Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Giro : Valverde bien placé pour la suite

Publié par Clément sur 15 Mai 2016, 22:01pm

Que retenir de cette première semaine, côté Alejandro ?

- qu'il a passé sans encombres toute la première semaine : il arrive a priori en pleine condition pour la suite de l'épreuve.

- qu'il a embrasé samedi une course jusqu'ici un peu terne, en faisant preuve d'une grinta qui ne s'est certes pas révélée payante (exceptée le temps pris sur Dumoulin) mais qui a tout de même montré une très bonne condition et une grande motivation.

- qu'il n'est pas, paradoxalement, le 1er des Movistar au général, puisqu'Amador est 3e et semble en bonne condition. Un élément à prendre en compte.

- qu'il est en position idéale dans la perspective de son objectif de podium.

Certes, dans la perspective de la victoire finale, il aurait été préférable qu'il prenne plus de temps sur Nibali et Landa, qui pourraient être très forts, potentiellement plus que lui, en 3e semaine. Mais dans la perspective du podium, la situation est excellente. Il est quasiment à égalité avec Nibali au général (2 secondes les sépare), et devance Landa de 23 secondes, Majka de 50 secondes, Zakarin de 1'14", Chaves de 1'36", et Uran de 2'01".

Si l'on considère que Nibali et Landa sont les deux grands favoris pour la victoire finale, alors l'objectif pour Alejandro doit être de devancer ses autres rivaux. Majka n'a rien montré de convaincant jusqu'ici, sur un terrain qui aurait pu lui convenir ce dimanche. Zakarin, lui, est costaud, mais on peut se réjouir de l'avance qu'a pris Alejandro. Même chose pour Chaves dont le retard est déjà conséquent même si pas insurmontable du tout. Uran est déjà loin, peut-être trop pour le podium malgré ce qui attend les coureurs. Quant au cas Dumoulin, le suspens autour de ses chances de bousculer les grands favoris me semble pour ma part bien moindre à la sortie de ce week-end.


Quels seront les moments décisifs de ce Giro ? On peut en dénombrer deux :

1) Le triptyque de vendredi à dimanche qui viennent (13e à 15 étapes).
-Vendredi une étape avec 4 cols assez courts, dont 2 dans le final ("7.8km à 8.9% puis 4.9km à 8.5%. Il restera ensuite 14km avant la ligne, dont 6.5km de descente" écrivait Kurdtana dans sa présentation).
-Samedi, une étape qui marquera les organismes, avec de l'altitude (des cols qui dépassent les 2200m) : "pas loin de 2000m de dénivelé à digérer jusqu'au sommet de la première ascension, après 94km de course, s'en suit un enchaînement de cols et vallons en haute altitude, avant de taper dans le terrifiant Passo Giau. Il restera ensuite le Passo Valparola, nettement moins difficile mais peut-être propice aux attaques avec la fatigue accumulée et le peu d'équipiers restant.La descente vers la ligne d'arrivée, enfin, mais pas tout à fait puisqu'il y aura un ultime mur, le Muro del Gatto, dans 1km de montée, 360m à plus de 13%, passages à 19%. La ligne, enfin, sera située un peu plus loin, après un léger faux-plat"
-Dimanche, un chrono en côte court mais efficace : 10.8km, dont 8.2km à 8.4%.

2) Vendredi 27 mai et Samedi 28 mai (19e et 20e étapes).
-Vendredi, "le col d'Agnel ne pardonnera pas, avec des ses 10 derniers km, une moyenne à 9.3%", et il sera suivi après la descente de la montée finale vers Risoul, moins difficile mais qui arrivera après 3 semaines de course.
-Enfin samedi, à la veille de l'arrivée, ce sera l'étape reine : "134km, c'est très court, mais avec le col de Vars, la Cime de la Bonette (21km à près de 7%), et le col de la Lombarde (près de 20km à plus de 7%), il ne faudra pas faiblir, sous peine de tout perdre. Après la Lombarde, le final est doté d'une courte descente puis 1.5km à près de 10% pour clore les débats".

