Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Giro : Valverde déjà dans le coup

Publié par Benoit Laurenti sur 10 Mai 2016, 16:11pm

Giro : Valverde déjà dans le coup

Logique, mais toujours un soulagement quand les premiers contreforts d'un grand Tour comme le Giro viennent perturber le calme du peloton. Après tout, Hesjedal et Amador n'ont pas su rester dans le bon groupe.

Alejandro termine 4e du jour. La "place du con" sachant que les trois premiers reçoivent des bonifications. Peu importe, stratégiquement parlant en vue d'objectifs (et classements) annexes, finir 4e est un bon résultat. Il est maintenant 7e au général à 31 secondes de Dumoulin, de retour en rose. Nibali le premier gros concurrent est toujours seulement 5s devant lui.


Encore un peu d'indécision aujourd'hui, avec une étape usante et longue de 233 km ! Si elle ne devrait pas échapper à un sprinteur solide, il faudra se méfier du circuit final relativement technique, et du dernier km qui sera pavé et à environ 3%.

6° jeudi 12 mai
Un classique du Giro, avec une arrivée au sommet en forme de long faux-plat, ici assez irrégulier au passage. Le format est court (157km), et malgré une première ascension usante, les écarts ne devraient pas être énormes. Attention à l'échappée car le format s'y prête vraiment, mais sinon, on peut espérer voir Valverde ne pas être loin de la victoire. Le dernier km est à 8,4% après un replat.

211 km
Une longue étape qui réjouira les sprinteurs, où l'intérêt principal réside dans son final un peu tordu.



La fameuse étape Strade Bianche ! Alors, certes, tout se jouera à la fin, et il n'y aura que 6,4km de route blanche... Mais néanmoins, l'intrigue et le danger seront au rendez-vous. Le sommet de l'ascension sera à 20km de l'arrivée, et viendra une descente plutôt technique jusqu'à 7km du but. Les 2 derniers km seront à 5%, avec quelques bouts pavés, du tortueux en voici en voilà, et un passage max à 11%. La victoire pour Valverde ?!

9° CLM 40.5km

Un CLM qui s'annonce grandiose avec ses 40.5km vallonnés ! Il faudra savoir emmener du braquet, bien descendre, apprécier les parcours casse-patte et plutôt bien grimper. Pas de pourcentages dévastateurs ici (la partie montante correspond grossièrement à 5km à 4%), simplement un CLM qui sera riche et où les moins à l'aise dans l'exercice ne seront pas tant désavantagés que cela. On peut imaginer qu'un Valverde en forme peut établir une énorme performance sur un parcours comme celui-ci.

REPOS

10° mardi 17 mai

Toujours pas de haute montagne sur le Giro... Mais une étape encore bien compliqué aujourd'hui. 219km et très peu de plat, il faudra avoir la caisse pour faire bonne figure dans le final vers Sestola. Tout peut se jouer sur les derniers km du Pian del Falco (près de 4km à 9%), avant la descente puis la courte remontée faux-plat pour rejoindre la ligne.

11°

Encore une longue étape de 227km, qui sera totalement plate... Jusqu'à 20km de l'arrivée, où les choses se compliqueront, tout d'abord avec une petite côte et ses doux passages à 16%, puis un final technique et sans un mètre de plat. Le Giro aime décidément compliquer la tâche aux sprinteurs, et on ne va pas s'en plaindre. Encore une possibilité pour Valverde de se montrer... Même si on peut penser qu'il se focalisera sur le Général et non sur les étapes, avec tous ces finals indécis, on peut espérer qu'il ait levé les bras après la moitié du Giro.

12° 182 km

Cette fois-ci, c'est tout plat, sprint massif sans contestation possible. Néanmoins, un circuit final quand même technique.

