Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Débat : quel Tour 2015 pour Alejandro ?

Publié par Clément sur 8 Mai 2015, 13:00pm

Il est très tôt pour se projeter dès maintenant sur le Tour (...même si ça approche doucement : dans une semaine pile nous serons à J-50), mais voilà, amoureux du vélo que nous sommes, difficile de résister, et les débats ont commencé bon train dans les commentaires de l'article précédent. Dès lors, autant lancer le débat en bonne et due forme avec une nouvelle page consacrée au sujet ! Il y en aura bien sûr d'autres sur le sujet, d'autant plus que le Dauphiné affinera sans doute nos analyses (bien qu'en réalité on s'aperçoit souvent que les enseignements du Dauphiné sont à prendre avec des pincettes). Du reste, gardons un oeil également sur le Giro, en espérant que Porte, impressionnant en cette 1ere partie de saison (victoires de Paris Nice, du Tour de Catalogne, du Tour de Trentin, et 2e du Tour Down Under), ne connaisse aucun pépin et puisse se donner à 100% durant les 3 semaines ; en effet sinon, on devra se le farcir en juillet non pas en tant qu'équipier de Froome mais en tant que favori tout court...

Le choix d'Alejandro de courir le Dauphiné (en leader, étant donné que Quintana fera la Route du Sud) lui permettra d'arriver en forme et en confiance pour le Tour ; c'est un retour à la formule qui lui réussit à mon avis le mieux, et j'en suis pour ma part très content. En outre ce n'est pas un choix anodin : il montre qu'il a envie de pouvoir jouer un vrai rôle sur le Tour, quitte à être un peu moins frais en fin de saison (il faut bien faire des choix, mais le parcours du Mondial n'étant de toute façon a priori pas idéal pour lui cette année, et le tracé du Tour à l'inverse lui convenant très bien cette année, le choix de se concentrer un peu plus sur le Tour n'a rien d'illogique). Suite à cette 1ere partie de saison parfaitement réussie, il n'a plus de pression puisqu'il a atteint l'objectif fixé par Unzue cette année de gagner un monument (l'autre objectif fixé étant la Vuelta, mais il n'y a pas de doute sur le fait qu'il y sera bon, comme chaque année). Par conséquent je pense qu'il a d'autant plus envie d'aller sur le Tour avec de bonnes jambes dès le départ, pour se faire plaisir certes (en forme et libéré dans sa tête, on a hâte de voir ce que ça donnera...!), mais pour aussi, qui sait, prendre une revanche sur cette épreuve qui l'a fait souffrir l'an dernier (et pas que l'an dernier !). Pas forcément en scorant au général mais au moins en pesant sur la course, en montrant le "Valverde 2.0." libéré de la contrainte de la réussite au classement général, et dès lors dangereux comme jamais... On peut imaginer par exemple des scénarios où il attaquerait assez tôt pour forcer les adversaires de Quintana à rouler, des idées de ce type où il profiterait du leadership de Quintana pour oser des offensives intéressantes, tout en l'aidant (Alejandro est loyal, il l'aidera comme il l'a promis, c'est une certitude).

Une aspect du débat porte sur les chances d'Alejandro de bien figurer au général. Je voudrais souligner 2 choses à ce propos. D'abord, rappelons que ce n'est pas son objectif de base. Ce qu'on est en mesure d'espérer de lui, c'est qu'il gagne une ou deux étapes, en plus d'aider Quintana. Ensuite et surtout, n'oublions pas que le début du Tour écrémera bien la liste des favoris. Les 10 premiers jours de ce Tour seront en effet riches en obstacles et en rebondissements avec le chrono de 14 km le 1er jour, la nervosité du 2e jour sur le littoral avec un risque de bordure important (ça va frotter, et ça risque donc de chuter), le 3e jour avec l'arrivée au mur de Huy où là encore il y aura sans doute des chutes (cf le final de la Flèche Wallonne cette année, qui sera exactement le même et qui avait connu beaucoup de chutes), le 4e jour avec les 7 portions pavées comportant 13 km de pavés en tout (autant que l'année dernière) qui feront mal en particulier à ceux qui auront chuté les deux jours précédents, le 6e jour avec les 100 km en bord de mer propices aux coups de bordures, le 8e jour avec l'arrivée à Mûr-de-Bretagne, et le 9e jour avec le chrono par équipes de 28 km à Plumelec (avec la côte où Alejandro s'était imposé en 2008). Tout cela avant la 1ere arrivée au sommet, lors de la 10e étape, le lendemain du 1er jour de repos.

Bref, les occasions seront nombreuses pour réduire la liste des prétendants au général. Les 4 premiers jours en particulier risquent de faire des dégâts ! Quintana n'a aucune assurance de mieux passer les pavés et les autres obstacles que les autres, en témoignent les abandons de Contador et Froome l'an dernier. En une seconde le leadership de Quintana peut être bouleversé ; je ne dis pas que c'est souhaitable, mais simplement que c'est une hypothèse qui n'a rien de farfelu. L'année dernière personne ne s'attendait à un top 5 pareil : c'était tout simplement inimaginable. Bien malin celui qui saura prédire le top 5 de cette année. Pour ma part je ne me risquerai qu'à une seule prédiction : le quatuor royal Froome-Contador-Quintana-Nibali (dans le désordre) n'occupera pas les 4 premières places du général à l'arrivée...il y aura des surprises.

Débat : quel Tour 2015 pour Alejandro ?

Commenter cet article

Joel 15/05/2015 18:32

Je viens de visionner les 10 derniers kms : jusqu'à proximité de l'arrivée, Contador s'est maintenu dans les cinq premières positions du peloton, son comportement et son allure ne manifestaient ni gêne, ni souffrance...