Outre ces 5 étapes, qui décideront du vainqueur du Giro, on peut en pointer 3 autres intéressantes :
- ce mardi, une arrivée au sommet à Sestola, où le col précédent pourrait servir de terrain pour des offensives : "Tout peut se jouer sur les derniers km du Pian del Falco (près de 4km à 9%), avant la descente puis la courte remontée faux-plat pour rejoindre la ligne."
- le lendemain mercredi, une étape plate si ce n'est une petite côte dans le final avec un passage à 16% ; pas de quoi chambouler le général a priori, mais pourquoi pas une opportunité pour Alejandro.
- le jeudi 26 mai (arrivée à Pinerolo), à la veille des 2 dernières grandes étapes de montagne : "240km et un final difficile. La dernière étape de vallons de ce Giro, avec l'ascension de Pramartino, 4.6km à 10.5%, qui risque de faire bien mal, avec le sommet à moins de 20km de l'arrivée... Mais pas que ! Les coureurs devront affronter à deux reprises, le mur de San Maurizio : juste avant Pramartino, puis à moins de 3km du but. Un peu plus de 400m à 14% avec des passages à 20%". J'aurais presque pu la placer dans le registre des étapes décisives.

Top 15 actuel :

1 Gianluca BRAMBILLA ITA EQS 34:33:04
2 Bob JUNGELS LUX EQS +1
3 Andrey AMADOR BIKKAZAKOVA CRC MOV +32
4 Steven KRUIJSWIJK NED TLJ +51
5 Vincenzo NIBALI ITA AST +53
6 Alejandro VALVERDE BELMONTE ESP MOV +55
7 Tom DUMOULIN NED TGA +58
8 Mikel LANDA MEANA ESP SKY +1:18
9 Rafal MAJKA POL TNK +1:45
10 Jakob FUGLSANG DEN AST +1:51
11 Ilnur ZAKARIN RUS KAT +2:09
12 Domenico POZZOVIVO ITA ALM +2:28
13 Jhoan Esteban CHAVES RUBIO COL OGE +2:31
14 Diego ULISSI ITA LAM +2:54
15 Rigoberto URAN URAN COL CPT +2:56

Giro : Valverde bien placé pour la suite

Commenter cet article

Clément 21/05/2016 02:21

Nouvelle page pour discuter : http://vengavalverde.overblog.com/2016/05/giro-un-week-end-decisif.html

François 20/05/2016 23:05

Demain l'arrivée est au bout d'une petite montée, il pourra peut-être faire parler son punch
Ce serait quand même bien que les leaders y puissent se disputer la victoire d'étape:
il serait peut-être temps pour les Movistar de se mettre à contrôler les échappées

Du reste je pense que ce n'est pas plus mal qu'Amador soit devant: moins de pression sur Valverde, et davantage sur Nibali et les autres qui vont devoir aller le chercher, Amador a quand même un avantage non négligeable dans ce giro passionnant où les niveaux semblent assez similaires

Joel 20/05/2016 22:32

La déclaration d’Amador :

« Visconti fait deuxième de l’étape, Valverde est placé et moi j’ai le maillot, rappelle-t-il. Certes la haute montagne arrive et je vais probablement perdre du temps mais l’important, c’est que l’équipe répond présent et nous nous battrons jusqu’à la fin. » [...]

