Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Valverde est de retour !

Publié par Clément sur 26 Septembre 2016, 20:13pm

Après quelques temps de suspens, on apprend aujourd'hui qu'Alejandro effectuera sa rentrée ce mercredi à l'occasion de Milan Turin ! Il s'y rendra pour préparer le Tour de Lombardie qui se dispute samedi.

C'est une très bonne nouvelle à double titre : 1/ le voir sur le Tour de Lombardie fait très plaisir car il s'agit d'une très belle course qui lui convient à merveille et qui lui manque encore dans son palmarès ; 2/ cela signifie qu'il n'est pas lessivé malgré sa saison déjà très chargée, ce qui est de bon augure également pour l'an prochain.

Espérons qu'il puisse jouer sa carte sans problème samedi et qu'il puisse compter sur le soutien de coéquipiers si besoin.

Pour info, Milan Turin est la plus ancienne course italienne du calendrier, créée en 1876. L'an dernier, Rosa s'était imposé devant Majka, Aru, Pinot et Poels.

La compo Movistar pour Milan Turin

Carlos Betancur, Rubén Fernández, Adriano Malori, Dani Moreno, Javi Moreno, Dayer Quintana, Alejandro Valverde, Giovanni Visconti

Profil de Milan Turin

Profil de Milan Turin

Commenter cet article

Clément 15/10/2016 13:07

Nouvelle page pour discuter : http://vengavalverde.overblog.com/2016/10/interview-d-alejandro.html

Au passage, merci Joel pour le grand topo sur les parcours des 3 Grands Tours ! A suivre de près effectivement. Sur le Tour avec l'arrivée à La Planche des Belles Filles j'ai bien peur que ce soit encore du gâteau pour Froome...

Stéphane K 15/10/2016 12:39

Bonjour à tous,
Je viens de revoir certaines courses auxquelles Alejandro n'a pas participées cette année et honnêtement, ça me deçois encore plus de sa participation à la vuelta. sur mes GP de quabec et Montreal il aurait certainement pu se battre les Sagan et GVA. Sur le GP d'Europe à plumelec, s'il y avait quelqu'un pour rivaliser avec Sagan c'était valverde, souvenez vous de son sublime sur le tour en 2008 (même si aujourd'hui il a un peu moins de punch ce qui normal vu son âge et son grosse progression en montagne). Il aurait même aussi pu se battre pour la victoire à l'eneco tour et arriver plus frais au tour de Lombardie.
Mais ce qui m'a fait rigoler c'est de voir certain dire son résultat au tour de lombardie était un déclin. pour ceux qui ont regardé la course, certes il n'a pu suivre l'attaque de chaves mais il n'était pas loin non plus et s'il ne rentre pas sur eux, c'est surtout parce que personne ne roulait avec lui et visconti, on aurait dit que les autres voulaient juste le faire perdre.Pour moi, valverde a été au moins aussi cette année que l'an passé. il aurait pu aussi faire podium sur le tour s'il n'avait pas quintana dans les pattes. Même Contador n'a jamais réussi à le faire après avoir fait le Giro.
Comme Purito l'a dit alejandro est certainement le meilleur coureur du peloton. En terme de classe, il n'y a que le jeune retraité cancellara qui aurait pu tenir la comparaison. Maintenant, je pense qu'on est tous d'accords qu'au vu de son talent il merite encore mieux comme palmares. Donc comme je l'ai dit plus tôt dans la saison ce n'est plus le moment de courrir derrière les places d'honneur. Lui même a dit qu'avec une meilleure stratégie il aurait pu gagner le Giro. Donc je pense que s'il compte faire le Giro, alejandro doit absolument trouver une solution pour l'altitude. D'ailleurs je me demande s'i sa grosse perte de temps n'était pas dû à un manque d'entraînement en très haute altitude. S'il n'a pas de solution, je pense ça ne sert à rien d'aller sur le giro. Je prefèrerais qu'il se concentre sur les ardennaises pour réussir gagner le tryptique Amstel-fleche-liege, ensuite qu'il fasse un tour de france vraiment en douceur aller chercher les étapes pour ensuite gagner la vuelta et la lombardie.
L'autre point est aussi le fait que valverde a perdu Izaguirre et visconti. ça fait quand même 2 équipiers de luxe et sachant que la movistar n'a pas effectif comme la SKY ça risque être compliqué surtout sur les grands tours. Il va falloir que dani moreno retrouve son niveau et que gorka izaguirre, ruben fernandez et les frères herrade progressent encore pour que movistar arrivent à soutenir ses leaders.
Enfin j'ai vu certain jeter la pierre à ion izaguirre. Je vous rappelle que ion izaguirre a toujours été un équipier model. C'est pas parce qu'il n'a pas aidé alejandro (qui n'était pas censé jouer le général) sur le tour qu'il faut lui cracher dessus. En même temps on a déjà des gars mal en point en début de grand tour mais être en grande forme sur la fin. D'ailleurs, à part Pantano, tous ceux qui ont fait le tour de suisse à fond ont galéré en début de tour. De plus, il a fait une saison exceptionnelle assurant lui aussi les points UCI à movistar et c'est pas en restant chez movistar qu'il va progresser. Avec Alejandro et Quinatana il ne sera presque jamais leader de grands tours.Sauf peut-être le Giro mais cette course ne lui convient pas. A son âge c'est maintenant ou jamais.......

Stephane 14/10/2016 16:35

Malgré son talent, Valverde est considéré comme un coureur ne prenant pas beaucoup d'initiatives ce qui l'amène à avoir un grand nombre de places d'honneurs au détriment de plusieurs grandes victoires à sa portée.Il est cependant capable de remporter des victoires en prenant des risques comme dans la Classique de Saint-Sébastien 2014, même si sa grande régularité et sa polyvalence demeurent ses principales caractéristiques.je suis tout à fait d'accord de cette analyse sur notre champion et vous?

Girsstar 14/10/2016 17:35

Avis partagé

lionel08 14/10/2016 17:10

Le problême d'Alejandro ,c'est d'être polyvalent,c'est le seul coureur à être performant sur les grands tours et les classiques d'où le fait qu'il disperse ses forces contrairement aux autres qui privilégient soit les grands tours soit les classiques.Alejandro pourrait avoir un palmares beaucoup plus étoffé si il ciblait vraiment ses objectifs et ne courrait pas de janvier à octobre sans ne presque pas prendre de repos,mais je ne m'en plains pas car j'adore le voir courir,même si des fois,je souffre de le voir galérer comme sur la derniére Vuelta où il a subi la course, plutôt que d'en être acteur.

Joel 14/10/2016 15:59

Le (prétendu) championnat du monde passé, nous allons très vite tourner la page 2016 et commencer à penser à la saison 2017, et d’abord aux Grands Tours qui vont être présentés, le Tour de France mardi prochain (le 18), le Giro une semaine plus tard (le 25), et la Vuelta ... je ne sais pas quand...

Le parcours de chacun des Grands Tours reste filigrané, mais on dispose comme chaque année d’informations diverses (à confirmer ou à corriger) qui permettent de se faire une petite idée de ce qui attend les coureurs et leurs supporters.

-le Tour (départ le 1er juillet) : il s’élancera de Düsseldorf avec un chrono individuel de 13 kms et descendra en France via la Belgique (Liège ?) et le Luxembourg. Première grosse difficulté avec la Planche des Belles Filles, traversée de la Bourgogne, puis en direction de Chambéry, le col de la Biche et le Grand Colombier escaladé par son versant le plus difficile. La course devrait alors changer de cap : transfert à Périgueux (et journée de repos) ce qui permettra de continuer la Grande Boucle dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Dans les Pyrénées, on parle de Pau et de Peyragudes (haut lieu « valverdien » !). Le Tour remonterait ensuite vers Rodez, le Puy en Velay, Romans-sur-Isère (repos au Puy)... avant d’aborder les Alpes : on parle de Serre Chevalier (par le Galibier) et d’une arrivée au sommet de l’Izoard. Un clm devrait avoir lieu la veille de l’arrivée à Paris, à Marseille ou dans les environs immédiats (ascension du col de Gineste avec arrivée à Cassis ?)

http://www.velowire.com/article/989/fr/tour-de-france-2017---les-rumeurs-sur-le-parcours-et-les-villes-etapes--.html

http://www.ciclo21.com/tour-francia-2017/

-le Giro (départ le 5 mai) : ce sera la 100e édition et la course se déroulera entièrement en Italie. On sait que «la grande partenza » aura lieu en Sardaigne à Alghero et que les trois premières étapes se dérouleront dans l’île. Pour le reste, on est encore dans le flou : on parle d’une arrivée au Plan de Corones ou au Val Gardena, d’une étape dans le Frioul (Piancavallo comme hommage à Marco Pantani ?)...D’une manière générale, cette 100e édition privilégiera les grandes villes (Milan, Turin, Naples, Rome, Gênes, Bologne, Bergame...) ainsi que les grands cols mythiques (Monte Zoncolan, Cime di Lavaredo, Mortirolo, Colle delle Finestre, Stelvio). L’arrivée finale aura lieu à Milan.

-la Vuelta (départ le 19 aôut) : le départ aura lieu à Nîmes (clm par équipes) et la course ne passera en Catalogne que le 3e jour. Javier Guillén, le directeur général de la course continue de rêver de transporter la Vuelta aux Canaries pendant quatre jours, mais les difficultés (logistiques et économiques) sont énormes: le rêve ne se réalisera pas cette année… mais on peut compter sur Guillén et son équipe pour dénicher quelques rampes nouvelles et concocter un parcours percutant comme il savent le faire chaque année. En 2017, on devrait monter Los Machucos, 9 kms avec des passages à 25%

( video impressionnante :
http://ciclismo.as.com/ciclismo/2016/10/06/vuelta_espana/1475787562_457770.html?autoplay=1)

On parle aussi du Pico Veleta dans la Sierra Nevada, le plus haut col routier d’Europe, qui culmine à 3.392 mètres, et du terrible Angliru dans les Asturies dont déjà le nom fait frémir!