13° vendredi 20 mai

Fini de jouer, on arrête de tourner autour du pot, et on s'explique dans les cols et les forts pourcentages. 4 cols au programme des 170km du jour, ils ne sont pas très longs, mais la pente est bien courbée : tout d'abord, 2 cols pour se mettre dans le rythme, le Montemaggiore long de 8km, dont 6km à 10.5%, et le Crai, irrégulier mais avec un passage de 4km à pratiquement 10%.
Ensuite, portion plane pour rejoindre les deux ascensions décisives qui s’enchaînent (Cima Prozus et Valle) : 7.8km à 8.9% puis 4.9km à 8.5%. Il restera ensuite 14km avant la ligne, dont 6.5km de descente. C'est le moment de répondre présent pour les leaders, et notamment pour Valverde qui, s'il a toujours les jambes, ne sera encore une fois pas loin de la vérité. Attention quand même à l'étape du lendemain qui risque de neutraliser un peu les favoris...

14° samedi 21 mai

Ce n'est toujours pas de très longs cols, mais c'est un morceau de bravoure à affronter jusqu'à Corvara. 210km au total, pas loin de 2000m de dénivelé à digérer jusqu'au sommet de la première ascension, après 94km de course, s'en suit un enchaînement de cols et vallons en haute altitude, avant de taper dans le terrifiant Passo Giau. Il restera ensuite le Passo Valparola, nettement moins difficile mais peut-être propice aux attaques avec la fatigue accumulée et le peu d'équipiers restant.
La descente vers la ligne d'arrivée, enfin, mais pas tout à fait puisqu'il y aura un ultime mur, le Muro del Gatto, dans 1km de montée, 360m à plus de 13%, passages à 19%. La ligne, enfin, sera située un peu plus loin, après un léger faux-plat. On redoute la passivité, on espère l'épique.

15° CLM 10.8Km dimanche 22 mai

L'ordre des étapes n'est vraiment pas judicieux, puisqu'on fini ce triptyque par un Cronoscalata, mais il reste relativement court et acceptable, avec, dans ses 10.8km, 8.2km à 8.4%. Les étapes précédentes et la fatigue feront-elles de gros écarts ?
A cet instant, le parcours n'aura pas été absolument décisif, mais avec tous les pièges et les étapes très vallonnées passées, on peut imaginer que le classement général sera encore sous suspense, mais très décanté, avec des nombreux favoris qui auront déjà tout perdu. Si tout se passe bien pour Valverde, il devrait encore être à la bagarre, bien placé, prêt à affronter les cimes.

REPOS

16°

Une étape très courte, 133km seulement, avec une première ascension pour lancer l'écrémage ou les offensives, puis une sorte d'arrivée au sommet avec quand même une bonne portion descendante avant de remonter vers la ligne. Des pourcentages relativement faciles, à voir si quelqu'un attaque ou si le peloton roulera tranquillement dans cette transition montagneuse.

17° 196 km

Le calme avant la tempête. Les sprinteurs retrouveront un peu de sourire, attention quand même à l'équerre dans le dernier km.

18°

240km et un final difficile. La dernière étape de vallons de ce Giro, dans la même veine que précédemment, avec l'ascension de Pramartino, 4.6km à 10.5%, qui risque de faire bien mal, avec le sommet à moins de 20km de l'arrivée... Mais pas que ! Les coureurs devront affronter à deux reprises, le mur de San Maurizio : juste avant Pramartino, puis à moins de 3km du but. Un peu plus de 400m à 14% avec des passages à 20%, un vrai délice.

19° vendredi 27 mai

Si les puncheurs pouvaient se réjouir, c'est fini. Le col d'Agnel ne pardonnera pas, avec des ses 10 derniers km, une moyenne à 9.3%. Puis l'arrivée à Risoul, pas très difficile, mais nulle doute que les leaders enverront les watts, et que ça risque de faire très mal... Pour Valverde, il faudra répondre présent, et contenir des Landa ou Nibali...
S'il neige, c'est la mort du Giro.

20° samedi 28 mai

Si, tout le long de l'épreuve, on avait une petite sensation de rester sur notre faim, celle-ci va s'amenuiser aujourd'hui, avec l'étape reine, celle que tout le monde attend, celle qui fait peur à tout le monde... ! 134km, c'est très court, mais avec le col de Vars, la Cime de la Bonette (21km à près de 7%), et le col de la Lombarde (près de 20km à plus de 7%), il ne faudra pas faiblir, sous peine de tout perdre. Après la Lombarde, le final est doté d'une courte descente puis 1.5km à près de 10% pour clore les débats.
Pour Valverde, sans conteste l'étape qui fait pâlir ! Attention à ne pas tout perdre. On sait qu'il n'est pas le plus à l'aise dans les montées très longues... On peut espérer une belle performance, mais l'angoisse sera là !