« Le numéro 1, c’est Alejandro, sans aucune doute. Il est mieux physiquement et possède plus d’expérience. Je pense que si je continue sur cette lancée, je pourrais l’aider et collaborer et nous allons réussir ».

http://www.cyclingpro.net/velopro/road/andrey-amador-le-numero-1-c-est-alejandro-valverde

Samuel 20/05/2016 22:26

Encore une étape bien curieuse avec une stratégie toujours illisible de la Movistar.
Pour revenir au sprint pour la 3e place, j'ai trouvé qu'Alejandro le lançait de tres loin... Manque de concentration plus que manque de jus probablement.
On en saura plus demain soir de toute façon

Bernard 20/05/2016 22:06

pardon mais je n'arrive pas à répondre.Oui Loic, attention aux traquenards à l'italienne comme le rappelait un article de l'Equipe ou plusieurs fois des italiens ont été favorisés.
Par ailleurs, on est content pour Amador et il n'y a certainement pas de problèmes au sein de l'équipe, mais on aurait aimé qu'avec cette débauche d'énergie de Movistar, Valverde ait quelques 30 secondes d'avance sur Nibali à ce stade de la course et un peu plus que ce qu'il a sur Chaves. Ce tour ne va peut-être pas se jouer à 4 sec mais à 30 sec c'est possible

Loic 20/05/2016 21:18

Au delà de l'étape de demain, je me pose surtout des questions sur le chrono. Quand on connait le passé sulfureux du giro oú de grands coureurs, malgré tous leurs efforts et leur superiorité evidente, se sont fait blouser dans des conditions scandaleuses, cela me laisse songeur.
D'un côté, un nibali survolté qui sera porté par tout un peuple de tifosi déchainés, et de l'autre un valverde malmené et chahuté. Ce clm peut etre un traquenard favorisant l'italien nibali contre les "étrangers". On verra, mais il est évident que valverde ou chaves devront etre tres fort pour s'imposer sur le giro!

otxoaj 20/05/2016 21:24

Le moment que je redoute est le Passo Giau de demain.
Avant dernier col, il propose 10 km à 9,5% de moyenne, sans rien en dessous de 8,5%.
Il faut absolument qu'Alejandro bascule avec ses adversaires au sommet...

Bernard 20/05/2016 21:08

Je voudrais répondre à ValWho mais mon micro n'en fait qu'à sa tête. Oui on est perplexe et amusé par le discours d'Amador. Après, la musique latine et la musique classique c'est plutôt sympa surtout chez des jeunes. Ils ont raison ça donne de l'énergie de rouler avec une musique harmonieuse dans la tête.
Cela doit être formidable l' atmosphère de Movistar, elle semble même un peu planante et on adore cela, mais en face il y a des requins. Il vaut mieux les avoir à l'œil. Valverde veille comme Gary...

Joel 20/05/2016 21:02

En fait, puisque « Nieve » a gagné aujourd’hui et puisque Frigo (Dario) ne court plus depuis longtemps, celui que je crains le plus dans les jours qui viennent, c’est Congelo, un adversaire qu’Alejandro n’aime pas.

Bernard 20/05/2016 20:30

Je croyais blaguer ce matin avec la prise du Maillot rose par Amador, mais hélas ou tant mieux je ne sais pas, il l'a ce soir.
C'est quand même le sympathique bo.... chez Movistar. Ne pas être prévenu qu'il y en a deux devant et laisser filer le sprint ça fait désordre. Que font les DS? Il y a des oreillettes ou pas sur le Giro?
On verra mais c'est quand même n'importe quoi et Movistar se retrouve tôt avec le poids de la course. Je sais, on est content pour Amador, Alejandro est généreux, Visconti fait sa course pour le clt de la montagne et Betancur commence son régime...
Demain on regardera ce gentil cirque après avoir fait du vélo le matin, parce qu'il vaut mieux être serein devant cet aimable désordre. En attendant, Movistar est sur la sellette, Nibali et Astana dans la position du chasseur. Espérons qu'Alejandro domine bien tout cela, parce que pas une seconde de bonif depuis le début alors que Nibali vient d'en prendre 4, ça peut quand même faire défaut si les étapes de grands cols sont amputées

otxoaj 20/05/2016 21:10

La décla de Amador est plus que claire :" Es un sueño. Y además, ni siquiera esperaba poder conseguirlo en esta etapa, después de haber atacado mucho en las anteriores para conseguirlo. Igual no me durará lo que me gustaría, pero para eso tenemos a Alejandro en el equipo, que está fortísimo y al que apoyaremos con todo lo que tengamos, como es nuestro plan"