Bref, du spectacle en perspective.

http://www.ciclo21.com/vuelta-espana-2017

http://www.lemonde.fr/sport/article/2013/08/01/el-pico-veleta-le-grand-oublie_3456472_3242.html

Ps : côté participation, on sait que pas mal de coureurs et non des moindres ont jeté leur dévolu sur le Tour d’Italie : Froome (qui a participé deux fois au Giro, on l’a un peu oublié : 39e en 2009 et disqualifié pour s’être accroché à une moto en 2010 !) ; Aru (la course partira de son île natale) ; les Français Pinot et Bardet, Chaves, etc. J’ai l’impression qu’Alejandro aussi sera très tenté, il a vraiment été enchanté par sa première participation. Mais je suis d’abord persuadé qu’il participera à la Vuelta qui est « sa » course.

Giro+ Vuelta : il ne ferait donc pas le Tour.

A suivre.

Joel 14/10/2016 14:38

Toujours la même interview, traduite en français, avec une belle photo à la clé :

http://www.cyclingpro.net/velopro/road/alejandro-valverde-ne-recommencera-pas-l-enchainement-des-trois-grands-tours

Joel 14/10/2016 09:48

Victoire du Norvégien Kristoffer Halvorsen (récent vainqueur à Isbergues) dans le championnat des moins de 23 ans. Au sprint naturellement.

Pour dimanche, il faut espérer qu’un grand nom sortira tout de même du chapeau : Boonen par exemple, très motivé et grand habitué du Tour du Qatar. La chaleur ? Le Belge dit que tout le monde savait à quoi il fallait s’attendre : "They knew it before, eh? If you hold a race in Siberia, you know it's going to be cold."

Effectivement.

Comme pour les moins de 23 ans, le vainqueur peut être aussi un Norvégien : Kristoff, ou Boassen Hagen...

A vrai dire, j’ai fait une croix sur ce championnat. L’UCI devra tout de même réfléchir sur la légitimité d’un championnat dans lequel la plupart des coureurs classés dans le top 10 du WT (sorte de championnat du monde par points) sont absents !

Espérons que nous serons comblés par les prochains championnats qui proposeront des vrais circuits de mondial : Bergen en Norvège (2017), Innsbrück en Autriche (2018)...et pourquoi pas, pour Alejandro, le Yorkshire en 2019 (Zoetemelk avait bien 39 ans lorsqu’il porta le maillot arc-en-ciel). Quand on se souvient les foules d’une ampleur phénoménale qui ont suivi le Tour 2014 lorsqu’il est venu dans le Yorkshire, on peut au moins être assuré du succès populaire !

Samuel 14/10/2016 17:42

Connaissant très bien Bergen, j'avais hâte de découvrir le circuit et au moins cela vrai etre spectaculaire avec de très beaux paysages, beaucoup de virages serrés et des pavés. Par contre, le circuit ne sera pas assez dur pour les puncheurs et on devrait retrouver des coureurs comme Sagan ou boasson-haggen à leur avantage

Joel 14/10/2016 15:04

On connaît le circuit du championnat du monde 2017 qui se disputera le 24 septembre à Bergen en Norvège : « Le circuit de la course en ligne sera technique, avec des côtes, des descentes rapides, des pavés et beaucoup de virages, qui mettront les coureurs à l’épreuve de multiples façons ».La difficulté majeure sera la côte de de Salmon Hill (1,5km à 6,4% de moyenne), située à peu près au milieu des 19,1 kilomètres du circuit.

Il faut noter que le circuit du championnat clm sera spectaculaire avec une arrivée située au sommet du Mont Fløyen (pente moyenne : 9,1%)

De qooi nous faire oublier Doha.

http://www.cyclingpro.net/velopro/road/mondiaux-2017-les-profils-de-bergen-devoiles

Joel 14/10/2016 09:25

On peut déjà rêver : Alejandro est donné comme le grand favori du prochain Liège-Bastogne-Liège !

http://www.cyclingweekly.co.uk/news/racing/early-favourites-big-spring-classics-2017-289815

Tommy 13/10/2016 15:35

Oui son contrat court pour 2017 mais il va être casser pour faire un nouveau contrat de 2 ans jusqu'en 2018 avec le salaire qui va avec!!! Au lieu de toucher les 2 millions qui était prévu sur 2017, se sera son nouveau contrat qui va être appliquer!!! Comme Quintana d'ailleurs qui touchera 4 millions dès l'année prochaine.

Joel 13/10/2016 18:24

OK Merci pour l'info Tommy

Max 13/10/2016 13:46

Interview de Valverde dans laquelle il promet de ne plus recourir les 3 grands tour, et que c'était juste pour l'expérience. De la part d'un coureur de 36 ans, ca peut faire sourire.

Confession intéressante aussi ou il avoue avoir eu de meilleures sensations sur le tour que sur le giro, et je pense que ce fait va peser dans le choix du calendrier de l'an prochain...

http://www.cyclismactu.net/news-route-valverde-trois-grands-tours-plus-jamais-63077.html

Joel 13/10/2016 14:57

Le contrat d’Alejandro court jusqu’en 2017. Ce qui est actuellement négocié avec l’équipe Movistar, c’est son extensión en 2018 (si je comprends bien)

http://www.ciclo21.com/valverde-no-repetire-las-tres-grandes-en-un-ano/

Joel 13/10/2016 14:45

Oui, Alejandro était hier avec son club de jeunes, la « Valverde Team ». Photo et interview sur son site personnel :

http://www.alejandrovalverde.es/noticias-entrevista_con_alejandro_valverde-362.aspx

L’occasion pour reparler de la saison 2016 et des 3 Grands Tours qu’il a courus. La course où il a eu les meilleures sensations ? Le Tour de France. Le Giro ? Il a été enchanté d’y participer (les supporters, le parcours, l’organisation...) La Vuelta ? Il est heureux d’avoir participé au succès de Quintana.

Evidemment, ces trois GT, c’était une expérience... Il ne la renouvellera pas en 2017. Trop tôt pour dire exactement à quelles courses il participera. Ce qui est sûr c’est qu’il portera les couleurs de la Movistar : le contrat n’est pas encore signé, mais cela ne devrait plus tarder.

Joel 12/10/2016 15:03

Tony Martin champion du monde clm. L'argent à Kiryenka et le bronze à Castroviejo

Bernard 13/10/2016 22:33

D'abord très content pour Castroviejo qui finit bien cette année difficile pour lui. On aime bien cet coureur qu'Alejandro semble beaucoup apprécier

Oui Girrsstar, d'accord une fois de plus: la mondialisation quand elle est vraie, quand elle suit la réalité, dans le cas précis une pratique populaire du cyclisme, ne peut être que bienvenue, comme pour la Colombie, l'Australie et on l'espère d'autres pays.

Mais quand elle est forcée, contre culture si je puis dire, parfois aussi contre nature quand le climat ne s'y prête guère, on est en droit de se demander pourquoi. Et le pire pour le Qatar et d'autres pays qui s'achètent une grande équipe, c'est que le seul poids de l'argent serait le moindre mal. Je crains qu'il n'y ait pire derrière.

Girsstar 13/10/2016 10:38

Voilà au moins une consolation !
La logique est respectée dans dans ce championnat du montre contre la montre, un beau vainqueur.
Je crains que ce ne soit hélas pas le cas dans l'épreuve en ligne qui risque de se limiter à un simple critérium d'une centaine de Km avec la victoire d'un sprinter qui à mon avis (et quel qu'il soit) ne soit pas assez représentatif de porter un maillot aussi prestigieux que ce maillot arc en ciel.
Avec un tel circuit indigne d'un mondial, il faut s'attendre au pire.
La mondialisation du cyclisme s'impose certes, notamment avec des nations comme l'Australie, la Colombie d'où émergent des champions mais pourquoi le Qatar a--t-il été choisi par l'U.C.I. (avec la bénédiction de Eddy Merckx) pour organiser une course aussi prestigieuse.
Toujours "l'argent roi", dans le sport comme dans tous les domaines, hélas !!!

Joel 12/10/2016 15:21

...53,691 km/h pour le vainqueur!

Joel 12/10/2016 14:52

Longue interview de Purito accordée à El Partidazo sur la radio Espagnole COPE : "Le meilleur coureur avec qu’il j’ai couru est Alejandro Valverde, c’est le plus complet... »

http://www.cyclismactu.net/news-route-joaquim-rodriguez-le-meilleur-coureur-valverde-63062.html

Joel 12/10/2016 11:46

53 coureurs espagnols ont à ce jour un contrat signé pour 2017 (http://www.ciclo21.com/el-peloton-espanol/).

Pour Alejandro, s’agit-il de son contrat en cours ou du contrat renouvelé?

AMEZQUETA Julen Southeast
ARANBURU, Álex Caja Rural-Seguros RGA
ARCAS Jorge Movistar
ARISTI Mikel Delko Marsella
BENITO Miguel Ángel Caja Rural-Seguros RGA
BILBAO Pello Astana
CONTADOR Alberto Trek
DE LA CRUZ David Etixx
DE LA PARTE Víctor Movistar
ERVITI Imanol Movistar
FERNÁNDEZ Delio Delko Marsella
FRAILE Omar Dimension Data-Qhubeka
GARCÍA Marcos Kinan
GARCÍA AMBROA Ricardo Kinan
GARCÍA CORTINA Iván Bahrain-Merida
HERNÁNDEZ Jesús Trek
HERRADA Jesús Movistar
HERRADA José Movistar
INSAUSTI Ion Ander Bahrain-Merida
INTXAUSTI Beñat Sky
IRISARRI Jon Caja Rural-Seguros RGA
IRIZAR Markel Trek
IZAGIRRE Gorka Movistar
IZAGIRRE Ion Bahrain-Merida
LANDA Mikel Sky
LASTRA Jonathan Caja Rural-Seguros RGA
LOBATO Juan José Lotto-NL
LOSADA Alberto Katusha
MADRAZO Ángel Delko
MAS Enric Etixx
MAS Lluís Caja Rural-Seguros RGA
MATÉ Luis Ángel Cofidis
MOLINA Antonio Caja Rural-Seguros RGA
MORENO Daniel Movistar
MORENO Javier Bahrain-Merida
NAVARRO Daniel Cofidis
NIEVE Mikel Sky
PARDILLA Sergio Caja Rural-Seguros RGA
PEDRERO Antonio Movistar
PLAZA Rubén Orica
RODRÍGUEZ Cristian Southeast
ROJAS José Joaquín Movistar
ROSÓN Jaime Caja Rural-Seguros RGA
SÁNCHEZ Luis León Astana
SÁNCHEZ Samuel BMC
VALVERDE Alejandro Movistar
VALLS Rafa Lotto
VELOSO Gustavo W52
VENTOSO Fran BMC
VERONA Carlos Orica
VICIOSO Ángel Katusha
ZABALA Josu Caja Rural-Seguros RGA
ZUBELDIA Haimar Trek

Clément 13/10/2016 12:49

Il s'agit de son contrat en cours ! Il n'a pas encore signé son prochain contrat pour 2018 et peut-être 2019 mais ça ne devrait plus tarder. Cela dit il n'y a pas d'urgence.