21° 163 km

Une dernière étape qui devrait se passer tranquillement avec un circuit final autour de Turin... Très légère aspérité en début de circuit néanmoins, et un dernier km assez technique.

BILAN

Pour conclure sur l'aspect général, on peut dire que c'est un Giro éprouvant. Il faudra être vigilant chaque jour. Les étapes longues le rende difficile, même si la haute montagne n'est présente que sur la fin... Cela sera intéressant pour le suspense, et les étapes pièges d'avant peuvent être mouvementées, mais il faudra pour cela que les leaders s'en donnent la peine. Si la météo est chaotique, le spectacle sera là... Mais on va espérer que la neige ne viendra pas troubler les deux dernières étapes, sans quoi ce sera juste catastrophique.
Les rouleurs auront la première étape pour eux, mais ensuite, cela se complique. Les sprinteurs profiteront des Pays-Bas, mais leur tâche sera ardue, entre finals à aspérités ou techniques. Les puncheurs avec une bonne pointe de vitesse seront à leur aise sur des nombreuses étapes. Enfin, les purs grimpeurs devront vraiment serrer les dents avant de trouver des étapes qui leurs iront comme un gant.
Concernant Valverde, le dernier weekend fait très peur, mais sinon, le parcours global lui convient bien.

Commenter cet article

Clément 16/05/2016 01:39

Nouvel article pour discuter : http://vengavalverde.overblog.com/2016/05/giro-valverde-bien-place-pour-la-suite.html

sébastien 15/05/2016 22:28

c'est serré, landa étonne quand même, il était à la rue avant au chrono
bravo à amador, il est costaud.
L'avantage pour la movistar c'est qu'ils sont 2 dans les premiers.
Si ça se regarde comme samedi entre nibali, valverde, landa et consorts, la solution serait qu'amador parte devant pour faire diversion quitte après à en bénficier pour valverde

Eddy 15/05/2016 21:02

Je pense que nous aurions tous signés avant le départ du Giro pour un tel classement général après 9 jours de courses : Valverde 2e des prétendants à la victoire finale avec seulement 2 secondes de retard sur Nibali.

Eddy 15/05/2016 20:57

Il y a quelques satisfactions notamment d'avoir pris du temps sur Chaves. Mais pour moi il y a une très mauvaise no6: rien de pris sur Landa, même quelques secondes de perdues !! J'ai peur que Landa et Nibali montent en puissance au fil de ce Giro...

Girsstar 16/05/2016 13:44

Je crains la même chose. Landa et Nibali seront très difficiles à vaincre.
J'espère me tromper.Pourquoi pas, Nibali ne me paraît pas souverain, mais attention à la 3° semaine avec ses grands cols interminables.

Cunego 15/05/2016 21:39

Valverde n'aura qu'à monter en puissance également s'il veut gagner ;)

Eddy 15/05/2016 20:59

mauvaise nouvelle

Loic 15/05/2016 20:00

Pas mal! Franchement je n'esperait pas forcement mieux de notre champion.
Il n' est pas un grand spécialiste du chrono en général et aujourd' hui il reste dans une performance loin d'etre moyenne. Il ne perd rien par rapport a ses rivaux et en a pris sur d'autres.
Vivement la suite!

Supermamy 15/05/2016 17:46

Quoi retenir?
Pas de chute... Presqu' essentiel pour moi avec ces conditions atmosphériques , la pluie a bien faussé le jeu.
Zakarin à plus d'une minute mais sur chute.
Le temps gagné sur Nibali à nouveau perdu et même maintenant derrière à 2 secondes.
Une occasion perdue de distancer Landa qui aujourd'hui a été meilleur que Valverde sur un terrain qui normalement avantage notre champion.
Oú Valverde va pouvoir gagner du temps? Gagner une étape et prendre des bonifications.. En tout cas il ne faudra pas en perdre sur les étapes de montagne... Et sur le dernier chrono..
Mardi , les choses devraient d'éclaircir, il faudra avoir les jambes, une défaillance et l'addition sera lourde . La vigilance sera de mise .
Tous les cadors dans un mouchoir de poche , tant mieux pour le spectacle peut être allons avoir une course plus nerveuse ( comme hier?

