Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Analyse pré-saison 2015

Publié par Clément sur 12 Janvier 2015, 14:39pm

Dans une interview récente pour la revue espagnole Elite Sport, Alejandro évoque la période au cours de laquelle, chez les jeunes, on l’appelait El Imbatido en raison de sa série interminable de victoires. Il révèle qu’il était alors assez stressé : « Je ressentais tellement de pression pour gagner des courses que quand l’une d’entre elles était annulée, je me sentais même libéré ». Cette phrase (a priori surprenante quand on connaît la facilité avec laquelle il s’imposait à ce moment-là chez les jeunes) est intéressante car elle confirme la complexité de la psychologie d’Alejandro : sous une impression d’assurance due à son statut de star (qu’il a aujourd’hui chez les pros mais qu’il avait donc déjà chez les jeunes, dès l’âge de 11 ans), se cache en réalité plus de doutes qu’on ne pourrait le penser, en particulier lorsqu’il ressent de la pression. Ceci est à relier à d’autres épisodes de sa carrière pro, le dernier étant le chrono du dernier Tour où c’est surtout sa tête qui avait lâché…

Mais c’est aussi à méditer en vue du Tour 2015 : libéré de la pression qui sera sur les épaules de Quintana, il peut être capable de grandes choses. Il en est d’ailleurs entièrement conscient. Lorsqu’il dit qu’il aidera Quintana à gagner le Tour, sa sincérité n’est pas à remettre en cause, non, mais il est intéressant de relever qu’il ajoute toujours une phrase du type «…si tout se passe comme prévu » et qu’il fait référence explicitement à la dernière Vuelta où la chute imprévue de Quintana a fait de Valverde le nouveau leader de l’équipe, ce qui n’était absolument pas prévu initialement. Alejandro sait que le parcours du prochain Tour lui convient comme jamais. Il sera loyal envers Quintana, mais sera prêt « au cas où » à prendre le leadership de l’équipe. Après tout, personne n’avait prédit le scénario du Tour 2014, où les pronostics annonçaient une nette victoire de Froome devant Contador…Les pavés et les divers pièges tendus par le parcours, qu’on retrouvera en 2015, ont bouleversé la donne. Pour 2015, attendons donc nous à ce qu’Alejandro prépare le Tour avec grand sérieux, et non comme « simple » équipier de Quintana et futur leader de la Vuelta.

Cela dit, cela n’empêche pas le fait que si tout se passe comme prévu, l’objectif personnel prioritaire d’Alejandro en 2015 sera la Vuelta. C’est inédit depuis son arrivée dans l’équipe d’Unzue, il y a 10 ans (en 2009 il avait certes décidé de viser la Vuelta mais il avait pris cette décision bien plus tard dans la saison, forcé d’admettre qu’il ne pourrait pas courir le Tour en raison d’un court passage en Italie où il était suspendu). Le parcours semble bien lui convenir, cela tombe bien ! Et s’il remportait son second GT en 2015 ? Tout dépendra des efforts qu’il donnera précédemment sur le Tour, et de la possible participation de Froome sur la Vuelta. Contador aura normalement le Giro et le Tour dans les pattes et devrait logiquement commencer à montrer des signes de fatigue…Quant à Quintana, Valverde affirme certes que l’idée de départ est que le Colombien lui renvoie l’ascenseur sur la Vuelta après avoir bénéficié de l’aide de Valverde sur le Tour, mais en pratique si Quintana gagne le Tour, il est bien possible qu’il n’aille pas sur la Vuelta, en raison d’obligations en Colombie. Néanmoins le vrai problème qui pourrait se poser, en fait, serait que Quintana termine 2e du Tour, et qu’il aille sur la Vuelta pour prendre sa revanche et ne joue alors pas la carte Valverde…C’est une possibilité qu’on ne peut pas écarter. En somme, le postulat posé par Alejandro « j’aide Quintana sur le Tour et il m’aide sur la Vuelta » est bien plus périlleux qu’il n’est présenté. A Alejandro de bien se débrouiller pour ne pas être le dindon de la farce dans cette histoire. Comment ? 1) En aidant Quintana loyalement sur le Tour, certes, mais surtout en 2e et 3e semaines (là où le Tour se décidera) si Quintana est toujours dans le coup, et en visant de belles victoires d’étapes (voire le maillot jaune) en 1ere semaine sur les arrivées pour puncheurs. 2) En faisant valoir au début de la Vuelta l’accord posé initialement sur le fait qu’il mérite le leadership s’il a bien bossé pour Quintana en juillet. Si Quintana ne réussit pas son objectif en juillet, ce ne sera pas à lui de payer les pots cassés en devant se remettre à nouveau à son service sur la Vuelta !

