Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Et de 100 !

Publié par Clément sur 19 Février 2017, 16:51pm

Et de 100 !

Journée marquante pour Alejandro et ses supporters : il obtient ce dimanche sa 100e victoire professionnelle, le classement général final du Tour d'Andalousie, qu'il remporte pour la 5e fois.

Seuls trois coureurs en activité ont atteint cette barre des 100 victoires : Cavendish (161 victoires), Greipel (152) et Boonen. Valverde est donc le seul non-sprinter encore en activité à l'atteindre.

Valverde est également le 2e coureur espagnol de l'Histoire en nombre de victoires. Seul le devance le sprinter Txomin Perurena (158), qui a remporté dans les années 60 et 70 des succès en Espagne, mais sans grandes victoires comme Alejandro.

Il devance donc en la matière Indurain (95 victoires) et Ocaña, pour ne citer que deux grands noms.

Enfin, notons qu'il est le 1er coureur à remporter 5 fois la Ruta del Sol. Il détenait déjà le record de 4 victoires. En réalité seuls 6 autres coureurs ont remporté la course plus d'une fois, parmi lesquels Freddy Maertens et Dietrich Thurau, mais aucun ne l'a gagné plus de deux fois à part Bala.

Alejandro a réagi ainsi après l'arrivée : "Je suis très content. C'est une victoire très travaillée, l'équipe a fait un travail formidable. Aujourd'hui ça n'a pas été facile, il y a eu beaucoup de vent, de pluie, de froid. Nous sommes restés très attentifs. Finalement il n'y a pas eu d'attaques et c'est tant mieux".

Il a également posté ce tweet : "100 millions de Merci 👏👏. Très heureux de gagner ce Tour d'Andalousie et du travail de la Movistar. Nombreux défis à venir !!"

Alejandro très concentré lors de la dernière étape

Alejandro très concentré lors de la dernière étape

Commenter cet article

Clément 19/03/2017 14:16

On bascule sur cette nouvelle page : http://vengavalverde.overblog.com/2017/03/tour-de-catalogne.html

Tommy 19/03/2017 12:26

Gorka Izaguirre confirme dans un interview qu'Alejandro fera le tour du Pays Basque et qu'il y sera à ses cotés pour l'aider!!!

Julien 19/03/2017 11:43

Sur la fin du Poggio, Kwiat demande à Alaphilippe de rouler pour boucher le trou sur Sagan... qui de son côté roule à bloc car il veut basculer tout seul. Julian est jeune et il a bouché le trou mais en même temps il participe à la victoire de Kwiat.
Par la suite, bien sur tout le monde laisse rouler Sagan et on connait le résultat, il s'en est fallu de peu pour que Sagan réalise un coup de maître. S'il l'emportait ça aurait été un final grandiose.
La course fût belle, je les aime bien tous mais voir gagner un gars qui reste beaucoup dans les roues c'est toujours décevant.

Otxoaj 19/03/2017 11:12

Triste nouvelle ce matin, l'echassier vient de nous quitter.
Rip Mr pingeon !

vivi 19/03/2017 09:43

Effectivement en 2003,Bettini et 2 ou3 autres coureurs sont revenus sur Di luca(qui avait attaqué au pied) dans le Poggio et sont allés jusqu'au bout.Il faut dire que Chassé sur l'equipe 21 dont je ne manque aucune retransmission, se trompe tres souvent et cela est pénible,de plus assisté par Boyer qui n'arrive pas à dire une phrase complete sans y mettre des "e" entre chaque mot,c'est encore pire!!!
Je voudrais confirmer ce que dit Tonio,si Alaphilippe ne va pas chercher Sagan( je viens de revoir le Poggio) Kwiato ne revient plus et ne gagne pas et de mon avis personnel si Julian est dans la roue de Sagan,il peut gagner aussi car il a fait un tres bon sprint il est largement revenu sur les 2 à la fin terminant au pédalier de Kwiato,mais il fallait s'y mettre.Il est vrai aussi que Valverde en forme pouvait etre là et avait de tres grandes chances de pouvoir l'emporter,sauf qu'avec lui,il est moins sur que Sagan aurait roulé autant sachant Valverde tres bon sprinter.

alibaba 18/03/2017 21:03

Belle victoire de Kwiatkowski et quel dommage qu' Alejandro n'ait pas été là. En tout cas, Kwiato commence à se faire un joli palmarès avec pas mal de classiques qui manque encore à Valverde: les Strade Bianche, L'amstel, les championnats du monde et maintenant Milan San Remo

Samuel 18/03/2017 19:20

Milan - San Remo est décidément toujours aussi imprévisible. Je n'ai pas vu la course mais j'avoue avoir eu un regret quand j'ai vu le podium sur mon téléphone. Alejandro n'aurait effectivement pas fait tâche parmi ces trois-là. C'est vrai que la Primavera est clairement dans ses cordes (plus qu'un Tour des Flandres par ex) mais bon, attendons surtout les Ardennaises.

Bernard 18/03/2017 19:55

le final mérite vraiment d'être revu. Du trio assez magique quand même, Tonio a raison, ce n'est pas le plus fort mais le plus malin qui a gagné;

Tonio 18/03/2017 18:37

Au sommet du Poggio, Kiatowski était en limite de rupture, 500 mètres de plus et le trou était fait par Alaphilippe et surtout Sagan.

Clément 18/03/2017 17:55

Lu ailleurs : "Depuis Jalabert en 1997 personne n'avait lache tout le monde dans le poggio et reussit a jouer la gagne comme l'a fait Sagan, avec donc Kwiat et Alaf accrochés a ces basques. 20 ans."