Ulissi vainqueur surprise du sprint qui a clos cette étape marathon ... devant Lobato remonté de je ne sais où

Joel 15/05/2015 15:05

Les plus anciens d’entre nous doivent se souvenir de Pascal Simon, leader sur le Tour de France 1983 et victime d’une chute alors qu’il portait le maillot jaune. Touché à l’épaule, on le vit incapable à Fleurance de revêtir son maillot jaune ! Mais il s’agissait là d’une fracture de l’omoplate...

Simon subit un véritable chemin de croix pendant six jours, dont une ascension clm du Puy de Dôme, avant de laisser le précieux maillot jaune à un tout jeune coureur : Laurent Fignon.

Joel 15/05/2015 09:10

Malheureusement pour Contador, l’étape d’aujourd’hui est la plus longue du Giro : 264 kilomètres entre Grosseto et Fiuggi, au sud de Rome, c’est-à-dire près de sept heures de course ! On en saura plus au départ : comment aura-t-il passé la nuit avec son bras immobilisé comme le lui ont prescrit les médecins ?

Ce qui est le plus à redouter dans ce genre de situation, c’est une nouvelle chute...Vraiment pas de chance pour Contador qui a, nous dit-on, multiplié les chutes cette saison : une à l’entraînement et trois en course.

bernard 15/05/2015 15:24

Oui otxoaj, tu as raison de citer cet article et on avait parlé ici du tramadol. Mais cet article est trop à charge contre les coureurs et on peut aussi les défendre.
Le tramadol est un dérivé opiacé faible qui peut mettre "dans les vap" et faire baisser la vigilance. Ceci un champion averti, conscient de son corps, s'en aperçoit très vite. Il serait logique de ne le prendre que le soir, après une chute qui laisse des douleurs par exemple.
Mais le prendre pour repousser la douleur à l'entrainement, c'est idiot et je ne pense pas que des cyclistes intelligents comme Contador tombent dans le panneau.

Il y a bien d'autres explications aux chutes hélas: les rond-point, les parcours dangereux ( l'un d'entre eux m'a dit comment il avait fait un tout droit dans le clm de la vuelta), les oreillettes qui commandent à tous en meme temps de remonter très vite, la distraction des spectateurs... J'espère que le photographe amateur s'est excusé auprès de Colli et Contador

otxoaj 15/05/2015 13:54

article interessant donnant une explication aux recrudescence des chutes dans le peloton. Bien sur hier la première chute est provoquée par le photographe.
http://www.cyclisme-dopage.com/dossierdefond/2014-04-04-lematin-ch.htm
C'est vrai que depuis 2 ans, Froome et Alberto n'ont pas beaucoup de chance sur leur vélo.

Bernard 15/05/2015 10:54

Merci Joël pour le lien en anglais qui décrit bien la situation
Quand on lit il semble s'agir d'une luxation antéro-interne qu'il a apparemment réduit lui-même. Le problème n'est pas osseux dans son cas mais c'est la capsule et les ligaments qui doivent être atteints et distendus Jusqu'à quel degré, là est la question. La réduction qu'il décrit immédiatement après la chute, puis la récidive mentionnée avant le podium indique une laxité de l'ensemble qui maintient la tête humérale. Je me demande si il n'a pas eu des luxations antérieures (ça ne se fait pas par choc direct sur l'épaule, mais par une mauvaise réception)
Ca peut tenir, mais ça va tirer, et se mettre en danseuse ne va pas être simple. L'étape de demain, montagneuse, sera décisive pour voir si "ça tient"

Joel 15/05/2015 09:28

L'Espagnol aurait passé une bonne nuit et ne se sentirait pas trop mal ce matin. Il va prendre le départ.

http://www.cyclingnews.com/news/contador-confirmed-to-start-giro-ditalia-stage-7

bernard 15/05/2015 08:25

une magnifique présentation du tour en 3D qu'un copain m'a adressée
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Uo_VIVJaleM

On doit hélas s'attendre au pire pour Contador aujourd'hui (si on se trompe tant mieux). Cela justifie plus que jamais la stratégie du double leader dans les équipes qui le peuvent. Pour la saxo, ils ont Kreuziger qui a l'air bien.
Mais punaise que cette chute est bête!

bernard 15/05/2015 08:28

erreur de manip
Si vous ne la connaissez pas, regardez la vidéo, elle est surprenante

bernard 15/05/2015 08:25

une magnifique présentation du tour en 3D qu'un copain m'a adressée
https://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=Uo_VIVJaleM

On doit hélas s'attendre au pire pour Contador aujourd'hui (si on se trompe tant mieux). Cela justifie plus que jamais la stratégie du double leader dans les équipes qui le peuvent. Pour la saxo, ils ont Kreuziger qui a l'air bien.
Mais punaise que cette chute est bête!

supermamy 15/05/2015 07:49

Assez improbable la suite du Giro pour Contador,et de ce fait la course en perdra beaucoup de saveur.
Quelle poisse décidément,dommage avant tout pour la santé de ces champions et accessoirement pour la beauté du spectacle.Les grands tours sont décidément maudits depuis quelques temps, les batailles annoncées entre les grands leaders ne peuvent jamais se concrétiser.

Avec le retrait (éventuel?....)de Contador du Giro ,l'organisateur de la Vuelta va afficher un grand sourire.......

Je terminerais par une pensée pour ce malheureux Colli et lui souhaite la plus rapide des récupérations

otxoaj 14/05/2015 21:37

Sans souhaiter l'abandon de Contador, on voit là les limites de la strategie de ces grands champions que sont Contador Nibali ou Froome qui ne visent que 1 ou 2 grands tours par an et qui se retrouvent avec une saison quasi blanche en cas de chute ou d'incident comme aujourd'hui.