Heureusement, Alejandro fait aussi des classiques son autre grand objectif. Comme d’habitude ? Oui mais…peut-être encore un peu plus que d’habitude. Unzue a en effet désigné 3 grands objectifs pour la Movistar cette année : gagner le Tour (la responsabilité de Quintana), gagner un des 5 monuments, et battre le record de l’heure avec Dowsett. On devine que c’est à Valverde en particulier qu’il fixe l’objectif de gagner un des 5 monuments. Il ne cite pas l’objectif de la Vuelta. Cette année, Valverde doit avant tout gagner une grande classique, dit donc Unzue implicitement, et plus précisément, Liège Bastogne Liège ou le Tour de Lombardie, puisque ce sont les 2 monuments qu’il a pris l’habitude de disputer. Il a entièrement les moyens d’en remporter un des deux, et même les deux, même s’il lui faudra battre en particulier 3 hommes : Gilbert qui est déterminé à gagner à nouveau Liège, Gerrans qui a montré en 2014 qu’il pouvait être un poil au-dessus de Valverde en sprint (…à l’Espagnol de s’adapter à cette nouvelle donne, lui qui avait toujours pu miser sur son sprint dans le final des classiques jusqu’ici), et le redoutable D.Martin, talentueux et malin tactiquement.
A ces 2 monuments on peut rajouter le Mondial d’une part (mais pour une fois, Valverde n’insiste pas vraiment dessus dans ses objectifs de saison : comme pour le Tour cette année, il ne se met pas de pression, et là encore je pense que ça peut lui réussir), et d’autre part une possible participation au…Tour des Flandres, eh oui ! Après tout, l’épreuve fait bien partie des 5 monuments qu’évoque Unzue. Certes, cela fait des années qu’Alejandro évoque une possible participation, mais on a l’impression que cette année peut être la bonne, si l’on se fie à sa déclaration lors de la présentation de la Movistar : « Parmi les classiques printanières, celle qui me plait le plus est Liège, mais ça ne serait pas mal non plus de gagner le Tour des Flandres, par exemple ». Etant donné qu’il ne fait, pour une fois, pas du général du Tour son grand objectif de saison, il peut se permettre plus de liberté en 1ere partie de saison, dont cette fameuse participation au Ronde qu’on attend depuis un moment !

Enfin, comme ne pas évoquer le choix, qui nous a tous surpris, d’aller courir les Tours de Dubaï (4 au 7 février), du Qatar (8 au 13 février), et d’Oman (17 au 22 février)…en plus de disputer 2 épreuves du Challenge de Majorque où il fera a priori sa rentrée, fin janvier-début février (à confirmer encore) ! Au 22 février il en sera donc déjà à 18 jours de course, ce qui est très conséquent à ce stade de la saison. Il fait donc le choix d’un gros début de saison, qui l’amènera à jouer la gagne d’entrée puisqu’il aura l’occasion de lever les bras à Majorque, à Dubaï et en Oman, où il y aura à chaque fois des étapes pour puncheurs et/ou grimpeurs. Le Qatar, entre Dubaï et Oman, lui servira pour faire des kilomètres et récupérer entre les deux épreuves où je le répète, il devrait jouer les premiers rôles.

Alejandro innove donc (cette année, il n’ira ni au Tour de Murcie le 14 février, ni à la Clasica Almeria le lendemain, ni au Tour d’Andalousie du 18 au 22 février), et je ne trouve pas ça déplaisant. D’abord parce que sur ces courses du Moyen Orient, il affrontera une concurrence intéressante (Nibali et Purito, entre autre, feront Dubaï et Oman, et sont annoncés également en Oman des grimpeurs comme Aru, Pinot, Uran ou encore Barguil) ce qui, en plus d’offrir un beau spectacle, permettra d’évaluer les niveaux respectifs de chacun à ce stade de l’année : cette fois, contrairement à l’an passé, Alejandro se frottera très tôt à une forte concurrence. Ensuite parce qu’il aura l’occasion d’enrichir encore plus son palmarès avec des courses qu’il n’a pas encore remportées (courses étrangères qui-plus-est, lui qui a beaucoup de bouquets espagnols), contrairement à la Ruta del Sol et au Tour de Murcie qu’il a déjà gagnés de nombreuses fois. Enfin parce que ce choix d’un début de saison conséquent lui permettra s'il le souhaite d’arriver assez tôt en forme, ce qui peut lui être particulièrement utile s’il dispute Paris/Nice ou Tirreno en mars, deux très belles courses qui mériteraient de figurer à son palmarès ! On verra quelles courses disputera Alejandro en mars et avril avant le Tour du Pays Basque et le triptyque ardennais (les infos de l’article de lequipe.fr qui annonçait sa participation à Tirreno et Catalogne sont à prendre avec des pincettes : à mon avis, il ne fera qu'une des deux courses). Plus globalement, il sera intéressant de voir quel structure il donne à cette 1ere partie de saison, aussi bien au niveau des pics de forme (montée en puissance jusqu’aux ardennaises ? Ou une belle forme dès mars par exemple pour Paris Nice ou Tirreno ?) que du calendrier (outre les points soulignés ci-dessus, quid de l’orientation italienne qu’il avait pris l’an dernier : la Roma Maxima n’aura pas lieu mais reviendra-t-il sur les Strade Bianche ? Et quid des courses pavées comme A Travers les Flandres, le GP E3 et, donc, potentiellement le Tour des Flandres ?). En tout cas, vivement que ça commence, on a déjà très hâte…

