Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Vuelta : 1re opportunité pour Valverde

Publié par Clément sur 22 Août 2016, 00:33am

Vuelta : 1re opportunité pour Valverde

La Vuelta arrive ce lundi au Mirador de Ézaro : 1,8km de montée à 13%, avec des passages aux pourcentages comparables au mur de Huy de la Flèche Wallonne. Après une première partie plate, l'étape empruntera dans ses 65 derniers kms une côte de 3e catégorie puis une côte de 2e catégorie, avant le mur final.

Impossible, bien sûr, de ne pas voir là une opportunité en or pour Alejandro. La dernière fois, en 2014, il avait terminé 3e (victoire de Purito, retraité désormais, devant Contador). Tout dépendra cependant de ses jambes, comme il le dit lui-même : sur ce type d'ascension, le talent ne suffit pas, et si Alejandro est sans doute le meilleur puncheur des coureurs de cette Vuelta, il n'est pas forcément le plus en forme.

Suspens donc. Sur une telle arrivée, je me méfie en particulier de Chaves, Contador et dans une moindre mesure S.Yates. Froome ne peut jamais être écarté non plus.

Outre la victoire d'étape, l'autre enjeu est la prise du maillot rouge. Kwiatkowski, leader ce lundi, est loin d'être assuré de conserver son maillot qui ne tient qu'à un fil. Mais il n'est pas le premier puncheur venu, loin de là.

Une dernière chose importante : espérons que la Movistar ne rechigne pas à rouler derrière l'échappée pendant l'étape. Heureusement, Vuelta oblige, il serait très étonnant qu'elle ne tente pas de saisir une aussi belle occasion !

--> Revoir la spectaculaire arrivée de 2014

Vuelta : 1re opportunité pour Valverde

Commenter cet article

dandriga 01/09/2016 14:14

La stratégie movistar va être prépondérante dans cette vuelta. Maintenant que nous savons que Contador et Chavez sont à l'étage du dessous et que Quintana et Froome sont au dessus d'Alejandro, il faut trouver une stratégie pour piéger Froome. J'imagine qu'une attaque d'Ale avec des seconds couteaux (Sanchez, Scarponi) ou bien avec Contador ou chavez pourrait destabiliser la Sky et obliger Froome à rouler. A partir de là, libre à Quintana de ne pas donner un coup de pédale et suivre la Sky pour ensuite attaquer. Le risque pour la movistar est de ne pas utiliser Valverde et de se restreindre à une lutte Quintana-Froome. J'ai bien peur qu'a ce jeu là, l'anglais gagne avec le CLM et sa montée en puissance en montagne.

Clément 01/09/2016 00:31

Nouvelle page pour discuter :) http://vengavalverde.overblog.com/2016/08/pena-cabarga-valverde-dans-tout-son-art.html

Bernard 31/08/2016 21:20

Pour le présent, d'accord avec Otxoaj: on peut être optimiste en raison des limites de Contador et Chaves, mais pour l'avenir, la bonne position de Froome et la situation du clm à la fin du tour permet à Froome de jouer au chat et à la souris avec Quintana et il vient de montrer qu'il en a les moyens
Cela met doublement Vajverde en position délicate, d'une part parce qu'il se retrouve parfois de fait en situation de dernier équipier de Quintana (en fait ça ne sert à rien) et d'autre part parce qu'il laisse des points. Il peut encore ne pas perdre de temps et garder un podium et aussi prendre des points quand les deux ne sont pas à la lutte devant. Mais il va devoir jouer finement en maintenant cette régularité exceptionnelle. Je partage donc aussi la prudence de Lionel.

Otxoaj 31/08/2016 20:06

Alejandro consolide sa troisieme place en se montrant une fois de plus superieu a contador et chaves.
Tout simplement phenomenal.
Pour le reste, normal que quintana essaie de creuser l'ecart a chaque arrivee au sommet avant le clm. Ce coup ci, ca n'a pas marche...

lionel08 31/08/2016 19:55

C'est rageant de le voir tourner autour de la victoire depuis le début de la Vuelta,il la mérite vraiment,mais ça va devenir de plus en plus difficile de l'obtenir ainsi que le maillot vert qui va être dur à conserver.

Girsstar 31/08/2016 22:19

Avis partagé

Bernard 31/08/2016 17:57

Un gagnant Froome qui tient tête à Quintana et le devance sur son terrain
Un demi-perdant: Quintana qui se devait d'attaquer pour prendre du temps (même si c'est dur pour Ale)
deux perdants: Contador et Chaves
Un qui gagne par son exceptionnelle régularité: VALVERDE

Joel 31/08/2016 17:52

Alejandro a été superbe encore une fois : c’est lui qui a fait l’essentiel de l’effort pour que les favoris reviennent sur Chaves qui avait fusé d’une fort belle manière à 1,5 km de la ligne. Je le croyais cuit lorsque Quintana est parti suivi par Froome, mais il a trouvé des ressources pour finir 3e, prévédant Contador et Chaves !

La course est encore longue et malgré le trust des Movistar sur la garde-robe e la Vuelta, il faudra (Unzué dixit) au moins que Quintana ait 2 mn 30 d’avance sur Froome avant le clm pour être tranquille. Ce n’est pas encore fait.
Alejandro continue lui d’épater tout le monde et il mériterait de monter sur le podium. Au fait, 3 podiums sur les 3 Grands Tours en deux ans, cela ne doit pas se trouver facilement dans les annales du cyclisme, non ?

Alexiaa 31/08/2016 17:36

Obliger de mettre un commentaire.
Quitana vie sur l "altiplano "et quand il vient en Europe il est comme chez lui il"plane"au lieu de gagné du temps il en perd,au lieu de laisser valverde sprinter pour la victoire il laisse froome gagner !!!
Il est exceptionnel ds le genre.
Il a deja giro il gagnera sûrement un jour une vuelta mais sans faible sens tactique jen suis sur l empêchera de gagner et tdf pdt tte sa carrière.

Et encore et tjrs bravo a valverde.

Bernard 31/08/2016 17:29

Le Vert: Valverde; Equipe Movistar; le Rouge, MG, Combiné: Quintana
Heureusement qu'ils laissent les victoires d'étape d'une certaine façon!

