Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Dans une autre dimension

Publié par Clément sur 27 Avril 2017, 00:28am

Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq
Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq

Photos extraites d'un diaporama réalisé par le site espagnol AS : goo.gl/Fo9JDq

"Alejandro Valverde est-il le meilleur coureur cycliste de ces 40 dernières années ?" : le site ProCyclingStats n'y est pas allé par quatre chemins en interrogeant lundi les internautes sur Twitter, au lendemain de la victoire d'Alejandro sur la Doyenne, où il a croqué ses adversaire dans les derniers mètres (revoir le final) avec une aisance remarquable, et remarquée. 

Autrement formulée, la question était donc de savoir si Alejandro est le meilleur coureur depuis Eddy Merckx, explicitait le webmaster du site. La marche était sans doute un peu haute, car d'autres Grands sont passés par là, Hinault en tête. La majorité des internautes a donc sans surprise répondu par la négative ; mais chose frappante, le camp du oui a tout de même atteint les 44% (sur plus de 1500 votants) ! 

Il faut dire que Valverde est désormais à une seule longueur du Cannibale en termes de victoires sur les trois ardennaises : 10 pour Merckx (2 Amstel, 3 Flèche et 5 Liège) contre 9 pour Valverde (5 Flèche et 4 Liège), ainsi, donc, qu'à une seule longueur également en nombre victoires sur la seule Doyenne. Ce n'est tout de même pas rien - et encore, il ne s'agit là que de ces classiques (et sans même parler des places d'honneur). 

Alejandro avec son masseur à gauche et avec Rojas à droite après l'arrivée de LiègeAlejandro avec son masseur à gauche et avec Rojas à droite après l'arrivée de Liège

Alejandro avec son masseur à gauche et avec Rojas à droite après l'arrivée de Liège

Alejandro est donc dans une autre dimension par rapport à la plupart de ses rivaux actuels...à tel point que certains, comme Froome, en viennent même à en faire un des favoris du prochain Tour, ce qui me semble aller un peu vite en besogne ! Sans aller jusque là, certains ont tout de même commencé à s'interroger à haute voix, ces derniers jours, sur ces performances hors norme d'un coureur qui à quelques jours de ses 37 ans (fêtés ce mardi), a non seulement réalisé le troisième doublé Flèche-Liège de sa carrière (après 2006 et 2015), mais en outre l'a atteint sans grande difficulté apparente (cette Flèche et ce Liège ont chacun été les plus simples qu'il a remportés, a-t-il lui même confié ensuite).

Cyrille Guimard a apporté à ces interrogations une réponse qui ne prétend certes pas être complète (il faudrait y ajouter également, sans doute, des raisons physiologiques, le métabolisme particulier d'Alejandro, ses choix d'environnement, ainsi que le facteur "pause" dû à l'année et demi sans compétition en 2010-2011), mais qui comporte, je crois, une partie importante de l'explication :

"La longévité [d'Alejandro Valverde] ne me choque pas. Les exemples de coureurs qui restent au sommet de leur sport sont très nombreux. Pino Cerami, à une autre époque certes, remporte Paris-Roubaix à 38 ans. Gilbert Duclos Lassalle à 39 ans. Idem pour Poulidor ou Zoetemelk qui ont continué à jouer les premiers rôles jusqu’à la quarantaine. Pour durer, tu dois avoir un mental hors-norme. C’est le cas de Valverde. Si tu satures, tu décroches. Un coureur qui à 33 ans commence à parler de retraite, il ne dure pas. Si tu débutes chaque saison comme un cadet, tu peux tenir jusqu’à la quarantaine sans problème. Gagner un monument à 37 ans, ça me paraît tout à fait normal si tu gardes cette passion. Le potentiel ne chute pas."

A tel point que les rumeurs parlent même, justement, d'une prolongation de contrat jusqu'à ses 40 ans (il a signé jusqu'à ses 39 ans pour le moment). Si Alejandro continue de répondre, quand la question lui est posée, qu'il prendra sa décision plus tard (ajoutant, provocateur : "je partirai quand ils me mettront à la porte !"), Unzue, lui, commence à sous-entendre publiquement qu'il le voit bien pousser jusqu'en 2020...et confie d'ailleurs: "c'est le meilleur Valverde depuis ses débuts. Jamais je ne l'avais vu ainsi" à propos du niveau de son poulain de la semaine passée. Il n'y a qu'à voir ses statistiques d'efficience sur CyclingQuotient (nombre de km parcourus / nb de points) sur les mois écoulés depuis janvier pour se rendre compte du phénomène.