Girsstar 15/05/2016 17:44

Mon bilan après ce chrono.
Compte-tenu de la haute montagne à venir, les 2 grands favoris sont Nibali et Landa (qui a fait un très bon chrono aujourd'hui).
Pour le podium, Valverde et Kruijswik semblent de même force ; n'oublions surtout pas Chavès qui n'a que 1 mn 19 de retard sur Alejandro.
J'ai l'impression que ce sont les 5 plus forts sur ce Giro.
Derrière attention quand même à Majka qui n'est qu' 50 secondes de Valverde et Pozzovivo à 13 mn 33.
Uran et Zakarin ne sont pas très loin mais ils n'offrent pas les meilleures garanties.
Quant à Dumoulin (toujours dans le coup au général) je n'y crois pas.

Bernard 15/05/2016 20:13

Si Valverde n'était pas là, je mettrais aussi Amador dans les favoris
Pour Dumoulin, ce sera pour des tours futurs
Kruijswik je ne le connais pas bien
Nibali, Landa, Majka, Chavés restent les plus dangereux

PS: il y a deux Bernard, c'est rigolo
On a écrit une fois sur deux environ aujourd'hui.

otxoaj 15/05/2016 18:13

Pour kruijswik ce serait surprenant, lui qui n'a pas fait mieux que 7e sur un GT.
Landa reste très dangereux à ce jour, pour Nibali j'ai quand meme quelques doutes sur sa forme réelle par rapport à celle d'Alejandro.
A suivre dès mardi...

Cunego 15/05/2016 18:10

Pas convaincu pour Landa, qui semble afficher des limites dès que ça monte, au contraire de Valverde. Je ne dis pas que ce dernier est meilleur en montagne (on n'en sait rien), donc je les place sur un pied d'égalité.
C'est encore un peu flou pour Nibali, mais il semble avoir géré sa préparation à la perfection...

Girsstar 15/05/2016 17:45

Pozzovivo, lire 1mn 33 et non 13mn 33.

Bernard 15/05/2016 17:28

Il y a des perdants Zakarin, Uran, des semi-perdants Dumoulin, d'autres à leur niveau, Nibali et Valverde et des gagnants: Brambilla qui tient la route, Landa qui surprend ici, et Amador qui étonne vraiment au niveau de la prise de risque.

Bernard 15/05/2016 17:21

Amador 3ème au général, ce n'est pas rien. Il est très bon, vraiment celui-là.
Compte tenu des chutes , il fallait mieux ne pas être gonflé aujourd'hui, au propre surement, au figuré ça dépent!

Bernard 15/05/2016 17:20

J'avais espéré un tout petit peu qu'il prenne le maillot

Joel 15/05/2016 17:20

Roglic vainqueur.

Brambilla sauve son maillot rose pour 1 seconde devant Jungels.

Amador est 3e du général, Alejandro 6e à 55" (il a 4 secondes de retard sur Kruijvijk 4e et 2 secondes de retard sur Nibali 5e)

Suivent Dumoulin, Landa etc.

René 15/05/2016 17:19

Oui moi aussi un peu déçu mais ça va

romthescot 15/05/2016 17:18

Les 3 grands favoris du Giro se tiennent en 25s, et en 2s pour Valverde et Nibali, c'est extrêmement serré !
Un peu déçu qu'Alejandro ait légèrement faibli sur la fin, mais il n'a pas pris de risques inconsidérés au moins.
Hâte de le voir en haute montagne, avec Amador en équipier de luxe !

René 15/05/2016 17:18

Oui c'est pas satisfaisant quand même mais correct il a fait quasi jeu egal

Bernard 15/05/2016 17:16

Je crois que Valverde reste derrière Krusijvik fait 1 sec de moins
Brambilla reste leader car ils se sont gourés dans les chronos les italiens comme hier!