Eddy 18/03/2017 18:12

Oui j'ai aussi entendu les commentateurs dire cela sur l'équipe 21... Pourtant je suis presque sûr que Paolo Bettini en avait gagné une magnifique plus récemment en partant dans le poggio, lancé par son fidèle équipier Paolini !!

Eddy 18/03/2017 17:37

Magnifique final. Merci Monsieur Sagan qui va finir par gagner le cœur des sceptiques !?! (n'est pas Joël ??)
Alejandro s'il avait été présent aujourd'hui aurait peut-être pu faire son premier podium sur la primavera vu la physionomie de la course...

Bernard 18/03/2017 18:33

Pas vu le final en direct (beau temps, chien impatient:), mais l'on voit l'intelligence de Kwiatkowski dans ce final, le panache de Sagan, et la très belle réactivité d'Alaphilippe presqu'au même niveau. Magnifique trio dans un ordre qui ne provoquera aucune crise de saganite aiguë ( soins délicats car l'agent causal est puissant et explosif). Oui, c'est vrai Alejandro aurait pu être là. Et il aurait même pu mettre tout le monde d'accord.

Otxoaj 18/03/2017 18:14

Pas mécontent que Sagan soit battu, car c'est pas l'humilité qui l'étouffe !!
Quand on voit le nombre de coureurs à l'arrivée, cette course a quand même un niveau de sélectivité très faible, par rapport à un Paris Roubaix ou un lbl.

Joel 18/03/2017 18:11

Ce Milan San Remo prouve qu’on peut encore faire la décision dans le Poggio. Regrets pour Alejandro : j’ai toujours pensé que la Primavera était dans ses cordes. Et ce que Kwiatkowski (dont j’avais soufflé le nom il y a six jours)a réussi et Alaphilippe a manqué d’un souffle, ne pouvait-il pas le faire?

Sagan a tout réussi aujourd’hui sauf le plus important : le sprint final. Finira-t-il par gagner “mon coeur” de sceptique? Mais Eddy, c’est précisément parce qu’il n’a rien pour toucher “mon coeur” que je suis sceptique!

"Et la coeur a ses raisons que la raison ne connaît point".

Eddy 18/03/2017 17:39

Kwiato et Alaphilippe ont parfaitement couru. A mon avis les 2 ne pouvaient pas faire mieux aujourd'hui. Sagan lui a peut-être lancé son sprint un poil trop tôt et avec 300 bornes dans les jambes ça ne pardonne pas...

Clément 18/03/2017 17:23

Magnifique San Remo, Sagan n'a pas déçu, il fait du bien au vélo en dynamitant la course comme il l'a fait dans le Poggio puis en roulant ensuite dans la descente ; bien joué à Kwiatkowski (qui se construit un beau palmarès, après le Mondial...!) mais c'est Sagan qui a été le plus impressionnant de mon point de vue. Il vit le même syndrome que Valverde et Cancellara ont bien connu sur les classiques : le fait d'être le plus fort se retourne parfois contre lui. Déçu pour Alaphilippe mais il n'est pas (encore ?) au niveau très élevé de Sagan et Kwiat, deux moteurs très puissants ; il reviendra et gagnera je l'espère. Valverde n'aurait clairement pas fait tâche dans le trio royal qui s'est joué la victoire, en revanche objectivement je ne l'aurais pas forcément vu vainqueur dans ce sprint.

Nathan 18/03/2017 17:13

À voir l'attaque de Sagan dans milan-san remo je me demande si valverde n'a pas loupé sa meilleure chance de victoire cette année sur ce monument

Clément 18/03/2017 15:44

Bon papier de Brunel dans L'Equipe sur la Primavera et Sagan. Pas mal pour se plonger dans l'ambiance en attendant que la course se décante : http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=325602articlebrunel.png

Bernard 18/03/2017 09:21

Encore un bel article sur Alejandro et ses ambitions en Catalogne, qui rejoint ce qui est écrit ici
https://www.legrandplateau.com/alejandro-valverde-charge-de-defendre-titre-de-nairo-quintana/

Ceux qui s'intéressent à la balance sensations/ mesure des watts en fonction type de course (Classiques imprévisibles et "romantiques" versus long col au tempo régulier) liront avec intérêt cet excellent article sur le sujet, très bien écrit en plus. Décidément, ces jeunes ont du talent et un excellent état d'esprit.
https://www.legrandplateau.com/capteur-de-puissance-instrument-incompatible-rythme-classiques/

Eddy 18/03/2017 14:37

Oui bien vu Bernard,
J'aime beaucoup l'article sur le capteur de puissance incompatible avec les classiques. C'est un bel hommage aux courses d'un jour, qui pour ma part me font de plus en plus vibrer en comparaison aux courses à étapes.
J'ai bien aimé l'image du play-back pour les grands tour à comparer au 'live' imprévisible des classiques.
Tout cela est à nuancer bien sûr !

Tommy 17/03/2017 20:19

Très belle équipe autour d'Alejandro, pour le clm par équipe qui peut être décisif par sa longueur, la Movistar devrait faire une belle place car avec Castro, Oliveira, Amador et Alejandro entre autre ça devrait envoyer du lourd et ne pas faiblir sur la longeur!!! Le podium est jouable, voir la gagne si on prend de l'avance après le clm sur Contador donc je pense que tout est ouvert!!! Une belle semaine de vélo qui s'annonce avec Milan San Remo demain.