Les hommages élogieux, lundi après Liège et mardi pour son 37e anniversaire, ont du reste été plus nombreux, et plus marqués, qu'à l'accoutumée (voir notamment ce sympathique diaporama sur sa carrière, réalisé par Ciclismo A Fondo ; ou encore l'hommage de Marca en 37 points clefs). "Les mots manquent quand nous parlons de ce génie" dit de lui son ancien coéquipier Oscar Pereiro, tandis que la Gazzetta dello Sport en parle comme un "coureur hors norme".

En définitive, Valverde n'est pas seulement dans une autre dimension par rapport aux autres coureurs du peloton : il est aussi entré dans une nouvelle dimension historique, puisqu'il est - enfin ! - considéré comme faisant partie du cercle très restreint des Grands du cyclisme.

Valverde victorieux dimanche à Liège. Aquarelle en vente ici : https://cyclisjumper.gallery/products/liege-bastogne-liege-2017

Valverde victorieux dimanche à Liège. Aquarelle en vente ici : https://cyclisjumper.gallery/products/liege-bastogne-liege-2017

Commenter cet article

Clément 06/05/2017 01:49

Nouvel article : http://vengavalverde.overblog.com/2017/05/valverde-on-me-regarde-differemment-dans-le-peloton.html

vivi 05/05/2017 21:07

Je dois dire à propos des 5 monuments que je suis assez déçu de ce qui passe concernant 2 d'entre eux,le premier il s'agit du "Lombardie" ou beaucoup de supposés favoris ne vont pas le disputer car ils ont terminés leur saison(Valverde l'a fait plusieurs fois) et ceci dévalorise cette course qui se dispute un peu trop tard dans le calendrier et c'est vraiment dommage.L'autre course qui me déçoit est Milan san Remo car au fil des années elle a tout simplement remplacer Paris-Tours,elle propose 9 fois sur 10 un sprint massif,alors des "monument",je n'en suis pas si sur!!!!

Eddy 06/05/2017 08:55

Désolé d'apporter de la nuance dans tes propos car la dernière édition de ces courses a été somptueuse, remportée par de grands champions, Chaves en Lombardie et Kwiat à San Remo. Le tour de Lombardie 2016 et le MSR 2017 étaient selon moi dignes des grands monuments.

Joel 05/05/2017 18:42

On sait déjà que les chances italiennes seront minces pour le Tour de France : Mauduit a déclaré qu’il y avait peu de chances de voir Nibali au départ en juillet ; quant à Aru, toujours en délicatesse avec son genou, il songe plus à la Vuelta qu’à la Grande Boucle.

Par ailleurs, on attend de voir ce que vaut réellement le Froome 2017, 30e du Tour de Catalogne et 18e du Tour de Romandie. Réponse au Dauphiné.

A voir aussi en juin où en est Chaves.

Girsstar 05/05/2017 14:47

Valverde est incontestablement entré le Gotha de l' Histoire du Cyclisme.
Cependant, à mes yeux il lui manque 2 épreuves majeures à son riche palmarès.
1 - Le Championnat du Monde où il cumule 6 podiums, (un record certes mais 2 places de 2° et 4 places de 3°) ce qui n'est pas rien mais une victoire marquerait certainement plus les esprits.
2 - Le Tour de Lombardie, une des "5 classiques monuments" où il a figuré 2 fois à la seconde place. pourtant, cette épreuve lui convient à merveille et en gardant un peu de "fraîcheur" en fin de saison, il devrait pouvoir concrétiser cet objectif.
Quand on regarde les victoires dans ces 5 monuments, on constate que seuls 3 coureurs, Eddy Merckx (19 victoires), Roger Devlaeminck (11) et Rick Van Looy (8) sont parvenus à les remporter.
Sean Kelly pour sa part a remporté 4 de ces 5 classiques avec 9 victoires, ce qui n'est pas rien !
Si on va plus loin en analysant les 10 plus belles classiques (les 5 monuments + Amstel + Flèche W. + Gand + San Sebastian + Zurich (épreuve désormais disparue), Merckx totalise 27 victoires, puis Devlaeminck 13, puis Van Looy 12, Valverde et Kelly 11, Boonen, Coppi, Raas et Gilbert 10.
Certains parmi vous envisagent une éventuelle victoire de Valverde dans la Vuelta. Je le souhaite vivement mais je n'y crois guère, d'autant plus que Valverde doit disputer le Tour, ce que je regrette.
Il peut en revanche, certes c'est moins important, viser une 3° victoire à la Clasica San Sebastian.
En attendant, qu'il se ressource avant d'aborder la 2° partie de saison.