Girsstar 20/05/2016 20:45

Oui Bernard, je vois que tu partages mon analyse.

lionel08 20/05/2016 20:06

Voila peut être une image qui peut rassurer certains:

http://www.velo-club.net/media/kunena/attachments/19114/image_2016-05-20.jpeg

Joel 20/05/2016 19:33

Voir les déclarations d’Alejandro du jour :

http://www.biciciclismo.com/es/valverde-estaba-todo-controlado-20-05-2016

Le petit bug du sprint manqué contre Nibali a une explication toute bête : Alejandro imaginait que plus de deux coureurs étaient restés devant et que donc il ne sprintait pas pour la troisième place ! Il apprend son erreur en direct sur la petite video jointe à sa déclaration. C’est ballot, mais pas catastrophique : « Je ne crois pas que le Giro se jouera pour quatre secondes ».

Ce qui ressort clairement de cette journée à mes yeux, c’est que dans une étape de moyenne montagne où l’on n’a jamais dépassé les mille mètres, Jungels n’a pas pu suivre et Amador a été en difficulté. Mais, dit Alejandro, on savait qu’il allait rentrer.

Aujourd’hui on était dans une étape « medium ». Demain ce sera du XXL. Il y a trois hommes qui dominent les débats : Nibali, Valverde et Chaves. Evidemment Uran, Majka ou Zakarin peuvent venir se mêler à la lutte finale, mais on imagine difficilement l’un de ces trois rapporter le maillot rose à Turin. Reste à régler le cas de ce coureur au nom impossible à écrire et à prononcer : Steven Kruijswijk.

lionel08 20/05/2016 20:01

Je suis rassuré,cette déclaration peut expliquer beaucoup de chose et je n'ai aucun doute sur le fait qu'Amador se mettra au service d'Alejandro.

Otxoaj 20/05/2016 19:32

Alejandro est grand et genereux.
C'est pas nouveau et c'est comme ca.
Il laisse Visco jouer le classement du grimpeur.
Il estime que les tres bons resultats d'Amador sur cd giro font qu'il merite de porter le maillot rose.
Apres pour la suite, la victoire ne se jouera pas a la seconde et les bonifs seront vite anecdotiques.
Des demain, les leaders n'arriveront pas tous ensemble et si ale est le plus fort il gagnera.
Pour l'instant, il fait un tres grand giro et tous les espoirs lui sont permis.
Je n'ai pour ma part aucun doute sur l'attitude d'Amador qui declare qu'il n'a pas les moyens de garder le maillot et qu'il fera tout pour aider son leader.

Rendez vous demain

Venga Alejandro !

Girsstar 20/05/2016 20:25

J'espère que tu as raison.

Tommy 20/05/2016 18:51

Vouloir courir sur tout les fronts risque de couter chez à la Movistar et à Alejandro!!!! De plus c'est ballot de perdre 4 secondes sur un sprint face à Nibali!!! Je le sens pas cette affaire avec Amador qui va jouer sa carte à fond et la Movistar qui courent pour 2 leaders!!! J'espère me tromper!!! Et le Visconti, j'ai rien compris pourquoi il ne décroche pas pour Alejandro!!! Au pire Alejandro fait 3 et perd que 2 secondes!!! J'espère qu'Alejandro va taper du point sur la table envers aussi les directeurs sportifs mais bon c'est pas son caractère!!!

Bon la bonne nouvelle c'est que Amador n'était pas top top quand çà a accélérer donc j'espère que demain il va rentrer dans le rang pour que la Movistar joue tout pour Alejandro!!!