Joel 12/10/2016 11:36

Bahrein Merida confirme l'arrivée de Ion Izagirre

Joel 12/10/2016 10:33

I like : Rojas en tenue de coureur, champion d’Espagne, qui pédale sur son vrai vélo (en chambre pour le moment)

I dont’like : l’absence totale de public au championnat du monde à Doha. Lamentable.

Fabrice 12/10/2016 10:04

Ce que je trouve incroyable Joel dans ton classement "World Tour 2005-2016", c'est que Valverde ne serait pas en tête sans sa sixième place (40 points) au tour de Lombardie le 1er octobre dernier !

Joel 11/10/2016 18:47

Les chiffres produits par Girsstar sont éloquents et de mon côté, je me suis demandé comment on pouvait évaluer les coureurs de la dernière décénnie les uns par rapport aux autres en me fondant sur les classements annuels de l’UCI.

Un classement général des Pro Tour et World Tour en quelque sorte !

Rappelons qu’Alejandro court depuis 2002 et qu’il y avait à l’époque un « classement UCI » un peu comparable à l’actuel « UCI World Ranking ». Zabel termina ce classement en tête en 2002, Bettini en 2003 (Valverde 7e) et Cunego en 2004 (Valverde 5e). Ce classement devint le Pro Tour en 2005, lequel prit la dénomination de World Tour en 2011.

Alejandro ayant été interdit de compétition en 2010 et 2011, il a été compétitif pendant les 5 premières années du Pro Tour (2005-2009) et pendant les 5 premières du WT (2012-2016). On peut dire que ces années 2005-2016 (qui comprennent deux années de suspension) correspondent à la quasi-totalité de sa carrière, d’où l’intérêt d’un classement général Pro Tour + WT.

J’ai donc simplement ajouté les points remportés par chacun pendant les deux périodes précitées.

Pour ce qui concerne le Pro Tour 2005-2009, les résultats sont les suivants (entre parenthèses l’année de naissance) :

1. VALVERDE (1980) 1168
2. EVANS (1977) 922
3. CONTADOR (1982) 918
4. CUNEGO (1981) 670
5. REBELLIN (1971) 659

Pour ce qui concerne le WT 2012-2016, les résultats sont les suivants :

1. VALVERDE (1980) 2731
2. RODRIGUEZ (1979) 2270
3. FROOME (1985) 2236
4. SAGAN (1990) 2031
5. CONTADOR (1982) 1997

En constatant ces résultats, je les ai déjà trouvés extrêmement probants, mais ce qui serait vraiment extraordinaire, me suis-je dit, c’est qu’en intégrant les deux années de supension (2010-2011 = 0 points), Alejandro soit encore premier au classement 2005-2016!

Suspense! Et grande joie lorsque mon tableau Excel m’a donné les résultats de la décennie (un peu plus qu’une décennie…12 saisons!) qui consacrent la première place d’Alejandro, d’une courte tête devant Contador (1).

1. VALVERDE (1980) 3899
2. CONTADOR (1982) 3868
3. RODRIGUEZ (1979) 3297
4. EVANS (1977) 2367
5. FROOME (1985) 2236
6. NIBALI (1984) 2121
7. SAGAN (1990) 2031
8. GILBERT (1982) 1942
9. QUINTANA (1990) 1784
10. CANCELLARA (1981) 1665

Il s’agit encore une fois des chiffres de l’UCI sans intervention aucune de ma part (2).

Il ressort clairement de ces classements qu’Alejandro est le meilleur champion des années 1980, le plus régulier en tous les cas et celui qui possède le registre le plus étendu et le plus complet, ceci expliquant cela.

(1) Contador a marqué 953 points pendant la suspension d’Alejandro.

(2) Si j’intervenais, ce serait pour ajouter des points pour les résultas du championnat du monde, ce qui creuserait les écarts en faveur d’Alejandro.

Bernard 12/10/2016 11:59

Je me suis un peu trompé dans le kilométrage de Valverde et Contador: 170.000 et non 1.700.000, ce qui fait quand même, rien qu'en compétition plus de 4 fois le tour de la terre, Purito en est à 5 fois et demi, et Voeckler, je ne sais pas
Quoi qu'il en soit, on voit que Valverde, s'il n'a pas le rendement espéré et qu'il mériterait en matière de victoire a un excellent "rendement" en matière de bon classement, ce qu'illustre bien le classement de Girsstar et celui aussi du PCS, y compris, même de façon un peu optimiste le "all times"

Bernard 12/10/2016 09:36

J'ai jeté un coup d'œil au PCS pour la comparaison Contador-Valverde
En 2003 et 2004, Contador était pro et a gagné une étape du tour de Pologne, soit 20 pts UCI selon le barème de l'époque
Malgré ce correctif, il reste derrière Alejandro, qui soit dit en passant est devant grâce aux 40 pts de la Lombardie cette année

Sur PCS, pour gagner du temps, j'ai vu les "overview". Contador a un peu plus de points qu'Alejandro sur les GT mais pratiquement pas de pts sur les autres courses. Donc Aleajndro est largement devant; Le "head-to head" est marquant: pour pratiquement le même nombre de km, autour de 1700000, un peu plus pour Alejandro, un peu moins pour Contador, le murcian aligne 24632 pts contre 15850. Si on compare Purito qui a fait plus de 220000 km, il aligne plus de 17000 pts
On voit que le PCS modifie la donne avec les championnats du monde et d'autres "petites" courses
http://www.procyclingstats.com/rider.php?id=Alberto_Contador_HeadToHead&c=6&ids=137456,140924,140200

J'ai essayé de comparer Merckx, Hinault et Kelly mais la comparaison ne tient pas car visiblement tous les km ne sont pas comptés
En résumé, tous ces points de repère ne sont vraiment valables qu'entre coureurs ayant roulé ensemble; A ce jeu là, Valverde est le meilleur de sa génération assez nettement même si Contador reste l'homme des GT
Les comparaisons all time sont un peu toutes vraies et toutes fausses et leur quête est probablement l'expression de la recherche d'une confrontation directe, hors du temps....

PS un lien illustrant le départ difficile de Contador qui mérite mieux que cela.
http://sports.orange.fr/cyclisme/article/tinkoff-quand-alberto-contador-a-manque-la-soiree-d-adieu-CNT000000v87lR.html

Bernard 11/10/2016 21:30

Merci à vous deux, Joël et Girsstar,

On pourrait faire la même chose avec les points PCS et je crois qu'Alejandro creuserait l'écart devant Contador car les points du mondial y figurent

Les performances d'Alejandro et de Contador aussi sont d'autant plus remarquables qu'ils ont perdu 2 ans, ce que leurs prédécesseurs des années précédentes figurant dans les all times n'ont pas eu pas plus que ceux des années après 2005, alors que...

Girsstar 11/10/2016 16:33

Encore un argument qui atteste de la longue et brillante carrière d'Alejandro Valverde.
Le classement mondial U.C.I. depuis 2003, c'est à dire sur 16 années (14 en tenant compte de sa suspension en 2010-2011) :
4 fois N°1 mondial 2006+2008+2014+2015
1 fois N°2 en 2009
1 fois N° 3 en 2013
2 fois N° 4 en 2007 et 2016
2 fois N° 5 en 2004 et 2012, cela fait 10 années dans le Top 5 !
1 fois N° 7 en 2003 cela fait 11 années dans le Top 10 !
1 fois N° 22 en 2005
Ces seuls chiffres officiels imposent le respect et dispensent de longs discours.
Avis aux détracteurs !

Joel 10/10/2016 08:42

Pas de chance pour l’équipe Movistar au championnat du monde clm par équipe : l’essentiel de son retard final a été causé dès les premiers kilomètres par un incident mécanique dont a été victime Castroviejo et qui a nécessité un changement de machine.

Joel 09/10/2016 18:43

@Bernard :

G = Giro ; F = Tour de France ; V = Vuelta

1. GEMINIANI R. (1955) : G 4 ; F 6 ; V 3 = 13
2. NENCINI G. (1957) : G1 ; F 6 ; V 9 = 16
3. VALVERDE A. (2016) : G3 ; F6 ; V12 = 21
4. BAHAMONTES F. (1958) : G17 ; F8 ; V6 = 31
5. CHOZAS E. (1991) : G10 ; F11 ; V11 = 32
6. LEJARRETA M. (1989) : G10 ; F5 ; V20 = 35
SASTRE C. (2010) : G8 ; F19 ; V8 = 35
8. BRUSEGHIN M. (2008) : G3 ; F 24 ; V 10 = 37
9. LEJARRETA M. (1987) : G4; F10 ; V34 = 48
10. CHOZAS E. (1990) : G11 ; F6 ; V33 = 50
SASTRE C. (2006) : G43 ; F4 ; V3 = 50

Bernard 09/10/2016 19:27

Merci beaucoup! ce petit classement montre l'étendue du talent et des possibilités d'Alejandro qui figure en bonne place partout.
Et même si tous ces chiffres ne sont que des points de repère, quand ceux-ci se multiplient, ça vous trace un chemin, celui d'un champion vraiment complet qui est rentré à sa manière, progressivement, avec des coups d'éclats mais aussi une persévérance et une résistance hors du commun dans l'histoire du cyclisme, au plus haut niveau depuis le début de ce siècle. Pour aller le chercher, il faudra durer.

Joel 09/10/2016 16:36

Dimanche de rêve pour l'équipe Etixx : champions du monde par équipes clm (Jungels, Kittel, Lampaert, T. Martin, Tersptra, Vermote) et victoire à Tours avec Gaviria (toujours la Colombie et 22 ans seulement).

Les Movistar 6e à Doha.