Balaverde 15/05/2016 17:16

Oui bien vu Bernard je suis d'accord avec toi

Bernard 15/05/2016 17:13

Ce n'est pas un mauvais contre la montre mais c'est pas non plus top on va dire moyen

Jerome 15/05/2016 17:11

quoi retenir ?
bon temps pour Ale ?
certe il n'en perds pas sur ses principaux favoris, mais il n'en gagne pas non plus. Ou sera t il capable d'en gagner ?
ce giro risque d'être vraiment serré, et fort interessant à part pour nos coeurs

Otxoaj 15/05/2016 17:14

Le plus embetant est la perf de Landa, qui ne perd rien sur son point faible !

Bernard 15/05/2016 17:09

Nibali doit passer devant Valverde et ils seraient derrière Jungels, je crois.

Très satisfaisant compte-tenu des efforts d'hier et de la pluie qui convient mieux à Nibali.

Joel 15/05/2016 17:06

Alejandro termine avec 4" de retard sur Landa et 11" sur Nibali

Il a pris 32" à Majka, 1'15" à Pozzovivo, 1'24" à Chaves

ammar 15/05/2016 17:04

surtout apres les efforts d'hier

Fred 15/05/2016 17:05

moins d'une seconde au général entre Nibali et Valverde donc !! mais qui en premier ?

ammar 15/05/2016 17:03

tres bon chrono par valverde c encourageant

Joel 15/05/2016 16:57

3e pointage : 10" d'avance sur Nibali et 7 sur Landa

Bernard 15/05/2016 17:04

je crois que c'est l'inverse, hélas

Joel 15/05/2016 17:01

...c'est l'inverse

André 15/05/2016 16:56

valverde flanche...

ValWho 15/05/2016 16:54

Zakarin chute, change de vélo à l'instant, Valverde relance ! Le rose pour ce soir... ?

Joel 15/05/2016 16:54

Nibali, Alejandro et Landa font pratiquement jeu égal.

Zakarin est tombé

Dumoulin et Uran out

Bernard 15/05/2016 16:49

Valverde n'est qu'à 2 sec de Zakarin au 2ème pointage; c'est bien du coup. Il peut être 2 ou 3 ce soir
et Amador qui fait mieux que Dumoulin

Joel 15/05/2016 16:44

...et 2 secondes de retard sur Zakarin à ce second pointage

Joel 15/05/2016 16:41

2 secondes de mieux que Nibali au 2e pointage

Joel 15/05/2016 16:40

Au 1er pointage, Alejandro est précédé par Dumoulin (16"), Zakarin (13"), Nibali (6"). il est dans le même temps que Landa et précède Kruijvijk (4"), Chaves (13"), Majka (19") et Uran (54").

Sous toutes réserves

ammar 15/05/2016 16:37

valverde quiquer than nibalei by 2 seconds in intermediaire 2

Yoann 15/05/2016 16:07

Alejandro s'élance, VAMOS !!!

Bernard 15/05/2016 16:36

Il emmène gros il relance en danseuse, il paie forcément un peu les efforts d'hier.

Bernard 15/05/2016 16:30

moyen au temps intermed. 1 à 31 sec d'Amador

Yoann 15/05/2016 16:07

Alejandro s'élance, VAMOS !!!

Yoann 15/05/2016 16:07

Alejandro s'élance, VAMOS !!!

Bernard 15/05/2016 16:00

Vasseur devient bon commentateur avec le temps. on sent qu'il a la parole libérée (elle semble en partie contrainte sur le service public, hélas, même si Jaja est parfois spontané). Il a Zakarin comme favori aujourd'hui, mais sur quelles références?
Visconti a des roues à rayons, idem pour Valverde? Pluie jusqu'à 20 heures....

