valverde par exemple représentent-ils la même chose que 3500 pour froome, contador ou nibali, bien sûr que non.
Regardez kiatowski comme il est cuit et ceux qui luttent pour la gagne jusqu'a la fin du printemps, les caractéristiques de ce type de coureurs font qu'ils ont des objectifs au delà du simple tour ou des tours, mais valverde il a fait aussi bien que kiatowski sur les classiques mais en plus il termine 4 du tour!! C'est finalement énorme.
Moi je suis décu parce qu'au début de sa carrière, j'avais vraiment imaginé un mec capable de gagner le tour et d'exceller sur les classiques. Mais faut pas demander l'impossible et évidemment qu'il fait une belle carrière.
Et puis on a jamais vu un mec,depuis longtemps, briller sur les ardennaises et gagner le tour de france, c'est décidément pas le même terrain de jeu.
Même vino et ses transfusions n'y faisait rien sur le tour. Non, la vérité c'est qu'on ne peut pas être en forme plusieurs fois dans l"année : ceux qui sont en forme en avril ne brilleront pas en juillet généralement, et valverde quoiqu'en dise de sa préparation avant le tour, n'échappe pas a son destin.
Par contre, comme d'hab, il sera pas mal a la vuelta. Cette soi disant préparation différente pour objectif le tour n'est que baliverne, vu tout ce qu'il a gagné ou bataillé dans la première partie de saison, fallait pas s'attendre a ce qu'il pétarade sur le tour. Nibali qu'est ce qu'il a foutu lui a par s'entrainer et faire un dauphiné de mise en jambe, mais lui il avait objectif tour réellement, il a pas fait les 3 ardennaises a fond!
On peut pas être partout et on ne peut que remercier valverde d'être aussi omniprésent.
Unzue peut se taire car c'est un mauvais, très mauvais manager qui je pense n'a jamais été capable d'apporter de plus value à son poulain, et pourtant lui apportant tant de satisfactions!.

girsstar 27/07/2014 17:05

J'aimerais bien connaître le fond de la pensée de Unzue lorsqu'il déclare que l'objectif n'est pas atteint.
Certes cela est évident mais dirige-t-il suffisamment bien son équipe, voilà une question posée.
Sans critiquer de D.S. de Movistar, je pense que d'autres D.S. sont largement ausi compétents dans les stratégies de course.
Espérons que ce "couac" reste sans lendemains car la confiance entre le D.S. et le leader d'une équipe est très important.
Valverde est le moteur de l'équipe durant toute l'année et ce depuis bellelurette.
Quintana remportera sans doute plusieurs grandes épreuves à étapes mais je doute qu'il sera omniprésent toute l'année à la fois dans les classiques et les grands tours.

kike 27/07/2014 20:20

antonio quand je dis que pinot et peraud sont des coureur de seconde zone c pas pour insulter valverde parce que pinot et peraud sont loin d'avoir le niveau et le palmarès quand déjà valverde depuis une 10 dizaines d'année

Fabien 27/07/2014 17:25

Peut-etre est ce le moment pour Alejandro de changer d'équipe ! Il semble fonctionner à l'affectif donc je ne pense pas qu'il le fasse, mais ne serait-il pas la bonne solution afin de garder le leadership dans une équipe ?

Antonio 27/07/2014 16:33

Un grand de sable ? Un grain plutôt, non ?

L'idée d'un Valverde déclinant après Chamrousse ? Mouais, je dirais qu'il n'a jamais été grand sur ce Tour. Dans les Vosges, le Valverde de 2006 n'aurait fait qu'une bouchée de l'adversité à Gerardmer. Le fait qu'il ait joué avec les nerfs de Pinot sur Chamrousse me laisse penser qu'il n'était pas au mieux. La logique aurait été qu'il collabore pour creuser sur les autres et tenir Nibali à proximité ou qu'il attaque, mais la manière dont il a couru (souvent dans la roue de Pinot) un peu passif laisse penser qu'il n'était pas au mieux.