Bernard 10/10/2016 07:57

Sur le cyclisme colombien, et aussi l'absence relative d'autres cyclistes sud-américains (relative car il y a l'Equateur avec Carapaz et peut-être le Vénézuela et le Brésil dans l'avenir), trois liens dont un topic très complet de veloclub et un document de l'INA de 1984
http://www.velo-club.net/forum/le-forum-des-fans-de-la-petite-reine/61152-cyclisme-colombien-topic-ouvert-a-tous?limitstart=0
http://www.ina.fr/video/CAB8401622801
http://www.les-actus-du-cyclisme.com/2015/05/enquete-pourquoi-la-colombie-est-elle-une-usine-a-champions-cyclistes-lieutaud-geoffrey.html

Joel 09/10/2016 17:29

Il y a non seulement Quintana (26 ans), mais aussi Chaves (26 ans), Lopez (22 ans) tous grimpeurs format de puce, mais aussi ce Gaviria, excellent sprinter, qui a été engagé chez Etixx à 19 ans. Gaviria est effectivement l’un des grands favoris du championnat du monde.

Clément 09/10/2016 16:55

Vu sa forme Gaviria est capable d'aller chercher une médaille au Mondial. Et si, après Quintana meilleur grimpeur du monde (ou presque), on avait droit à un (autre) Colombien en vainqueur du sprint le plus attendu de l'année ? Quel symbole ce serait, pour décrire l'avènement dans le monde cycliste de la Colombie, jusqu'ici décrite comme nation d'avenir, devenue aujourd'hui tout simplement la nation n°1 avec l'Espagne.

Clément 09/10/2016 16:45

Je vous recommande de regarder le sprint final, atypique, avec l'accélération de Gaviria à 700m. Belle victoire ! https://twitter.com/CyclingHubTV/status/785126734492475392?ref_src=twsrc%5Etfw

lionel08 09/10/2016 14:34

Comme la saison d'Alejandro est terminée,petit retour en arriére sur une trés bonne saison celle de 2008:

https://www.youtube.com/watch?v=rTNc1C3UDuA

Joel 09/10/2016 10:51

Je me glisse dans un débat dans lequel je n’ai pas l’habitude d’intervenir, celui des classements “all times” que j’appellerais plutôt classements “universels”, mais passons…La mise à jour de certains de ces classements nous laisse régulièrement abasourdis, et cette fois c’est la promotion de Davide Rebellin devant le grand Fausto Coppi (à mes yeux le plus grand, le plus mythique des champions de l’Histoire du vélo) qui m’éberlue! Voilà à quoi peut aboutir une comptablité indifférente à la grandeur de certaines victoires et qui finit par tout niveler. Pour moi, Rebellin, 45 ans, n’est pas à la hauteur des socquettes du campionissimo, mais il n’a apparemment pas encore l’intention de raccrocher, donc tous les espoirs lui sont permis!

Tout cela pour dire que je suis en parfait accord avec Bernard quand il parle de simples “points de repère” et avec Girstar lorsqu’il presente ses très méritoires calculs avec l’humilité qui convient. Pour ma part, je suis méfaiant dès que l’on commence à comparer des générations différentes, car on gomme alors les évolutions considérables qu’ont connu les courses et la manière de courir. Je suis certes toujours prêt à rappeler l’histoire du cyclisme et à y puiser des références: mais la quatrième victoire d’Alejandro dans la Flèche Wallonne a du prix parce que les 3 victoires de Marcel Kint ont été remportées devant un maigre pelotón belgo-belge…et si Géminiani a pu réaliser un top 10 dans le Giro, le Tour et la Vuelta au cours de la même saison, c’est aussi parce que la Vuelta ne faisait que 15 étapes et ressemblait plus aux aventures racontées par Théophile Gautier dans son Voyage en Espagne qu’au Grand Tour qu’elle est devenue!

Prudence donc, mais tout le monde est bien d’accord sur ce point et cela n’empêche pas de prendre du plaisir aux statistiques!

En 2002, l’UCI avait pris l’initiative de distinguer 37 coureurs (1) (“Hall of Fame”), souhaitant par cette initiative “honorer toutes celles et ceux qui par leurs actes héroïques ou leur personnalité [avaient] grandement contribué à la gloire et au développement du sport cycliste de par le monde.
Voici par ordre alphabétique les noms de ces 37 « héros du cyclisme » :

Adorni, Anquetil, Argentin, Bahamontes, Baldini, Bartali, Binda, Bobet, Bugno, Christophe, Coppi, Garin, Gaul, Gimondi, Hinault, Indurain, Janssen, Kelly, Kübler, Kuiper, Leducq, Lemond, Lesna, Magne, Maertens, Magni, Merckx, Moser, Poulidor, Roche, Saronni, Schotte, Speicher, Thys, Van Loy, Van Steenbergen, Zoetemelk.

Je suis en train de faire, enfin Excel est en train de me faire de faire un petit calcul (moi aussi) pour compléter la liste après 2002, date des débuts professionnels d’Alejandro.

(1) Coureurs ayant arrêté leur carrière depuis au moins 5 ans en 2002.

Bernard 09/10/2016 18:14

Merci Joël de souligner l'évolution du cyclisme, des courses et aussi des compétiteurs, qui proviennent d'horizons plus lointains que ceux de la vieille Europe. Le cyclisme colombien et probablement sud-américain dans le futur viendra compliquer l'accession au victoires.

Petit retour sut Alejandro et ses places 3, 6,12 aux 3 GT. On y verra un penchant pour les multiples de 3 et on regrettera qu'il ait sauté le 9 car il alignait alors le grand fusil. Plus sérieusement, un classement combiné de ceux qui font les 3 GT dans l'année serait intéressant: 21 pour Alejandro qui fait mieux?

Joel 09/10/2016 17:20

Dans la liste des coureurs retenus par l’UCI pour la « Hall of fame » (2002) on peut s’étonner de la présence de Lucien Lesna (1863-1932) qui a ppartient à l’époque héroïque du cyclisme : ce coureur remporta deux fois Paris-Roubaix, deux fois Bordeaux-Paris et dut mettre un terme à sa carrière suite à un accident dans la course automobile Paris-Madrid (1903) qui prit fin à Bordeaux en raison d'une véritable hécatombe.

http://www.lepetitbraquet.fr/chron20_lesna.html

On peut également s’étonner de l’absence de Roger de Vlaeminck, mais la liste de l’UCI comprend aussi des pistards et des cyclo-cross men et c’est au titre du cyclo-cross que « le Gitan » est honoré.

Jalabert n’est pas non plus mentionné mais ce dernier a terminé sa carrière en 2002 et l’UCI n’a retenu dans sa liste que les coureurs ayant mis fin à leur carrière en 1997 au plus tard.

Bernard 08/10/2016 23:41

Suite de l'affaire Wiggins (ouf!)
http://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2016/10/08/cyclisme-l-agence-antidopage-britannique-ouvre-une-enquete-sur-sky-et-son-ancien-leader-wiggins_5010483_1616656.html

et le bon résumé de Jaksche dans l'article excellent qui suit « 29 juin 2011, 26 juin 2012 et 2 avril 2013, ça ressemble à une allergie aux grands Tours, je sais que c’est un gros problème de santé. »

http://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2016/09/27/cyclisme-bradley-wiggins-les-corticoides-et-le-monstre-du-loch-ness_5003938_1616656.html#rLVs2h24avvHeGcW.99

Joel 09/10/2016 10:51

L'étau se resserre autour de Sir BW...

Girsstar 08/10/2016 19:19

Ce classement ne représente absolument pas la réalité.
En effet, il privilégie trop les places d'honneur au détriment des victoires.
Dans un tel classement très difficile à réaliser, ne serait-ce que la cotation des épreuves,je pense qu'il ne faut prendre en compte que les 3 premières places des courses qui sont celles qui demeurent dans les palmarès.
Sans prétention, je suis en mesure de vous proposer ( à mon humble avis) un classement plus conforme (je vous dispense du barème que je tiens à votre disposition) établi sur 100 courses internationales (51 à étapes et 49 d'un jour) :
1 Merckx 4852 Pts, 2 Hinault 2805, 3 Anquetil 2531, 4 Coppi 2291, 5 Devlaeminck 2231, 6 Kelly 2166, 7 Moser 2114, 8 Bartali 2067, 9 Van Looy 1987, 10 Indurain 1875, 11 Gimondi 1801, 12 Valverde 1760, 13 Binda 1756, 14 Rominger 1729, 15 Girardengo 1671, 16 Maertens 1648, 17 Contador 1530, 18 Jalabert 1553, 19 Saronni 1530, 20 Boonen 1528, 21 Zoetemelk 1608, 22 Museeuw 1329, 23 Cancellara 1286, 24 Poulidor 1259, 25 Bobet 1241,.... je m'arr^te-là, mais je suis allé jusqu'aux 100 meilleurs palmarès "all times".
Je tiens à votre disposition également un classement sur les 10 plus importantes épreuves, un autre sur 25 épreuves, puis un autre sur 54 épreuves.

Fabrice 08/10/2016 16:26

Bernard, le classement cycling ranking est pour moi le meilleur. J'y suis depuis longtemps la montée d'Alejandro vers les sommets. Tu trouveras facilement sur le site le barème des courses. Rebellin et Poupou sont très haut grâce à leur exceptionnelle longévité. Cycling ranking n'enlève pas les courses perdues a posteriori par un coureur (Valverde conserve ses résultats 2010) Clément trouve que Zoetemelk est trop haut mais il ne faut pas oublier de regarder son palmarès très Valverdien avec un nombre incroyable de places d'honneur que l'histoire est en train d'oublier. Dernière remarque : depuis l'an dernier Alejandro est classé numéro 1 espagnol de tous les temps.

Clément 09/10/2016 16:49

J'ai dû dire une fois que Zoetemelk me semblait trop haut, mais étant loin d'avoir la culture cycliste historique de certains ici (dont toi certainement Fabrice) mon avis n'a pas beaucoup d'importance en la matière ;)

En revanche comme le dit Joel plus haut, Rebellin devant Coppi, pour moi non plus là ça ne passe pas :D !