Alejandro a le sourire, pas d'inquiétudes supermamy ;)

Alejandro a le sourire, pas d'inquiétudes supermamy ;)

Commenter cet article

Joel 19/01/2015 17:55

Le déluge autour de l'hôtel de la Movistar en Argentine!

https://twitter.com/Movistar_Team/status/557169703270252544/photo/1

L'un des paramètres importants des premières courses de la saison, ce sont les conditions météo.

Cela ne me convainc pas pour autant de l'utilité du Tour du Qatar, mais...

(attention, à l'inverse, au Down Under, c'est souvent la canicule!)

Bernard 20/01/2015 08:33

Petite nostalgie de l'excellent retour de 2012 sur le tour down Under. Nous étions rassurés d'emblée
Le Qatar, il fait chaud aussi, et le sujet est brûlant... (un peu trop). Bon ça va passer.

Joel 18/01/2015 15:11

La saison 2015 est partie!

Avec le People's Choice Classic, un critérium de 51 kms couru en "prologue" du Tour Down Under.
Lobato fait 2nd derrière Kittel, premier vainqueur de l'année

Bernard 18/01/2015 11:06

sondage sur cyclismactu: qui sera selon vous numéro 1 UCI en 2015 ?
Pour le moment, Alejandro est second derrière Contador, mais devant Sagan, Quintana et Kwiatowski
Curieusement, Nibali est à moins de 3% derrière Froome et Rodriguez. ces trois étoiles palissent et pour Nibali c'est étonnant
Votez si vous avez 1 seconde, ça peut porter chance à valverde, même si c'est la répartition des courses avec Quintana qui v ha être déterminante; Il va bien faire un monument cette année et si possible ne pas attendre la Lombardie.
ttp://www.cyclismactu.net/sondage.php?id=214

pour les jours de course le calcul est intéressant, mais d'il va tourner les jambes à Dubaï, au Qatar et à Oman, ne faut-il pas considérer qu'il est à l'entrainement, un peu lucratif pour l'équipe?

Bernard 18/01/2015 11:09

Dowsett n'abandonne pas
http://www.cyclismactu.net/news-record-de-l-heure-dowsett-ne-renonce-pas-a-sa-tentative-46539.html

Clément 16/01/2015 18:02

Intéressant de lire tous vos commentaires. Panne d'internet pour moi (partie pour durer un moment), du coup je peux moins me connecter en ce moment mais je profite d'un point Wifi pour donner mon point de vue sur certains points :

- si je devais choisir un objectif en particulier à préparer comme il le faut (c'est à dire en y mettant les moyens, autrement dit en disputant les courses de préparations adéquates) ce sont les ardennaises. Or pour moi dans cette optique Alejandro doit courir le Tour du Pays Basque. Je meurs d'envie qu'il gagne un nouveau Liège et non seulement je suis persuadé qu'il en est capable mais j'ai la conviction qu'il en gagnera un nouveau s'il fait la préparation adéquate (en gros la prépa classique GP Indurain / Pays Basque / Klasika Primavera, ou plus globalement le Pays Basque avec à peu près deux courses d'un jour : si c'est les Strade Bianche en mars c'est très bien aussi). Donc oui Joel, je te rejoints sur ce que tu dis, mathématiquement Alejandro devra faire des choix qui impliqueront de sacrifier des courses, mais ce que j'espère c'est qu'il ne sacrifiera pas sa préparation aux ardennaises. Et oui on est, je crois, tous d'accord pour dire que c'est dommage que ces "coupes" à venir dans son programme soient dû à son gros début de saison en Asie dont on ne voit pour le moment pas bien l'intérêt sportif - je me contredis là par rapport à ce que je dis dans mon article, car c'est vrai que je n'avais pas pris en compte cette dimension du nombre de jours de course qui impliquera de faire des "coupes" ailleurs dans son programme. Cela dit, si Alejandro gagne Liège par exemple dans 3 mois, on sera tous ravis. On ne pourra juger ses choix de début de saison que fin avril : disons que pour le moment nous sommes un peu dubitatifs, mais que nous attendons de voir 1) ses choix ensuite pour mars et avril 2) et surtout ce que ça donnera in fine.