Après, attention aux comparaisons avec d'autres coureurs dans d'autres courses, ça n'est guère pertinent. La forme des uns et des autres n'était pas la même en avril. Et je ne parle pas de la motivation. Valverde courait pour la gagne, Pinot pour une place de 10è. Ca génère pas forcément la même motivation.

Unzue est dur, il n'est pas passé loin du podium.

Chris 27/07/2014 16:24

moi c'est pour la fin de saison que je m'inqiète.

Qd un coureur commence a craquer comme ca, il faut bcp de repos et repartir tranquilement. la il va enchainer dans 1 mois avec la vuelta. Pk pas de faire que la moitié de la vuelta, ca se voit svt pour préparer le mondial. Après c'est valverde et on sait que lui arrive a etre a fond toute l'année sans vraiment de pic de forme alors pt que des la prochaine course il sera au top. qui sait.

Bernard 27/07/2014 16:14

D''abord bravo pour vos commentaires tous intelligents mais inquiétants avec les propos d'Unzue

Que faire quand on a le blues? Soit en écouter soit faire du vélo. J'ai fait cela ce matin et même rencontré un ex-président sur le sommets (un petit col pas les grands sommets..., l'ex-président sympa se faisait prendre en photo avec une jolie dame, je ne l'ai pas dérangé, si c'avait été Valverde, je l'aurais fait, on a l'échelle de valeurs qu'on choisit)

Eh bien après le vélo, je me dis que tout ça n'est pas si grave. Je m'explique; Jusqu'au 18 juillet, tout allait bien. Valverde second (à 3.37 de Nibali) devant Bardet, Pinot, Van garderen et Péraud (à 2 30 de Valverde) On craignait surtout Bardet et TGV. Le jour suivant la tuile avec cette vraie histoire de dérailleur, et derrière dans les étapes suivantes, ça déraille doucement mais surement. Péraud et Pinot prennent l''ascendant sur Valverde mais aussi sur Bardet ( à AG2R cela a surpris un peu) et sur TGV qui un jour a complètement manqué le train de ses adversaires.

A l'arrivée et par rapport à ce que l'on pouvait attendre avant le tour cela donne quoi:
- un des trois grands favoris en tête, et ce n'est pas si étrange que cela: Froome a chuté plusieurs fois et n'était pas si bien, Contador dès les pavés a été en difficulté plus que Valverde qui avait chuté. Nibali en force depuis le début, régulier, sans aucune défaillance, montrant peu sa fatigue, sans surperformance apparente non plus. Doute sur Astana et Vino, et sur ses puissances qui le rapprochent de Froome et Wiggins mais c'est aussi peut-être un vrai coureur de grand tour. L'an dernier, sans le vol de la Vuelta par Horner, il aurait fait deux grand tours dans l'année. Dont acte .
- ensuite les deux surprises française; l'ancien et le jeune. On peut considérer que Péraud, malgré ses 37 ans n'a pas été grillé par le VTT et qu'il était bien dans les Pyrénées, et que Pinot est en pleine ascension. La FDJ est propre. Dont acte
- ensuite tous ceux qui ont connu de vraies difficultés, dont TVG, et même Bardet qui a calé parfois et pour nous Alejandro, qui a surtout échoué hier. Pourquoi, je ne sais pas? Mais finalement il est le meilleur de tous les autres, et sans cette défaillance du clm ( il faut le situer par rapport à Erviti, car ce ne sont pas les mêmes Izaguirre et Herrada qui étaient dans le clm espagnol, je crois), il faisait 3. Il fait 4, c'est ennuyeux, mais c'est surtout du aux bonnes performances (honnêtes espérons-le pour les deux premiers) du trio qui l'a précédé.

Alors Unzue trop dur oui; Unzue n'a pas la sagesse de Etchevari et il n'est pas "branché" comme Arietta et Garcia Acosta; Unzue sait il qu'il ne reverra pas de si tôt un champion et un homme comme Valverde? Sait il que Quintana n'aura sans doute pas le même palmarès et ne ramènera pas autant de points à son équipe sur la durée? Il ferait bien de faire comme le nouvel entraineur du Barça qui a su garder le "vieux" Xavi.
Clément parlait de la comparaison avec Olano: c'est peut-être vrai pour les grands tours, mais certainement pas pour le caractère et la carrière ( son cdm, Olano, il le doit à Jiménez et Indurain). Entre Indurain et Valverde, il y a eu un creux pour cette équipe: Olano insuffisant, Jiménez génial et irrégulier, Mancebo courageux mais limité.