C'est là que l'on apprécie encore plus d'avoir un champion comme Alejandro a supporter car le moins que l'on puisse dire c'est qu'il ne met pas tous ses oeufs dans le meme panier et qu'à ce jour sa saison est déjà un succès.

Joel 14/05/2015 18:18

Chute de Contador à l'arrivée aujourd'hui (sprint massif). Apparemment assez douloureuse, puisqu'on voit l'Espagnol, le bras raide, renoncer à enfiler le maillot rose sur le podium

Bernard 14/05/2015 20:49

oui très juste, c'est plus grave. Un "miracle "chirurgical n'est pas exclu par bonheur.

Effet indirect à prévoir: Il faut commencer à envisager que Contador, pour sa dernière année annoncée tente le doublé Tour-vuelta.... Plus dur pour Valverde

Cunego 14/05/2015 19:31

Surtout grosse pensée pour le pauvre Daniele Colli, qui se retrouve le coude en vrac et une carrière en péril...

https://twitter.com/legruppetto/status/598869888346755072
Image choquante, âme sensible s'abstenir

Cunego 14/05/2015 19:31

Surtout grosse pensée pour le pauvre Daniele Colli, qui se retrouve le coude en vrac et une carrière en péril...

https://twitter.com/legruppetto/status/598869888346755072
Image choquante, âme sensible s'abstenir

Bernard 14/05/2015 19:06

G rosse ânerie d'un photographe amateur qui déclenche une chute en domino du peloton à partir du côté, en sortant trop loin son engin. On le voit à 7 sec sur la vidéo suivante
http://www.rtl.fr/sport/autres-sports/giro-2015-la-6e-etape-pour-greipel-frayeur-pour-contador-7778368261
Ca risque d'être dur pour le gentleman qu'est Contador, qui ne mérite vraiment pas une telle malchance. La chute dans ces conditions, c'est le sport certes mais c'est l'injustice ( ça nous rappelle hélas le triste début de libé "Si Monsieur valverde pouvait chuter")

Joel 14/05/2015 18:43

On parle d'une luxation de l'épaule. A suivre

Bernard 13/05/2015 20:31

Intxausti et Ion Izagirre n'aiment pas la chaleur selon Garcia Acosta. En général les espagnols cela leur convient.J'aime bien Intxausti, mais il doit être difficile d'en faire un leader fiable. Il me faisait penser à Mancebo qui autrefois n'avait pas un superniveau mais une grande régularité ce qui fait défaut à Intxausti. Oxtoaj a probablement raison, il n' y aura pas de leader, mais Amador peut bien figurer.
Au moins, si on peut se permettre un peu d'humour, Movistar doit vraiment marcher à l'eau claire et Intxausti n'en boit même pas assez!

Bernard 14/05/2015 17:41

C'est vrai que l'on se plait à suivre cette équipe indépendamment de Valverde ou de Quintana. Indépendamment est d'ailleurs un terme totalement inapproprié, tant l'équipe et le champion sont liés. Valverde le sait, le dit, et doit le vivre tant ses coéquipiers lui gardent une reconnaissance. Voir par exemple le témoignage de Christophe Moreau suivre celui de Gutierrez dans le montage précédent de Clément est très touchant.
Au - delà de cette fidélité il y a la tactique, avec des vagues successives. par exemple pour Liège, Sutherland, Erviti , Rojas toujours proche, puis Gorka Izagirre et Jose Herrada, puis Visconti héroïque, et ceci sans que Quintana n'intervienne en raison de la chute.
Cette stratégie, classique, mais efficiente, qu'en bon amateur de vieux western, j'appellerai celle du relais de la diligence ( la comparaison cycliste cheval ne choquera personne j'espère) est physiologique et ne soulève pas ou peu de questions. Pour le spectacle, la beauté du geste et la crédibilité, on peut légitimement la préférer à celle du train (de l'us Postal) qui est toujours à l'heure (Festina). Mais on ne peut rien dire de plus c'est vrai.
Par contre on peut toujours souhaiter que la course reste ouverte, qu'aucune équipe ne puisse la museler, qu'il y ait du mouvement, des attaques et des petits drames, comme le décrit supermamy

supermamy 14/05/2015 08:34

Vive le Giro,une course de mouvements ,des attaques,du vélo comme je l'aime

Les jeunes talents qui se montrent et qui gagnent,les Movistar se battent bien,Visconti a la rage sur ses terres,Amador tient son rang,les Intxausti ,Izagiurre,Anton ne rateront pas le coche si l'occasion se présente.

Le Giro ne fait que commencer et la bataille chez les cadors est déjà déclenchée..Un régal..
Et si on faisait abstraction de tout le reste....

Et comme Joël,je ne peux m'empêcher d'imaginer Valverde sur ces routes...Peut être en 2016...

vivi 13/05/2015 19:08

En ce qui me concerne,je me lasse de lire sans arret des insinuations concernant Astana,vous ne savez RIEN,alors parlez de la course,Landa était un grand espoir il y a peu,il confirme:tant mieux,n'oubliez pas que Valverde n'a pas toujours été un petit saint!!

Joel 13/05/2015 17:24

Jan Polanc vainqueur devant Chavanel. Derrière les deux rescapés de l’échappée du jour, Aru, Contador et Porte terminent dans cet ordre à égalité de temps. Contador endosse le maillot rose.

otxoaj 13/05/2015 17:53

coté Movistar je ne vois pas trop qui va prendre le lead.
Intxausti est à 18 mn, Amador et Visconti me paraissent juste pour les étapes de montagne et Izaguirre est déja à 4mn49 ( 27è).
Je crois que l'equipe va jouer les etapes.

otxoaj 13/05/2015 17:49

Niveau general de l'equipe Astana " stupefiant "
Landa et Cataldo dans le top 8 au général.
Landa qui était lui déjà un bon coureur va je le crains devenir exceptionnel chez ASTANA !
Il se permet de revenir sans problème sur une attaque de Contador..