Joel 17/03/2017 19:50

Les sélections Movistar :

-Tour de Catalogne : Alejandro Valverde, Marc Soler, Imanol Erviti, Andrey Amador, José Joaquín Rojas, Rubén Fernández, Jonathan Castroviejo et Nelson Oliveira.

-Milan San Remo : Daniele Bennati, Alex Dowsett, Jasha Sütterlin, Carlos Barbero, Carlos Betancur, Jorge Arcas, Nuno Bico et Héctor Carretero.

Bernard 17/03/2017 08:13

On va ouvrir une nouvelle page avec le tour de Catalogne. Tout est très ouvert cette année pour Valverde, et j'espère que la montée en puissance de Quintana ne se fera pas au détriment de ce champion exceptionnel par l'étendue de ses possibilités;

Deux affaires que l'on nous annonçait pour le début de l'année sont restés en suspens:
- l'affaire puerto et tant mieux (ou alors on va voir du côté du ballon rond...)
- et les moteurs, affaire restée sans suite avec toujours les mêmes doutes ou rumeurs (Cancellara, Contador, Ion Izaguirre...) dont on ne sait s'ils sont objectifs ou liés au regard que l'on porte sur le sujet et à l'interprétation que l'on en fait (cela ne s'applique seulement au vélo...). On entend dire que des grands noms se sont procurés des "vélomoteurs" et que si on enrobe bien cela, avec de l'alu, on ne peut rien détecter. Quitte à rester naïf, j'ai du mal à croire que de tels risques sont pris en compétition et que l'UCI ferme à moitié les yeux sur le sujet, car c'est la crédibilité réelle du cyclisme qui est en question. Après il est possible que ces vélos soient utilisés pour l'entrainement.

Ce que je crains plus prosaïquement, c'est le maintien d'un dopage assez classique dans certains pays. La flamme rouge et ses commentaires nous offrent un éclairage inquiétant sur ...la Colombie; On aimerait bien que Quintana reste à s'entraîner en Europe, ou tout au mois être sur que les contrôles de l'UCI sont identiques en Colombie, en Espagne et en France...Ce serait rassurant.
http://laflammerouge.com/des-colombiens-partout.

Joel 15/03/2017 11:17

La liste provisoire des partants du Tour de Catalogne :

http://www.velo-club.net/route/continentales/continentales-news/115468-tour-de-catalogne-la-liste-provisoire-des-partants

Je ne vois pas le nom de R. Porte, ce qui libère de la place pour ceux qui ont de grandes ambitions. Du coup, l’équipe BMC ne me paraît pas la meilleure possible pour le long clm. La Quick step en revanche (D. Martin, Alaphilippe) sera redoutable et la Sky envoie une escadre de bombardiers. La Movistar devrait bien se défendre dans le clm : après, il faudra ssurer dans la montagne contre Contador, en grande forme, et Froome qui ne vient certainement pas pour faire de la figuration.

Pour revenir à Quintana, il faut noter que le Colombien a marqué des points contre ses futurs adversaires du Giro : Nibali 26e du général, transparent ; Landa, 31e ; Aru : abandon (dernière victoire à Tournon sur le Dauphiné 2016). Finalement, il n’y a que Pinot qui soit dans les temps pour sa préparation.

samuel 16/03/2017 22:18

Si Alejandro est en forme, je suis très confiant pour un podium voire une victoire sur la Volta. Porte aurait fait figure d'épouvantail mais les autres concurrents me paraissent accessibles. Contador a beaucoup de panache mais n'a pas fait d'écarts flagrants sur Paris - Nice, contrairement à Porte notamment sur l'étape reine. Il est aussi très probable que Froome soit en reprise et qu'il ne joue pas le général comme en 2015, ou alors un peu en retrait comme l'an dernier. Par contre, il possède de sacrés lieutenants capables de jouer le général comme Poels, Rosa et Landa.
On se méfiera aussi quand même de Martin, Yates, Zakarin, Talansky, Fuglsang, SK, Majka ou encore Meintjes.

otxoaj 15/03/2017 13:02

Si Alejandro a récupéré 100% de ses moyens, je pense vraiment qu'il peut jouer la gagne.
Un gros tournant sera dès la 2eme étape le CLM par équipe de 41 km accidenté, qui peut faire de gros écarts et ou Alejandro doit prendre du temps à Contador.
Les étapes 1, 3 et 6 de moyenne montagne sont favorables à notre champion qui peut meme jouer l'étape.
Reste l'étape 5 avec son arrivée au sommet de 8,4 km d'ascension à 9% de moyenne avec des passages à 20 %. sur cette arrivée Alejandro peut perdre un peu de temps sur quelques rares coureurs.

Au final de quoi bien s'amuser pour Alejandro pour qui plus que jamais la vida es chula !!

Joel 15/03/2017 09:42

Movistar remporte le classement par équipes de Tirreno-Adriatico.

Beau réflexe de Sagan : lancé à pleine vitesse dans le clm, il évite un promeneur traversant la route avec son toutou sur un passage piétons? Si les organisateurs ne peuvent pas sécuriser un parcours de 10 kms d’une WT, il y a un problème, non?

Joel 14/03/2017 19:35

Frédéric avait (presque) raison : Dennis prend 41 secondes à Quintana en 10 kms...mais le Colombien remporte tout de même son second Tirreno-Adriatico.