Alors je remets ici la conclusion de l'article de Sergi Lopez, cité par Clément http://tourmalet.elperiodico.com/el-dia-que-se-retire-valverde-se-le-anorara/
"El día que se retire será cuando muchos se darán cuenta que la vida en las carreras ciclistas sin Valverde nunca será igual".
Et oui, on le sait que rien de rien ne sera pareil sans Valverde. La preuve, depuis son retour, il est en haut de l'affiche.Même si Valverde devait s'arrêter aujourd'hui, et ce n'est pas le cas, il reste un champion d'exception. Unzue le manager vieillissant n'en retrouvera pas un de si tôt.
Bravo pour ce que Valverde a fait dans ce TDF, qui ne tourne pas rond par ailleurs et qui mériterait plusieurs cartons rouges..

mayo08 27/07/2014 15:42

Peut être a t'il aussi payé son changement d'entrainement,il me semble que cette année il faisait des sorties de 4h au lieu de 5 les années précedentes.il manquait peut être de fond.

kike 27/07/2014 15:26

oui valverde sera encore coureur de la movistar l'année prochaine et j'espère que valverde va humilier pinot sur la vuelta et lui faire qu' il est supérieur a pinot

loic 27/07/2014 14:39

On dirait que,oui, finalement son organisme n'a pas supporté la chaleur, la façon dont il recherchait ( encore hier pour le chrono) a s'hydrater plus que de raison est inhabituelle chez lui. Mais la chaleur a accentué justement le fait qu'il ne soit en grande forme et qu'il était limite de rompre s'il n'avait pas l'expérience de se gérer. Mais sur le chrono, c'est impossible et la vérité s'est étalé au grand jour.
On est un peu héberlué, car on avait tout misé sur 3 semaines régulières de forme, or ca a été diamétralement l'opposé, le couac inattendu.
Aussi, on parle beaucoup de la 3ieme semaine, mais n'en a t-il pas trop fait dès le départ pour se positionner au général en considérant qu'il n'a jamais été super depuis le début finalement. L'épisode des belles filles a finalement été révélateur de ce qui allait se tramer par la suite.
Mais, vous n'en avez jamais parlé, moi je pense que finalement le plus révélateur c'est l'étape des pavés : je ne vous cache pas que j'attendais plus de sa part a arenberg et que ca m'avait déja déçu a ce moment lá. Certes il y avait cette demi chute et cette histoire de pluie mais on a vu par la suite que la météo n'a pas été son pire ennemi. Non je pense qu'a arenberg déjá il n'avait pas de grandes jambes, et finalement il ne les as jamais eu tout au long de ce tour, il ne faut pas se voiler la face.
Il a souvent surement dû faire beaucoup d'effort pour faire illusion un moment, profitant des circonstances favorables ( chutes maladies des rivaux) mais il n'a surement jamais été dans le bon tempo.
profitant des circontaces favorables

Grég 27/07/2014 15:17

Le mauvais temps persistant, puis la grosse chaleur n'ont pas été tendres avec son organismes. Après, sa préparation n a pas été bonne non plus. Tout ça a peut être fait qu il n a pas pu faire mieux. Tout au long du Tour, il n a pas été à son niveau : aucun jus, aucune jambe. Sur l étape des pavés, il n a pas pu suivre, non pas par la difficulté de rouler sur des pavés humides, mais tout simplement parce qu il n avait pas de bonnes sensations. Quel dommage. Croyez vous que l année prochaine, il soit encore coureur chez Movistar?

loic 27/07/2014 14:56

Disons que dans toutes les étapes clés, il n'a jamais paru au dessus, même dans la deuxième étape formule liège bastonne liège Benoit écrivant dès le lendemain "une occasion de gaché". Avec du recul, il aurait mieux fallu qu'il s'arrache pour cette victoire d'étape. Tout ca pour ca au final.