Joel 13/05/2015 17:45

Deux Movistar dans le top 10 du général : Visconti 7e à 56", Amador 10e à 1'18"

Joel 13/05/2015 14:36

On a assisté hier à une belle passe d’armes sur le Giro et à un premier lessivage dont l’équipe Astana a pris l’initiative. Cette dernière a été si impressionnante que des soupçons ont commencé à poindre... mais Astana n’a conservé sa licence WT qu’avec la réserve d’un contrôle renforcé : elle est donc surveillée comme du lait sur le feu et on imagine mal qu’elle prenne des risques qui seraient mortels pour elle !

On retiendra donc la démonstration d’Aru, sans doute l’un des grands champions de demain, qui devient le grand adversaire de Contador avec un point d’avance sur Porte. Mais les choses ne font que commencer et on saura tout à l’heure si la première arrivée en altitude confirme les résultats d’hier (Uran et Hesjedal distancés, Zakarin dans les choux !)

Chez les Movistar Visconti et Amador ont bien joué. Ion Izagirre et Ruben Fernadez ont perdu un peu plus de 4’, mais ils ont mieux fait que Intxausti qui en a perdu 9.

Qu’aurait fait Alejandro dans une course comme celle-ci ? Difficile de répondre à ce genre de question ! On peut imaginer que cette étape rapide, courue sous très beau temps lui aurait plu et qu’il aurait figuré pour le moins dans le groupe arrivé à 22 secondes du vainqueur. Au général il serait probablement à une trentaine de secondes du maillot rose...

Mais s’il avait été là, la course aurait été autre, ce qui décrédibilise ce type de scénario fictif !

Joel 13/05/2015 14:04

Des nouvelles d’Alejandro : on lit sur le site de la Movistar qu’il va être opposé dans un défi au marathonien « Chema » Martinez dans une dizaine de jours ! L’idée est d’organiser plusieurs défis de ce type qui opposeront à chaque fois un coureur de l’équipe Movistar et un champion représentant un autre sport.

Alejandro et « Chema » (champion d’Europe du 10 000 en 2002 et vice-champion d’Europe du marathon en 2010) s’opposeront sur un portion de 4,4 kms du le col de Haza Lenas dans la Sierra Nevada (pente moyenne 10,1% avec des passages à 20%).

Ce sera en même temps une grande fête avec des activités cyclistes pour enfants.

Distribution gratuite de tee-shirts pour supporter l’un ou l’autre des champions, annonce-t-on !

Cunego 13/05/2015 00:47

Kreuziger se retrouve avec 10 minutes d'avance sur le peloton, personne ne bronche...
Et c'est là que la Saxo se dit: "Mince, c'est le plus fort de l'échappée, il est trop dangereux pour Alberto, et si on se mettait à rouler?"
Et ils roulèrent pour revenir sur Kreuziger... Tactique incompréhensible...

Clément 12/05/2015 23:38

Instant sourire : Clarke croyait être le vainqueur, il ne savait pas que Formolo était devant -> http://share.gifyoutube.com/KreLQ8.gif

vivi 12/05/2015 20:50

c'est faux, c'est sur une attaque de Aru que les autres favoris ont "sautés"dont Uran!! et devant ils ne s'entendaient pas,c'est plus facile de revenir

otxoaj 13/05/2015 13:58

Aru a placé une attaque à 500m du sommet pour tester Contador et Porte, mais tous les autres avaient déjà laché, incapables de suivre le train de ses "simples équipiers".
Quand Aru attaque, ils n'étaient meme pas 10 dans le groupe, et Vasseur venait juste de remarquer que Uran n'était plus là depuis déjà un bon moment. Il a laché juste après Ion Izaguirre d'ailleurs.

otxoaj 12/05/2015 20:35

j'ai suivi les 60 derniers kilomètres de l'étape du giro et j'aurais 2 ou 3 commentaires :
Visconti et Amador très bien dans l'échappée, Visconti pas loin de la victoire, un peu loin lors de l'attaque de Formolo sinon...
Intxausti c'est déja fini, il a disparu avant la dernière bosse.
UCI a bien fait de laisser sa licence à ASTANA, j'ai revu le train de l'US Postal sur 60 km.
Ils ont repris 8 mn aux échappés ( il y avait pourtant des bons coureurs devant ! ), mais surtout au train des simples équipiers d'Aru ont fait peter quasi tout le peloton, seulement 25 coureurs avant la dernière bosse ( dont Izaguirre et Fernandez ) et sur la dernière bosse c'était hallucinant, des gars comme Uran, Niemec, Nieve, Konig, Vandenbrock ou Cunego n'ont pas pu suivre Kangert ou Zeits !!!.
Si Astana nous fait ça tout le Giro j'arrete les Mojito !!

Anthony 13/05/2015 17:26

Parcontre VDB était encore là car on l'a vu sauté dans la roue des 3 autres avec un cran de retard et puis... il a disparu (crevaison ? ou il s'est mis dans le rouge ?)

Pour Movistar, le leader sera donc Izagirre vu la débacle d'Intxausti (il me semble qu'en plus, Ion est meilleur au CLM que Benat)

Joel 12/05/2015 16:23

On assiste à une belle étape sur le Giro. Dans le groupe de tête qui a encore plus de 4 minutes d'avance sur le peloton à 30 kms de l'arrivée, il y a Amador et Visconti (mais aussi Kreuziger qui est un sérieux outsider).