Bernard 31/08/2016 17:26

Magnifique pour Alejandro; Il prend 17 sec à Chaves qui finit devant Latour et à 1'30 d'avance sur lui et 2' sur Contador
Aux points, il engrange

Bernard 31/08/2016 17:50

désolé pour la répétition

Bernard 31/08/2016 17:23

C'est magnifique, il ne peut faire mieux, merci Contador qui ne lui reprend pas de temps. Chaves va perdre 13+ 4sec sur Alejandro et est à près d'1'30" ( latour finit avec Chaves)
Alejandro continue à marquer des points...

Paul 31/08/2016 17:22

Pour l'étape il faut remercier Quintana aujourd'hui ! Attaquer pour s'arrêter ensuite,et ne prendre que 10 secondes à Contador.A part empêcher Valverde de jouer la victoire ça n'a servi à rien !

Eddy 31/08/2016 18:02

Je me suis fait la même remarque que toi dans un premier temps Paul, mais ensuite je me suis fait la même réflexion que Kurdt. Une victoire aurait été hypothétique vu que Froome aurait accéléré à un moment ou à un autre et n'aurait pas attendu le sprint.

Kurdt 31/08/2016 17:45

Non mais Froome aurait accéléré de toute façon et Bala aurait eu trop de mal à suivre...
Cela aurait été vraiment plus qu'hypothétique, une victoire de Bala.

Mais bon, dans tous les cas, c'est magnifique, c'est fou, c'est énorme, Valverde, s'il accroche le podium, alalalalaaaaa !

Bernard 31/08/2016 17:35

oui c'est vrai et de plus Valverde a roulé pour revenir sur Chaves, mais bon Movistar veut la victoire; cela sera difficile, Froome est intelligent!
mais ce que fait Valverde reste magnifique

Pantani 31/08/2016 17:30

Quintana n'a aucune intelligence de course, il ne comprend rien au vélo. Heureusement qu'il est léger comme une plume et qu'il a une excellente endurance, sinon il ne serait rien dans ce sport.

lionel08 31/08/2016 17:21

C'est vraiment gênant qu'il ne soit pas arrivée avec Froome car avec son jump,il gagnait presque à coup sur.

Eddy 31/08/2016 17:18

Ahhhhh... S'il n'y avait pas ces 2 monstres de Froome et Quintana, Alé aurait une étape de plus dans son escarcelle...

greg 31/08/2016 17:16

3 ième!!!!! énorme Alejandro!!!!! quelle fin d étape magnifique

Eddy 31/08/2016 16:36

Si Alejandro gagne l'étape aujourd'hui pour notre plus grand bonheur, nous pourrons dire merci à la Tinkoff !

Joel 31/08/2016 15:58

Oui, les Tinkoff ont mis le turbo derrière les 23 et le peloton va leur tomber sur le poil dare-dare!

Bernard 31/08/2016 15:39

Par bonheur, j'ai fait erreur ce matin en pensant qu'aucune équipe n'avait intérêt à rouler derrière des échappés. Tinkoff roule pour une victoire d'étape de Contador, qui pourrait bien avoir Alejandro dans sa roue, et alors....

Joel 31/08/2016 13:13

Photo d'Alejandro au départ, maillot vert, casque vert. C'est curieux, ce qui n'a jamais changé depuis que je m'intéresse au vélo, c'est le mode de fixation du dossard : on n'a jamais trouvé mieux que les épingles nourrices!

https://twitter.com/movistar_team

Joel 31/08/2016 12:02

"Si je peux être sur le podium, tant mieux ! Maintenant, tout dépendra de l’écart qui se creusera durant l’étape d’Aubisque..." (dixit hier Alejandro)

Il a dit aussi qu’il ne renouvellerait pas le défi du triptyque "Giro-Tour-Vuelta"... Mais ça, on s’en doutait !

http://www.velo101.com/pros/article/lactu-de-la-vuelta-repos--15393

Frédéric 31/08/2016 09:13

Avec un col si "court" et suivant la théorie du diesel (trop facilement adoptée à mon sens) on devrait avoir un Froome qui perd 1mn à partir du pied du col et qui ne revient jamais sur les leaders puisque le turbo n'aura pas eu le temps de s'enclencher. Mais évidement la comédie sera très différente aujourd'hui. Verdict dans quelques heures...

Bernard 31/08/2016 16:17

Dario Cioni (directeur sportif Sky): "Tout le monde s'emballe sur la façon dont Chris (Froome) a couru dans l'ascension vers les Lagos de Covadonga mais il essaye toujours de nouvelles choses. Il s'adapte en fonction de son niveau de forme et de son expérience de la course. On a vu que Nairo est le meilleur grimpeur de la course. Monter à son rythme comme Chris l'a fait est un mélange de plusieurs éléments. On utilise la technologie et les sensations mais je peux vous dire que quand quelqu'un comme Contador attaque, vous n'avez pas l'oeil sur le compteur de puissance."

Bernard 31/08/2016 15:35

Intéressant otxoaj, merci aussi.
Oui Froome a un côté formule 1. S'il peut se baser uniquement sur la puissance, c'est parce qu'il n'a pas de problème avec sa fréquence cardiaque qui ne doit pas dépasser beaucoup 160 pulsations à la minute.
On préfère quand même ce côté robot/calcul scientifique au dopage. L'idéal c'est de coupler sensations et données scientifiques.
On remarquera que c'est aussi une affaire de caractère. Même en amateur, même en cyclo, peinard ou non, il y en a qui sont dans les chiffres et d'autres dans les sensations à la pédale.

Frédéric 31/08/2016 14:11

Merci otxoaj, je dois dire que ta réponse me parait vraiment pertinente. Je savais que Froome suivait beaucoup son SRM (même Quintana en parle dans un itw daté d'hier ou d'aujourd'hui) mais je n'avais pas imaginé autre chose qu'un effort le plus linéaire possible, ça reste assez curieux comme méthode mais c'est surtout triste, pour lui comme tu dis mais pas uniquement ; imaginons 100% des coureurs faisant de la sorte, ça ressemblerait ni plus ni moins à un jeu vidéo dans lequel les concurrents sont pilotés par l’intelligence artificielle ! Surréaliste dirait Bernard ! ;-)

otxoaj 31/08/2016 13:24

je me posais la meme question mais j'ai l'explication donnée d'ailleurs dans une itw de David Lopez son coéquipier.

Froome n'est pas un cycliste mais un authentique robot.