Les bonifs coûtent chers et Alejandro n'en a pas bénéficier ce qui pour la victoire final peut jouer!!! Pour le podium, il est bien en course mais pour la victoire avantage Nibali maintenant!!!!

Girsstar 20/05/2016 20:24

Oui, j'ai la même analyse et j'espère que Amador va perdre demain ce maillot rose qui à mon avis est un fardeau pour la Movistar.
Priorité à Valverde ; j'espère qu'il va tenir bon face à Nibali (favori N°1) mais aussi à Chavès (attention à celui-là !) et Kruijswijk qui fait excellente impression, et ne pas oublier Majka.
Je pense que le Giro devrait se jouer entre ces 5.
Derrière, à un étage secondaire les Uran, Zakarin, Pozsovivo devraient se positionner pour les accessits.
Quant à Amador, je voudrais bien qu'il se dévoue pour Alejandro comme sait si bien le faire Fuglsang pour Nibali.
Demain soir, on verra peut-être plus clair, à la veille d'un chrono en montagne qui départagera encore un peu plus les protagonistes.

sergio 20/05/2016 18:32

visconti che non si ferma ad aspettare Valverde. dalle dichiarazioni di Alejandro non sapeva che visconti era davanti e che c'erano in ballo ancora abbuoni.mi sembra tutto strano.comunque sempre forza galattico

ValWho 20/05/2016 18:22

Réaction d'Andrey Amador... qui me laisse un peu perplexe :

"Je suis très content, j'aborde les étapes de montagnes avec le maillot rose. L'équipe a bien joué, nous prenons le maillot, nous faisons aussi deuxième de l'étape. Alejandro Valverde se sent très bien, c'est un bon Giro pour nous. Normalement, nous écoutons de la musique latine dans le bus, cela nous donne de l'énergie. L'ambiance est parfaite au sein de l'équipe ; mais aujourd'hui nous avons écouté de la musique classique. Nous écoutons de tout, en vérité l'important c'est tout simplement d'écouter de la musique"


Ma question est : Amador est-il maintenant le leader de la Movistar... ou la Movistar n'en a t'elle absolument rien à faire tactiquement de qui est le leader de l'équipe ?

Jerome 20/05/2016 17:28

J'ai viens de voir le visage de Valverde il etait pas à fond sur le sprint Cest plus une grossière erreur qu'autre chose

Girsstar 20/05/2016 17:25

Très déçu par le sprint de Valverde qui se fait devancer par Nibali !
Désormais, grâce aux 4 secondes de bonification, l'Italien passe devant Valverde pour 2 secondes.
Il faudrait rattraper çà demain afin de pouvoir s'élancer derrière Nibali dimanche lors du chrono en altitude.
Chaque seconde compte m^me si les étapes à venir doivent permettre de creuser les écarts.
Je ne comprend pas pourquoi qu' Amador joue sa carte personnelle en voulant à tout prix prendre le maillot rose, le leader c'est Valverde et il doit se mettre à son service et non ce qu'a évoqué Vasseur sur Bein.
En effet, désormais c'est la Movistar qui va devoir supporter le poids de la course dès demain à l'occasion d'une étape très difficile (et même périlleuse) et je considère que c'est plutôt un désavantage que d'obliger les équipiers à travailler, ce qui peut profiter aux adversaires et plus particulièrement l'équipe Astana qui me semble la plus homogène.

Bernard 20/05/2016 17:24

J'ai vraiment l'impression que ça va se jouer à rien ce Giro.mais quelle erreur de perdre des secondes comme ca.c'est son point fort par rapport aux autres

Jerome 20/05/2016 17:22

Ici on va dire que c'est pour préserver de l'énergie encore

pantani 20/05/2016 17:13

Vraiment un gros problème de management dans cette équipe movistar. C'est quoi l'intérêt d'une deuxième place pour visconti alors que il aurait pu rouler derrière pour Valverde et amador. Il y a le maillot rose à la clé plus les bonifs de la seconde place pour Valverde (même s'il s'est fait manger par nibali). Enfin bref vraiment il est temps de dégager les vieux managers qui ont fais leur temps chez movistar

Girsstar 20/05/2016 17:36

Tout à fait d' accord, la Movistar commet des erreurs qui risquent de coûter.