Clément 27/07/2014 12:31

Très bon article Benoit.

Unzue est sévère vis-à-vis d'Alejandro : "Il n'a pas pu être à la place où on l'attendait et où on le souhaitait, et où lui-même le souhaitait, et bien sûr il n'a pas pu remplir l'objectif que nous nous étions fixé. On pensait qu'il pouvait sauver la journée et rattraper son retard sur Pinot et Péraud. Etre à la hauteur par exemple de son niveau au Championnat d'Espagne qui s'est couru il y a un mois. Malheureusement ça n'a pas pu être le cas. Peut-être que certains objectifs commencent à être plus difficile pour lui ; mais maintenant n'est pas le moment de parler de cela, on le fera en temps voulu."

Je le trouve ingrat par rapport à tout ce que Valverde lui a apporté, encore récemment en 1ere partie de saison...Dans une autre décla Unzue dit ceci : "Bien sûr qu'Alejandro pourra revenir sur le Tour, mais avec d'autres objectifs. Désormais il faut analyser, plus à froid. Lui était confiant sur l'objectif de podium et nous sommes une place en-dessous".

On n'oublie pas que le contrat de Valverde avec la Movistar s'achève à la fin de saison. S'il reste dans l'équipe Unzue posera 2 conditions à mon avis : une baisse nette de salaire et une redéfinition de ses objectifs, probablement plus centrée sur les classiques. On verra si Valverde est d'accord avec ça. En sachant par ailleurs qu'il est très possible qu'Unzue fasse signer Betancur à la Movistar, car Betancur est libre. Quoi qu'il en soit demain, Sergi Lopez publie dans El Periodico une interview d'Alejandro où il se confie sur les 3 semaines passées et sur son avenir. Si on y a accès ça devrait être intéressant.

BIP 27/07/2014 13:55

Je ne crois pas qu'Unzue soit vraiment sévère... Il aurait pu tourner sa déclaration autrement mais la réalité est là... Alejandro était loin de son niveau et loin du niveau où tout le monde l'attendait (staff, adversaires, fans...). Je pense qu'il vaut mieux être honnête et de pas se raconter d'histoire. Il n'allait pas dire qu'il est totalement satisfait et qu'Alejandro est heureux de ce résultat puisque c'est faux... Et puis cette déclaration laisse supposer qu'Alejandro n'a pas forcément été souffrant et qu'il était juste cramé... Après se rabattre sur les conditions météos ce n'est pas forcément très lucide je trouve. C'est finalement quand il a fait chaud qu'Alejandro a été le plus en difficulté au cours de tour. Ce qui semble certain pour moi c'est qu'Alejandro a vraiment besoin de repos. Et je ne suis pas non plus trop d'accord avec les commentaires dans ce blog qui disent qu'il a manqué de coffres car à court de compétition. Et puis on ne peut pas reprocher à Alejandro d'avoir modifié sa prépa par rapport aux années passées (en particulier 2007 et 2008 où il avait finalement craqué car il avait trop couru). Je ne suis vraiment pas persuadé qu'il aurait fait un meilleur tout s'il avait fait le Dauphiné ou le tour de Suisse. De toute façon on n'aura jamais la réponse. En tout cas je pense qu'Alejandro a encore la possibilité de gagner de grandes courses. Pour les courses de 3 semaines, je suis plus pessimiste mais bon j'espère bien qu'il retentera sa chance pour le général. Quant à savoir s'il quittera la Movistar, je ne le crois pas. Quintana n'est pas un coureur de classique et la Movistar a encore besoin de lui c'est une certitude. Mais après peut-être aussi qu'il existe désormais quelques tensions entre Alejandro et le staff. On en saura plus dans les prochaines semaines. J'espère seulement qu'il va vite se remettre moralement et physiquement et qu'il sera capable réaliser une bonne fin de saison. Il faut qu'il se rassure (et qu'il nous rassure par la même occasion). On croit en lui!!!

Archives