Il monte les cols uniquement au SRM, peu importe les attaques de ses adversaires.
Il a une table de puissance pour chaque col, qui dépend de la durée de l'effort sur le col en question.
Sur un col comme les lacs de mardi, il sait qu'il a un effort de 30 mn environ à faire.
il a donc un tableau de route qui lui dit d'etre à 410 watts en moyenne sur le col, avec un pied de col à 390 et une augmentation progressive.
De ce fait, il ne regarde plus du tout la course mais juste son SRM.
Cela ne se voit pas sur le tour de france car il a son train sky qui fait le train suivant sa courbe de puissance définie.
Aujourd'hui, effort plus court de 15-20 mn environ, il aura une marche a suivre aussi mais différente avec peut etre une moyenne à 430-440 avec un pied de col à 410.

Comme il n'a pas de train sky, si les coureurs attaquent le pied plus vite que ce qu'il a de prévu, il se fera aussi décramponner, avant de revenir par la suite.

Je plains franchement ce coureur incapable d'avoir un instinct naturel et qui je pense ne saurait meme plus courir sans SRM. ça n'est pas pour rien d'ailleurs que certains coureurs demandent son interdiction en course.

Bernard 31/08/2016 08:49

Merci à Joël de nous donner le parcours de cette étape en forme d'équerre: une longue horizontale de 160 km et puis une "verticale" à 10% de plus de 6 km. l'étape est d'ailleurs classée en plaine par la vuelta.
Une échappée est hélas probable, car l'équipe de Quintana et Valverde va rester soudée autour du maillot rouge de Quintana et ne réagira pas ou peu pour suivre des échappés plus ou moins anonymes. Il faut espérer qu'ils seront peu nombreux, pour qu'Alejandro marque des points en haut de la bosse. Je ne vois pas quelle équipe va rouler en dehors de Movistar, les sprinters n'ayant que peu de chance et le favori dans ce genre d'étapes restant Alejandro.

C'est tout le problème du gain d'étape. L'an dernier, il l'avait eue tôt sur la vuelta ( 4ème étape, où il avait gagné devant...l'ombre de la chevelure de Sagan;;;(qui ne s'est pas tondu pour autant depuis!). Cette année, il faudra accumuler les bonnes places s'il veut avoir ce maillot vert que j'avais vu se dessiner comme objectif dès le début de cette vuelta pour rejoindre le duo Jalabert-Kelly qui lui ressemble tant.

Pour le combiné, je crains que cela soit beaucoup plus difficile, car il marque peu de points en montagne (le classement ne donne que des points aux 5 ou 6 premiers). Ce sera Quintana ou Froome qui est loin d'avoir perdu et à l'égard duquel je ne partage pas la suspicion usuelle, modérée ici, beaucoup plus prononcée ailleurs. En dehors de son style un peu étrange, Froome a tout de normal, y compris des limites personnelles et des limites de son équipe. Franchement, Sky n'est pas l'US Postal et d'ailleurs, tout montre que ce ne serait plus possible. D'ailleurs ceux qui font des perfs étonnantes sur les cols (en regard des classements au temps et des Watts à prendre avec des pincettes) depuis quelques années c'est plutôt Nibali ou... Quintana que Froome.

Joel 31/08/2016 08:03

Aujourd’hui arrivée au Mirador de Peña Cabarga, entre Santander et Bilbao. Ce n’est pas très haut perché il y a presque 6 kilomètres de pente sévère pour arriver au sommet d’où l’on jouit d’un spectaculaire panorama : la route s'élève à 10%, avec près de 2 kilomètres sur la fin à 11,5% et des rampes à 19% !

Victoire de Purito devant Nibali en 2010, et de Kiryenka en 2013 (Alejandro dans la roue de Purito et devant Nibali). En 2011, victoire de Froome pour sa première participation après un sprint très disputé avec Cobo.

Pour gagner, il faudra commencer par juguler les échappés qui seront probablement nombreux à vouloir profiter d’un bon de sortie. Attention aussi à ce lendemain de repos, parfois délicat pour certains coureurs.

vivi 30/08/2016 21:06

Deja,quelques nations ont donné leur équipe pour le championnat d'Europe,et avec du "beau monde",j'attends avec impatience celle de l'Espagne,car ,avec le championnat du monde qui n'intéressent pas les non sprinters,il se pourrait que cette nouvelle course soit appréciée par les grands du peloton.Mais la question est de savoir si ceux qui auront bagarrer sur la Vuelta auront encore de la motivation 8 jours plus tard

Joel 30/08/2016 19:22

Un mot encore sur le maillot blanc au moment où Alejandro vient de l’abandonner (provisoirement ?) à Quintana (qui laissera Froome le porter à sa place au lendemain de la journée de repos). Je ne parle même pas de record puisqu’Alejandro détient déjà celui des victoires dans ce classement du combiné ! A trois reprises (2003, 2009, 2012), il l’a ramené à Madrid et j’ai l’impression (à vérifier) qu’il ne s’est pas passé une édition de la Vuelta à laquelle il ait participé sans revêtir ce maillot blanc. Je crois même que c’est le maillot distinctif qu’il a le plus porté et qui le représente le mieux : ce classement du combiné condense en effet le classement général par temps, le classement par points et le classement de la montagne. Le vainqueur est nécessairement un coureur de grand Tour, croisé avec un excellent puncher sprinter et un très bon grimpeur !

Maillot très seyant de plus, qu’Alejandro porte avec l’élégance qui lui est coutumière. Il ne lui manque que quelques bandes de couleurs pour être le top du top...mais ceci est une autre affaire (loin d’être close !)

Joel 30/08/2016 19:02

Comme Alejandro a toujours un record à portée de pédale, signalons celui qu’il pourrait bien établir (en sus du « défi Géminiani »). Il s’agit du nombre de victoires dans le classement par points (maillot vert) : pour le moment, Alejandro a ramené trois fois le maillot vert à Madrid (2012, 2013, 2015). Une quatrième victoire lui permettrait d’égaler le record de Kelly (1980, 1985, 1986, 1988) et de Jalabert (1994, 1995, 1996, 1997).

Bernard 30/08/2016 13:00

Une info pratique qui peut être utile à certains
Sur le site chronowatts, vous trouverez la version en ligne de "Tous dopés la preuve par 21" livre que je n'ai jamais voulu acheter car la pub m'énervait, mais dont on peut se procurer la version anglaise en PDF gratuitement. http://www.chronoswatts.com/ (148 pages, de nombreux tableaux que l'on peut consulter même si on est réfractaire à l'anglais).