Pinot bon 3e.

mikesamborey 14/03/2017 16:09

Il est chez Rojas en Andorre pour s'entraîner.
ça change de ses stages en altitudes dans la Sierra Nevada

On notera un nouveau vélo édition limitée #bala100

https://pbs.twimg.com/media/C64c7BmXUAAeY79.jpg

https://pbs.twimg.com/media/C64uJXGWwAAXQQo.jpg

Joel 14/03/2017 19:31

Merci pour ces nouvelles fraîches! Sympa, le vélo!

Girsstar 13/03/2017 21:40

En 1984, Sean Kelly a fini 2° de Milan San Rémo et du Tour des Flandres puis 1° du Tour de Catalogne, de Paris Roubaix, du Tour du Pays Basque, de Liège Bastogne Liège, du Gd Prix de Plouay et de Paris Tours : 6 grandes victoires + 2 places de second !
Phénoménal, n'est-ce pas ?

François 13/03/2017 21:30

Pour le tour de Catalogne, je crois qu'il y a l'une ou l'autre étape où il pourrait bien avoir du mal face aux meilleurs grimpeurs, mais il ne part pas battu face à qui que ce soit, y compris face à Contador qu'il vient de battre en Andalousie!

Pour après je ne sais pas si la tendance est à sa présence au Pays Basque ou non, mais je pense pour ma part que ce ne serait pas forcément très bon qu'il y aille; ce serait bien sûr agréable en tant que fans à suivre, mais s'il y va il aura fait 2 semaines pleines de courses en l'espace de 3 semaines avec la Catalogne: est-ce que ça ne fait pas un peu beaucoup même sans Paris Nice?
A mon avis il faut faire attention avec ça, parce que il peut payer l'addition en fin de saison lorsqu'il court beaucoup tout au long de la saison (on l'a vu ces 2 dernières années). Or l'enjeu pour Alejandro est clairement d'être en forme jusqu'au Tour de Lombardie inclus, autrement plus important que le Pays Basque ou la Catalogne

Cela dit, la forme d'un cycliste n'est pas mathématique...

Joel 13/03/2017 19:39

La Colombie au sommet : après Henao, Fernando Gaviria (22 ans) remporte l’étape de Tirreno. Le dernier vainqueur de Paris-Tours est un gros client pour Milan San Remo.

N’oublions pas la dernière pépite : Egan Bernal Gómez (tout juste 20 ans), 11e hier au Mur de Fermo, présentement 15e du général et maillot blanc devant Jungels s’il vous plait !

Joel 15/03/2017 15:47

On peut encore ajouter Ryan Mullen, 22 ans, 9e du clm de Tirreno à 17 secondes de Dennis. L'Irlandais s'est classé 5e du dernier championnat du monde de la spécialité et 4e du Chrono des Herbiers.

Clément 15/03/2017 13:42

Un court mais bon article sur Bernal, justement : http://www.legrandplateau.com/egan-arley-bernal-futur-cyclisme-colombien/

Clément 13/03/2017 22:18

Oui Bernal est un crack en montagne, très suivi depuis plusieurs mois. De l'année 1996 il faut aussi suivre 3 autres noms : les Italiens Vincenzo Albanese et Filippo Ganna, très attendus tous les deux, et notre pépite nationale David Gaudu dont on suivra les débuts pro cette année. Et un ton en-dessous je citerai aussi le Norvégien Kristoffer Halvorsen.
Cela dit avant que ces 5 là arrivent dans le top 10 mondial on a sans doute encore un peu de temps (quoi que Bernal est impressionnant...). Avant eux il y aura déjà de quoi faire chez les 1994 (Benoot qu'on connait tous, Gaviria qui pourrait devenir un leader mondial cette année, Moscon, Ewan, Mamykin, Soren Andersen...) & 1995 (Oomen qu'on ne présente plus, Robert Power "un des meilleurs grimpeurs australiens depuis très très longtemps" pour le DS d'Orica, Geoghegan Hart très attendu en Grande-Bretagne, De Plus annoncé comme la relève en Belgique...).

Girsstar 13/03/2017 18:41

Contador a démontré une telle condition dans Paris Nice qu'il devrait être le favori N° 1 du Tour de Catalogne.
Valverde qui effectuera son retour ne devrait pas être en mesure de l'inquiéter.
En revanche, je pense que le Tour du Pays Basque conviendra mieux aux aptitudes de notre champion et qu'il sera en mesure d'y disputer la victoire qui lui manque.

Joel 13/03/2017 19:40

Le long clm par équipes devrait avantager Porte (BMC) et D. Martin (Quick Step)

Joel 13/03/2017 17:53

Hier sur le quai des Etats-Unis à Nice, le cyclisme espagnol a montré une nouvelle fois sa richesse : Contador (34 ans), De la Cruz (27 ans), Soler (23 ans) se sont disputé la victoire d’étape. La mise à feu dans le col d’Eze du “missile Soler” a échoué à atteindre le Pistolero et de la Cruz, le bien nommé, est venu crucifier le Madrilène en le privant des secondes de bonification qui auraient assuré son triomphe. Reste que l’écart enregistré entre le premier et le second de ce 75e Paris-Nice est le plus mince de l’histoire.

Ce final palpitant autant que les bordures du début de semaine dans le vent et la pluie, que le contre-la-montre explosif du Mont-Breuilly, que le mur de Fayence (au sommet duquel on devrait avoir la bonne idée de tracer la ligne d’arrivée d’une étape du Tour), que la montée du col de Fayolle, tout cela nous a donné une course palpitante, d’une grande intensité. On aurait aimé qu’Alejandro soit de la partie :je crois qu il avait les moyens de figurer au plus haut niveau.

