Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Interview : Valverde se confie sur sa saison 2016

Publié par Clément sur 22 Novembre 2015, 20:43pm

Le site Ciclo21 a réalisé une grande et très intéressante interview d'Alejandro à propos de la saison à venir, que j'ai traduite ci-dessous. Elle vient en complément de l'interview de l'article précédent : nous avons désormais une vision plus complète de l'état d'esprit dans lequel Alejandro aborde cette saison atypique.

Quel programme de saison 2016 ! Entre l'Amstel et les JO, il y a moins de 4 mois, et c'est là où se concentre tous tes objectifs (tu feras le Tour des Flandres mais tu as dit que tu n'aspires pas à gagner). L'Amstel sera-t-il ton 1er objectif et les JO ton dernier, durant ces 4 mois ?
- Je suis conscient de l'énorme sacrifice que ça va supposer. C'est certain que l'Amstel va être le 1er objectif de la saison, mais le Giro est le moment où je veux être à ma meilleure forme. Ensuite je me reposerai un peu et je ferai le Tour, mais je le ferai d'une façon différente des années précédentes. Je ne le ferai pas dans l'idée de ne pas perdre de temps (au général). Je le ferai pour aider Nairo, mais avec toujours les JO en tête.

Penses-tu que tu devras être plus "stratégique" que d'autres années en termes de dépense d'énergie non-nécessaire, pour arriver en forme à Rio ?
- Clairement ! C'est pour ça que j'affronterai le Tour de façon différente. Peut-être que des gens diront "regarde, Alejandro lève déjà le pied" [durant des étapes] mais je le ferai parce que j'aurai d'autres objectifs en tête. On a déjà, avec Nairo, un coureur qui sera à 100% pour viser le maillot jaune.

Penses-tu que tu vas pouvoir contrôler ton instinct de gagneur ?
Je vais essayer (rire) ! En étant sincère, moi aussi je me le demande. Quand tu te sens bien, se laisser volontairement décrocher est compliqué, mais ça dépendra de beaucoup de choses, on verra comment tout se déroule, comment se passe le Giro, les Flandres, les classiques...

La décision d'aller au Giro a-t-elle été une décision consensuelle dans l'équipe ; a-t-elle été la tienne ou a-t-elle tourné en fonction des options de Quintana sur le Tour ?
- Elle s'est prise tant en fonction de Nairo qu'en fonction de moi-même, parce que je n'ai jamais couru le Giro. Je crois que cette année je peux encore y aller avec des chances de bien y figurer. Je crois que j'en ai la force et la capacité. Le gagner ? Eh bien, ce sera très difficilement, mais je crois que j'ai des capacités.

Tu étais présent à la présentation à Milan. Que penses-tu du parcours ?
- Du bien. J'aime l'idée d'avoir 3 jours de repos. C'est un Giro dur, mais je ne crois pas qu'il le soit autant que les deux précédents.
Le Giro est toujours une course un peu particulière en raison des conditions météos. Tu peux avoir un Giro où il pleut tous les jours, et ça, ce serait assez dur...je croise les doigts !

Le plateau est intéressant, avec Nibali, Landa et toi.
- Oui, mais je crois qu'
il faut aussi ajouter Chaves car je pense qu'il a démontré sur la Vuelta qu'il a les capacités pour jouer la gagne sur un Grand Tour. Ca peut être une course très intéressante.

Ca te fait beaucoup de peine de renoncer à la Vuelta ?
- (il soupire) Oui beaucoup ! C'est une course où je me sens si à l'aise. Mais on ne l'écarte pas ! Soit je vais au grands prix de Québec [9 septembre], de Montréal [11 septembre] et de Plouay [27 août] qui sont de très belles courses, soit je fais la Vuelta [du 20 août au 11 septembre] avec d'autres perspectives. Ca pourrait être aussi un défi pour pouvoir dire, "regarde, j'ai fait les 3 Grands Tours en une saison". Ca ne veut pas dire que c'est sûr que je ferai les 3 Grands Tours, mais c'est une option que je n'écarte pas. Ca dépendra de la façon dont je me sens. En outre, je pourrais courir la Vuelta sans la pression du Mondial qui ne s'adapte pas à mon profil. J'aimerai beaucoup aller au Mondial pour aider, dans ce cas là, un coureur qui pourrait être notre leader comme Lobato.