Valverde est à la page 60. On ne découvre rien d'autre que l'affaire puerto - Kelme, rien depuis qu'il est chez Unzue. De plus il n'apparaît pratiquement jamais dans les performances douteuses, bien moins que Contador ou Basso par exemple parmi les contemporains.

En clair, message aux journalistes de F2, renseignez-vous avec d'illustrer le dopage actuel avec le nom d'un homme qui n'a à son "palmarès" dans ce domaine qu'une faute de jeunesse !
Valverde a du énerver Vayer parce qu'il ne lui a pas répondu. Il vient de tweeter à propos du défi de Valverde (top 10 sur les 3 GT): c'est insane (fou)... C'est quand même curieux que l'on ne puisse pas penser aussi au progrès fait par le matériel, la nutrition, les connaissances physiologiques, et aussi au tempérament (à la fois physique et psychologique) du cycliste.

Ce livre est quand même instructif si on le parcourt avec du recul, en particulier les tableaux ; Il comporte aussi une magnifique photo (p. 5): celle de Bernard Hinault se relevant de sa chute dans le Col de Porte sur le Dauphiné 77.

Joel 30/08/2016 12:47

Traduction des déclarations d’Alejandro (http://www.cyclingpro.net/velopro/road/alejandro-valverde-s-attendait-au-gros-retour-de-chris-froome)

« Les Lagos? Ils étaient durs (rires) ! Mais je suis très content aujourd'hui. Gagner l'étape avec Nairo, finir juste derrière Froome... Je suis super heureux. Je me suis moi-même supris.C'est mon troisième Grand Tour de l'année, on a déjà fait dix étapes, dont de nombreuses difficiles... et nous sommes toujours dans la bataille. Je « profite » vraiment du vélo. Enfin, profiter entre guillemets, car c'est aussi beaucoup de souffrance. Les résultats ont été bons jusqu'à maintenant, nous offrons du spectacle aux fans et j'espére juste qu'ils apprécient nos efforts. Ce serait bien de continuer ainsi pendant un petit moment ».

« Je savais que Froome reviendrait très vite de derrière, et comme Nairo avait attaqué, j'ai gardé mon propre rythme et je suis resté avec Rubén, qui a fait un rythme fantastique. J'ai préservé de l'énergie de manière à suivre Froome quand il ferait son retour. Malgré son rythme effréné dans le final, j'ai seulement perdu trois secondes sur lui. Froome n'est pas surprenant. Il est toujours un peu lâché. Là, il était même à 40" à mi-ascension, mais il remonte les coureurs à un rythme impressionnant. Ce n'est pas la première fois, nous connaissons tous ses excellentes capacités. Du point de vue du général, cette minute que Nairo a sur Froome n'est pas beaucoup, mais il reste pas mal de montagnes. Dieu sait que nous allons tout donner pour augmenter cet écart ».

Tommy 30/08/2016 11:02

Du grand Alejandro depuis le début de cette vuelta et il nous fait vibrer!!!! Par contre ne pas lui tomber dessus quand il va s'écrouler sur une étape car ce qu'il fait depuis le début c'est exceptionnel et à un moment avec tous ces enchainements c'est sur qu'il aura une journée ou il va terriblement souffrir (je pense à l"étape de samedi ou c'est la seul étape qui me fait peur car celle de dimanche est très courte mais n'a pas de gros pourcentages et les autres étapes c'est des montés sèches et il y a le chrono qui ne devrait pas trop le désavantager).

Mais en tout cas prenons étapes par étapes et admirons cette classe et se défi qu'il est en passe de réussir même si on est encore loin de Madrid!!!! Si il pourrait claquer une étape ce serait sympa quand même, il y a quelques opportunités qui lui conviennent encore!!!

Pour la suite de cette Vuelta, logiquement Nairo devrait remporter cette Vuelta et porter le coup de grâce samedi à l'arrivée à l'Aubisque!!! Après pour le podium c'est ouvert avec 4 candidats pour 2 places.

Bernard 30/08/2016 10:16

ci-joint un document intéressant non pas sur les puissances mais sur les vitesses d'ascension des
Lagos de Covadonga
http://www.climbing-records.com/2016/08/amazing-new-entries-in-top-100-lagos-de.html

L'année précède le nom du coureur. Je mets ici les premiers (il y en a 100), ainsi que les perf de Chaves et Contador en 2016, qui sont du même ordre que ceux de 2012 pour le trio espagnol. Valverde a donc monté plus vite en 2016 : 22,15, contre 21,73

Cela dit il faut faire attention à ces comparaisons, car le temps, le vent, les difficultés précédents jouent leur rôle.


1. 2005: 32:22 Gilberto Simoni 22.62 km/h
2. 2005: 32:27 Carlos Sastre 22.56 km/h
3. 2000: 32:29 Roberto Heras 22.53 km/h
4. 2005: 32:34 Denis Menchov 22.48 km/h
5. 2005: 32:34 Roberto Heras 22.48 km/h
6. 2016: 32:35 Nairo Quintana 22.47 km/h
7. 2016: 33:00 Christopher Froome 22.18 km/h
8. 2005: 33:01 Miguel Angel Perdiguero 22.17 km/h
9. 2005: 33:01 Oscar Sevilla 22.17 km/h
10. 2016: 33:03 Alejandro Valverde 22.15 km/h
11. 2016: 33:03 Michele Scarponi 22.15 km/

24. 2016: 33:37 Esteban Chaves 21.77 km/h
25. 2016: 33:40 Alberto Contador 21.74 km/h
26. 2012: 33:41 Alejandro Valverde 21.73 km/h
27. 2012: 33:41 Joaquim Rodriguez 21.73 km/h
28. 2012: 33:41 Alberto Contador 21.73 km/h

Frédéric 30/08/2016 10:11

Bernard, j'ai pourtant essayé un style neutre :-)
moi tu l'auras compris c'est les montées de Froome que je trouve surréaliste. Ce n'est pas le fait de mouliner ou autre façon de pédaler qui me dérangent (Gianni Bugno amenait de très gros braquets par exemple), effectivement là on touche aux caractéristiques de chacuns. C'est la gestion improbable de l'effort, exactement comme si un coureur faisait les 5 premiers km d'un col à 30km/h et les 5 derniers à 8 km/h, la meilleure façon de rater sa montée en somme.