Bernard 08/10/2016 19:29

Merci Fabrice:).On ne sait si ce classement est le meilleur dans l'absolu (en existe t il un, ces classements hors time n'étant que des points de repère), mais il est intéressant.
J'avais vu que la longévité est fort bien récompensée, mais un peu au détriment de ce que l'on observe "qualitativement": Hinault derrière Zoetemelk, Anquetil derrière Poulidor, Coppi derrière Rebellin, ce n'est pas ainsi que l'on classe intuitivement les champions, peut-être à tort. Mais c'est intéressant et surtout on constate que Valverde est toujours présent, autour d'une 10ème place en moyenne dans les différents classements et on espère que ce n'est pas fini. Il est toujours premier des année après 1995 (post Indurain)

Un correctif qualitatif essentiel ne doit pas être oublié. Il n'est pas intuitif non plus car on a tendance à mythifier le passé (en vélo comme en politique le Grand Eddy ou le grand Charles ou les Grands Jacques ...); c''est un coureur du peloton qui me l'a dit un jour:" la concurrence est plus rude qu'à l'époque d'Hinault". C'est vrai la mondialisation du vélo a rendu tout plus difficile ce qui explique les classements moins bons des contemporains, et donne encore plus de valeur à ce que fait Alejandro Valverde. Ainsi sa 6ème place en Lombardie ce n'est pas rien

PS je pense que Gabyzak a voulu écrire que "Movistar ne peut faire signer QUE des coureurs aux émoluments modestes" car Carapaz et De la Parte ont signé, mais c'est peu en regard des départs et de la concurrence

Bernard 08/10/2016 11:34

Un classement all time de cycling ranking qui va intéresser ou agacer (Poulidor devant Anquetil..., Rebellin devant Coppi !!), c'est selon. Je ne sais comment il est fait mais je crois que les GT ne sont pas assez valorisés
Cela dit, on retrouve presque toujours dans ces classements presque les mêmes dans les 20 premiers et Alejandro Valverde qui représente toujours (seul comme ici ou avec d'autres) sa génération

http://www.cyclingranking.com/Riders/Overall
1. Eddy MERCKX 17-jun-1945 BEL 56252
2. Sean KELLY 24-mei-1956 IRL 41701
3. Joop ZOETEMELK 03-dec-1946 NED 35016
4. Gino BARTALI 18-jul-1914 ITA 34704
5. Francesco MOSER 19-jun-1951 ITA 33028
6. Bernard HINAULT 14-nov-1954 FRA 32190
7. Raymond POULIDOR 15-apr-1936 FRA 32092
8. Felice GIMONDI 29-sep-1942 ITA 31522
9. Roger DE VLAEMINCK 24-aug-1947 BEL 31153
10. Jacques ANQUETIL 08-jan-1934 FRA 29613
11. Alejandro VALVERDE BELMONTE 25-apr-1980 ESP 27983

12. Laurent JALABERT 30-nov-1968 FRA 27926
13. Davide REBELLIN 09-aug-1971 ITA 27014
14. Fausto COPPI 15-sep-1919 ITA 25606
15. Rik VAN LOOY 20-dec-1933 BEL 25545
16. Miguel INDURAIN 16-jul-1964 ESP 24849
17. Erik ZABEL 07-jul-1970 GER 23813
18. Toni ROMINGER 27-mrt-1961 SUI 22829
19. Herman VAN SPRINGEL 14-aug-1943 BEL 22738
20. Louison BOBET 12-mrt-1925 FRA 22534

Pour 2016, Alejandro est 3ème derrière Sagan et Froome

Bernard 08/10/2016 11:46

Alejandro premier au classement des "contemporains" (remonte à 1992)
http://www.cyclingranking.com/riders/12344/alejandro-valverde-belmonte/contemporaries

Bernard 08/10/2016 11:38

Alejandro a été premier de ce classement en 2006, 2008, 2014, 2015 (qui a été sa meilleure année dans ce cas-là)
http://www.cyclingranking.com/rider/12344/alejandro-valverde-belmonte

Joel 07/10/2016 10:15

Le montant des salaires des coureurs (les chiffres datent de 2015) :

Contador = 5M€ ; Froome = 4 M€ (porté récemment à 5,2 M€) ; Nibali = 4 M€, mais combien chez Bahrein-Merida?) ; Sagan = 3,5 M€ chez Tinkoff (mais combien chez Bora?) ; Quintana et Valverde = 2 M€, mais apparemmment forte augmentation à l’occasion du renouvellement de leur contrat) ; Cavendish et Gilbert = 3 M€ ; Thomas et Porte = 1 M€, etc.

En 2015 toujours, Bouhanni était le coureur français le mieux payé (1,35 M€), tous les autres étant en dessous de 1 M€ (Pinot = 0,9 M€ ; Bardet = 0,75 M€; Chavanel = 0,75 M€ ; Gallopin = 0,70 M€), mais cela a pu évoluer aussi.

http://www.linternaute.com/sport/cyclisme/1315705-tour-de-france-2016-les-salaires-des-coureurs/

Joel 07/10/2016 14:37

Merci Tommy. Il ne me semble pas anormal que Valverde soit payé au moins comme Gilbert ou Cavendish...

Tommy 07/10/2016 12:32

Ici le lien pour les nouveaux contrat d'Alejandro et Nairo!!!

http://www.ciclo21.com/movistar-y-quintana-unidos-hasta-2019/

Joel 07/10/2016 09:47

L’UCI a publié hier la liste des équipes candidates au WT 2017 (1ère division) :

• AG2R LA MONDIALE
• ASTANA PRO TEAM
• BMC RACING TEAM
• CANNONDALE DRAPAC PROFESSIONAL CYCLING TEAM
• TEAM DIMENSION DATA
• ETIXX – QUICK STEP
• FDJ
• LOTTO SOUDAL
• MOVISTAR TEAM
• ORICA BIKE EXCHANGE
• TEAM SUNWEB (nouveau nom de Giant-Alpecin)
• TEAM KATUSHA
• TEAM LOTTO NL – JUMBO
• TEAM SKY
• TJ SPORT (équipe chinoise qui se substitue à Lampre-Merida)
• TREK SEGAFREDO

• BAHRAIN-MERIDA (nouveau, équipe Nibali)
• BORA-HANSGROHE (équipe Sagan, cette année équipe continentale : Bora-Argon 18)

Attention!

Suite à la réforme du WT, les WorldTeams auront une licence pour deux ans (2017 et 2018) et le nombre d'équipes est fixé à 17 en 2017, avec l'objectif de passer à 16 en 2018. Comme il y a actuellement 18 candidats, il va falloir en éliminer 1 pour 2017. Ce qui explique sans doute la grande activité sur le mercato des équipes nouvellement prétendantes !

L’objectif est de n’avoir plus que 16 équipes à partir de 2019. Si j'ai bien compris, à l’issue de chaque saison, comme dans le football, le dernier du WT « descendra » dans la division continentale et le 1er de la division continentale « montera » dans le WT.

Il faut aussi garder en mémoire que 10 nouvelles épreuves vont intègrer le calendrier World Tour pour trois ans, portant à 37 le nombre total d'épreuves. Les nouvelles épreuves sont : la Cadel Evans Great Ocean Road Race, le Tour du Qatar, le Tour d'Abou Dabi, le Circuit Het Nieuwsblad, À travers les Flandres, les Strade Bianche, le Tour de Turquie, le Tour de Californie, le Grand Prix de Francfort et la RideLondon-Surrey Classic.

Tout cela va fortement impacter la stratégie des équipes et il va falloir avoir en tête toutes ces nouveautés au moment où on établira le programme de chacun. Encore une fois dans le cyclisme, il y a une dimension collective qui dépasse les souhaits individuels.

Joel 07/10/2016 14:39

Je lis ailleurs que le nombre des équipes WT serait encore de 18 en 2017 ...et j'avoue que je perds un peu mon chinois dans les méandres des décisions de l'UCI. Il faut dire que le communiqué de juin dernier qui mettait fin au différend avec ASO n'était pas d'une clarté biblique.

Tommy 06/10/2016 20:40

C'est sur que la movistar à serrer la ceinture avec un contrat de 4 millions à l'année pour quintana!!! Alejandro devrait avoir un contrat à 3 millions à l'année aussi!!! Donc c'est plutôt le cumul des deux qui fait qu'avec un budget de 15 à 16 millions qui fait que des coureurs comme Ion izaguire ne peut pas être retenu!!!! Eusebio fait des choix et mise sur ses 2 stars pour les 3 prochaines années!!!

Joel 06/10/2016 18:35

Les divers classements mondiaux (UCI, PCS) ont beaucoup bougé en septembre-octobre et Alejandro a un peu reculé tout en restant très bien classé dans l’élite mondiale.

Lot de consolation : il est le meilleur des coureurs espagnols selon Ciclo21 (site très réactif et intéressant à consulter). Ce n’est pas négligeable compte tenu du fait que l’Espagne est encore une fois la première nation cycliste du WT.

1 VALVERDE Alejandro 1186 points (7 victoires)
2 CONTADOR Alberto 1026 (5)
3 IZAGIRRE Ion 646 (5)
4 RODRÍGUEZ Joaquim 304
5 LOBATO Juanjo 300 (4)
6 PARDILLA Sergio 248 (1)
7 SÁNCHEZ Luis León 227 (2)
8 HERRADA Jesús 202 (1)
9 SÁNCHEZ Samuel 200 (1)
10 LANDA Mikel 195 (3)

http://www.ciclo21.com/top-ciclo-21-2016/

Tommy 06/10/2016 17:11

Information qui peut avoir son importance, Quintana pense au Giro pour 2017!!!! Ca serait pas si mal pour Alejandro qui pourrait se concentrer sur les classiques Ardenaises, Paris-Nice, Pays-Basques, Vuelta entre autres et laisser le Giro!!!

http://www.cyclingquotes.com/news/giro/tour_double_for_quintana_in_2017_/

Bernard 08/10/2016 16:29

@Gabyzak
Je ne suis pas spécialiste mais sur le site teammovistar Val avait annoncé la venue de Carapaz et mis le lien suivant sur Victor de la Parte
http://www.ciclismoafondo.es/competicion/noticias-competicion/articulo/Victor-de-la-parte-entrevista-fichaje-movistar-team

Info vraie ou fausse? dans tous lea cas l'équipe risque d'être un peu juste (surtout que Dani Moreno est décevant en tant qu'équiper, et ce n'est pas seulement 'ici que cela est noté) avec une conséquence: quand il roule avec Quintana dans les GT, Alejandro fait forcément l'équipier de luxe, on n'est pas chez Sky.

