Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Valverde : "Cette saison sera différente"

Publié par Clément sur 27 Janvier 2016, 19:21pm

Aujourd'hui s'est tenue la présentation de l'équipe Movistar à Madrid ; l'occasion pour Alejandro de s'exprimer sur sa saison 2016, qu'il affronte avec "sérénité, envie, motivation...et en espérant que la santé m'accompagne !". "Cette saison sera différente, avec un calendrier complètement différent à celui que je fais d'habitude. On verra bien ce que ça donne. Habituellement au mois de mai je me repose, mais cette année je ferai le Giro, donc on verra si les jambes répondent comme je le souhaite. Cette année le titre de numéro mondial sera assez compliqué à obtenir, avec ce changement de calendrier ; [le viser] n'est pas l'idée".

"L'idée est de monter peu à peu en puissance pour arriver au Giro dans les meilleures conditions possibles. J'irai au Giro avec toutes mes ambitions, pour essayer de faire le maximum, essayer d'avoir le podium voire de gagner l'épreuve, même si on sait que c'est difficile parce qu'il y aura une concurrence très forte. On a choisi de faire le Giro car je vais avoir 36 ans, et j'ai encore une très bonne condition physique ; et aussi parce que j'avais envie, et l'équipe aussi, de changer un peu. C'est une course qui me plaît et le parcours n'est pas mauvais pour moi".

Le Tour, il ira pour "aider Nairo : on s'y rendra avec beaucoup de motivation, d'espoir. On sait que lui est très fort et qu'il fera un grand Tour de France, et le gagnera pourquoi pas. Un des objectifs principaux est de tenter de gagner le Tour, comme tous les ans, et on est en toujours proche".

Ce sera une saison "longue certes mais pas si longue puisque d'habitude je dispute le Tour et la Vuelta, et cette année ce sera le Giro et le Tour, avec la nouveauté des JO. Le parcours des JO m'est très favorable, mais c'est une course d'un jour, il y a 5 coureurs par sélection, et il faut avoir énormément de chance".

Il n'écarte pas la possibilité de courir aussi la Vuelta : "Ensuite, on verra comment je me sens et les courses que je dispute. Et comme j'ai pu le dire une fois, peut-être que je ferai la Vuelta, il vaut mieux faire la course sur ses terres et faire ce qu'on peut plutôt qu'être ailleurs à courir un autre calendrier".

Il s'essaiera également au Tour des Flandres : "je connais peu. J'ai fait A Travers les Flandres il y a deux ans pour préparer le Tour qui avait une partie pavés. C'est clair que [le Ronde] est totalement différent. Je m'imagine en train de sauter sur les pavés" rigole-t-il. "On ira avec ambition et on verre ce qu'on fera. Essayer de gagner ? Clairement, mais je garde les pieds sur terre et je sais que c'est très compliqué".

Concernant les ardennaises, il annonce : "je crois que je m'y rendrai avec un peu moins de pression que d'autres années".

Enfin, il apporte son soutien à Adriano Malori qui récupère de sa grave chute de vendredi dernier au Tour de San Luis : "Depuis ici, je lui souhaite le meilleur rétablissement, de tous mes voeux".

Source : traduction de biciciclismo.com

Source : Twitter Movistar Team

Source : Twitter Movistar Team

Commenter cet article

greg 29/01/2016 17:46

Bonjour à tous,
Course de reprise où ALejandro s est montré à l'aise et termine dans un petit groupe.
Ci-dessous le lien pour le classement :
http://www.procyclingstats.com/race.php?id=164232

lionel08 29/01/2016 15:53

Même si cela sert a rien pour Alejandro,d'être en forme trop tôt,ses objectifs étant beaucoup plus loin dans la saison,j'aime bien le voir gagner dés les premiéres courses,ce qui est toujours bon pour le moral,aujourd'hui c'était la course de reprise,avec des rivaux qui affichent déja leur ambition(kwiatkowski,stybar,cancellara) mais on en saura un peu plus de sa forme demain,où le parcours lui convient mieux.

lionel08 29/01/2016 18:28

ne sert a rien

Ridha 29/01/2016 15:37

Valverde termine 8 ,c'est bien,

mikesamborey 29/01/2016 14:57

1ère course et 1ère attaque!
Ojo! @alejanvalverde se mete en el grupo de cabeza! Atacará el "bala" en Galilea???

Joel 29/01/2016 09:47

Grande journée aujourd’hui : Alejandro se lance dans le grand bain après très exactement 100 jours de pause hivernale (sa dernière apparition avec un dossard remonte au 11 octobre, jour final du Tour d’Abu Dhabi) !