Frédéric 30/08/2016 08:16

hello,
je dois dire qu'Alejandro est surprenant, incroyable, tout a été dit ici déjà, bravo
Quintana ça fait plaisir de le revoir à son niveau, par contre il n'a absolument pas assommé ses adversaires comme c'est écrit dans la presse par-ci par-là. Ces journalistes sont limités en vocabulaire ou bien ce mot "assommé" depuis qu'ils l'ont découvert ils pensent qu'il fait vendre ?
Bref moi je dois dire qu'il y a un truc qui me gêne énormément dans cette vuelta (comme dans le TDF d'ailleurs), un truc qui m'empêche d'apprécier tout ça. C'est ce coureur qui s'ennuie tellement qu'il se sent obligé de faire le fanfaron, à mes yeux il rend ces courses, ces cols mythiques ridicules. Quand un coureur vous passe avec 10 km/h de plus que vous, comme si vous étiez à l'arrêt il y a plusieurs options possibles : vous êtes un gamin avec votre petit vélo à roulette et vous jouez avec votre papa, vous avez une grosse défaillance et vous êtes complètement planté ou bien un grimpeur d'exception a eu un incident et il remonte à sa place. Sauf que là on ne joue pas avec papa, tous les coureurs sont des pros préparés et à ce moment de l'étape ils sont tous des grimpeurs. Quelle peut bien être la raison qui pousse à courir d'une façon assurément inefficace ? Car j'espère qu'on est bien d'accord sur le fait que gérer son effort est plus efficace que de faire n'importe quoi et surtout faire joujou avec les zones rouges. Là je parle pas de stratégie, de morphologie, de physiologie, d'aptitude ou de watts ... je parle simplement de bon sens, de lois immuables de la nature indépendament des prédispositions. Si vous voulez faire votre meilleur temps sur un col, comme sur n'importe quel profil de parcours d'ailleurs, vous allez essayer de répartir uniformément l'effort et éventuellement accélerer sur les derniers mètres (s'il vous reste un peu de force mal répartie). Je prétend naturellement que si Froome reste raisonnablement avec le bon groupe dans le début de la montée il suit aisément Quintana et surtout il le lâche probablement sur la fin. Alors la question que je me pose dans mon cerveau malade de parano c'est pourquoi ne le fait-il pas ? Pour surprendre ses adversaires ? Non, il a fait le coup tellement de fois que tout le monde le connaît. Alors pourquoi saccagé volontairement une performance ? Ce spectacle me dérange et m'empêche vraiment d'apprécier cette vuelta, ça me fait penser aux scénarios des films pour ados où le gentil est en difficulté au début et revient miraculeusement pour battre le méchant à la fin. Pire encore parfois je pense au chat qui fait joujou avec la souris, il s'ennuie tellement qu'il la laisse volontairement s'échapper un peu pour avoir encore qques sensations.
Autre chose qu'il faut garder à l'esprit et qui a été dite justement ici il me semble ; en l'état actuel du classement c'est Froome qui gagne la vuelta, il va falloir "assommer" bien plus.

otxoaj 30/08/2016 18:32

il est indéniable que la FCM de Froome est beaucoup plus basse, environ 160 moins de 170, ce qui lui donne un avantage certain.
Mais quand on analyse ses accelerations en montagne, quand sa vitesse augmente au démarrage qui lui permet de lacher ses rivaux, sa fréquence de pédalage l'augmente pas en proportion, par conséquent cela veut dire qu'il met un plus grand développement, ou qu'il a un moteur.
Comme il n'a pas de moteur puisqu'il n'est pas un tricheur, accélérer en montée en mettant des dents tout en ayant le cardio qui ne bouge pas de 155, c'est un extra terrestre.
.

Samuel 30/08/2016 16:09

Pour ajouter mon grain de sel à cet intéressant sujet, je n'ai pas fait attention hier pour voir à quel km lâche Froome. Car une explication logique aurait pu être un pourcentage très élevé au début, puis une fois que l'ascension devient plus roulante, Froome rattape son retard. Le problème est que les pourcentages les plus durs étaient seulement à 5 km de l'arrivée quand Froome était en train de remonter tout le monde. Après, c'est vrai qu'en regardant bien le profil, à 10km de l'arrivée, on prend 4% d'un coup, à voir si Froome lâche à ce moment-là.

Frédéric 30/08/2016 15:33

Bernard, une dernière remarque après je lâche l'affaire. Depuis le début j''insiste sur la façon qui est à mon sens la plus aberrante de gérer un effort soit : faire une partie de l'effort au ralenti et l'autre à 200%. Je ne parle pas de watts, de rythme cardiaque, de physiologie, de nutrition, du vent de dos. Ces paramètres ne peuvent rien changer à l'affaire. Étaler et faire varier l'effort à sa convenance et en fonction des ses capacités, caractéristiques, sensations...etc oui, c'est à ça que sert le cerveau. Mais là il s'agit du tout ou rien c'est très différent. Il reste performant oui, mais du coup il me semble qu'il pourrait faire très largement mieux ! Tu fais du vélo dans les cols avec tes copains, donc si tu veux bien passer un col, suivre ou lâcher tes copains tu fais quoi ? La première partie tranquille distancé à 1 mn et ensuite tu fonces ? Non je crois pas.

Bernard 30/08/2016 15:10

Les amis, sur la base du tableau des vitesses ci-dessus ( on attend le calcul des W de Portoleau), si il y en a qui peut affoler les compteurs, c'est Quintana...(il est dans les meilleurs temps historiques, ceux d'Heras).
Mais pour moi, cela peut s'expliquer autrement (progrès du matériel, de l'entrainement, de la nutrition, du suivi plus scientifique, beau temps, léger vent dans le dos...C'est tout le problème de la suspicion...
Froome ne fait pas de perf impossible, mais je préfère le style de Valverde naturellement. De retour chez moi j'adresserai aux modérateurs une copie des infos qui permettent d'expliquer que l'augmentation de puissance peut s'accompagner d' une diminution de la fréquence cardiaque. Je scannerai un tableau très clair de Fred Grappe sur ce sujet. Je pense que physiologiquement, Froome est à 15 à 20 pulsations de haut que Valverde pour le même effort et la même puissance. Ces différences, on peut les voir avec des copains quand on monte des cols. On est différent, pas des robots