C'est bien que les Movistar aient des occasions où ils n'ont pas à courir pour l'un des deux grands leaders. Ils avaient parfaitement réussi à animer le Giro il y deux ans dans des conditions emblables (hier Jesus Herrada et Ruben Fernandez ont été aux avant-postes toute la journée!)

bernard 12/05/2015 20:36

Intxausti à plus de 9 minutes isolé; Un problème? En tout cas position difficile. Par contre Visconti est très bien

Joel 11/05/2015 16:31

Nouvelle chute et abandon et Pozzovivo sur le Giro.

Joel 11/05/2015 15:36

On apprend aujourd’hui seulement que les championnats d’Espagne sur route se dérouleront à Cáceres, dans l’ouest du pays (dans l’Estrémadure). L’épreuve en ligne élite aura lieu le dimanche 28 juin, une semaine avant le départ du Tour (4 juillet). L’accord entre la ville, la Junta de Extramadura et la fédération a été acté ce matin.

En ce qui concerne le parcours, il sera annoncé un peu plus tard. On y travaille actuellement. Il se pourrait que le parcours du championnat contre-la-montre passe à proximité de la vieille ville qui est inscrite au Patrimoine mondial de l’UNESCO.

Joel 10/05/2015 17:48

(2) Bien évidemment, et je rebondis cette fois sur les passionnantes analyses de Clément et de Bernard, Valverde sera d’autant plus lui-même qu’il s’ôtera toute pression et qu’il pourra courir avec ce plaisir qui est à la source de ses magnifiques victoires de cette année.

On ne va donc pas lui remettre cette pression et on va s’abstenir de lui dire toutes les bonnes raisons qu’on a de croire en lui, un peu, beaucoup, passionnément!

Non, on ne rappellera pas que ce Tour est le premier depuis 1936 à se dérouler sans épreuve clm. Non, on ne se réjouira pas du retour des bonifications si favorables à un coureur véloce comme lui. On ne redira même pas qu’une étape se termine au sommet du Mur de Huy, une autre à Mur-de-Bretagne. Et on va va faire comme si les Froome, Nibali, Quintana et Contador étaient censés retrouver dans deux mois leurs moyens en montagne pour se disputer entre eux la victoire...à moins qu’ils ne soient contrariés par Majka ou par Van Garderen (pourquoi pas ?)

Et donc c’est en pleine décontraction que je vais attendre le Tour ! L’essentiel est qu’il y soit, car ce qui eût été inconcevable, c’est que le n°1 mondial soit à la plage pendant le déroulement de la Grande Boucle !

Bernard 11/05/2015 07:59

L'argument de la plage en juillet est irréfutable; Trop fort!
Je ne sais si on l'a dit, mais Movistar a bien tourné sur le clm du Giro. On verra si Unzue se trompe mais il compte sur Intxausti
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Movistar-benat-intxausti-pour-l-apres-quintana/556238

Joel 10/05/2015 17:46

(1) Ce débat est passionnant et je rebondis sur les deux dernières interventions. Parfaitement d’accord avec François : je serai moi aussi parfaitement heureux du Tour qu’accomplira Alejandro à partir du moment où il n’aura pas à souffrir de pépins et où il pourra donner le meilleur de lui-même.

Est-ce que ce sera en aidant Quintana à remporter la victoire ou en jouant sa carte personnelle (étapes, podium, maillot jaune) ? Bien malin qui pourrait le dire... Si le 10 mai 2014 quelqu’un avait dit que Nibali gagnerait le Tour, il aurait rencontré un certain scepticisme. S’il avait ajouté que Peraud ferait second et Pinot 3e, le scepticisme se serait transformé en incrédulité ! Et s’il avait prétendu que ni Froome ni Contador, les deux grandissimes favoris, ne terminerait le Tour, on l’aurait pris pour un plaisantin !

Chaque grande course nous réserve son lot de surprises : j’ai donc résolu pour ce qui me concerne d’attendre ce grand événement qu’est le Tour de façon sereine, en espérant que les aléas de la course permettront à Alejandro de montrer, d’une façon ou d’une autre, qu’il est bien le numéro 1 mondial !

Vivi nous dit qu’il ne croit pas plus que cela à Quintana. Un peu s’interroger en effet. Quintana a essentiellement remporté le Giro 2014 et Tirreno-Adriatico 2015, deux succès arrachés dans des conditions météo hors du commun... Est-il vraiment supérieur à Valverde dans une course de trois semaines ? C’est ce que tout le monde dit... Pourtant il ne l’a dominé qu’une seule fois dans un grand Tour : le Tour 2013 ! En 2015, Quintana n’a pas vraiment mis le peloton sous son joug et on n’a pas pu comparer les deux leaders de la Movistar...

Mais n’en doutons-pas : si Quintana est vraiment le plus fort, Alejandro l’aidera loyalement et servira pleinement les intérêts de l’équipe...C’est aussi une façon de montrer qu’on est bien le n°1 !

vivi 10/05/2015 20:46

en 2013,le meilleur des 2 ,aurait été Alejandro s'il n'y avait eu ce pepin qui lui fit perdre 10 mn,il aurait fait 2eme du tour donc devant Quintana,d'ailleurs,souvenez vous Froome faisait de Valverde son principal adversaire!!!

François 10/05/2015 15:57

Personnellement je serai content de son Tour de France pourvu qu'il soit lui-même, que ce soit en aidant Quintana et/ou en visant les étapes et/ou en visant le général (pour lequel il devrait quand même pouvoir assurer un top 10 quoi qu'il fasse par ailleurs , son niveau le lui permet, ne serait-ce que pour les points UCI). J'espère juste qu'il n'arrivera pas de malheurs improbables comme ça a été le cas en 2013 et 2014...