Yoann 15/05/2016 16:00

meilleur temps à l'inter 1 pour Amador

Bernard 15/05/2016 16:13

Dumoulin à la peine

Bernard 15/05/2016 16:09

Il roule bien sous la pluie, le costaricain. Risques calculés on espère

claudio 15/05/2016 15:28

Des conditions chaotiques au niveau de la météo orages fréquents choix du materiel compliqué velo pneumatiques etc

Joel 15/05/2016 14:40

52'13 pour Cancellara qui aura manqué ses objectifs sur ce Giro.

La pluie menace sur l'arrivée. Attention au dernier virage dans lequel trois coureurs sont déjà tombés

Joel 15/05/2016 14:03

Matthias Brändle, second de la course à s’élancer (ancien recordman du monde de l’heure) établit le premier temps de référence : 51’55 (soit 46,212 km de moyenne horaire).

Joel 15/05/2016 14:08

Pour mémoire (si la mienne est bonne), la dernière victoire de Valverde dans un clm est celle du championnat d'Espagne 2014 : 47,1 kms à la moyenne de 48,724.

Mais le parcours était différent.

Joel 15/05/2016 13:55

Contre-la-montre individuel de 40,5 kilomètres, très vallonné.

Le premier passage intermédiaire se trouve à 11,6 kilomètres du départ, le second à 22,3 kilomètres et le troisième à 33,7 kilomètres.

Présentation sur

http://www.cyclingpro.net/velopro/road/l-heure-tourne-pour-les-leaders-dans-la-vallee-du-chianti

« Les coureurs partent sur les hauteurs de Radda in Chianti à 540m d'altitude et arrivent à Greve In Chanti à 233m d'altitude. Les 14 premiers kilomètres seront un peu vallonnés sans montée difficile. Après avoir passé le premier intermédiaire à Castellina in Chianti, les coureurs s'élanceront pour une descente relativement technique d'environ 8 km jusqu'au deuxième intermédiaire à Madonna di Pietracupa. Ensuite, deux ascensions au programme dont la deuxième plus difficile, emmènera les coureurs au 3e intermédiaire à Panzano in Chianti (4.9km à 4.5% de moyenne). Pour finir, ils auront 7 kilomètres de descente jusqu'à l'arrivée à Greve in Chianti.
Attention au dernier km : chaque coureur arrivera à fond vers une dernière courbe en épingle débouchant dans le centre historique ; les 100 derniers mètres sont pavés. »

Profil sur :

http://www.cyclingpro.net/velopro/live-1/giro-la-neuvieme-etape-en-direct-commente

Joel 15/05/2016 11:44

Le soleil brille sur les collines du Chianti

https://twitter.com/movistar_team

Girsstar 15/05/2016 11:08

A quelle heure Alejandro prendra-t-il le départ de ce contre la montre ?

Joel 15/05/2016 11:41

173 84 FIRSANOV Sergey RUS GAZ 15.34'00"
174 64 JUNGELS Bob G LUX EQS 15.37'00"
175 122 AMADOR Andrey CRC MOV 15.40'00"
176 14 FUGLSANG Jakob DEN AST 15.43'00"
177 151 DUMOULIN Tom NED TGA 15.46'00"
178 181 LANDA Mikel ESP SKY 15.49'00"
179 1 POZZOVIVO Domenico ITA ALM 15.52'00"
180 191 MAJKA Rafal POL TNK 15.55'00"
181 41 URAN URAN Rigoberto COL CPT 15.58'00"
182 141 CHAVES Esteban COL OGE 16.01'00"
183 11 NIBALI Vincenzo ITA AST 16.04'00"
184 121 VALVERDE Alejandro ESP MOV 16.07'00"
185 171 KRUIJSWIJK Steven NED TLJ 16.10'00"
186 161 ZAKARIN Ilnur RUS KAT 16.13'00"
187 62 BRAMBILLA Gianluca ITA EQS 16.16'00"

Otxoaj 15/05/2016 11:39

16h07 exactement, depart de 3 en 3 mn

Otxoaj 15/05/2016 11:35

Vers 16h15 je pense

Joel 15/05/2016 09:11

Alejandro a été superbe hier : il a illuminé les routes ombriennes de toute sa classe et il a conduit avec autorité la première action d’envergure de ce Giro. On l’a vu à l’attaque dans l’Alpe di Poti, ne laissant à personne le soin de conduire l’offensive contre le maillot rose. On l’a vu poussant les motos dans la dangereuse descente sur Arezzo. On l’a vu règlant avec aisance tous les favoris à l’arrivée.