- c'est frustrant de ne pas connaître encore son programme de 1ere partie de saison, c'est sûr, mais sa reprise dans 2 semaines va déjà nous faire bien plaisir, d'autant qu'il aura de quoi briller d'emblée vu les courses qu'il a sélectionnées pour sa reprise...:) Plus que 2 semaines à attendre donc !

- Pour l'anecdote, L'Equipe a calculé le classement UCI 2014 avec le nouveau barème qui s'appliquera cette année, et Alejandro aurait également gagné. Le top 5 comprend les mêmes coureurs (pas exactement dans l'ordre mais pas loin) d'ailleurs, donc cela ne changera pas grand chose.

Girsstar 17/01/2015 15:10

Excusez-moi, j'ai raté ma frappe, j'ai voulu dire que d'autres épreuves comme l'Amstel,... sont des bonnes cibles accessibles à notre champion.

Girsstar 17/01/2015 15:08

Je partage les analyses de Clément et de Joël.
Liège reste l'épreuve de prédilection pour Valverde et le Pays Basque en est la meilleure préparation. Cette course à étapes manque au palmarès d'Alejandro et reste à sa portée.
L' Amstel, San Sebastian, le Mondial et le Tour de Lombardie qui pour moi est la plus belle des classiques au même titre que Liège Bastogne Liège.
D'autres é

Joel 16/01/2015 20:12

Oui, Pays basque et quelques courses d'appoint (je tiens assez aux Strade bianche), ce serait parfait, car moi aussi je trouve que Liège Bastogne liège reste la reine des classiques et parce que le Pays basque en est l'introduction idéale.

Ce que je crains c'est que pour des raisons de "partage" de courses dans l'équipe, le PB ne revienne à Quintana et qu'Alejandro soit obligé de faire le Tour de Catalogne. Mauvais "choix" à mon avis : trop loin des Ardennaises, beaucoup de cols élevés avec des conditions météo souvent mauvaises et ... un mauvais souvenir de chute il y a deux ans.

Enfin j'espère qu'on saura donner à chacun les courses qui lui conviennent au sein de la Movistar. Valverde sera une fois encore l'un des grands favoris des Ardennaises, pas Quintana.

Et il est le n°1 mondial, quel que soit le barème!

girsstar 16/01/2015 15:40

Je suis très étonné de constater que le programme de Valverde pour la saison 2015 n'est pas encore fixé ou pas communiqué alors que nous atteignons la mi-janvier et que les courses intéressantes comme les tours Down Under et de San Luis démarrent dans quelques jours.

Joel 16/01/2015 16:05

L’an passé, le 7 janvier très exactement, Alejandro, quand on lui demandait de quoi 2014 serait fait, en était encore à des déclarations comme celle-ci : "Pour le moment, on ne sait pas. Le parcours du Giro me plaît, celui du Tour encore plus. Nous allons bien voir. Ce qui est sûr, c'est que la Vuelta est dans mes plans, je l'adore et c'est la seule que j'ai à mon palmarès."

Le blog s’était hasardé à préciser son programme : Challenge de Majorque, Ruta Del Sol, Clasica a Almeria, Tour de Murcie, Strade Bianche, Roma Maxima peut-être, puis Paris-Nice et Tour de Catalogne (ou Tirreno, GP E3 et Gent-Wevelgem), Tour du Pays Basque, Amstel, Flèche, Liège-Bastogne-Liège, Dauphiné, Tour de France, San Sebastian, Vuelta, Championnat du monde.

Et la réalité a tout de même été sensiblement différente de ce programme à certaine périodes de la saison.

Je crois qu’il faut retenir comme sûrs les grands objectifs : Ardennaises, Tour de France, Vuelta, Championnat du monde. Le reste se décidera petit à petit en fonction du déroulement de la saison...