Je me réjouis que París-Nice tienne son rang à l’heure où tant de courses périclitent et tant d’autres au nom de la mondialisation sont indûment portées à un niveau qui n’est pas le leur. La place qu’occupent les plus grandes courses par étapes du calendrier est la résultante d’une histoire, de ses riches heures, d’un palmarès, de la valeur des participants. Derrière les trois Grands Tours, il y a le Dauphiné et Paris-Nice, puis le Tour de Catalogne et le Pays basque. Regardez le palmarès récent de ces courses : ce sont les mêmes coureurs qui y brillent.

Dans huit jours, départ du Tour de Catalogne. Plateau royal. Je parie sans risque que le tiercé gagnant sera du niveau d’un Grand Tour.

Clément 13/03/2017 09:40

La victoire de Sagan hier, inattendue, devant tous les grimpeurs de Tirreno, conforte dans leur idée ceux qui croient possible un succès du Slovaque sur les ardennaises un jour. Déjà cette année l'Amstel est à sa portée avec le changement de parcours. Mais Liège est jouable aussi pour lui. Souvenons-nous de la victoire de Gerrans au sprint.

Bernard 13/03/2017 13:53

Oui Sagan étend son répertoire
Sur le grand plateau, ils donnent 80% de chance de victoire d'Alejandro sur les ardennaises
http://www.legrandplateau.com/les-rendez-vous-de-la-saison-2017-12/

Paul 12/03/2017 23:55

Apparemment, Ion Izaguirre va signer chez Sky depuis les 10 derniers km de ce Paris-Nice.

Paul 14/03/2017 18:48

Non mais il dans le col d'Eze il a pas roulé pour son sprinter..;il a attaqué,mais il a rien roulé du tout alors que c'est là qu'il fallait rouler. Là il s'est mis à rouler seul avec Henao,je vois pas comment il pouvait croire que ça reviendrait ! Le seul intérêt à rouler c'était la 4ème place. Donc Contador perd la course pour une 4ème place au sprint et sûrement les points world tour qui sont convoités haha
Plusieurs coureurs avaient un intérêt mais il n'y a que Izaguirre qui a roulé à 10km de l'arrivée. .

Joel 13/03/2017 18:01

Je pensé qu’Izagirre a roulé pour ramener son équipier Colbrelli qui avait les meilleures chances de victoire en cas de regroupement. Matthews (et donc Barguil) pouvait faire le même calcul. Et Alaphilippe se disait que, si son équipier De la Cruz était reprís… d’autant qu’il devait défendre son maillot vert contre Matthews. Plusieurs coureurs avaient donc un intérêt personnel à rouler. C’est souvent comme ça…

Anthony 13/03/2017 17:35

Il a roulé pour son sprinteur quoi !!

Frédéric 12/03/2017 21:38

Bon c'est un peu tard vu son âge, mais c'est décidé, c'est définitif, je vous quitte pour le forum Venga Contador. Il a vraiment besoin de mon soutient qui lui apportera j'espère les qques secondes qu'il lui manque si souvent. Sans rire, tous ces efforts pour échouer si près du but, avec une équipe si peu représentée dans le final, face à cette ..... équipe sky, non c'est trop. En plus il ne râle même pas 2 mn après l'arrivée, même pas une petite insulte à voix basse à Henao, genre "enculéEEEEE !!". Ou bien je sais pas une petite giclette avec ce qu'il lui reste au fond de son bidon, un truc sucré qui colle dans les cheveux, une vieille pâte de fruit par exemple. Non il est trop sympa ce gars.
Et puis faut avouer ils sont rares aujourd'hui les gars qui peuvent transformer une course complètement verrouillée par des scénarios calculés au mm pour ensuite éparpiller des leaders partout comme ça. Souvent il n'a pas un grand soutient en plus, pantano l'a aidé jusqu'à 50km de l'arrivée et puis après plus personne, vas y mon gars roule !!! Par conte Henao en plus des sky il a eu toute une clique de gens qui sont venus mettre leur petite accélération ou relais sans trop que l'on sache pourquoi. Il y avait même son frangin à un moment, si ça se trouve l'oncle de d'un voisin à ses parents l'a poussé depuis le bord de la route et lui a fait gagné 2 sec !!! Bon j'arrête ça m'énerve.
Pour en revenir à la Movistar et Quintana moi je pense (contrairement à ce que j'ai pu lire par ci par là) que si rien ne change d'ici le dernier chrono Rohan Dennis est tout à fait capable de mettre plus d'une minute à Quintana en 10km, quant à Pinot, ses 16 petites secondes ne me semblent absolument pas confortable non plus.

Tommy 12/03/2017 21:10

Beau Paris-Nice avec la découverte au haut niveau de Marc Soler qu'on verra avec Alejandro au Tour de Catalogne ou il aura à priori une très grosse équipe à ses côtés (Fernandez, Soler, peut être Castroviejo aussi). Contador quel panache qu'on aime ou pas, c'est un quelqu'un qui enflamme les étapes comme personne!!!

Sinon au Tireno, Nairo est vraiment le meilleur grimpeur au monde et quel gestion dans ses tactiques de courses!!! Il matte la concurrence sans forcer, franchement le doublé giro-tour, il peut le faire et le réussir. Si ya quelqu'un dans le peloton qui peut le faire, c'est lui et rejoindre un illustre de la structure d'Eusebio Unzue, Miguel Indurain, ce serait beau!!!