Jerome 20/05/2016 17:12

Ils sont tous du même niveau ou presque la.la moindre seconde comptera.dommage!!!

Joel 20/05/2016 17:12

Dommage pour la bonif! Mais très belle journée tout de même

13e étape :

1. Nieve (Team Sky)
2. Visconti (Movistar Team) +43
3. Nibali (Astana) + 1:17
4. Valverde (Movistar Team) m.t.
5. Majka (Tinkoff) m.t.
6. Denifl (IAM) m.t.
7. Kruisjwijk (LottoNL-Jumbo) m.t.
8. Urán (Cannondale) m.t.
9. Montaguti (AG2R) m.t.
10. Pozzovivo (AG2R) m.t.

Général:
1. Amador (Movistar Team)
2. Jungels + 26
3. Nibali + 41
4. Valverde + 43
5. Kruisjwijk m.t.
6. Majka + 1:37
7. Zakarin + 2:01

Nicolas 20/05/2016 17:11

J'espère que c'est un manque d'attention de sa part

romthescot 20/05/2016 17:14

J'ai peur que ce soit un manque de jus. Sur la première attaque de Nibali ce n'est pas lui qui revient dessus mais Roglic, il me semblait pas au top durant cette étape (par rapport à Nibali)

Olivier 20/05/2016 17:10

Oui Bernard normalement il règle le sprint de ce genre de groupe sans soucis.j'espere que ca ne veut rien dire de mauvais

Bernard 20/05/2016 17:08

C'est incroyable que Valverde n'est pas réglé le sprint la

Max 20/05/2016 17:07

Visconti est vraiment frustrant...
Et Nibali qui bat Valverde au sprint pour la bonif, Nibali repasse donc devant au général

Bertrand 20/05/2016 17:06

Nibali qui bat Valverde au sprint no comment

romthescot 20/05/2016 17:08

Je comprends pas comment Valverde a pu laisser passer ça !
8 secondes bêtement perdues (4 prises par Nibali qui auraient dû être prises par Alejandro).

Nathan 20/05/2016 17:03

Il faut m'expliquer pourquoi visconti continue à rouler tout seul

Joel 20/05/2016 16:59

Amador est revenu dans le groupe Nibali Valverde. C'est lui qui devrait endosser le maillot rose

Nathan 20/05/2016 16:58

Aujourd'hui c'est visconti qui va prendre des s à valverde?

Max 20/05/2016 16:58

Retour d'Amador dans le groupe Nibali

Vasseur sur Bein : Valverde doit travailler pour qu'Amador prenne le rose
Il y croit vraiment?

pantani 20/05/2016 17:10

Nan mais Vasseur il a trop pris de drogue dans sa vie il dit n'importe quoi.

Max 20/05/2016 16:52

Jungels a 45s du groupe favoris au sommet
Amador est intercalé
Si les écarts se creusent un peu dans la descente et le final, Valverde peut réver du maillot rose !

Joel 20/05/2016 16:47

14 kms de l’arrivée : attaque de Nibali ! Valverde, Majka et Chaves dans la roue.

25 secondes d'avance pour le groupe des favoris sur Jungels

Jerome 20/05/2016 16:45

Ale est vraiment bien sur ce Giro !
il suit Nibali snas trembler

Joel 20/05/2016 16:45

Amador aussi a été un instant distancé sur une attaque de Nibali à laquelle ont répondu Valverde, Chaves et quelques autres (dont Roglic!). Amador revient.

Il va y avoir du spectacle dans la descente

Joel 20/05/2016 16:39

Jungels distancé

Joel 20/05/2016 16:38

Nieve a abordé la dernière ascension (6.2km à 7.8% de moyenne). Il devance Montaguti, Visconti et Diombrowski d’une quarantaine de secondes et le peloton de près de 3 minutes.