Il devrait courir les trois épreuves restantes du Challenge de Majorque.

On apprend ce matin qu’il ya une nouveauté intéressante dans son programme : il pourrait en effet courir le Tour de la Communauté de Valence (3-7 février) avant de prendre part à la Clasica de Almeria (13 février) et au Tour de Murcie (14 février). Une autre option pourrait être le Tour d’Andalousie (17-21 février). Il y aurait ainsi une seconde course par étapes (en plus de Tirreno-Adriatico) dans le programme d’Alejandro avant le Giro.

http://www.biciciclismo.com/es/el-completo-calendario-de-valverde-29-01-2016

J’avoue que je serais ravi par l’option Tour de Valence, une épreuve très ancienne connue autrefois sous le nom de « Tour du Levant » et qui avait disparu du calendrier depuis 2008. C’est l’ancien pro Angel Casero qui est à l’origine de la résurrection de cettecourse qui va bénéficier d’une participation relevée (Landa, Aru, Purito sont annoncés). Ce Tour commencera par un clm par équipes de 16 kms sur des routes assez bosselées et offrira deux arrivées en altitude : le second jour au sommet de l’Alto de Fredes (16 kms à 4,5%) et le surlendemain au Xorret de Cati (4 kms à 11%).

Si c’est le Tour d’Andalousie qui était choisi, Alejandro retrouverait une épreuve qu’il a plusieurs fois remportée. Avantage peut-être : la proximité avec les Strade bianche (5 mars).

Le calendrier d’Alejandro (jusqu’aux JO) devient le suivant :

Challenge de Mallorca (29-31 janvier), Tour de Valence (3-7 février)?, Clásica de Almería (13 février), Tour de Murcia (14 février), Vuelta a Andalucía (17-21 février)?, Strade Bianche (5 mars), Tirreno-Adriático (9-15 mars), Milan-San Remo (19 mars), E3 Harelbeke (25 mars), Dwars door Vlaanderen (23 mars), Tour des Flandres (3 avril), Amstel Gold Race (17 avril), Flèche Walonne (20 avril), Liège-Bastogne-Liège (24 avril), Giro (6-29 mai), Championnat d’Espagne, Tour de France (2-24 juillet), Clásica de San Sebastián (30 juillet), Jeux olympiques (6 août)

Ce qui nous fait 25 jours de course avant le Giro et 70 jours de course avec les Jeux. On passerait à plus de 90 avec la Vuelta (à supposer que le programme précédent ait été intégralement effectué, bien sûr)

lionel08 28/01/2016 20:16

ça y est,premier dossard pour Alejandro demain et le N°1 s'il vous plait!
http://i2.wp.com/vueltamallorca.com/challenge-mallorca/wp-content/uploads/2016/01/ins-2-001.jpg?w=1190

Joel 28/01/2016 18:27

Unzué se dit persuadé que Valverde sera encore présent dans le peloton à 40 ans! Voilà qui nous laisse du bon temps en perspective!

http://www.cyclismactu.net/news-route-eusebio-unzue-valverde-roulera-encore-a-40-ans-55624.html

Bernard 28/01/2016 19:04

La photo est très belle en plus et je retiens deux expressions d'Unzue
"Cela vient de sa capacité à espérer. Chaque course que fait Alejandro est un objectif, de la première à la dernière de la saison" et " C'est un spartiate de l'entrainement et de la nutrition".

Une chose est sure: aucun de ces propos d'Unzue concernant Valverde, tout comme ceux de Joël ci-dessous, n'est tiré par les cheveux d'un Valverde qui réussit à coiffer ceux qui lui restent avec élégance. Aérodynamisme garanti et garantie absolue de ne pas se faire repérer comme Sagan par sa chevelure!

Si quelqu'un a des tuyaux sur sa nutrition, je suis preneur comme sur la VMA.

Car je suis persuadé que Valverde a 3 grandes forces:
- des capacités physiques un peu hors du commun dues à la bonne nature et entretenues depuis l'enfance
- une aptitude à les maintenir à un très haut niveau grâce à une hygiène de vie et un entrainement "spartiate"
- un très beau mental, positif, tourné vers la réalisation et l'espoir et qui se différencie du mental agressif-combatif du champion habituel

Joel 28/01/2016 18:05

Puisque Alejandro ne s’est pas aligné dans la première épreuve du Challenge de Majorque (remportée au sprint par Greipel), il est encore temps d’échanger sur son programme de la saison 2016. Programme qui certes comprend une part de prise de risque, mais qui séduit par sa nouveauté, voire son audace.