Vivement les prochaines courses d'Alejandro ou jusqu'au Ardennaises ou on va en profiter pendant un mois et demi vu son programme, avec quelque victoire en prime!!!

Bernard 13/03/2017 07:04

Soler a été impressionnant hier (ce n'est pas une "puce", mais un grand gabarit longiligne qui roule très bien) et Contador éblouissant de panache et de fair play. Par contre De la cruz, a vraiment profité de la situation: Contador méritait de gagner et l'étape et Paris-Nice. Si Valverde avait été à sa place.....
Une remarque sur la position prise dans la descente, Contador pédalant posé sur le cadre; est-ce qu'il gagne du temps? Pour Jalabert, cela ne sert à rien. Je le crois aussi et en plus c'est dangereux (on ne détaillera pas...). Il a aussi perdu du temps en fournissant des efforts supplémentaires après une petite erreur de trajectoire. Deux secondes, ça se pert facilement
L'histoire du vélo de ce début de siècle retiendra le nom de ces deux grands d'Espagne qui ont su se relever de deux ans d'arrêt qu'ils ne méritaient pas plus que d'autres et probablement moins.

Oui Quintana peut faire le doublé, cette année ou plus tard. Cela ne doit pas empêcher Valverde de rester l'autre leader.

Joel 12/03/2017 18:41

La vaillance de Contador ne doit pas faire oublier la solidité du vainqueur final : présent sur tous les fronts depuis le debut de París-Nice, Henao s’est battu comme un lion dans le final de l’étape, sans un seul équipier à ses côtés. Il ne dépare pas le palmarès de cette grande course par étapes.

Daniel Martin complète le podium : il sera redoutable dans les prochains rendez-vous (Catalogne, Ardennaises).

Gorka Izagirre prend une très belle et méritoire 4e place à seulement 1 minute du vainqueur. Il précède son frère (7e) qui partait parmi les favoris. Un Movistar a bien failli gagner l’étape : Marc Soler. L’équipe, privée d’Alejandro en dernière minute, se sort plus qu’honorablement de cette semaine.

Les Français sont trois dans le top 10 : Alaphilippe (5e + maillots vert et blanc), Barguil (8e), Gallopin (10e). Un très bon résultat également.

Sur Tirreno, Sagan a remporté sa seconde victoire au sommet du Mur de Fermo. Quintana a le maillot bleu bien moulé autour du torse. Pinot est second puisque Yates, apparemment malade, s’est retiré. Le Français a 16 secondes d’avance sur Dennis, 25 sur Roglic et 29 sur Dumoulin avant le clm final de mardi. C’est jouable.

Castro a reculé à la 8e place.

Attention à Kwiatkowski samedi à San Remo!

Joel 12/03/2017 16:59

Contador échoue pour deux secondes après avoir raté Paris-Nice 2016 pour quatre... Mais quelle vaillance! quel panache! quel brio! Et quelle belle course nous avons connue!

Bernard 12/03/2017 16:46

Trois grands coureurs aujourd'hui: Contador que l'on peut admirer aujourd'hui autant que Valverde.
Soler qui est un très grand de demain, et Henao qui a magnifiquement résisté et gagne paris Nice grâce à De la cruz qui a chipé la bonif de vainqueur à Contador.

Girsstar 12/03/2017 16:59

Je ne suis pas un grand fan de Contador mais ce qu'il a fait aujourd'hui et l'an passé dans Paris Nice, échouer si près de 2 victoires qui eussent été amplement méritées, respectivement à 4 secondes en 2016 et à 2 secondes en 2017, c'est très grand.
Chapeau monsieur Contador, vous méritez le plus grand respect !
L'Espagne possède 2 "monstres sacrés" du cyclisme qui auront marqué l'histoire...

Bernard 12/03/2017 16:23

attaque de Soler qui part seul comme une fusée

André 12/03/2017 16:18

Vraiment un coureur respectable ce contador

Bernard 12/03/2017 16:02

Passionnant final de Paris-Nice, même si Alejandro n'est pas là: peloton éclaté après cette belle attaque de Contador qui a vraiment du panache
Ceux qui sont dans la région savent que le temps est très bon pour le vélo. Gorki Izaguirre est derrière dans le peloton Henao, c'est Soler qui est devant avec Contador. L'ascension du col d'Eze promet

Je regrette le départ d'Adam pour lui (c'est dur pour tout le monde de perdre un boulot qu'on aime), mais en même temps il vient de parler de Soler comme grimpeur de je ne sais quelle équipe sauf Movistar. Sacré Thierry, on te souhaite bonne chance dans tous les cas

Joel 12/03/2017 11:20

Autres satisfactions : les points (et le maillot des jeunes) pour Alaphilippe, les pois pour Calmejane (PN), le général par équipes pour Movistar (TA)

Joel 12/03/2017 08:54

Journée printanière hier sur París-Nice et sur Tirreno. En montant jusqu’aux premières neiges du col de la Couillole et du Terminillo, on a appris bien des choses.

Quintana et Porte ont dominé les débats : Quintana dégage une impression d’invincibilité et Porte, s’il n’était pas passé par la fenêtre (pardon pour le vilain jeu de mots) suite à une bordure au début de Paris-Nice, serait aujourd’hui le leader de la course. Cet honneur revient à Henao qu’on sentait très saignant depuis plusieurs jours.