Cette opération a été conduite de façon magistrale par l’équipe Movistar qui avait lancé deux éclaireurs dans l’échappée matinale. Ainsi, Alejandro secondé par le valeureux Amador a-t-il retrouvé sur la fin les services de Rojas. La défaite de Dumoulin s’explique aussi par là : Vasseur a bien commenté les carences de l’équipe Giant, dépourvue de stratégie, et arrivée sur le Giro comme dans une course de dix jours. Hier, le leader, très vite à la peine, s’est vite retrouvé dramatiquement seul sur la route.

Il faut s’attendre aujourd’hui à un grand brassage avec l’étape contre-la-montre, quarante kilomètres exigeants qui s’adressent moins aux purs spécialistes qu’aux couleurs complets capables de gérer au mieux leur effort. Alejandro est en position idéale, mais rien évidemment n’est joué. Bien sûr, il peut passer tous ceux qui le précèdent au général (le plus potentiellement dangereux est tout de même Zakarin)... mais les écarts sont encore si minces qu’il reste à la portée de tous ceux qui le suivent. Personne n’a encore perdu ce Giro.

On sera donc extrêmement attentif au temps que pourraient gagner certains adversaires (je me méfierai surtout d’Uran !) comme à celui que pourraient perdre des grimpeurs comme Landa ou Chavès.

Qui sera maillot rose ce soir ? Bien malin qui pourrait le dire : on gagne ou l’on perd facilement deux minutes dans une étape comme celle d’aujourd’hui et ce matin le 10e du classement général n’émarge qu’à 1’03 du maillot rose.

Dumoulin, 11e, n’est lui-même qu’à 1’05. Or, pour autant que les comparaisons aient un sens, le dernier grand clm couru dans un grand Tour a été remporté par Dumoulin, Alejandro terminant 3e à...1’04 ! Dumoulin peut donc bien se re-parer de rose ce soir. J’ai le sentiment que là n’est pas l’essentiel. Bluffait-il ces derniers jours comme l’a pensé Alejandro ? Je n’en suis pas certain. Il s’est surpris ces derniers jours et sa confiance s’est affirmée, surtout à Roccaraso quand il a contré Nibali et s’est dégagé en rouleur, contre le vent (on n’est pas « du moulin » pour rien !). Alejandro a parfaitement manœuvré hier en l’attaquant la veille du contre-la-montre : sans cette offensive, dont ont profite sans vergogne TOUS les autres favoris, il y avait danger à se retrouver ce soir à plus de deux minutes du Batave.

Les cartes sont redistribuées. Dumoulin dit être revenu à son plan A. Il dit qu’ « au moins vingt coureurs étaient meilleurs que [lui dans l’Alpe di Poti], que « peut-être que cela n'a pas de sens [pour lui] de viser le classement général » ; il se plaint de la selle : « Depuis quelques jours, la selle me fait mal. La veille, je ne me sentais déjà pas bien mais ce n'était pas vraiment un problème. Cette fois, cela en était un mais je n'avais aucune énergie durant la course. Si j'ai la même condition sur le chrono, c'est certain que je ne le gagnerai pas. J'espère bien récupérer et faire une bonne performance. »

http://www.cyclismactu.net/news-itw-tom-dumoulin-pas-de-sens-de-viser-le-general-58873.html

Au vu de ce qui s’est passé hier, les choses ne sont pas évidentes pour lui. Non qu’il lui soit impossible de récupérer aujolurd’hui et de sortir un grand clm. Mais j’ai les plus grands doutes pour la suite : Dumoulin n’est pas un Indurain bis...

Le fer de lance de l’opposition reste constitué par Nibali et Landa. Uran et Majka sont en seconde ligne. Outsiders : Chavès et Zakarin.