Joel 16/01/2015 09:31

Aucune mention du nom de Valverde dans la présentation du Tour d'Oman par cyclingnews!!!

http://www.cyclingnews.com/news/van-garderen-nibali-pinot-and-rodriguez-to-clash-at-the-tour-of-oman

Joel 16/01/2015 09:26

Biciciclismo présente, course par course, la participation des 50 coureurs les plus importants du peloton. Extrait pour les mois de janvier et février (à noter que le nom de Valverde ne revient ensuite qu'à l'occasion des Ardennaises)

http://www.biciciclismo.com/es/informe-bc-el-calendario-de-los-50-lideres-del-peloton-16-01-2015

Janvier :

19-25. Tour San Luis: Betancur, Kwiatkowski, Quintana; Cavendish, Modolo, Voeckler.
20-25 Tour Down Under: Dumoulin, Porte, Thomas; Kittel.
29-1. Challenge de Mallorca: D. Martin, Mollema, Valverde, Wellens, Wiggins; Boasson Hagen, Bouhanni, Chavanel, Greipel.

Février :

4-7. Tour Dubái: Nibali, J. Rodríguez, Thomas, Valverde; Cavendish, Degenkolb, Gilbert, T. Martin.
4-8: Etoile de Bessèges: Pinot, Rolland, Voeckler.
8-13. Tour Qatar: Valverde, Wiggins; Boasson Hagen, Boonen, Bouhanni, Cancellara, Démare, Gilbert, Kittel, Kristoff, Modolo, Sagan, Terpstra, Van Avermaet.
17-22. Tour Omán: Barguil, Costa, Majka, Nibali, Pinot, J. Rodríguez, Urán, Van Garderen, Valverde; Boasson Hagen, Boonen, Bouhanni, Cancellara, Démare, Gilbert, Kristoff, Sagan, Terpstra.
18-22. Vuelta Andalucía: Bardet, Contador, Froome, Kelderman, Mollema, Péraud, Quintana, Van den Broeck; Chavanel, Degenkolb.
18-22. Vuelta Algarve: Gesink, Kwiatkowski, Thomas, T. Martin; Vanmarcke
28. Omloop Het Nieuwsblad: Boasson Hagen, Démare, Gilbert, Kristoff, Vanmarcke, Wiggins.

bernard 15/01/2015 19:12

et oui, l'injustice à l'égard de Valverde continue, bon le blog a vraiment sa raison d'être.

Les combinaison de Joël sont astucieuses; pour l'avant tour on préférera le dauphiné (prévu)ou le tour de suisse à la route du sud

Le qatar c'est certainement pour les sponsors. Au moins on est sur que l'argent qui va dans le vélo ne va pas ailleurs

Deux nouvelles sympathiques: une équipe africaine sur le tour et Fottorino qui remplace Paulo la science. A voir, cela peut marcher. C'est un intello, ancien directeur du Monde, qui aime le vélo. Avec Thierry Adam, ça va être amusant. Jean-Paul Ollivier va manquer: il était bienveillant à l'égard des cyclistes. Pourvu que cela dure

bernard 15/01/2015 19:18

Au passage une petite consolation, le public classant Valverde 3ème grimpeur derrière Contador et Quintana. Pas si mal
1er place - 10 points : Alberto CONTADOR.

2e place - 7 points : Nairo QUINTANA.

3e place - 5 points : Alejandro VALVERDE.

4e place - 3 points : Vincenzo NIBALI.

5e place - 1 point : Jean-Christophe PERAUD

Joel 15/01/2015 19:11

Présentation du Tour d'Oman, étapes, profils, avec, notamment, l'étape reine qui se termine au sommet de la "Montagne verte" :

http://www.cyclismactu.net/news-tour-d-oman-la-montagne-verte-le-point-d-orgue-en-2015-46513.html

Joel 15/01/2015 10:40

Je reviens sur le programme de la saison d’Alejandro et je fais d’une constatation toute simple : il accomplit des saisons de 80 jours de course environ (77 en 2014, 81 en 2013 et 2012... moins de 70 en 2008 et 2009). Ce sont des saisons pleines dans le sens où Alejandro est un potentiel vainqueur de toutes les courses auxquelles il participe de février à octobre.

Je pars donc du postulat que sa saison 2015 n’excédera pas 80 jours (condition nécessaire pour qu’il arrive à 100% de ses moyens pour les deux dernières épreuves : le championnat du monde et le Tour de Lombardie).