Frédéric 30/08/2016 14:17

Salut otxoaj,
"on voit ses watts qui montent et dans un même temps son rythme cardiaque qui ne bouge pas et même qui peut diminuer"
Il doit y avoir un pb sur l'interprétation de ces vidéos, la capacité du cœur à adapter son rythme en fonction de la demande en oxygène des muscles est une caractéristique élémentaire pour les animaux dont nous faisons partie, or là on se situerait hors des lois de la nature :-(
Il faut attendre encore un peu, je pense que l'an prochain il va se mettre à pédaler avec les bras, là on pourra se dire tient c'est bizarre il est à l'envers ! Après quoi le bus de la sky en forme de soucoupe volante viendra l'aspirer par un sas. Oui c'est peut être un brin surréaliste Bernard je te l'accorde.

otxoaj 30/08/2016 13:06

Sur les vidéos hallucinantes de Froome qui ont circulé, on voit en effet que c'est le seul coureur cycliste qui peut accélérer en col, on voit ses watts qui montent et dans un meme temps son rythme cardiaque qui ne bouge pas et meme qui peut diminuer.
ça c'est le constat, après les explications, il y a la tienne Bernard celle de "l'adaptation physiologique particulière" et il peut aussi y en avoir d'autre...

Si c'est vraiment naturel, comment avec ces caractéristiques physiologiques ne peut il pas gagner plus de courses.
Je pense donc plutot que ces caractéristiques sont obtenues avec des apports extérieurs qui par définition ne fonctionnent que lorsque la préparation est optimale.

Bernard 30/08/2016 09:47

Je persiste en toute sympathie à défendre Froome qui a je crois une adaptation physiologique particulière, avec une baisse de sa fréquence cardiaque au-delà d'un certain degré de puissance, ce qui lui permet de se mettre à mouliner plus vite et d'accélérer ensuite là où d'autres ne peuvent que maintenir l'allure (je n'ai pas les documents ici, mais j'avais résumé les explications de Fred Grappe sur le sujet avec des extraits de son livre, lors du débat sur l'éventuel dopage de CF en 2015). Valverde c'est presque l'inverse, il doit ralentir pour faire baisser sa fréquence, mais ensuite il peut aussi repartir, ce qui est étonnant, sauf pour nous. Froome n'en fait pas exprès, pas plus que Valverde ne fait exprès d'être obligé de "rétrograder".
Quintana semble beaucoup plus linéaire et classique dans l'effort (sans accélérations fulgurantes qui seraient douteuses), mais il ne finit pas si bien les cols que cela; il a perdu du temps sur la fin, c'est vrai, y compris sur Valverde, et même quand il avait monté l'Alpe d'Huez en 2015, il n'avait pas pu rejoindre Pinot, ni reprendre à Froome le temps nécessaire. Ses différences en montagne n'auront de valeur que cumulées à moins qu'il ne soit capable de les faire sur plusieurs cols de suite mais cela j'en doute. Rien n'est joué et Froome aussi sait gérer ses efforts, j'aime bien le voir rouler avec Valverde, c'est beau.
Il serait intéressant d'avoir les paramètres comparés de ces trois champions et de les corréler aux différentes moments forts de cette ascension (vue de façon hachée, hélas pour moi, faute de débit).
En attendant, Frédéric tu as vraiment un style un peu surréaliste , c'est sympa:)

djo 30/08/2016 05:28

jai adoré cette etape, les lacs .... et comme j'ai deja dis c'est le week end prochain que l'on sera, ji crois pour le podium

Cunego 30/08/2016 02:00

Je ne suis pas trop d'accord pour dire que Valverde aurait été meilleur en cette Vuelta sans avoir couru le Tour...

On sait tous que ce n'est pas parce qu'un GT est l'objectif principal de la saison de la bala, qu'Alejandro y sera forcément excellent. Je me rappelle précisément du Tour 2014, où Alejandro avait absolument toutes les cartes en mains pour signer au moins un podium, avec une triste 4ème place au final.

Et si on essayait de comparer le niveau de Valverde sur le Giro et son niveau sur la Vuelta? La préparation pour le Tour d'Italie a été minutieuse, quitte à ne pas être à fond pour les ardennaises, et il avait à ce moment là peu de jours de course dans les jambes. Pourtant, existe-t-il une réelle différence de niveau entre le Valverde du Giro et le Valverde de la Vuelta? Pour l'instant, non à mon avis. Les limites de Valverde sont presque "officielles", et on sait tous à peu près jusqu'à où il peut suivre les "tops grimpeurs"... Et vous l'avez vu aussi bien que moi faire de la patinette sur les les arrivées pour puncheurs, ces arrivées "Valverdiennes"...

Analysons ce début de Vuelta: quand Alejandro a-t-il perdu du temps sur Nairo? En montagne, là où l'on s'attendait à ce qu'il perde du temps, car on le sait depuis longtemps, Valverde plafonne un peu quand les purs grimpeurs s'expliquent. Et pourtant, il arrive encore à nous surprendre, en étant classé deuxième, devant Froome, et avec une avance plutôt confortable sur Contador et Chaves!

Je raconte peut-être des conneries et je divague un peu, mais je pense que pour l'instant, je dis bien pour l'instant, nous n'avons pas le droit d'être déçu, ou de regretter sa participation au Tour. Attention à la 3ème semaine, Moncontié ne cesse de le rappeler...

Otxoaj 30/08/2016 13:27

D'autant que ce giro s'est joue a rien, 77s de la victoire et 25s du 2eme.

lionel08 30/08/2016 12:09

d'accord avec Samuel et je suis certain qu'avec une équipe plus forte sur le Giro,telle quelle est sur cette vuelta,il gagnait ce Giro .

Samuel 30/08/2016 11:35

Pas tout à fait d'accord car il faut quand même attendre un peu avant de juger tout cela. Par ailleurs, le parcours du Giro était bien plus montagneux cette année que celui de la Vuelta avec aussi une altitude moyenne bien plus élevée. Enfin, hormis l'étape des Dolomites où Alejandro explose, il était plutôt actif et en vue sur pas mal d'étapes difficiles.
A moins qu'il ne gagne la Vuelta, on pensera forcément à ce qu'il aurait pu faire avec moins de jours de course

Clément 30/08/2016 01:09

Impressionnant Alejandro. Je découvre tout ça ce soir. Presque rien à ajouter à tous vos commentaires ; vivement la suite, mais quoi qu'il se passe, sauf accident Alejandro a son top 10 assuré et c'est déjà quelque chose de fort, et le top 5 est très bien parti. Pour le podium je reste prudent car il reste beaucoup de route. Cela étant Chaves et Contador n'ont vraiment pas l'air au top, alors...