Gabyzak 08/10/2016 15:48

@Julien : bien sûr, le salaire de Nairo Quintana vient d'être doublé et le Colombien devient donc le coureur le plus rémunéré de l'équipe, il passe à 4 millions d'€ annuels, du coup Movistar ne peut faire signer des coureurs aux émoluments modestes, comme le néo-pro Richard Carapaz et le coureur de CCC Polkowice Victor de la Parte. Dans le même temps, elle est contrainte de laisser partir un coureur ambitieux tel que Ion Izagirre qui souhaitait probablement être mieux payé. En 2013 Rui Costa était parti parce qu'Unzué avait privilégié une revalorisation de contrat de Nairo Quintana qui venait de se révéler au TdF.

Bernard 07/10/2016 20:15

D'accord pour les 3 objectifs Amstel Mondial Lombardie, auquel on pourrait rajouter un quadruplé sur Liège et un triplé sur San Sébastian.
Mais la comparaison que nous décrit très bien Joël entre 4 courses par étape ou le Giro conduit à laisser le choix du Giro ouvert, sauf si Quintana y va, parce qu'il sera là équipier de luxe.
C'est Valverde qui roule, c'est lui qui sait.

vivi 07/10/2016 17:05

Je précise avec Girsstar

vivi 07/10/2016 17:04

entierement d'accord avec toi

Girsstar 07/10/2016 12:40

Je considère que désormais Valverde n'a plus rien à espérer dans les Grands Tours.
Alors pourquoi y participer pour "jouer les figurants" ?
Quand un champion de sa trempe s'aligne dans une grande épreuve, logiquement c'est pour rechercher la victoire ou un podium.
Maintenant Valverde sera dominé par des coureurs plus jeunes et il doit rechercher les courses dans lesquelles il peut espérer vaincre.
Avec ses 13 victoires "World Tour" (il devrait en avoir beaucoup plus !) et 34 podiums (chiffre impressionnant) notre champion (qui aura 37 ans en avril 2017) doit "s'économiser" et mieux cibler ses objectifs pour terminer sa carrière en beauté.
Le maillot arc en ciel, le tour de Lombardie et l'Amstel, voilà 3 épreuves qu'il mériterait de remporter.

Joel 07/10/2016 10:33

Chiffrage de la série : Tirreno-Adriatico + Pays basque + Romandie + Tour de Suisse (base 2016) = 3 504 kms, 27 jours de course dont 6 étapes contre-la-montre.

A titre de comparaison, Giro 2016 = 3463 kms, 21 jours de course avec 2 journées de repos, 3 étapes contre-la-montre

Bernard 06/10/2016 21:47

C'est vrai Girsstar, mais ça fait un grand creux avec uniquement le tour de Suisse entre ardennaises et Sans Sebastian-Vuelta.
Giro -vuelta, s'il le veut c'est faisable
Pour les sommes mobilisées que Tommy mentionne, c'est sûr que si les deux leaders prennent la moitié du budget, il peut y avoir des problèmes pour de bons lieutenants derrière, Quelqu'un sait combien sont payés, à titre de comparaison, Froome, Sagan, Nibali, Contador?

Girsstar 06/10/2016 21:22

Voilà un programme qui me plairait.
Pas de Grands Tours sauf la Vuelta et priorité totale aux belles classiques comme l'Amstel, Fl.Wallonne, Liège, San Sebastian, Lombardie et grandes courses à étapes d'une semaine comme Tirreno, Pays Basque, Romandie, T. de Suisse, sans oublier le Ch du monde...

Bernard 06/10/2016 18:47

Quintana commence à me pomper l'air et je ne suis pas loin de penser comme Julien, qu'il y a une pression des sponsors pour la "grande vedette" Quintana et tout le buzz qui va autour au détriment de l'esprit fédérateur de Valverde bien décrit par Unzue lui-même avec une tendresse manifeste. C'est quand même curieux le départ de Moreno, Visconti (Ion Izagirre, c'est l'expression, légitime au demeurant, d'une ambition personnelle).

La nouvelle qu'on attend avec impatience, c'est la signature du contrat d'Alejandro, beaucoup plus que l'expression d'un appétit italien de Quintana qui n'a pas daigné venir en Lombardie!

Je sera toujours un supporter fidèle d'Alejandro et de ses compagnons Rojas et Erviti et des plus jeunes, mais si je dois choisir un colombien, ce sera Chaves.

Joel 06/10/2016 18:09

Beaucoup de coureurs semblent intéressés par le Giro : Froome, Chaves, Pinot, Bardet, etc.

Attendons déjà la présentation du parcours (25 octobre). Les choses ont le temps d'évoluer.

julien 06/10/2016 17:29

Je pense que c'est juste pour faire un petit buzz... Un double giro tour ça se tente que quand on a déjà gagné le tour! On verra ce que ça donnera mais valverde a beaucoup aimé son giro et voulait y retourner avec la même intention.
Quintana ça reste la carte movistar pour le tour.

Petite question : pensez vous que le prolongement du contrat de Quintana est à l'origine du recrutement inexistant cette année? Genre on aurait pas serré la ceinture pour financer le nouveau contrat du colombien ?

Joel 06/10/2016 09:43

Et puisque j’en suis à des statistiques, notons qu’Alejandro (né le 25/4/1980) sera loin d’être le plus “vieux” du peloton WT 2017. Les “doyens” devraient être :

1. Haimar Zubeldia (1/4/1977, Trek-Segafredo)
2. Ángel Vicioso (13/4/1977, Katusha)
3. Paolo Tiralongo (8/7/1977, Astana)
4. Samuel Sánchez (5/2/1978, BMC)
5. Matthew Hayman (20/4/1978, Orica-BikeExchange)

Et je ne parle pas de la division continentale où il ya aura sans doute encore Davide Rebellin (8/8/1971, 45 ans et 54e du Tour de Lombardie samdi dernier), Chris Horner (23/10/1971) et le copain d’Alejandro : Oscar Sevilla qui vient de fêter son 40e anniversaire en remportant la Clásico RCN.

Joel 06/10/2016 09:26

Les coureurs qui ont le plus couru au cours de la saison 2016 sont :

• Adrien Petit : 94 jours (15531 kms)
• Thomas Voekler : 94 jours (15357 kms)
• Davide Cimolai : 94 jours (14104 kms)
• Luis Leon Sanchez : 93 jours (14158 kms)
• Axel Domont : 92 jours (15066 kms)
• Alejandro Valverde : 92 jours (15053 kms)
• Tobias Ludvigsson : 92 jours (14425 kms

Mais le grand “vainqueur” pourrait être l’inusable Imanol Erviti qui en est à 92 jours de compétition pour 14972 kms … et qui doit encore participer aux championnats du monde (clm et route)!

http://ciclismo.as.com/ciclismo/2016/10/05/mas_ciclismo/1475652079_397628.html?omnil=resrelrecom

Joel 06/10/2016 11:05

Erviti fait la totale à Doha : clm par équipes, clm individuel et route! Il sera donc à 95 jours. Pour le kilométrage, il faudra attendre de savoir si pour le championnat sur route on fait la boucle de 150 kms entre la mer et le désert ou si on se contente de faire quelques tours de la marina!

Tommy 05/10/2016 16:33

Un lien ou Eusebio fait le bilan de la saison et ou il confirme le départ de Ion izaguirre et ou il fait l'éloge d'Alejandro sur les 5 dernières minutes!!!

http://www.eitb.eus/es/deportes/ciclismo/videos/detalle/4431926/video-entevista-eusebio-unzue-manager-movistar-2016-etb/

Joel 06/10/2016 10:54

J’ai osé aborder Unzué il y a deux ans, à Nîmes, au pied du camion Movistar. Il lui aurait été facile dans le stress d’une arrivée d’étape du Tour, noyée sous la pluie, et des préparatifs d’un transfert vers Carcassonne, de m’envoyer promener...mais non, nous n’avons échangé quelques paroles et il m’a très gentiment remercié de l’intérêt que je portais à Alejandro.

Unzué est l’antithèse de Tinkov.

L’actualité hélas nous fournit d’autres exemples de milliardaires excentriques et vulgaires : l’avantage de Tinkov, reconnaissons-le, c’est qu’il ne pèsera pas sur le destin du monde et qu’on oubliera son nom. Mais pas celui de Contador, au moins dans les milieux cyclistes.

Ps : photo et video qui donnent une idée du personnage

http://www.cyclismactu.net/news-route-peter-sagan-desole-que-tinkoff-disparaisse-62922.html

Bernard 05/10/2016 21:11

Très touchant, en parlant de Valverde, Unzue (qui vieillit bien!) décrit ce que l'on appelle une "bonne personne" un "bon homme" au sens fort du terme
Amigo, tu le lui signes son contrat?

PS Brassens et deux regards sur le "bonhomme"
https://www.youtube.com/watch?v=bxds1nRIkpk
https://www.youtube.com/watch?v=TH7NQaTTrMY

Joel 05/10/2016 10:21

“La cabeza me ha dicho basta”... Bel article sur Alejandro

http://www.lavanguardia.com/deportes/20161005/41786510217/valverde-renuncia-mundial.html

Bernard 05/10/2016 12:00

“Hay que hacerle un monumento”, ha proclamado Mínguez.

Joel 05/10/2016 08:37

Récapitulatif des transferts :

http://cyclingpro.net/velopro/road/transferts-le-recap-worldtour-2016-2017

Je suis toujours un peu inquiet pour l'équipe Movistar qui devrait rapidement engager deux ou trois solides gaillards si elle veut maintenir son rang

Clément 05/10/2016 18:21

Officialisation de Rosa chez Sky, pour 3 ans : nouvelle importante (qui ne m'enthousiasme pas beaucoup...)

Joel 05/10/2016 10:22

Le départ d'Izagirre n'est pas encore officialisé

Bernard 05/10/2016 09:53

Le départ de Ion Izagirre n'est pas mentionné ou je fais une erreur?
C'est principalement ce départ qui pose un problème avec celui de Visconti, qui a été un équiper magnifique d'Alejandro particulièrement sur les ardennaises 2015

Un petit retour sur le mondial: finalement cela tombe bien que Valverde ait décroché et n'aille pas là-bas.