Ce qui est sûr ou infiniment probable, c’est que :

a) Il participera en février à deux épreuves du Challenge de Majorque (2), au Tour de Dubai (4), au Tour du Qatar (4) et au Tour d’Oman (6) = 16 jours
b) Il participera aux Ardennaises en avril = 3
c) Il courra le championnat d’Espagne sur route en juin = 1
d) Il participera au Tour de France (21), au GP de San Sebastien (1), à la Vuelta (21), au championnat du monde sur route (1) et au Tour de Lombardie (1) = 45

Soit un total de : 16 +3 +1 +45 = 65

Il reste donc à déterminer son programme pour 80 – 65 = 15 jours de compétition.

Au vu de ce simple constat arithmétique, il y des scenarii qui deviennent improbables :

a) Tour de Catalogne (7) + tour du Pays basque (6) + Dauphiné libéré (8) = 21
b) Paris-Nice (8) + Tour de Catalogne (7) + Dauphiné libéré (8) = 23
c) Tirreneo-Adriatico (7) +Tour de Catalogne (7) + Dauphiné libéré (8) = 22
Etc.

Evidemment, Alejandro peut toujours choisir de faire sa rentrée en juin comme en 2014, à la Route du sud (ce qui n’est pas la cause de son échec au Tour à mon avis). Les deux précédentes options tombent alors à 17 et 19...ce qui est encore lourd !

En revanche on voit que certaines combinaisons peuvent rester dans la limite de 15 :

a) Tour de Catalogne (7) + Dauphiné libéré (8) =15
b) Tour du Pays basque (6) + Tour de Suisse (9) = 15
c) Strade Bianche (1) + Tour de Catalogne (7) + Tour des Flandres (1) + Route du Sud (4) = 13
d) Strade bianche (1) + Criterium international (2) + Tour des Flandres (1 )+ Pays basque (6) + Route du sud (4) = 14

Je suis curieux de voir comment Alejandro va résoudre ces petites équations ! Mais je suis prêt à parier qu’il nous surprendra.

Bien sûr, je suis comme tout le monde : j’aurais préféré qu’il limite sa tournée asiatique au Tour d’Oman...encore que le parcours du Tour du Qatar qui vient d’être révélé montre que le vainqueur de ce Tour a de bonnes chances d’être le vainqueur de la 3e étape : 10,9 kms clm ! Or on sait que ces deux dernières saisons, en février, Alejandro a été excellent dans les clm courts !

Fabrice 15/01/2015 13:24

http://www.laverdad.es/murcia/deportes/ciclismo/201501/14/valverde-tournee-paises-arabes-20150114004146-v.html
Pour l'une des rares photos de Valverde "en coureur" en ce début de saison...

Nathan 15/01/2015 12:56

Principalement pour les sponsors, moi je pense que ca va juste lui servir d´entrainement, de mise en route, je ne pense pas que ca va l'user

girsstar 15/01/2015 10:55

Pourquoi Valverde s'alignera-t-il au Tour du Qatar et quel profit peut-il en tirer ?
Le Tour d'Oman doit lui convenir mais je m'étonne de sa participation au Qatar où il n'a rien à y gagner, sinon des risques de chutes dans cette épreuve ventée et destinée aux sprinters.

Joel 14/01/2015 16:59

Pour clore la série des récompenses et distinctions au titre de la saison 2014, voir les résultats des "Cyclism Awards" :

http://www.cyclismactu.net/news-cyclism-awards-2014-tous-les-resultats-de-la-2e-edition-46405.html

Alejandro est 2e au classement de "meilleur coureur de l'année" derrière Contador et devant Nibali. Pour les classiques le public l'a classé...5e et le jury 3e, ce qui est pour le moins injuste!

Allons, il est temps de tourner la page!

girsstar 15/01/2015 10:39

Je ne comprends pas pourquoi les journalistes s'acharnent en méprisant Valverde. C'est inadmissible et surtout injuste.
Cette vieille affaire Puerto le poursuit hélas. Pourtant 'Alejandro démontre qu'il est aussi performant qu'avant sa suspension.
Quand un champion est sacré N° 1 mondial durant 3 années, il ne le doit surtout pas au hasard mais à la constance de ses performances qui sont éloquentes au cours de la décennie.
Chacun peut avoir des préférences envers tel ou tel champion, mais Valverde mérite plus de respect de la part des médias.

vivi 14/01/2015 19:27

Quenet,travaille à Velo magazine et élabore les livre d'or,il ne doit pas aimer Valverde,car logiquement il connait le vélo,mais là c'est de la pure méchanceté!!

vivi 14/01/2015 19:21

Un certain journaliste Quenet a carrement oublié Valverde:dans le classement général et dans les classiques,pas dans les 5,donc aucun point ce qui bien sur change tout.
Qui est il,que fait il ,pour etre aussi nul et oublié VOLONTAIREMENT le n°1 mondial

greg 14/01/2015 12:31

Superbe article de Clément, très complet!chapeau

Joel 14/01/2015 11:46

Aïe, fracture de la clavicule pour Dowsett!