Qu'est-ce qui t'as motivé à découvrir le Tour des Flandres ?
-Déjà cette année j'étais sur le point de le faire.
Je crois que c'est un parcours qui peut bien m'aller, mais c'est certain que je ne connais pas la course, donc je pourrai aller là-bas et connaître une surprise comme une chute, une crevaison...c'est une course très particulière ! Je crois qu'il faut la faire une fois dans sa vie, et en plus, les coéquipiers qui l'ont faite dicent que c'est une très belle course, d'où le fait que j'ai envie d'essayer.

Vas-tu reconnaître les circuits du Tour des Flandres et de Rio ?
- Concernant celui de Rio ça va être très compliqué, mais on ira là-bas une semaine avant, donc je crois que ça me donnera le temps tout de même de connaître le circuit. Concernant les Flandres, je vais disputer A Travers les Flandres et le GP E3.

Petit exercice d'imagination : Quintana gagne le Tour et tu ne vas pas à la Vuelta. Dans ce cas là, la Vuelta serait un peu oubliée par la Movistar, non ?
- Je crois que si on gagne le Tour et qu'on ne gagne pas la Vuelta mais en la disputant du mieux possible...ce serait bien. Cette année non plus on n'a pas pu la remporter. Pour Movistar la Vuelta est très importante, tout comme le sont le Tour et le Giro. Non on ne va jamais laisser la Vuelta de côté. Mais pas seulement pour l'équipe, mais aussi par respect pour la course.

Eusebio Unzue disait que devenir numéro 1 mondial par équipe n'est pas un objectif mais une conséquence (des très bons résultats). Avec le calendrier que tu as prévu, c'est quelque chose qui va changer pour toi au niveau individuel.
- Oui, ça change beaucoup la donne car j'ai des objectifs nouveaux.
Je peux gagner ce classement mondial, mais il faut savoir qu'avec le calendrier que j'ai choisi, ce sera plus compliqué.

Es-tu conscient de la polémique autour de ton nouveau maillot de champion d'Espagne ?
- Je n'ai aucun problème à dire ce que j'en pense : premièrement, ce n'est pas moi qui ai designé le maillot. Deuxièmement : le maillot me plait. Cela étant, malgré ça, je considère que la bande (aux couleurs espagnoles) est petite. Il ne représente pas tant que ça ce que signifie le maillot de champion d'Espagne. Je comprends les critiques, mais je comprends également la Movistar qui est celle qui nous paie.
Est-ce que les couleurs espagnoles devraient plus apparentes ? Eh bien, peut-être. (...) Mais ça ne dépend pas de moi.

 

Commenter cet article

Clément 11/12/2015 14:56

Nouvel article : http://vengavalverde.overblog.com/2015/12/la-1ere-partie-de-saison-2016-se-precise.html

Bernard 10/12/2015 10:48

Le maillot de Movistar et Valverde vu de dos avec le commentaire suivant de la flamme rouge

"Chez Movistar, pas de grands changements. Le logo “M” prend de l’importance, et les poches arrières sont désormais blanches. Moyen: il faut aimer le bleu longtemps! (à noter que le maillot ci-bas présente des liserés rouge et jaune sur le haut puisque c’est celui du champion d’Espagne, Alejandro Valverde"
http://laflammerouge.com/les-couleurs-du-peloton-2016-se-devoilent/#

lionel08 10/12/2015 12:36

Trés déçu de ce maillot de champion d'espagne,on arrivera pas à reconnaitre Alejandro lors des vues d'helicoptére,ce désign est vraiment nul.