Porte, Contador, Henao : ces trois grimpeurs étaient déjà les meilleurs sur les trois derniers kilomètres du Mont Breuilly. Il est assez normal qu’ils aient pris le meilleur sur Alaphilippe et Gallopin, coureurs plus faits pour les parcours casse-pattes que pour les vraies étapes de montagne.

Il ne faut rien retirer cependant aux commentaires admiratifs qu’on a pu faire sur Alaphilippe depuis quarante-huit heures. Il a un grand avenir devant lui, c’est évident.

Les Français se sont bien comportés sur Paris-Nice : Alaphilippe (5e), Gallopin (8e) et Barguil (9e) sont pour le moment dans le top 10. Latour de son côté termine 7e et premier Français de l’étape d’hier. Sur Tirreno, Pinot fait 9e à 46 secondes de Quintana et il est aujourdhui sur le podium du général, mais suivi, avec un écart minime, par quatre gros rouleurs (Castroviejo, Dennis, Dumoulin, Roglic)…à deux jours d’un clm individuel!

Les Movistar ont été excellents : dans le Terminillo, Castroviejo a magnifiquement placé Quintana sur orbite et sur Paris-Nice, ils étaient trois dans le groupe de tête jusqu’à ce que Porte se déchaîne : Gorka Izagirre, Soler, De la Parte. Ils auraient pu être quatre, a dit le commentateur d’Eurosport : Alejandro aurait pu être là… Sympa, mais faux. L’excellent De la Parte a pris la place d’Alejandro, forfait.

Bernard 12/03/2017 11:29

Je partage vraiment ton avis sur l'excellent comportement des movistar (en dehors du pauvre Betancur qui un jour peut-être ressuscitera)
Le corollaire de ton analyse et de toutes celles excellentes faites ci-dessous, est qu'Alejandro va devoir vraiment cibler ses objectifs. S'il s''affiche toujours le meilleur dans la polyvalence, il n'exerce de suprématie sur aucun segment: Alaphilippe, Sagan et consorts sur les classiques, y compris les ardennaises, Quintana, Froome, Porte sans oublier Chaves, Pinot et d'autres (Contador et Nibali fléchissent peut-être mais ce n'est pas certain) dans les grands tours, cela fait de la concurrence de haut vol..
Je crois qu'il ne peut pas disperser son énergie, et qu'il doit se concentrer sur les ardennaises, la vuelta (en espérant que les bons équipiers n'aient pas tout donné sur Giro et Tour), San Sebastian, La lombardie le mondial: du très classique et peut être du redondant, mais comment faire autrement quand on voit la montée en puissance normale et rassurante des plus jeunes?

Joel 12/03/2017 11:15

Je n’ai pas parlé des déceptions : Nibali, Aru sur Tirreno, Simon Yates sur PN. Mais Nibali nous a habitués à être transparent jusqu’à la veille de son premier objectif; Aru était malade et ne repartira pas ce matin. Quant à Yates, je flaire une blague de jumeaux : c’est le même qui a gagné à Fayence et qui a fait second derrière Quintana!

vivi 11/03/2017 23:18

Bien que fan de Alaphilippe,je suis deçu car finalement,c'est dans le contre la montre,ou on ne l'attendait pas vraiment qu'il a montré de gros progres(et tant mieux),par contre dans les étapes faites pour lui(la 1ere et celle de Fayence),il est battu,sans doute pas encore au niveau de notre champion,et surtout il a montré de nouveau de grosses faiblesses sur les étapes de montagnes avec de nombreux cols et là aussi il est loin de Valverde.D'ailleurs il ne sera peut etre jamais un grand grimpeur,mais on peut devenir un champion malgré tout:comme Bettini ou Argentin,tout les deux immenses champions de classiques mais qui ne grimpaient pas les cols:effectivement il y a peu ou pas de coureur comme Alejandro!!

Bernard 11/03/2017 19:00

Alaphilippe n'a sans doute pas (actuellement tout au moins et peut=être aussi en capacité intrinsèque) la formidable polyvalence d'Alejandro qui à son âge était devant dans des étapes de haute montagne comme celle-là. Magnifique résistance de Gorka, 10ème de l'étape et qui cède peu de terrain à son frère; les jeunes sont là puisqu'il est accompagné de Soler 9ème et De La Parte n'est pas loin (Movsitar est la meilleure équipe de cette étape). C'est rassurant la présence de ces jeunes grimpeurs , après les départs de l'an dernier et le non retour en forme de Betancur. Castroviejo et Dani Moreno sont eux en forme auprès d'un Quintana qui pourrait bien viser le doublé, sans avoir trop exclusivement besoin de Valverde sur le tour. Il va falloir trouver des bonnes équipes sur les 3 GT, Pas simple; il faut éviter chutes et blessures
PS Si Clément ou Benoit veulent bien réparer l'erreur commise ci-dessous, gratias:)

Tonio 11/03/2017 17:23

C'était prévisible, Alaphilippe pète. C'est encore pas demain qu'un français gagnera une course à étape de haut niveau...

Otxoaj 11/03/2017 18:02

C'est là qu'on apprécie à sa juste valeur la fantastique polyvalence d'Alejandro, inégalable encore à ce jour !

Joel 11/03/2017 16:42

Etape et maillot bleu de leader pour Quintana au Terminillo

Girsstar 11/03/2017 17:57

Oui Quintana est l'un des tout meilleurs grimpeurs du monde avec Froome, Contador et Porte.
Bien que je ne sois pas un grand fan, force est d'admettre son talent.
C'est plutôt son autoritarisme vis à vis de Valverdel qui ne me contrarie.
En ce qui concerne Alaphilippe, il n'a pas démérité mais la haute montagne n'est pas encore son domaine. Cependant, il demeure un sérieux candidat aux victoires dans les classiques valonnées.