Il faudra en effet voir après les 10 premières étapes, et ça dépendra en partie de ce qui pourra arriver aux favoris. A ce propos, pour la Vuelta qu'il peut gagner (en fonction de la concurrence) il ne faudrait pas qu'il arrive de pépin à certains (je pense à Froome ou Nibali, qui ne courent pas le Giro) de sorte qu'ils se rabattraient sur la Vuelta (comme ça a été le cas des 2 qui l'ont battu en 2014, Froome et Contador), c'est un peu comme avec Porte sur le Giro...

vivi 10/05/2015 15:54

Pour ma part,je n'avais pas trouvé Quintana super au Giro malgré sa victoire,et cette année pas terrible non plus,alors peut etre qu'au retour de Colombie,comme il y a 2 ans(,et nous savons pourquoi) il sera plus efficace,sinon Alejandro ne sera pas loin de lui

Bernard 10/05/2015 15:01

Merci Clément, le plaisir de courir comme moteur, la vuelta en réponse aux frustrations du tour, ça colle bien à la réalité.
C'est quand même intéressant d'être lucide sur ses possibilités et la répartition de ses efforts dans l'année. Il lui reste deux années pour gagner des épreuves de haut niveau. Il doit le savoir et cette gestion il l'a commencé avec succès en sautant des épreuves avant les ardennaises, ce qui lui a valu le meilleur printemps de sa carrière. Le programme qui va suivre est très chargé, et on a envie de le voir lever les bras à nouveau. Il doit en avoir envie beaucoup plus que nous. A mon avis, on peut avoir de surprises sur son programme.
L'idée que je voudrais défendre et le souhait que j'émets est que cela vienne de lui, de sa forme, de sa psychologie, de son véritable état, plus que des contraintes de l'équipe. Unzue qui se rend bien compte qu'il ne retrouvera pas un autre Valverde demain matin, lui doit bien cela. Les points UCI de Movistar sont là pour le démontrer: avec et sans lui c'est très différent.
Vous avez titré Benoit et toi, Monsieur Valverde. Tout était dit.

Clément 10/05/2015 02:39

Sur le débat "s'il ne fait pas le Tour il aurait plus de jus pour la Vuelta", ça c'est une certitude. Mais je pense que ce n'est pas comme ça que raisonne Alejandro. La Vuelta dans la carrière d'Alejandro a toujours tenu un rôle un peu particulier, et même unique : lui qui court chaque course pour gagner (...quand celle-ci est gagnable), a souvent fait une exception de la Vuelta, en la disputant non pas pour viser la gagne à tout prix mais pour "faire ce qu'il peut" (ce qui donne en pratique de très beaux résultats : des étapes, et le podium ou au pire le top 5), ainsi que sans doute aussi pour les points UCI (pas seulement à titre individuel mais aussi pour les points de la Movistar, ce qui est quand même important : Unzue tient à rentabiliser le salaire de son leader, n'en doutons pas...).

Commet expliquer cette particularité ? Pour moi ce qui semble le guider avant tout sur la Vuelta c'est la recherche de plaisir (et non l'impératif de résultats), plaisir qu'il trouve là-bas justement. Tout s'est passé tout au long de sa carrière comme si la Vuelta lui servait d'exutoire des frustrations du Tour. C'est vraiment un point important à mon avis. Valverde adore courir, il adore son métier, mais parfois les choses se passent plus difficilement pour lui (en juillet surtout, à cause de la pression liée à son "objectif n°1 du classement général" pour reprendre les termes qu'il employait à une époque, et à cause du stress dû à la nervosité de la 1ere semaine, bien plus importante que sur la Vuelta) ; dès lors courir la Vuelta, où il se sent bien, soutenu, à domicile, lui permet de libérer la machine, un peu comme un estomac noué à cause du stress (juillet) avant de retrouver l'appétit une fois la pression retombée et la confiance retrouvée (Vuelta)...

Bon, je grossis un peu les traits bien sûr, ses résultats décevants de juillet ne sont pas toujours à relier à une question de pression (ce serait être de mauvaise foi, car il faut bien avouer qu'Alejandro n'a pas le niveau d'un Quintana ou d'un Contador en montagne ce qui est une vraie limite pour gagner le Tour quand déjà le chrono est un point faible). En revanche je crois vraiment à cette "libération" qu'il connaît sur la Vuelta.

En conclusion oui sans le Tour Alejandro serait plus frais pour la Vuelta. Mais la pression serait dès lors dirigée sur la Vuelta. En 2009, la seule année où il n'a pas couru le Tour, il a dû se rabattre sur la Vuelta qu'il a par conséquent érigé en "très grand objectif" de sa saison. Il a réussi à remporter cette Vuelta, oui ; en revanche on s'en souvient, il n'avait pas "lâché les chevaux", c'est un euphémisme. Il avait couru à l'économie et ça avait marché. Il était très heureux de cette victoire sur un Grand Tour (enfin !) et nous aussi. Mais je pense qu'il avait dû forcer sa nature (souvenons-nous des nombreux articles vers 2008-2009 où il était expliqué que le grand travail d'Unzue avait été de "contenir" la fougue d'Alejandro pour en faire un coureur plus économe d'efforts sur les Grands Tours) et qu'il n'avait pas pris un plaisir fou sur ces 3 semaines. C'était plutôt de la résistance. Il a fait ça une année et c'est tout. S'il tient aussi longtemps au plus haut niveau, s'il réussit encore à 35 ans à faire le doublé Flèche-Liège, c'est pour moi parce qu'il a choisi de ne pas renier son plaisir pendant sa carrière, notamment donc en disputant sans pression ses différentes Vuelta (l'exemple diamétralement opposé étant Wiggins qui en tirant trop sur la corde, en forçant trop sa nature, a littéralement pété un boulon et n'a plus jamais été capable de retrouver le niveau en montagne qu'il avait eu sur son Tour victorieux).