Pour la victoire finale je maintiens ce que je disais à savoir que Quintana doit continuer de prendre encore du temps à Froome dans la perspective du chrono. Pour l'instant avantage Movistar. Mais en l'état actuel des choses si les écarts ne s'agrandissent pas d'ici au chrono c'est Froome qui gagne, ne l'oublions pas.

Le gros morceau, décisif, c'est ce week-end. Il faut croiser les doigts pour qu'Alejandro passe sans encombre ce week-end. Samuel a raison de dire que l'étape de samedi donnera un vrai indice sur le podium de cette Vuelta. Et d'ici là il y aura l'arrivée mercredi, capable de faire là encore des écarts...: "presque 6 km à 9,8%, avec le plus dur sur la fin, 1,9 km à 11,5%, et des rampes de 19%" indique le site de la Vuelta (profil : http://www.letour.fr/PHOTOS/VUE/2016/1100/PROFILCOLSCOTES_1.jpg).

Samuel 29/08/2016 23:46

Je découvre tous les évènements en regadantr l'enregistrement de l'étape et décidément, les lacs de Covadonga sont toujours une étape mythique. On a bien cru que Quintana et Contador partaient pour faire la bonne opération mais au final, c'est l'homme de Pinto qui se retrouve le grand perdant du jour, dépassé par Froome, Ale et même Chaves. Soyons honnête, même si c'est bizarre d'être lâché en pied de cette montée pas effroyable, on se doutait bien que Froome nous referait les coups de 2014. Chaves semblait dans un mauvais jour et a quand même limité la casse au train mais il est une nouvelle fois décevant.
J'avoue avoir eu très très peur pour Ale quand il se place en queue du groupe Quintana et finit par lâcher. Avoir pris la roue de Froome est vraiment énorme de courage et de science de la course. Quelle maitrise extraordinaire de ses capacités physiques. Après, je ne pourrais m'empêcher de penser de ce qu'il aurait pu faire sans autant de jours de course dans les pattes, cela restera un regret quand même. Chapeau aussi à Ruben qui a donné un sacré de main à Ale pour refaire descendre un peu le cardio à un moment clé de la montée.
Maintenant, je pense que ce sera surtout l'étape de l'Aubisque qui donnera un vrai indice sur le podium de cette Vuelta. Ce sera d'ailleurs la seule grande étape de haute montagne avec de vraies répétitions de cols très durs (notamment l'Aubisque côté Est).

Samuel 30/08/2016 01:25

Je voulais évidemment dire côté Ouest (en venant de Laruns)

Alexiaa 29/08/2016 23:02

Bsr,apres avoir vu les images, froome et valverde ont fini bcp mieux l'étape que quitana.
Quitana avais pdt la montée g cru voir un peu plus d une minute d avance et au final il grapille 30 seconde c loin d etre énorme.
Il reste encore 5 pretendent.
5* froome
4* quitana
3* valverde
2*chaves
1*contador
Et valverde pour le maillot vert devra absolument gagné une etape sinon je voit le vainqueur de la vuelta empoché rouge vert combiné minimum.

Bernard 29/08/2016 22:04

On est vraiment réjoui de voir cet homme heureux à ce niveau-là; j'y ai toujours cru à cette vuelta, depuis le début de l'année et j'y crois encore. Un remake du giro amélioré, Supermamy c'est possible, en petit homme vert....ou grand homme toujours vert comme on veut.

Quintana à son niveau (je l'attendais comme cela sur le tour) et une très belle équipe. Le jeune Ruben joue très bien son rôle. Il supplée un Betancur qui aurait du être là en pleine forme (où est-il , on a de la peine pour lui, faiblesse psychologique je crains). Moreno n'est plus tout-à-fait au niveau, mais il peut être là en 3ème semaine

Fabien 29/08/2016 21:01

Moi je vois bien une victoire d Alejandro mercredi.

otxoaj 29/08/2016 20:46

Epoustouflante étape pleine de rebondissements.
Une montée tout en maitrise d' Alejandro.
Il décroche sur l'attaque de Quintana, mais retrouve la roue de Ruben qui lui donne un gros coup de main, puis attrape au vol la mobylette Froome revenue de nulle part.
Il finit ainsi devant Contador ou Scarponi qui avaient pourtant tenu plus longtemps le rythme de Quintana.
Du très grand art quand on en est à son 3è GT.
Je ne voulais pas qu'il fasse la Vuelta, mais rien que pour ces 10 étapes je ne le remercierai jamais assez.
2e au général, 1er au maillot vert, 1er au par équipe, 3è au combiné.
N'en jetez plus, la coupe est pleine
Le top 5 est je crois établi, mais dans quel ordre ??

Contador a toujours son panache mais n'a je crois plus les jambes de ses ambitions.
Il va continuer à prendre des risques donc je ne le vois pas remonter.
Chavez est depuis le début à chaque étape de montagne moins costaud qu' Ale.
Quintana est clairement le plus fort, meme si il a eu une grosse alerte en début d'étape ou il aurait pu se faire très mal...
Reste Froome sur lequel je me refuse à donner mon avis et donc faire un prono.

J'espère que la Movistar mettra Ruben et Dani au service d'Ale pour l'aider en cas de moins bien dans les grosses étapes de montagneà venir et dans ces conditions une place sur le podium, objectif totalement dément, pourrait etre possible.
Et je ne vous dis meme pas laquelle...

Chapeau l'artiste, merci pour ces moments et à mercredi.

Venga mister Alejandro !

Supermamy 29/08/2016 20:16

Quelle gestion de l'effort, incroyable Bala, le patron c'est lui chez Movistar , c'est lui qui d'un coup de coude indiqué à Quintana d'attaquer et ensuite il gère avec l'aide bienvenue de Ruben, .

Beau travail de l'équipe cette fous , rien à dire, et comme valverde semble heureux de cette situation, ça fait chaud au cœur de voir ça , la photo avec Quintana est superbe.
Belle journee , on en demande d'autres ...avec une petite victoire de notre champion...
Imaginons un remake du Giro : une victoire et un podium...
Venga Valverde!!