Simon Show 04/10/2016 16:46

Petit article où Tinkov fait une petite référence à la Balaverde! Jetez-y un coup d'oeil, ça fait toujours plaisir..
http://www.lequipe.fr/Cyclisme-sur-route/Actualites/Oleg-tinkov-fait-le-bilan-et-critique-violemment-alberto-contador/733800

Joel 05/10/2016 10:24

Triste sire ce Tinkov, toujours dans l’extravagance et l’excès. Personnellement, si j’avais un reproche à faire à Contador, ce serait d’avoir couru dans son équipe

Bernard 04/10/2016 20:18

Oui c'est bien pour Valverde, mais Tinkov est trop sévère à l'égard de Contador, qui bien que trop sérieux ou "crispé", a marqué le cyclisme actuel de sa classe.

D'ailleurs la critique qu'il fait à Contador, qui,il est vrai n'a lutté ni pour la victoire de l'équipe, ni pour la 4ème place gagnée par Valverde, peut aussi s'appliquer à Quintana qui n'a lutté ni pour la première place ni pour l'équipe et gagne aussi beaucoup d'argent. Tant mieux, on a eu Chaves.

Joel 04/10/2016 09:55

L'équipe Movistar pour le championnat du monde clm par équipes :

Andrey Amador (CRC), Jonathan Castroviejo (ESP), Alex Dowsett (GBR), Imanol Erviti (ESP), Nelson Oliveira (POR), Jasha Sütterlin (GER)

Joel 04/10/2016 08:49

Comme le Mondial de football, l’organisation du championnat du monde au Qatar risque de virer à la triste farce. Il y a bien sûr le parcours, uniformément plat, qui a d’ores et déjà découragé la plus grande partie de l’élite de faire le déplacement (sur les 10 meilleurs classés du WT 2016, on ne verra que Sagan et Van Avermaet). Mais il ya aussi les conditions climatiques : on sait qu’à cette période de l’année la température varie de 40 à 50°... On a différé la date des championnats pour tenter d’obtenir des températures plus supportables...en vain... On apprend aujourd’hui que l’UCI pourrait mettre en œuvre The Extreme Weather et réduire le championnat à 150 kilomètres !!!

Dans ces conditions, ne vaudrait-il pas mieux décerner le titre au moyen d’un jeu video et en restant dans un hôtel climatisé ?

Eddy Merckx a pris bien des risques en cornaquant ce championnat bidon (à propos de bidon, en a prévu 10 000 !)

http://www.cyclingnews.com/news/uci-ready-to-shorten-road-races-in-extreme-heat-at-world-championships/

Joel 05/10/2016 09:53

Le championnat couru au Japon fut remporté par Rudy Dhanens. Triste règne : je me souviens avoir vu le maillot arc-en-ciel suivi par la voiture balai dans la montée du col d’Aspin... Devant il y avait Chiapucci et Indurain qui allair remporter son premier Tour

Samuel 04/10/2016 15:15

En fait c'est bien pire que cela : la course ne serait pas réduite à 150 km mais de 150 km ! En gros un CDM de 100 km.
Le principe d'organiser de tels événements dans des endroits où on ne pratique que peu le vélo ne me choque pas à la base, on avait bien fait un CDM au Japon en 90, terre de keirin... Le problème est qu'il faut que le climat et l'environnement rendent la course possible. Tout le monde savait tres bien qu'avant novembre, les températures dépassent les 40 au Qatar, le scandale est la. Cela me rappelle un peu le tour de Pékin qui concluait le WT, parfaite fausse bonne idée avec un décalage horaire difficile à encaisser et surtout une pollution atmosphérique terrible.

Bernard 04/10/2016 14:11

Bien d'accord!

On est en train d'assister à une parodie de sport qui jusqu'ici avait épargné le cyclisme, mais le touche maintenant à la fois collectivement comme elle l'a fait pour le football et individuellement comme elle l'a fait pour l'athlétisme.

Il est anormal que l'on laisse se dérouler une compétition dans des lieux et des climats où la population autochtone ne la pratique pas (tout au moins pas beaucoup à ma connaissance). Il est anormal que l'on constitue des équipes entières à partir de champions tous issus d'autres pays.

Le monde change et doit changer, et loin de moi d'avoir des réflexes conservateurs et franchouillards. Mais il doit le faire en tenant compte de réalités fortes: le climat, la culture d'un sport. La culture du cyclisme est une culture forte et sa pratique nécessite un climat adapté.

On ne peut pas tout acheter! Et tout ne devrait pas être à vendre;

Joel 03/10/2016 19:02

Le bilan de la saison 2016 peut d’abord s’apprécier au travers du classement WT. Même si nous avons pu à une époque critiquer ses choix sans ménagement, il faut reconnaître qu’il donne cette année une idée claire des forces qui se sont affrontées. Pas d’oubli, ni d’intrus non plus dans le top 10.

La comparaison des WT 2015 et 2016 amène à faire les remarques suivantes :

-5 coureurs se maintiennent dans le top 10 : Valverde (1er/4e) ; Quintana (3e/2e) ; Froome (6e/ 3e) ; Contador (6e/ 5e) ; Van Avermaet (8e/6e) ;

-A l’inverse 5 coureurs sortent du top 10 : Rodriguez (2e/16e) ; Kristoff (4e/15e) ; Rui Costa (9e/19e) ; Pinot (10e/17e) et surtout Aru (5e/102e) ;

-Les 5 coureurs qui font leur entrée dans le top 10 sont Sagan (17e/1er) ; Porte (11e/ 7e) ; Bardet (18e/8e) ; Chaves (39e/9e) ; D. Martin (51e/10e).

De toute évidence, le flux qui régule les entrées et sorties correspond d’abord à un phénomène générationnel :

-Les coureurs de la « génération de 1990 » (1) sont au nombre de 4 dans le top 10 et surtout figurent pour la première fois aux deux premières places (Sagan 1er, Quintana 2e, Bardet 8e, Chaves 9e) contre 3 en 2015 (Quintana 3e ; Aru 5e, Pinot 10e). Cette génération est en train de disputer le leadership du peloton à la génération intermédiaire des années 85 qui jette encore ses feux en haut du tableau (Froome 3e, Van Avermaet 6e, Porte 7e, D. Martin 10e, Nibali 12e) malgré quelques essoufflements (Kristoff 15e, Rui Costa 19e).

-De toute évidence, cette génération de 1990, même si certains ont raté leur saison (Aru, Pinot) ou n’ont pas complètement répondu aux attentes (Dumoulin 27e, Kwiatkowski 46e), est appelée à encore progresser. Elle est d’ailleurs poussée par la génération la plus jeune du peloton (les «nés après 90 » : Démare, Barguil, les frères Yates...)

-Ces constatations ne rendent que plus méritoires les positions des « anciens », nés autour de 1980 et arrivés pour certains à l’âge de la retraite comme Péraud (1977,120e), Rodriguez (1979, 16e) ou Cancellara (1981,22e). Parmi les natifs de 1980, on a certes moins vu Gerrans (39e), mais Boonen (66e) est passé de très près à côté de la victoire à Roubaix.

-Les meilleurs de cette tranche d’âge encore une fois les Espagnols : Alejandro (1980, 4e) qui s’est s’est maintenu, inaltérable, à un très haut niveau (inférieur en points aux trois précédentes saisons, mais supérieur au niveau 2012) ; Contador (1982, 5e) ...et Samuel Sanchez (1978, 35e).
Ces trois coureurs représentaient l’Espagne avec Purito aux Jeux de Pékin ! On les retrouvera dans le peloton en 2017 !

(1) Pour se limliter aux coureurs nés en 1990 (26 ans en 2016) : Sagan, Quintana, Bardet, Chaves, Pinot, Matthews, Dumoulin, Kwiatkowski, Felline, Aru, Jesus Herrada, etc.

Tommy 03/10/2016 18:57

Alejandro a envoyer un texto au sélectionneur espagnol après le lombardie pour lui dire que sa tête avait dit stop!!!!! Donc saison terminer!!!

Bernard 04/10/2016 08:17

La seule chose que je regretterai dans la saison d'Alejandro, c'est quand sa tête lui a dit stop dans le Galibier. Je suis persuadé qu'en gérant bien son effort, il ne perdait que 2 à 3 minutes.

Joel 03/10/2016 19:03

Rien à redire à cette décision : 92 jours de course et 15 052 kms, effectivement, ça suffit!

Joel 03/10/2016 13:28

Est-ce le clap de fin de la saison d'Alejandro? Je n'en suis pas certain... Pour tout dire je suis curieux de connaître la composition de l'équipe Movistar pour le championnat du monde clm par équipes (qui se courra dimanche)... Une idée, comme ça...

Joel 03/10/2016 13:43

Le clm par équipes réussit plutôt bien à l’équipe Movistar, 6e il y a deux ans à 51 secondes et médaille de bronze l’an dernier à 30 secondes (Amlador, Castroviejo, Dowsett, I. Izagirre, Sütterlin, Malori). Malori n’est pas en état de courir cette année et je ne connais pas le degré de forme (de fatigue, de motivation...) de tous les autres. Il y a Oliveira bien sûr, et Sutherland...mais sait-on jamais ?

Pour le Tour d’Abu Dhabi, je ne crois pas qu’il ira...mais personne non plus ne croyait qu’il ferait cette course en 2015. Alors... Ce qui est sûr c’est qu’une équipe Movistar sera présente.

Joel 03/10/2016 10:29

C’est officiel : Alejandro n’ira pas à Doha.

La sélection de l’équipe d’Espagne pour l’épreuve sur route est la suivante : Carlos Barbero et Diego Rubio (Caja Rural-Seguros RGA), Jonathan Castroviejo, Imanol Erviti, Juan José Lobato et Fran Ventoso (Movistar Team), David De la Cruz (Etixx-QuickStep), Omar Fraile (Dimension Data) et Luis Ángel Maté (Cofidis).

Castroviejo et Erviti représenteront l’Espagne dans l’épreuve clm.

C’est la première fois (hors période de suspension) qu’Alejandro ne prend pas part au championnat du monde.

Cunego 03/10/2016 14:04

Très faible cette équipe... Elle montre bien le manque cruel d'un sprinter de classe mondial en Espagne...

Joel 03/10/2016 09:55

L’heure des bilans est arrivée et ce qui ressort d’abord, c’est la formidable régularité d’Alejandro, présent au plus haut niveau (comme chaque année) du mois de février jusqu’au mois d’octobre. Ce Tour de Lombardie n’était pas évident pour lui : beaucoup de facteurs auraient pu expliquer et excuser un fléchissement. Il n’en a rien été et il a une très méritoire 6e place alors que les abandons se sont multipliés, et il a de plus repassé Van Avermaet et Contador au WT et scellé la victoire des Movistar au WT par équipes.