Alejandro Valverde entame sa 14e saison et il a toujours été sur le devant de la scène (avant comme après sa suspension). Il est toujours animé par l’amour de la course cycliste et il le conservera probablement pendant les quelques années où il sera encore présent dans le peloton.

Valverde n’est pas comme le Sanson de la Bible qui tenait sa force de sa chevelure et qui en fut privé quand on la lui rasa !

Au seuil de ce dernier acte d’une carrière où il a accumulé les victoires, je retiens surtout qu’Alejandro a décidé de se faire plaisir. Plaisir en participant pour la première fois au Giro. Plaisir en tentant l’aventure du Tour des Flandres. Bien sûr, rien n’est assuré dans ces « premières », mais au moins, il aura « tenté ». Je ne crois pas que notre champion ait l’œil rivé sur le compteur de ses victoires, ni qu’il cherche le moyen le plus sûr – ou le plus prudent- de compléter son palmarès : je le vois plutôt comme un « campionissimo » passionné par son sport, n’ayant plus grand-chose à prouver pour laisser sa trace dans les mémoires et donc plutôt tenté par des coups d’audace ! Et tant pis, après tout, si la réussite n’est pas au rendez-vous... Je serais pour ma part ravi s’il se frottait avec les meilleurs sur les monts flandriens, et enthousiasmé s’i pouvait porter le maillot rose, l’un des plus beaux de l’histoire du cyclisme (voir la version 2016 sur :http://www.cyclingnews.com/news/2016-giro-ditalia-jerseys-revealed-in-milan)

Pour les JO c’est un peu différent : c’est le seul objectif avoué de cette saison et malgré tout ce que l’on peut dire sur le côté aléatoire d’une course comme celle-ci, je pense qu’il a bien autant de chances de l’emporter qu’un Liège-Bastogne-Liège ! Et à n’en pas douter il sera l’un des grandissimes favoris de cette épreuve...

Bien sûr comme toujours, nous ne savons pas ce que le destin fera de ces rêves et de nos pronostics. Nous verrons donc le moment venu comment il se comportera, en particulier sur les routes du Tour : pédale douce ? mais sait-il le faire ?

Quant à la Vuelta, j’ai déjà dit ce que j’en pensais. Mais s’il a envie de la faire, alors sûr, ce n’est pas moi qui bouderai mon plaisir !

Venga Alejandro !

Clément 29/01/2016 20:16

Je viens de lire ton commentaire. Ca fait plaisir de lire à nouveau tes analyses ! Le mot "plaisir" est bien un mot clef de sa saison 2016, je te rejoints tout à fait. Et effectivement porter le maillot rose un moment dans l'épreuve serait beau, je n'y avais pas pensé. Il aurait alors porté le maillot de leader des 3 Grands Tours, ce qui n'est pas donné à tout le monde !

Bernard 28/01/2016 14:15

L'article d'Eurosport est banal mais il y a des commentaires très intéressants sur Valverde qui n'est pour rien dans le peu d'attaques de Quintana l'an dernier, dans la comparaison avec Federer, ect.
http://www.eurosport.fr/cyclisme/tour-de-france/2016/movistar-priorite-au-tour-de-france-2016-pour-nairo-quintana-alejandro-valverde-en-equipier_sto5090114/story.shtml

Pour la vuelta, je ne partage pas l'avis majoritaire ici, à savoir qu'il faut l'éviter. Valverde sait qu'il peut coincer au Giro, qu'il ne pourra rien faire au tour et qu'à Rio il faudra être aussi l'élu du Corcovado pour gagner. Dans ces conditions, ce ne sont pas les 3 classiques de Plouay et Canada qui lui permettront de s'exprimer mais beaucoup plus la vuelta.
Laissons l'année se dérouler, faisons confiance à sa sagesse et souhaitons-lui surtout une bonne santé

Clément 28/01/2016 15:58

Entièrement d'accord sur ta dernière phrase : rien ne sert de spéculer, tout peut se passer cette année ; on reparlera de ça après le Tour ! D'autant qu'Alejandro est un gagneur, or son défi est de réussir à se "freiner" volontairement sur le Tour (il en a encore parlé hier) pour garder du jus pour les JO. Y arrivera-t-il ? Jusqu'ici ça n'a jamais été sa façon de faire, mais 2016 est une année bien différente pour lui, alors...!