Joel 14/01/2015 09:42

Une analyse intéressante du devenir des trois grands Tours :

http://www.velochrono.fr/actu/2015/les-grands-tours-en-mue/

bernard 13/01/2015 14:28

article de Clément très complet comme d'habitude
Une belle présentation de Movistar et de l'importance de l'entente Alejandro-Quintana sur cyclismactu
http://www.cyclismactu.net/news-equipes-2015-la-movistar-pour-faire-encore-mieux-46320.html

Joel 13/01/2015 10:07

« Les années passent, mais je suis toujours là pour me battre ». C’est ce que déclare Alejandro sur biciciclismo :

http://www.biciciclismo.com/es/valverde-los-anos-pasan-pero-todavia-estoy-para-luchar-13-01-2015

Alejandro dit être toujours animé par les mêmes espoirs (misma ilusión de siempre), mais qu’il est désormais soumis à une pression moindre, puisqu’il partage les galons de l’équipe avec Quintana qui en sera le leader sur le Tour. Alejandro, lui, conduira la Movistar sur la Vuelta et tentera de remporter un « monument », si possible Liège-Bastogne-Liège, la classique qui convient le mieux à ses capacités.

Son calendrier n’est pas totalement défini sauf le début : Challenge de Majorque (seconde et troisième épreuve), Dubai, Quatar et Oman. Alejandro fera donc sa rentrée le vendredi 30 janvier au Trophée Andratx qui se terminera au Mirador d'Es Colomer (3,5 km à 6,7 %) ! Il courra le lendemain Trophée Serra de Tramuntana, autre manche du Challenge de Majorque qui exploite les reliefs de l’île. Nous devrions donc nous régaler dès la reprise de notre champion !

Les grands objectifs d’Alejandro sont : les Ardennaises, le Tour de France, la Vuelta et le championnat du monde. Sur le Tour, Quintana part clairement avec le rôle de leader, mais les circonstances de course peuvent toujours entraîner un changement des plans initiaux.

J-17 : nous y sommes presque !

BIP 12/01/2015 18:54

Dommage qu'il ne privilégie plutôt pas Paris-Nice ou Tirreno plutôt que toutes ces courses étrangères... Le tour du Qatar franchement il pourrait s'en passer... Concernant l'option d'une campagne flandrienne je n'y crois pas des masses. D'autant plus qu'il va bien être obligé faire des choix. Et compte tenu que ces objectifs restent les ardennaises je le vois mal se risquer à faire une prépa spéciale tour des Flandres. Je pense donc que hormis son début de saison on passera ensuite à du classique. Est-ce un mal??? Franchement je ne sais même pas. Mais le voir sur les épreuves les plus importantes du calendrier est toujours plus intéressant c'est une certitude. Concernant ses participations tour-Vuelta je ne sais pas si c'est la meilleure solution. Mais bon tout dépendre des circonstances de course sur le tour.

bernard 13/01/2015 20:30

oui le budget de Movistar est semble t-il inférieur à celui de la FDJ (ou du même ordre),celui de la sky étant trois fois supérieur.
Ils est compréhensible d'aller chercher de l'argent en début de saison

el abuelo 13/01/2015 07:50

tout a fait d'accord avec ton analyse (coté financier)
et merci Clément de d'avoir repris la plume pour nous offrir ce bel article
allez encore un peut de patience et la saison va dèmarer
VENGA VALVERDE

Clément 12/01/2015 20:50

Oui le Qatar il pourrait s'en passer, on est bien d'accord. Il est évident de toute façon que le critère financier joue dans les décisions de début de saison (Oman, Qatar et Dubaï offrent de l'argent aux stars qui viennent), on ne va pas se voiler la face. Cela dit l'argent versé va en partie à l'équipe, or compte tenu du faible budget de la Movistar pour son niveau, comparé aux budgets des autres teams de standing équivalent, ça fait de l'argent facilement gagné pour le budget de l'équipe.

Clément 12/01/2015 18:00

Très intéressant d'avoir formulé les différentes hypothèses possibles Joel.

D'accord avec toi sur les faibles chances de l'option italienne, car je ne vois pas Unzue aligner Valverde sur Tirreno si Quintana y est déjà, et je ne vois pas Valverde faire Milan San Remo vu le parcours pour sprinters.