J’ai toujours regetté que ces grandes victoires par équipes ne soient pas suffisamment portées au crédit de ceux qui les obtiennent. Dans un 4x100 ou un 4X200 en athlétisme, oublie-t-on de dire le nom des vainqueurs ? J’aime à citer ce beau vers de Victor Hugo qui pourrait s’appliquer à mon propos (pardon au vieux barde) :

"Chacun en a sa part et tous l’on tout entier"

Avoir participé à la victoire par équipes dans deux Tours de France (2015-2016), de trois Vueltas (2008-2012-2015), de quatre World Tours, n’est-ce rien ? Est-ce que cela ne mérite pas de figurer dans un palmarès ? D’être comptablisé dans le nombre des victoires ?

Au demeurant, la part prise par Alejandro dans ces victoires collectives a toujours été prépondérante : dans les 4 victoires du WT (2013-2014-2015-2016), il a rapporté à lui seul 2337 points à son équipe, soit près de 40% du total (6140). Beaucoup mieux que Quintana (1778 points en 4 ans soit 29%). Merci qui ?

Ps : Pour revenir en quelques mots sur la course de samedi, bravo à Chaves qui est en passe de devenir un « campionissimo » en Italie ! Après un podium dans chacun de ses trois derniers GT, il accroche un « mounument », l’un des « Big five » à son tableau de chasse. Curieusement, le Colombien n’a quasiment jamais couru en France et j’espère qu’il y viendra en 2017 : il a tout pour y devenir l’une des coqueluches du public !

Bernard 04/10/2016 14:20

Bien vu otxoaj, pour les 40 pts qui servent à l'Espagne
Oui un phénomène! et sa saison a été très belle, même si les victoires ont manqué dans la seconde partie

lionel08 03/10/2016 12:45

Oui,otxoaj,tu as tout à fait raison,Alejandro est vraiment phénoménal!

otxoaj 03/10/2016 10:47

Sans compter l'Espagne du vélo qui lui dit merci car grace à ses 40 points, elle gagne le classement WT par nation devant la Colombie, avec une avance de 29 points.
Cet homme est un grand et mis à part Froome et Quintana sur les GT, il ne souffre de la comparaison avec aucun.
Nous sommes trop gatés et ses performances en deviennent banalisées.
Au sortir de 3 GT, avec 2 semaines de break, sans course de reprise, il pointe son nez sur le Lombardie et finit avec les tous meilleurs.
C'est tout simplement phénoménal.

Fabrice 02/10/2016 20:04

Moi je pense que Valverde, tel un diamant, est éternel !

BIP 02/10/2016 19:54

Personnellement, et pour contredire Bernard, je crois qu'Alejandro est tout de même moins fort que 2015 tant au niveau du palmarès que qualitativement. Mais mon chacun aura un avis différent sur la question je suppose...
Ce qui est sûr c'est que cette "baisse" pour moi est en somme logique et malheureusement il faut s'attendre à ce que ça se poursuive les années qui suivent. Alejandro n'est pas éternel on le sait... Hélas... Ce qui n'empêche pas que je pense qu'il peut encore aller en décrocher une belle. Mais à mon avis s'il veut encore réaliser ce type d'exploit il va vraiment falloir qu'il s'en donne les moyens et qu'il ne s'éparpille pas comme il l'a fait cette année. là encore ce n'est que mon avis...

Girsstar 02/10/2016 22:23

Je suis d'accord sur cette analyse

Bernard 02/10/2016 21:38

Oui, d'accord pour le palmarès, mais franchement sur la qualité, il est plus sur un plateau que sur une descente, même si celle-ci arrive naturellement
On est d'accord, question de nuance et de regard

lionel08 02/10/2016 21:26

Non,je ne pense pas que cette année ,il était moins fort qu'en 2015,il a eu des circonstances moins favorables,pluie et neige sur LBL,faible équipe au tour d'Italie que je persiste à croire qu'il aurait pu gagner et la suite de la saison qui n'est pas si mauvaise mais qui a été en partie gaché par le fait qu'il a été obligé de faire le tour de france pour courir les JO,mais c'est certain que l'année prochaine,il devra moins se disperser pour pouvoir réaliser quelques exploits.

sergio 02/10/2016 19:32

ancora una stagione fantastica per il nostro fenomeno anche se forse ha esagerato troppo nel voler correre tutti i tre giri arrivando a fine stagione un po' scarico.per il prossimo anno non saprei cosa scegliere come obbiettivi principali ma sarei curioso di vederlo al fiandre.sempre forza galattico

loic 02/10/2016 19:08

ce tour de lombardie n'est pas un reflet de la fatigue eventuelle d'alejandro, mais un reflet de la complexité qu'a ale de gagner des courses!
Moi, il me semble qu'il avait de bonnes jambes : mais comme toujours soit il est devant on ne roule plus, soit, comme cette configuration, il est derriere et on ne fait rien : valverde fait peur et est toujours l'ennemi numero 1, cela est embetant et deviendra pour son reste de pedalage malheureux.
Il faut bien voir que s'il veut gagner, seul une enorme forme physique et mentale peut le lui permettre, seul contre tous! Cela fait des années que cela se repète! La fleche il la gagne a la loyale mais c'est le seul scenario qui peut lui convenir, après c'est compliqué.
J'ai toujours vu en ce coureur un merckx des temps modernes, cela ne le sera pas, mais si on o

lionel08 02/10/2016 21:43

D'ailleurs,ce fait de ne pas vouloir rouler avec lui me fait penser à Sagan qui s'en plaignait ouvertement ces jours ci.

Bernard 02/10/2016 21:36

ce fait qu'on ne roule pas avec lui (que c'était marqué hier!), il le sait, il le dit mais y a t il une solution? Il ferait tactiquement pareil à la place de ses adversaires.

C'est "Monsieur Valverde", (Don Alejandro pour Otxoaj qui a beaucoup regardé Zorro) et si on espère qu'ils ne sont pas nombreux à vouloir le voir tomber, ils doivent être très peu nombreux à vouloir l'aider à gagner!

lionel08 02/10/2016 21:12

C'est vrai que dans ce que tu dis,il y a une grande part de vérité,Alejandro à toujours la pancarte et presque à chaque fois qu'il est dans un groupe de poursuivants ,personne ne veut collaborer avec lui,on l'a encore vu samedi où seul Visconti a mené la pousuite.

loic 02/10/2016 19:28

pardon... mais si on occulte le palmares pur, alejandro au travers du dopage( tous ces pseudo champion, schleck, meme contador trop beau, je l'assume, sastre et consorts) le modernisme calculateur qui font les champions avec leurs avantages et les inconvenients ( surtout pour les supporters) on a un grand champion, un très grand champion! Mais seuls les supporters de notre champion le reconnaissent, pas les autres, et c'est tout tout mon problème: convaincre les sceptiques a alejandro

Anthony 02/10/2016 18:54

Assez content de la course d"Alejandro hier ! Il a fait avec les moyens du bord et etait clairement epuise par sa saison !! Je ne pense pas qu'on pouvait esperer mieux de sa part

Maintenant, concernant la suite de sa saison, j'espère sincèrement qu'il n'aura pas a aller au Qatar, il n'a strictement rien a y gagner

Pour sa carriere, je ne veux plus le voir sur le Tour de France, cette course lui a ruine beaucoup d annees (surtout celle-ci) et n'a apporté que peu de moments de bonheur (excepté Courchevel, Plumelec, Peyragudes et sa 3eme place) ! J aimerais qu'il se focalise sur d autres courses (Ardennaises, Giro, Vuelta, Lombardie, Mondial) et j'aimerais le voir sur le Ronde... une telle course merite un tel coureur

Bernard 02/10/2016 16:57

Sur cette saison d'Alejandro, qui serait terminée selon les infos de Clément ( bonnes pour Alejandro sur le fond, car les miracles au Qatar, c'est plutôt rare....), trois petites remarques sur son niveau qui se maintient, sur sa popularité qui augmente, et sur un point technique.

En 2016, Alejandro n'a pas qualitativement régressé mais s'est maintenu au même niveau que l'an dernier, vaincu par le poids des circonstances (JO et Tour, défi Gméiniani) et par la progression de ses "concurrents": Sagan, Quintana, Chaves, et le maintien au niveau de Froome et Nibali. C'est donc, compte-tenu des circonstances et des choix faits ou imposés une bonne saison

Ensuite, quand on fait du vélo et que l'on parle de Valverde, c'est du bon pain béni maintenant. Sur les hauteurs de Bormes, dans le massif des Maures, il n' ya pas de beaux immeubles comme à Monaco, ni le beau monde qu'Eddy a la chance de côtoyer (on l'envie un peu:), mais il ya des chèvres sur les routes, plus qu'à Monaco, et quelques bons cyclistes. Un pro actuel dont je tairai le nom, plutôt réservé quand je lui parlais de mon soutien admiratif à Valverde restait réservé il y a quelques années. Maintenant, il me décrit lui-même Valverde comme quelque qui l'épate et l'étonne par son attitude. Ce matin, j'ai roulé par hasard avec un ancien pro de Kelme qui a multiplié les éloges sur son ami Valverde, soulignant tout ce que l'on dit ici. Il est toujours là, toute l'année et cela marque les esprits.

La dernière remarque est une petite réserve technique: Alejandro court aux sensations sans capteur de puissance dit-il dans un récent interview, confirmant des infos circulant ici. Très bien, mais est-ce que ce choix ne gagnerait pas à comporter quelques exceptions? Je m'explique: beaucoup ici savent que quand le temps passe et que notre pouls monte au-delà du raisonnable, notre simple cardiofréquencemètre est un bon compagnon qui nous ramène à la raison (je suis encore monté bêtement à 190 ce matin et je n'ai hélas plus 30 ans!). Dans les étapes longues et difficiles pour Alejandro, celles en haute altitude du Giro ou celle du Galibier sur la Vuelta, les informations techniques recueillies l'auraient peut-être aidé à mieux gérer son effort et à éviter la perte de 1 minute au km pendant 7 bornes sur le Galibier, ce qui lui a valu d'être sorti du top 10 et peut être d'échouer au clt par points. Secondaire peut-être mais voila, ces instruments sont là pour aider quand c'est difficile. Quand ça va bien les sensations suffisent et on n'en a pas besoin.

Archives