Bernard 15/05/2016 12:54

Indurain bis, a proprement parler non. Il fait presque la même taille, mais 10kgs de moins. Mais la morphologie de "colosse harmonieux" qui grimpe est proche. dans une bonne équipe avec un encadrement qui le motive, je le vois comme rival de Quintana dans deux ans.
Pendant ces deux ans, on profite de Valverde, de son intelligence de course, de sa générosité, en espérant qu'il n'ait pas trop donné hier. C'est un peu dur de dire que tout le monde a profité car Nibali a pris quelques initiatives aussi, mais il était moins facile que Valverde

lionel08 15/05/2016 08:46

Si Alejandro ne se ressent pas trop de ses efforts d'hier,il ne peut nous faire un trés bon chrono qui à l'air d'être trés technique donc qui correspond bien à ses caractéristiques.Venga Valverde!

Girsstar 15/05/2016 08:30

Aujourd'hui, première étape de vérité, le chrono sur 40 km.
Les 10 favoris de ce Giro vont être obligés de se découvrir : Nibali, Valverde, Landa, Chavès, Uran, Majka, Zakarin, Kruijswijk, Pozzozivo sans éliminer Dumoulin.
La grande question que je me pose, c'est le match Nibali Valverde.
Que va faire Alejandro ?
Dans les chronos, c'est tout bien ou mal chez lui.
N'oublions pas que tous ces favoris se tiennent dans un mouchoir de poche : 42 secondes séparent Zakarin 2° de Dumoulin 11°.
Etape très importante à suivre..

Nathan 15/05/2016 00:07

Valverde est pour moi l'un des favoris au maillot rose demain avec nibali et dumoulin, ca se jouera entre ces trois là, je ne vois pas zakarin aller plus vite que valverde, il ne parait assez puissant pour ce type de chrono.

Eddy 15/05/2016 08:03

Oui attention à Uran qui va certainement faire un bon chrono !

Otxoaj 15/05/2016 00:54

Pour moi, sauf contre performance, Dumoulin devrait reprendre le maillot rose. Alejandro doit pouvoir devancer Chaves Majka Zakarin et Landa et faire jeu egal avec Uran ou Nibali

Bernard 14/05/2016 20:59

Je ne sais pas ce que vous pensez mais je crois que Valverde et Movistar ont vraiment roulé pour distancer Dumoulin. Unzue l'avait comparé à Indurain lors de la Vuelta et il connait très bien cette tactique qui consiste à prendre 2 à 4 min et à les gérer ensuite. Il est prudent.
Naturellement, cette comparaison a des limites: Dumoulin est jeune, le second clm ne lui est pas particulièrement favorable et la dernière semaine non plus. Mais je crois Valverde sincère quand il parle de Dumoulin même si ce dernier n'a pas nommé le Giro comme objectif . Quel avantage Valverde aurait-il à bluffer (ce qui n'est pas son genre) sur ce sujet?
Pour mémoire, Astana n'avait fait exploser Dumoulin qu'à la toute dernière étape de montagne de la vuelta. Je sais, il ne fait pas partie des jeunes favoris ici, mais il a un style vraiment particulier et dans une bonne équipe, il peut accéder au plus haut niveau (futur vainqueur de GT). A vrai dire l'équipe qui lui conviendrait le mieux serait peut-être.. Movistar

lionel08 14/05/2016 18:48

Commentaires de Vasseur sur bein sport:"heureusement qu'il y a un Valverde dans le peloton aujourd'hui"et aussi"les autres c'est tous des suiveurs".

lionel08 14/05/2016 17:50

Je me demande si la moto qui filmait n'a pas empéché Alejandro de faire le trou dans la descente,elle l'a bloqué au moins 2 fois.

Bernard 14/05/2016 17:40

Attention, Valverde n'enterre pas Dumoulin: "Aunque haya tenido un día un poco ‘así-así’, sigo pensando que Dumoulin puede ganar el Giro."
Dumoulin peut reprendre le maillot rose demain soir, le garder sera une autre affaire ensuite.

Bernard 14/05/2016 18:18

le parcours n'est pas comparable mais sur le clm de 38 km de la vuelta 2015, Valverde avait perdu plus d'1' sur Dumoulin et mis plus d'1'30 à Chaves, Majka, Pozzovivo et de 2' à Brambilla

Archives