Vincent 09/05/2015 19:58

Gagner une 2eme Vuelta serait formidable(il aura comme adversaires la doublette sky PORTE FROOME,astana ARU NIBALI,c qd meme du costaud)
Etre au top au dauphine,tdf et vuelta parait difficile(meme si on parle,ici,du grand Valverde)
Programme alléchant mais difficile a gérer;la bala doit avoir "la canne" en juillet;il aura l'occasion de lever les bras sur le tdf et il doit aider quintana dans sa quete du maillot jaune

Joel 09/05/2015 17:11

Les Saxo de Contador font mieux que leurs adversaires directs dans le clm par équipes du Giro : 6" de moins que les Astana (Aru) et 20" de moins que les Sky de Porte qui enregistrent un revers inattendu.

BIP 09/05/2015 15:48

Une victoire au Dauphiné serait aussi sympathique. 2015 serait alors l'année des triplés:) Même si je préférerais que l'année se continue par des premières (tour de Lombardie ou CDM à tout hasard:)). Et pour info je ne sais pas si ça été dit dans les commentaires (j'ai du en zappé certains sur l'article précédent désolé...) y'a le mensuel "Le Sport-Le vélo" qui est sorti en kiosque qui est consacré à un classement des 50 meilleurs coureurs du peloton. Ils y classent Alejandro 3ème (article réalisé juste entre sa victoire à la Flèche et Liège) et ils sont assez élogieux le concernant. Ca change... Pour ceux qui ne l'ont pas lu je pense que c'est à voir!

Bernard 09/05/2015 10:54

Clément a tout écrit, mais je garde une question à laquelle il eut peut-être répondre, lui qui connait bien l'environnement de Movistar en particulier celui qui est l'équivalent de Fred Grappe à la Movistar. la question est celui des pics de forme d'Alejandro. Plus précisément, il est avéré que l'époque où il est le moins bien, c'est juin-juillet alors qu'il brille en mars -avril et en août septembre octobre.
L'année 2009 est instructive et donne raison à Girstar: il n'a pas pu faire le tour qui passait en Italie (décision du CONI) et a gagné le dauphiné et la vuelta. En d'autres termes tout se passe comme si en juin il avait une course d'une semaine dans les jambes et en fin d'été un tour de 3 semaines, mais qu'il s'agisse de malchance ou de défaillance, il a toujours des pépins sur les deux dernières semaines du tour. Après tout est- ce que ce n'est pas normal. Doit-on demander à un champion d'être très et trop présent? Et au risque de provoquer un peu ici, et malgré la joie que 'jai à la voir faire le tour (j'essaierai d'aller le voir

Bernard 09/05/2015 11:06

suite qui a coupé

à Pra lou), imaginons qu'il ne fasse pas le tour et gagne le Dauphiné et la vuelta comme en 2009;Je signe de suite.

Il doit de plus avoir le classement UCI dans le collimateur. Un 4ème titre lui permettrait de supplanter son meilleur ennemi, Purito et de s'inscrire de fait comme le meilleur de sa génération ,même si Contador est meilleur sur les GT. Il a certes a peu près le même nombre de points s'il gagne Vuelta et Dauphiné d 'un côté ou s'il fait 5 au Tour, 2 à la Vuelta, 3 au Dauphiné. Mais il est alors celui qui fait des places d'honneur et ne gagne pas.
La question que soulève Girstar est juste et l'an dernier, on peut se demander si en l'absence de tour, il n'aurait pas fait jeu égal et même mieux avec Contador et Froome qui étaient prenables sur la vuelta.

Il se connait et j'espère que ses choix sont dictés par son corps, sa physiologie et son entraineur plus que par des obligations professionnelles trop lourdes

Mathias 09/05/2015 10:54

Je pari sur une petite victoire Valverde sur la 6éme étape.
la montée finale au Havre monte pas mal surtout après avoir fait autant de KM le long de la cote.

C'est une arrivée qui lui convient :)

alexiaa 09/05/2015 01:29

Personnellement le voir gagner le Dauphiné, ensuite l'étape et le jaune a huy Et ensuite rester caché.
En montagne il pourra difficilement aider quitana car il n on pas la même morphologie.
Et avoir deux numéros un sera bien utile surtout pour contrer le grand nombre d adversaires.
Lui pourra prendre d risque pour créer une course débridé et faire travailler les autres.

Samuel 09/05/2015 00:14

Très bonne analyse très complète une nouvelle fois. C'est vrai qu'Alejandro va débuter ce Tour en n°1 bis, il n'est à priori clairement pas là pour jouer un podium mais qui aurait pu penser que Quintana chuterait lors du chrono de la dernière Vuelta ? pas grand monde, or ce début de Tour sera très piégeux, il est donc difficile de savoir comme se dessinera son Tour.
Mais bon, je vais être très honnête, je préfère voir Alejandro gagner 2 ou 3 étapes, éventuellement passer quelques jours en jaune, sans se préoccuper du général, plutôt que le Tour vécu l'an passé où il échoue au pied du podium, ou encore un remake des 2007/2008 où il coinçait dans le TDF sans qu'on comprenne trop pourquoi.

supermamy 09/05/2015 11:29

Très intéressants tous ces commentaires et scénarios envisagés(et espérés) pour Valverde sur ce prochain Tour et hâte d'y être.

Comment va t il l'aborder,? le tour et Valverde c;est une drôle d'histoire d'amour,souvent cruelle pour notre champion.Mais cette année,il est différent,son approche des grandes courses est différente.
L'homme ne sort de sa caverne qu'au moment des compétitions et n'en est que plus efficace,le reste du temps,il disparaît,préférant se ressourcer auprès des siens et de s’entraîner comme il l'entend ,se protégeant ainsi de certains rapaces (médias et réseaux sociaux)qui ne cherchent par leurs médisances qu'à l'atteindre pour le diminuer et le nuire

En faisant le bilan du début 2015,avouez que tout cela lui réussit.