Joel 20/05/2016 16:27

Le peloton reprend petit à petit les échappés : tout à l'heure Busato, Rojas et De Marchi, maintenant Ulissi.

Joel 20/05/2016 16:24

Amador à l'attaque!

Joel 20/05/2016 16:23

Sommet : Nieve passe en tête ; Visconti à 16 secondes devant Dombrowski. Cunego, Foliforov et Montaguti à 54 secondes ; Denifl à 1'06 ; Henao à 1'26 ; peloton maillot rose à 2’25

Joel 20/05/2016 16:16

3 kms du sommet de la Cima Porzus. Nieve seul en tête avec 14 secondes d’avance sur Visconti. Le peloton (à 2’13) est réduit à 18 coureurs. Alejandro toujours dans la roue de Nibali. Il est probable que le « Requin » tout à l’heure fera la descente.

Joel 20/05/2016 16:03

Moser a attaqué mais il est maintenant dépassé par Nieve et Dombrowski. Les Astana font le forcing dans le peloton réduit à 25 unités. Alejandro suit Nibali.

Jerome 20/05/2016 16:03

1ère petite grimpette a un bon rythme et déjà plus de coéquipier pour Valverde ??

Jerome 20/05/2016 16:16

autant pour moi, Visconti est bien placé en chasse patate, reste Amador et un autre coéquipier avec Ale

Joel 20/05/2016 15:50

On va arriver au pied de la Cima Porzus (1e catégorie). L’échappée a plus de 3 minutes d’avance. Les commentateurs de Bein disent que la dernière descente est très technique et que des coureurs possédant 30 secondes au dernier sommet pourront aller jusqu’au bout, même s’il ya encore 7 kms de plat entre la fin de la descente et la ligne d’arrivée.

Joel 20/05/2016 15:24

Le plus dangereux de l’échappée est Ulissi, 10e du général à 2’47” et déjà vinqueur de deux étapes. Cette échappée est bien composée et les Etixx sont seuls pour assurer la poursuite en tête du peloton.

Joel 20/05/2016 15:19

Belle chaleur. Certains coureurs (dont le maillot rose) ont déjà le maillot largement ouvert

Joel 20/05/2016 15:12

Denifl repris à 75 kms de l’arrivée.

Ils sont donc 24 devant : Montaguti (Ag2r), Malacarne, Zeits (Astana), De Marchi, Atapuma (BMC), Clarke, Dombrowski, Moser (Cannondale), Van Zyl, Venter (Dimension Data), Ulissi, Koshevoy, Mohoric (Lampre - Merida), Rojas, Visconti (Movistar), Cunego, Bole (Vini Fantini), Battaglin (Lotto-Jumbo), Henao, Nieve (Sky), Boaro (Tinkoff), Busato (Wilier - Southeast), Denifl (IAM) et Foliforov (Gazprom-Rusvelo).

2'26" d'avance sur le peloton.

Joel 20/05/2016 15:05

Dans le groupe important qui est derrière Denifl figurent Sütterlin, Rojas et Visconti (qui est effectivement tombé en sprintant avec Cunego au sommet de Montemaggiore). Betancur qui était ensuite intercalé a été repris par le peloton des favoris

Nathan 20/05/2016 15:00

Il fait chaud aujourd'hui et si c'était sur cette étape que valverde pouvait faire mal à nibali, on sait que nibali n'est pas toujours au top sous les grosses chaleurs contrairement à valverde... à voir

Joel 20/05/2016 14:58

Au sommet de Crai (fin du premier bloc montagneux), Denifl est passé en tête ; Cunego, Visconti, Battaglin, Mohoric et Ulissi ont pris les points derrière l'Autrichien... Le peloton (tous les favoris) est passé à 4’07

Archives