BIP 29/08/2016 20:08

Alejandro est épatant... Rien à dire de plus. On n'est évidemment pas à l'abri d'une 3ème semaine difficile mais pour le moment il est aussi costaud qu'il a été sur le Giro ou le tour... Après je vous avoue que je n'arrive pas à m'intéresser à cette Vuelta comme les années passées parce que, en fait, je n'en attends pas grand chose. En restant aussi bien placé au général une victoire d'étape apparaît de moins en moins probable et même si je serais très heureux d'un nouveau podium, je ne serais quand même pas subjugué comme j'ai pu l'être sur les éditions précédentes.

En effet, les années d'avant Alejandro jouait clairement le général, on avait toujours un espoir de voir le gagner etc... Là clairement Alejandro, aussi formidable soit-il (et sans du tout vouloir rabaisser sa performance) ne pèse pas réellement sur la couse comme cela a d'ailleurs été un peu le cas sur le tour. Et je trouve ça d'autant "moins" intéressant que tout ceci ne va pas apporter quelques choses de vraiment plus à son palmarès. J'en reste un peu à mon avis d'avant Vuelta où, vu sa bonne condition, j'aurais préféré le voir sur de nouvelles courses et pouvoir jouer la gagne en Lombardie.

Mais bon comme déjà dit, je supporte Alejandro depuis toujours, et c'est quand même en partie pour cette grande régularité et cette présence phénoménale tout au long de l'année que je l'apprécie autant. Après je ne vais pas vous mentir non plus. Le fait de pouvoir le voir évoluer sur une course de 3 semaines est toujours plus "jouissif" que de le voir que de temps en temps sur une course d'un jour. Et bon je n'ai évidemment pas abandonné espoir d'un nouveau podium ici et d'une victoire d'étape... Venga l'artiste!

Joel 29/08/2016 19:52

Un coureur "super heureux" (source Movistar) :

"I’m super happy. I’m even surprising myself. It’s my third Grand Tour of the year, already 10 stages in, many demanding ones… and we’re still in the mix. I’m ‘enjoying’ the bike, between quotation marks as you endure lots of suffering. Results have been good up to this point, we’re offering spectacle to the fans and I just hope they’re enjoying our efforts. It’d be great to continue this way for long."

Joel 29/08/2016 19:46

Photo d'Alejandro avec son beau maillot vert :

http://www.cyclismactu.net/news-la-vuelta-alejandro-valverde-endosse-le-maillot-vert-62073.html

djo 29/08/2016 19:46

autre point positif, c'est qu'il n'y a pas de col au dessus de 1900m, les voyants sont au vert pour le podium, le week end prochain sera décisif

djo 29/08/2016 19:42

ce qui est intéressant avec cette vuelta c'est que ça n'est pas une troisième semaine tellement dur, c'est plutot la fin de deuxieme semaine et surtout l'étape avec l'arrivée à l'aubisque qui me fait peur, donc s'il passe bien cette journée le podium sera plus qu'envisageable.

Kurdt 29/08/2016 19:04

Petite statistique.^^

Valverde a beaucoup couru depuis quelques saisons.Il est rare d'avoir une belle forme 100% du temps !
Il n'a pas une place au dessus des 100 depuis la 2ème étape de la Vuelta... 2012. MAGIQUE.

Kurdt 29/08/2016 19:09

Et même 24 places au dessus des 100 dans toute sa carrière soit près de 1000 fois. :p

Joel 29/08/2016 18:03

Bon, le grand effondrement tant redouté n’était pas pour aujourd’hui ! Alejandro a fait une excellente montée vers les lacs de Covagonda. Il termine avec moins d’une demi minute de retard sur Quintana, grand triomphateur du jour. Il devance Chavès de 34 sec. et Contador de 37. Il est second du classement général. Il endosse le maillot vert. Et les Movistar reprennent le leadership du classement général.

Tournée générale !

Bernard 29/08/2016 18:01

La répartition des rôles est bien réglée et tout va bien entre les deux hommes. Quintana n'a pas besoin d'Ale pour gagner en montagne et Valverde, à son rythme, perd peu de temps. La victoire sera quand même difficile (désolé Frédéric), parce que Quintana est plus fort en montagne et Froome même moins bien que sur le tour sera meilleur clm. Mais le podium, s'il tient la 3ème semaine pourquoi pas: Chaves est à plus d 1' de Valverde et Contador à presque 2' et derrière c'est loin
Au passage, outre le rouge et le vert, et le combiné, Movistar est en tête par équipe. Faut garder la tête froide, senor Unzue :)

Bernard 29/08/2016 18:27

Oui Greg sur Movistar, "Alejandro se pone leader de la Regularidad... y con visos de poder vestirlo mocho tiempo. LEYENDA"
C'est ce qu'on appelle afficher clairement l'objectif.
Pour le reste, oui un top 5 serait raisonnable, mais franchement Contador n'est pas au mieux et Chaves il est jeune
Faut remercier Ruben qui a aidé Valverde et a sauté ensuite, mais termine devant Moreno.

greg 29/08/2016 18:05

Oui Bernard a raison : la répartition des rôles est bien définie maintenant. Quintana le rouge et Ale le vert. Concernant le podium : un top 3 est une probabilité mais un top 5 est une vraie possibilité!
Concernant les étapes difficiles de la semaine : il va y avoir mercredi mais surtout samedi où cela va être très très difficile. Croisons les doigts! Il est épatant

antho 29/08/2016 17:58

Alejandro a eu un saut de chaîne à 2km,non ? quand Froome a remis une couche.

sinon Ale peut viser un top 5 !!!

Bernard 29/08/2016 19:23

@romthescot
J'aimerais bien voir la fréquence cardiaque de l'un et de l'autre car ce n'est pas le même moteur; Avec Valverde je pense qu'elle monte de trop à l'effort et qu'il doit diminuer les tours pour éviter la surchauffe. Avec Froome, elle peut diminuer un peu physiologiquement avec la montée en puissance quand il est très haut comme l'a bien montré Fred Grappe; On espère que c'est le produit de l'entrainement, ce que je crois.
Je ne comparerai cependant en aucun cas Alejandro à un diesel parce qu'il a des sacrés capacités d'accélération sur des temps courts en fin d'étape (il peut se mettre peu de temps en surchauffe) et aussi parce que le diesel ...je le combats depuis 20 ans!

romthescot 29/08/2016 18:21

non non aucun saut de chaîne, il a juste craqué légèrement et donc respiré à cause du rythme infernal de Froome, qui court d'une façon très très bizarre...

Archives