L'option flandrienne est alléchante mais reste très hypothétique. S'il ne fait pas la Catalogne, il sera certes libre pour A Travers les Flandres et l'E3 qui se dispute pendant. Mais le fait est qu'il a été annoncé par les organisateurs de la Catalogne comme participant, et qu'il n'est pas cité dans l'article sur les flandriennes comme participant, à l'inverse de Quintana. Ca tend à dire qu'il ferait donc la Catalogne...et ce d'autant plus que je serais étonné que la Movistar n'envoie ni Valverde ni Quintana sur cette épreuve, or comme Quintana n'en sera pas...

Par ailleurs, tu ne prends pas en compte Paris Nice, est-ce volontaire ? Le parcours sera dévoilé le 3 février, peut-être qu'Alejandro attend de le connaître avant de se décider.

Evidemment deux courses d'une semaine parmi les 3 que sont Paris Nice (8 au 15 mars), la Catalogne (23 au 29 mars) et le Pays Basque (6 au 11 avril) font beaucoup. Mais ça me semble bien possible.

Pour synthétiser, pour moi tout tourne autour du Tour de Catalogne : s'il le fait (le plus probable à mon sens), alors il ne devrait pas faire Paris Nice avant et ne fera pas les flandriennes pendant, et pourrait faire le Pays Basque ensuite. S'il ne le fait pas, alors il pourrait faire Paris Nice, flandriennes (avec pourquoi pas Tour des Flandres), et Pays Basque. Voilà comment je vois les choses.

Joel 12/01/2015 16:35

Merci à Clément pour son compte rendu de l’entretien avec Alejandro dans Elite sport, qu’on trouve en ligne (avec de belles photos) à l’adresse :

http://issuu.com/elitesport/docs/elite_5_f005b3e4fb2dfd.

Et merci pour l’ensemble de ses analyses du début de la saison 2015 que je partage sur l’essentiel.

Les confidences d’Alejandro sur ses débuts nous apportent la confirmation de sa vulnérabilité face à la pression, l’exemple le plus probant étant le clm du dernier Tour de France. La stratégie de la Movistar pour la prochaine grande boucle ne peut donc que lui réussir : à Quintana l’exposition majeure, à Alejandro le rôle de « second » ce qui ne veut pas dire de domestique ni de porteur d’eau ! Ce Tour est dessiné à merveille pour ses capacités : j’attends de lui une superbe première partie de course, plusieurs arrivées lui conviennent à merveille et il a une belle chance de porter le maillot jaune. Pour la suite, la course décidera : effectivement, personne n’aurait parié l’an dernier sur le scenario qui s’est finalement réalisé !

Pour ce qui concerne les grandes classiques et plus généralement son début de saison, on n’y voit pas encore tout à fait clair.Ce qui se dessine c’est un gros début de saison : 18 jours en février, si cela est confirmé, c’est énorme ! Bien sûr Alejandro a une belle carte à jouer au Tour d’Oman (où la concurrence sera élevée avec, notamment Nibali et Purito). Reste à savoir comment Alejandro compte rentabiliser ce lourd investissement !

Plusieurs hypothèses, car au bout du bout il faudra bien choisir :

-option italienne : Tirreneo-Adriatico (7 jours de course) aurait du sens avec Milan San Remo en ligne de mire. Je n’y crois pas trop. C’est Quintana qui défendra les couleurs de la Movistar à T.-A. et je crois tout de même que les programmes d’Alejandro et de Nairo resteront distincts la plupart du temps ;

- option flandrienne avec le Tour des Fandres (5 avril) préparé par les Strade bianche (7 mars), A travers la Flandre et GP E3 (25 et 27 mars). Option très intéressante ! dans ce cas Alejandro retrouverait Quintana sur les deux semi classiques flandriennes ;

-option espagnole : Tour de Catalogne et Tour du pays basque, ou bien l’un de ces deux Tours avec les semi flandriennes ou le GP Indurain en complément. Je ne crois pas à Catalogne + Pays basque (7+6 jours)

Même si Alejandro fait un « gros » début de saison, il ne doit pas trop en faire : nous l’attendons à la Vuelta et à Richmond pour le titre de champion du monde. Au total, difficile de dépasser une trentaine de jours de course avant le Tour...

Si Alejandro court 18 j en février (énorme) et aligne les 3 ardennaises, le Dauphiné et le championnat national (3+8+1= 12j) nous sommes déjà à 18+12 = 30 !

A mon avis, les choix définitifs ne sont pas faits !

Un dernier mot pour regretter à mon tour que le site personnel de notre champion soit à l’état d’abandon !

Archives