Clément 10/12/2015 12:31

Vraiment pas terribles ces changements oui, mais bon on s'y fera, le maillot d'ensemble reste quand même sympa.

Aucune news en ce moment, c'est très calme. De mémoire en décembre il est censé y avoir un nouveau rassemblement Movistar, mais je n'ai pas les dates (si rassemblement il y a).

Bernard 09/12/2015 01:47

Hors sujet mais dans ce silence hivernal, un lien vers un hommage de Movistar à El Chava disparu il y a 12 années.
https://twitter.com/hashtag/ElChavaCorreSiempre?src=hash
De magnifiques images et une belle fidélité de l'équipe à un grimpeur admirable, et à un homme complexe, pas très loin de Pantani peut-être.

Bernard 04/12/2015 13:45

Amador au service de Valverde et Unzue en français
http://www.cyclismactu.net/news-route-andrey-amador-aider-valverde-sur-le-giro-54355.html

Bernard 03/12/2015 07:34

Un petite vidéo signalée par la flamme rouge sur les photos les plus représentatives de la saison 2015. Valverde est signalé pour la grande échappée du Dauphiné, mais je trouve que le moment du tour de France où il témoigne son émotion à l'arrivée de l'Alpe d'Huez aurait mérité de figurer. Les américains ne sont pas sentimentaux...
https://www.youtube.com/watch?v=Q2ayPgms4b4

https://www.youtube.com/watch?v=Q2ayPgms4b4

Clément 30/11/2015 02:51

Les cotations pour les 3 premiers monuments que devrait courir Alejandro en 2016 sont déjà en ligne :
- Pour Milan San Remo (http://www.paddypower.com/bet/cycling/milan---san-remo) : coté 66 contre 1, Alejandro ne fait même pas figure d'outsider. Le circuit est sans doute trop plat pour lui.
- Pour le Tour des Flandres (http://www.paddypower.com/bet/cycling/tour-des-flandres?ev_oc_grp_ids=59290) : coté 40 contre 1, Alejandro est considéré comme l'un des nombreux outsiders du Ronde. Il est classé en 13e position, devant Boom, Thomas et Gilbert, et juste derrière tous les grands spécialistes (de Kristoff à Stybar, en passant par le prodige Benoot) preuve que les bookmakers se méfient de cet Espagnol qui semble pouvoir tout faire ! Intéressant.
- pour Liège (http://www.paddypower.com/bet/cycling/liege-bastogne-liege) : il est le grand favori, coté 4 contre 1, devant Purito (7 contre 1), puis Nibali et Kwiatkowski (9 contre 1, chacun). Pas de surprise là-dedans, mais il faudra qu'Alejandro puisse être suffisamment en forme, lui qui aura en plus plus-que-jamais la pancarte...!

Pas encore de cotations pour le Giro mais ça ne saurait tarder. Nibali devrait être jugé grand favori. Ensuite Landa et Valverde devraient être assez proches. Puis Chaves. Puis probablement Uran, Majka et Pozzovivo.

lionel08 29/11/2015 23:41

encore une petite vidéo pour se faire plaisir:
https://www.youtube.com/watch?v=tI5Oa9pyo8Q

Bernard 29/11/2015 17:33

Intéressant avis de Nibali qui pense que pour être en forme pour les JO, il faut faire le tour. Il a donc le même problème que Valverde. L'alternative pour NIbali est selon lui, tour d'Autriche puis tour de Pologne séparés d'un jour. On rejoint ici l'hypothèse de Girrstarpour Valverde.