Otxoaj 11/03/2017 16:48

Il est quand même très très très fort !!

Joel 11/03/2017 13:52

Exclu de Paris-Nice Romain Bardet sera présent au Tour de Catalogne avant de participer au Tour du Pays basque et aux Ardennaises comme il l’avait prévu. Un programme qui pourrait être aussi celui d’Alejandro.

Joel 11/03/2017 13:46

Une grande journée de cyclisme en prévision.

Sur Paris-Nice, Alaphilippe devra résister aux assauts de Gallopin, Henao et Gorka Izagirre (qui ont moins d’une minute de retard sur lui) dans le col de la Couillole. Peut-on être sûr que Contador et Zakarin (un peu plus d’une minute 30) sont définitivement vaincus?

Sur Tirreno, Quintana (et Pinot) n’ont que 21 secondes de retard sur les BMC. Tout va se jouer dans le Terminillo.

Bernard 11/03/2017 10:26

C'est remarquable, ce qu'il fait Gorka : terminer avec Barguil et Ulissi, à 7 sec de Contador et de son frère, et 10 sec d'Alaphilippe. Il est de plus isolé, les jeunes ne tenant pas le rythme. Le podium sera difficile, mais on ne sait jamais.
Oui, on aurait aimé voir Alejandro à la lutte dans ce Mur de Fayence pour lequel j'avais prévu une journée d'école buissonnière annulée en apprenant l'infection de Valverde. La fin de ce Paris-Nice promet d'être passionnante avec un temps magnifique, printanier et même presque estival ce week-end dans la région. Si Alaphilippe et Gallopin terminent en tête ce sera une preuve du renouveau du cyclisme français

Joel 11/03/2017 09:37

Et si Alejandro participait à Milan San Remo samedi prochain?

Joel 10/03/2017 17:02

Encore une étape qui aurait merveilleusement convenu à Bala! Ce Mur de Fayence n’est pas loin de valoir le Mur d’Huy et Simon Yates y a conquis une belle victoire. Les frères Yates s’annoncent très dangereux pour la suite de la saison.

Derrière, Alaphilippe a assuré même s’il n’a pu suivre Henao et Porte.

Il faudra qu’il se méfie du Colombien, devenu 3e du général, jusqu’à Nice.

Joel 10/03/2017 08:04

Pré-inscrits du Tour de Catalogne :

http://www.biciciclismo.com/es/preinscritos-de-la-97-edicion-de-la-volta-ciclista-a-catalunya-07-03-2017

Joel 10/03/2017 08:08

Autre présentation du Tour de Catalogne :

http://www.marca.com/ciclismo/2017/03/09/58c1b5b546163f394a8b459c.html

Joel 10/03/2017 08:07

Présentation de la course :

http://ciclismo.as.com/ciclismo/2017/03/09/mas_ciclismo/1489086740_265659.html

Joel 09/03/2017 18:51

Bien dommage tout de même qu’Alejandro ait dû renoncer à Paris-Nice. Le contre-la-montre d’hier qui serpentait dans les vignes de beaujolais sur les pentes du Mont-Breuilly, avec trois kilomètres de pourcentages abrupts, était bien fait pour lui plaire. Parmi les favoris de Paris-Nice, seul Contador est monté sur le podium, la vedette revenant à des punchers du type Valverde : Alaphilippe, Gallopin et l’inattendu Gorka Izagirre, ce dernier n’ayant concédé que 6 secondes au fiutur vainqueur au premier pointage. Le contre-la-montre a moins réussi aux grimpeurs (Porte, Contador, Zakarin : les meilleurs sur la partie pentue) qu’à ceux qui ont su prendre des risques sur les petites routes de camapgne de la première partie du parcours : à ce jeu là, Alaphilippe a bien mérité sa victoire qui représente un palier dans sa jeune carrière. Bravo!

Les performances de De la Cruz, Oomen, Matthews méritent d’être notées. Le dernier nommé a malheureusement chuté dans les cinq cents derniers mètres et a terminé scotché sur la pente avec un dérailleur bloqué sur 39x11!

Geraint Thomas a remporté aujourd’hui l’étape de Tirreno. Hier, la Sky a connu un vrai desastre dans le clm par équipe: chute de Gianni Moscon et ennuis mécaniques de tous ordres. Il a fallu que les quatre rescapés attendent un moment leurs équipiers attardés. Une 18e place pour une équipe dans laquelle figurent Landa, Kwiatkowski, Rosa, Thomas, Kiryenka…du jamais vu!

On dit que l'affaire Braislsford commence à déconcenter les coureurs.

Samuel 09/03/2017 11:41

Impressionnant alaphilippe hier sur le chrono du mont brouilly, ce chrono était vraiment taillé pour les puncheurs.
Il va évidemment devenir l'adversaire numéro 1 d'Alejandro à huy et a liege. A Liege, il ne sera pas forcément le leader unique, dan Martin restera un numéro 1 bis et l'arrivée de Gilbert à la Quick Step n'est pas une bonne nouvelle pour lui. La dispersion des forces chez la Quick Step peut jouer en faveur d'alejandro.
A huy, alaphilippe sera là comme leader par contre, si Alejandro a le meme jump que l'an dernier, il sera dur à aller chercher quand même

Archives