Joel 28/01/2016 11:09

Pour la première épreuve du Challenge de Majorque qui a lieu aujourd’hui, le nom de Valverde ne figure pas dans la composition de l’équipe Movistar annoncée (Amador, Dowsett, Erviti, les frères Izaguirre, Moreno et Visconti). Il est probable qu’il courra demain et surtout samedi. De toutes façons, il ne court jamais les quatre épreuves du Challenge.

romthescot 28/01/2016 10:28

2016 sent bon encore une fois, avec toutes ces nouveautés, on ne va pas s'ennuyer en plus !

Max 28/01/2016 00:18

Avoir moins de pression sur les ardennaises peut finalement être une excellente situation, ca lui a souvent mieux réussi d'ailleurs. On pourrait meme pousser le concept et penser faire une fleur a Moreno en le dispensant du boulot d'équipier dans le final et le laisser jouer sa carte pour permettre a Valverde de tenter quelque chose de différent, qui sorte de l'ordinaire pour marquer les esprits, (en se basant sur sa facon de courir comme aux strade bianche par exemple) en sachant qu'en cas d'échec, Moreno sera la pour assurer un résultat au minimum convenable pour l'équipe.

Sinon il donne quand meme l'impression de pas être tenté par le programme Plouay Quebec Montreal, je trouverais ca vraiment dommage.

G 28/01/2016 08:48

Je suis d'accord, si Valverde s'aligne dans la Vuelta après avoir disputé Giro et Tour, il va droit vers l'échec. Que peut-il espérer ?
C'est un champion mais pas un surhomme et il a 36 ans....
Un programme de classiques Plouay + Québec + Montréal serait mieux adapté et pourrait lui permettre de comp^léter son palmarès.

Eddy 27/01/2016 22:52

On sent beaucoup de sérénité dans ses déclarations. Il n'a plus rien à prouver et aborde la saison avec moins de pression et de nouveaux challenges. La seule chose qui ne me plait pas beaucoup est cette idée de disputer la vuelta en faisant "ce qu'il pourra"

Bernard 27/01/2016 20:36

Avec ou sans beaucoup de cheveux (voir l'avis de Joël), on aime beaucoup Monsieur Valverde lucide, modeste et intelligent.
Le numéro un mondial, il a raison, on s'en fiche maintenant, et il sait qu'à Rio il lui faudra de la chance.Il a déjà presque tout gagné. Ce qu'il nous apportera pendant ces deux années sera du bonus et des bonnes surprises. La clé de cette année tient dans le bon recrutement (Il faut que Betancur soit à la hauteur) et la montée en puissance des plus jeunes (ne pas oublier Amador).

sergio 27/01/2016 20:03

non deve dimostrare niente a nessuno ma un cosa DEVE assolutamente fare.battere nibali al giro.sempre forza galattico

Cunego 27/01/2016 20:00

Il a l'air d'avoir les idées claires et ne fait pas dans la langue de bois. "Essayer de gagner ? Clairement, mais je garde les pieds sur terre et je sais que c'est très compliqué". C'est net, il va sur le Tour des Flandres pour essayer de gagner, pas pour uniquement "tester". Ce coureur me surprend tellement que ce ne serait pas une grosse surprise pour moi de le voir avec les meilleurs à l'arrivée du Ronde, et Degenkolb est presque déjà OUT pour la campagne flandrienne.
Il est aussi conscient qu'il se peut qu'il rate le Giro, en raison de l'habitude prise au fil des années de se reposer en Mai.
Ça me fait un peu penser au Tour (sauf l'année dernière), quand on disait que son corps a besoin de se récupérer en Juillet, d'où ses performances souvent en demi-teinte sur la Grande Boucle.

Il dit qu'il aura moins de pression cette année sur les Ardennaises, car pour cette période, il devrait être encore en train de monter en puissance en prévision du Giro qui arrivera moins d'un mois plus tard. Le résultat sera moins scruté, car pour une fois, ce ne sera pas le seul objectif majeur de la 1ère partie de saison.
Néanmoins, ça reste un objectif très important pour l'équipe, au vu du recrutement intelligent de la Movistar et l'arrivée de Betancur et Dani Moreno. Alejandro disposera enfin de très bon équipiers (sans vouloir manquer de respect aux précédents, mais Valverde était trop souvent esseulé) pour l'entourer. A moins que ce soit pour pallier à une éventuelle baisse de régime de la Bala?
Bon, on devrait le retrouver dès demain sur les routes, même si le parcours convient plus à Greipel et Meersman. On attendra avec impatience Samedi, avec peut-être le premier succès de sa saison. Venga Bala!

Archives