En tout cas l'année 2016 va être dure pour le Giro ou Valverde retrouvera les astana sur sa route, et pour le Tour ou Froome et Contador affronteront Quintana sans oublier les français et les autres. Je ne suis pas sur que Valverde restera facilement attentiste dans ces conditions. Rouler avec Contador il a l'habitude et il ne sera pas dans la position d'un Purito qui faisait ce qu'il voulait
.
Comment ne pas arriver fatigué aux JO, surtout pour Valverde qui fait en plus les flandriennes et les ardennaises? Il ne sera pas en dedans sur ces courses, il ne le sera pas sur le Giro puisque c'est le moment où il vise son pic de forme selon l'interview, et le sera difficilement sur le Tour parce que Quintana aura besoin de lui à moins que les nouvelles recrues soient à la hauteur.

Pas simple quand on est encore le coureur le plus complet et polyvalent du peloton et que comme Merckx, Hinault ou Kelly, on peut aller se battre sur tous les terrains (même s'il en est en dessous des deux premiers naturellement). Après, ce n'est que du vélo donc de la détente et les deux années qui viennent sont du bonus, Valverde ayant fait une magnifique décennie amputée de deux ans qu'il va compléter maintenant. On aura de bonne surprises, mais on a bien du mal à les prévoir. C'est bien comme cela après tout.

Clément 29/11/2015 22:48

Ce qu'Alejandro semble sous-entendre dans son interview ci-dessus (dans la phrase : "Se laisser volontairement décrocher [sur le Tour] est compliqué, mais ça dépendra de beaucoup de choses, comment se passe le Giro, les Flandres, les classiques..."), c'est qu'il est conscient qu'il est possible qu'un contre-temps arrive en 1ere partie de saison, que ce soit un pépin lors des 4 courses pavées qu'il disputera (en comptant les Strade Bianche), ou lors du Giro (avec les conditions météo...cf l'abandon de Basso, frigorifié, au Giro 2013). Bien sûr personne ne le souhaite, la question n'est pas là, mais le fait est que ce n'est pas à exclure, et que ça changerait la donne pour la suite de sa saison.

lionel08 29/11/2015 17:13

Pour se faire plaisir et en attendant de belles victoires sur les classiques et le Giro:
https://www.youtube.com/watch?v=CyYgyFJVibo

mikesamborey 27/11/2015 10:27

Une nouvelle interview: http://www.globalsportcoach.com/alejandro-valverde-consistent-recovery-strategies-motivation-and-bike-developments/

mikesamborey 27/11/2015 16:53

Elle a été postée ce matin via le twitter de la Movistar

Clément 27/11/2015 16:48

Elle date d'avant le Mondial de Richmond. Rien de bien nouveau dedans, mais merci quand même, je ne l'avais pas remarqué ;)

lionel08 24/11/2015 12:33

Pour le tour d'italie,il a de réelles chances de monter sur le podium,tout dépendra beaucoup je pense de la météo car avec les 2CLM,il a un avantage certain sur Landa et Chavés.En ce qui concerne les classiques j'aimerais bien qu'il remporte au moins une fois l'Amstel gold race et le Tour de Lombardie,ce sont deux classiques qui lui correspondent bien et qui manquent à son palmarés.Reste les JO où je pense qu'il aura de réelles chances de s'imposer si il arrive à son pic de forme, malgré la concurrence féroce qu'il y aura au sein de son équipe et des autres équipes.

Clément 24/11/2015 16:43

Gagner l'Amstel sera difficile en 2016 si on se fie à ses déclarations : il ne prévoit pas d'y arriver à 100%, car il veut pouvoir être en forme sur tout le Giro. L'Amstel et la Flèche lui serviront pour être en jambes pour Liège, dit-il.