Prochaine course :le Dauphiné,soyons rassurés,Valverde y participera pour la gagne,comme il le fait pour toutes les courses auxquelles il participe au contraire d'autres grands leaders....
Profitons de chaque coup de pédales de notre champion .
Espérons que les chutes ,les intempéries. ne bouleversent pas la course,j'aimerais tant une belle bataille entre tous ces leaders ,à la pédale !!Que Valverde gagne des étapes ,fasse un podium ou simplement qu'il se dévoue pour la victoire de Quintana,il en sortirait gagnant et retrouverait le respect que le public lui doit tant!!

Venga Valverde!!

BIP 09/05/2015 00:05

Franchement, je ne sais quoi penser de ce tour. C'est la première fois qu'il va aborder cette course sans en être le véritable leader (y'a 2 ans c'était quand même encore lui le leader naturel en début de tour). Et pour être honnête le voir bosser pour Quintana (que finalement je n'apprécie pas plus que ça hélas) ne me botte pas plus que ça. Mais bon... Après je pense que je suis comme vous tous : le voir remporter au minimum 1 étape et le voir finir proche du top 5 (si Quintana réussit au moins le podium) ce serait très bien. Après content qu'il retrouve un programme d'avant tour plus classique même si j'aurais bien aimé le voir en Suisse... Du reste, même si sur un plan prépa je ne regrette pas sa non participation à la Route du Sud, je suis un peu dégoûté malgré tout. Cette année il y'a une arrivée là où j'habite à Auch...

Bernard 08/05/2015 21:05

S'il engrange des points UCI au Dauphiné (une ou deux victoires d'étape, un podium), il sera décontracté sur le tour de France.
La vraie question reste, je crois, la suivante: Quintana passe bien la première semaine, oui ou non. Si oui, on se contentera pour Valverde d'un top 10 voir 15 on s'en fiche s'il aide Quintana à gagner le tour.
En cas de problème de Quintana et de bon placement de Valverde il peut devenir leader, et là un top 5, voire un podium sont envisagés. Mais cette seconde hypothèse est la moins probable.

Après, je comprends bien le point de vue de Girstar: s'il ne s'agissait pas du Tour de France, c'est-à-dire la course la plus mythique au monde, et chez nous de plus, on comprendrait qu'il s'abstienne et garde toutes ses forces pour San Sebastian, la Vuelta, le cdm et la Lombardie.
Il faudrait demander à Alejandro ce qu'il préfère; un podium sur le Tour ou une seconde Vuelta victorieuse.

Après n'oublions pas nos commentaires de fin 2013, où on s'inquiétait de voir Quintana supplanter trop rapidement Valverde. Etre au printemps 2015, le voir à ce niveau, avec un N 1 au classement UCI envisageable, avoir ce programme fabuleux avec un dauphine et les courses de fin de saison citées ci-dessus et n'avoir comme contrepartie qu'être le second de Quintana au tour (et encore pas vraiment dans les propos d'Unzue), c'est inespéré.

Avec supermamy, on se disait que tout ce qui était gagné était bon, donc c'est plus que tout bon tout cela. Tenir, ne pas s'épuiser, ne pas se blesser, garder cette formidable envie de courir et avoir la vista et la lucidité pour gagner quand c'est possible; le reste c'est du bonus.

Aurel68 08/05/2015 18:32

Compo probable pour le TDF:

_Valverde
_Erviti
_Rojas
_José Herrada

_Nairo Quintana
_Malori
_Castroviejo
_Anacona

_9e: + Capecchi / G.Izaguire / Dowsett / Amador-Visconti ?

Clément 08/05/2015 19:09

Tout-à-fait, et tu as bien mis en évidence les gardes rapprochées respectives de Valverde et de Quintana, même si José Herrada aurait aussi pu être mis dans celle de Quintana (il avait fait un gros boulot pour la victoire de Quintana sur le Giro). Pour le 9e, Dowsett devrait en être a priori. Il sera bien utile notamment pour le chrono par équipe (en plus de Malori et Castroviejo l'équipe aura de la gueule...!). Anacona ne devait pas en être initialement mais vu ce qu'il a montré récemment il a gagné sa place. Probablement au détriment d'Amador (lieutenant de Quintana) mais qui sera déjà sur le Giro.

lionel08 08/05/2015 16:52

Pour moi,si Alejandro gagne une ou deux étapes, termine dans les dix premiers tout en aidant quintana à remporter le tour,son tour sera réussi.Aprés c'est certain qu'avec toutes les embûches présentes sur le début de parcours du tour,nous aurons des surprises et celui qui aura déja bien passé les dix premiers jours de course,aura déja fait un grand pas vers la victoire finale.Avant cela,il y aura eu le dauphiné et j'éspére qu'Alejandro le remportera,le tracé de celui ci lui convenant parfaitement.

Aurel68 08/05/2015 15:47

Objectif principal pour Alejandro:

1_Faire Gagner la Movistar avec Quintana en l'épaulant au mieux..

2_Une ou deux victoires d'étapes... ( 3e,8e ou 14e étapes? )

3_Approcher au plus prêt le top 5, pour les points UCI..

Il sert évidement de Gros Joker au cas d'une mésaventure de Nairo...

kike 08/05/2015 14:47

moi je vois bien un podium sur le tour avec 1 er Quintana 2 valverde et 3 contador
ou 1 er valverde 2 Quintana 3 contador avec froome en dehors du top 10 abandon pinot nibali et peraud

Girsstar 08/05/2015 16:50

Quel optimisme !
J'aimerais bien que cela se concrétise mais personnellement, je n'y crois pas.
Le Tour de France a toujours (hélas) été maudit pour Valverde et j'aurais préféré qu'il s'y abstienne pour mieux préparer la Vuelta dans laquelle une 2° victoire serait bienvenue.

Archives