Cela étant, avec Valverde on ne peut jamais écarter la possibilité d'une bonne performance ! Et tout dépendra de la concurrence, Gilbert et Kwiatkowski en tête.

vivi 24/11/2015 12:12

Puisque Tommy parle de Gilbert,j'ai fait un petit retour en arriere sur les grandes courses gagnées par Gilbert et celles gagnées par Valverde:j'ai constaté que sur les 9 belles classiques ou Gilbert gagne,Valverde en fait n'a été que 2 fois au départ et 2 fois battu sur le Cauberg(3eme du CDM) et 4eme de l'Amstel,au contraire sur les 8 belles classiques gagnées par Valverde,Gilbert était au départ à chaque fois sans grand résultat.
Y a t il une conclusion à en tirer?

vivi 26/11/2015 22:42

Sans parler de dopage,car notre champion n'a pas été tout blanc,Gilbert a bénéficié de la retraite de Bettini(arret en 2008) des suspensions de Di luca et Vaverde(2 grands punchers) et enfin du fait que Rodriguez n'était pas encore une vedette dans ce genre de classiques,pour moi,c'est tout cela qui a permis à Gilbert de gagner autant de belles courses,surtout en 2011 .Il avait les capacités pour en gagner quelques unes:la preuve avec le CDM 2012 ou l'Amstel 2014) mais pas autant:un tres tres bon coureur,mais peut etre pas un vrai champion??

Bernard 25/11/2015 20:48

Il existe une ....maladie de Gilbert...
Pas de chose identique pour Alejandro ou Valverde...
Bien vu El Abuelo

lionel08 24/11/2015 23:43

Je dirais que pour la saison 2011,Gilbert à eu de la chance dans tous les sens du terme car à mon avis,il ne devais pas rouler à l'eau claire....et pour la comparaison avec Alejandro,il ni a pas photo,l'un est un Champion hors norme,l'autre un bon coureur.

Clément 24/11/2015 17:31

Très bien dit El Abuelo. Cette année là Gilbert était méconnaissable, y compris par ses proches à qui il faisait peur en privé. Il a réussi à échapper à un scandale, étouffé, mais ça l'a calmé pour toute la suite de sa carrière.

el abuelo 24/11/2015 17:28

l'un est exceptionellement bon
et l'autre naturellement bon
expliquez vous le comme vous voulez

el abuelo 24/11/2015 17:26

pour moi la grosse différence c'est que Gilbert a ennormement brillé une saison
alors que notre Imbatido brille depuis plus de dix ans

Tommy 24/11/2015 09:51

Je sais pas si sa a été dit mais Alejandro devrait faire le Tour de murcie mi-février épreuve encore couru sur le format d'une journée. Une course très sympa à domicile ou il pourra se mesurer à Gilbert.

Clément 24/11/2015 17:28

Merci pour l'info je ne l'avais pas vu, mais je viens de retrouver ça sur laverdad.es effectivement. Pas étonnant : en février il sera le plus souvent à Murcie, car il aura très certainement ce mois-ci un programme très light. Il ira probablement le lendemain à la Clasica de Almeria, mais ça devrait être un peu près tout puisqu'Unzue a bien dit qu'Alejandro ne ferait pas d'autres courses par étapes que Tirreno. Peut-être qu'il fera le Tour du Haut Var les 20-21 février, et encore, la Movistar n'y était pas venue en 2015.

Mais avec ce programme je commence à me dire qu'il risque d'être à court de compétition pour les Strade Bianche, le 5 mars...Ensuite, il aura Tirreno, puis A Travers les Flandres et l'E3 pour commencer à être + en forme, mais pour ces Strade Bianche il risque d'arriver juste. Dommage, même s'il ne peut pas être au top tout le temps, c'est normal...Et si ça se trouve, il réussira à être tout de même performant ; il en est capable.

BIP 23/11/2015 10:40

Je pensais qu'il aurait fait du tour de Lombardie un réel objectif en 2016... Comme chaque année je crois qu'on devra attendre la fin de saison pour savoir réellement s'il y participera et quel y sera son objectif

Alex P 23/11/2015 10:38

Il a l'air motivé et confiant pour la saison à venir.

C'est une bonne chose.

Pour moi ce qui serait l'idéal :

- Top 10 sur le Ronde
- Victoire à l'Amstel (et pourquoi plus les autres)
- Podium au Giro (voire plus?)
- Une étape au tour
- les JO... Bof
- Victoire sur les Canadiennes.

Ça aurait de la gueule !

Archives