Joel 05/05/2017 12:06

Alejandro a déclaré hier :

"Noto que en el pelotón me respetan tanto los más jóvenes como los que tienen más experiencia. Eso me gusta mucho".

… et Unzué a dit :

"Noto la admiración de muchos mánagers hacia Valverde. Él se lo ha ganado".

http://www.marca.com/ciclismo/2017/05/04/590b1f60e5fdeab0298b46a5.html

Joel 05/05/2017 12:02

Pour le plaisir, interview d’un grand coureur espagnol du passé, 82 ans aujourd’hui : Julio Jiménez, trois fois meilleur grimpeur du Tour et trois fois meilleur grimpeur de la Vuelta.

http://ciclismo.as.com/ciclismo/2017/05/04/mas_ciclismo/1493934812_576744.html

Joel 04/05/2017 18:41

Grand départ demain du 100e Giro ! Même si Alejandro n’y participe pas cette année -mais aurait-il réalisé un début de saison aussi extaordinaire s’il avait dû enchaîner avec le Giro ?-, le Tour d’Italie reste à mes yeux une course exceptionnelle avec ses campionissimi légendaires et ses tifosi à l’enthousiasme à nul autre pareils ! Ale avait été séduit en 2016. Il reviendra certainement.

Quintana est le grand favori. Nibali est son adversaire désigné et Pinot a fait un début de saison sans faute : loin de la pression du Tour de France, il a peut-être sa chance. Mais le danger principal, à mon avis, viendra de G. Thomas, très déterminé et épaulé par Landa, d’ Adam Yates et de Krijswijk, comme toujours très motivé par le Giro. Zakarin, Dumoulin, Mollema, Jungels, Costa, Pozzovivo sont également présents. En revanche, Simon Yates et Aru seront absents.

Aubaine pour les amateurs : la course sera diffusée chaque jour sur Equipe 21. Jean-Paul Ollivier reprend du service à l’occasion !

Le Giro du centenaire visitera toutes les régions et les grandes villes italiennes. Il prend le départ en Sardaigne et passe ensuite en Sicile, patrie de Nibali. Première passe d’armes attendue sur la 4e étape qui se terminera sur les flancs de l’Etna.

On a cherché quelques innovations pour cette centième édition : on avait prévu un classement des meilleurs descendeurs, initiative jugée très dangereuse qui a été retirée. Il faudra se contenter des montées : elles ne manqueront pas !

Bon, malgré tout, je ne vais pas suivre la course avec le même enthousiasme que si Alejandro était présent. Je suis curieux de savoir comment Quintana va se comporter. Il sort du modeste Tour des Asturies où il a laissé la victoire à Rul Alarcon. Nibali de son côté a peu montré ses capacités depuis le début de saison, malgré une discrète victoire au Tour de Croatie. Quintana n’a pas le droit à l’erreur : Alejandro a coché toutes les cases de sa première partie de saison et Quintana est parti pour un doublé. Challenge audacieux : s’il venait à fléchir, on pourrait peut-être reparler des « chances » (au sens large et divers) d’Alejandro sur le Tour.

Paul 04/05/2017 22:42

J'ai des doutes sur la volonté réelle de Quintana de gagner ce Giro ! Il y va en préparation pour le Tour,on a déjà vu Contador se fatiguer sur le Giro avant le Tour.. A mon avis il va essayer de gagner des étapes mais pour le général il ne va pas tout donner, ou alors il sera en forme à la toute fin en vu du Tour. Mais Nibali et Pinot sont là à 100% pour gagner,ils ne pensent pas au Tour donc ça va jouer je pense. Même si Quintana se loupe sur le Giro ou s'il est trop juste,ils vont le laisser en leader sur le Tour. Ils vont justement dire "mais c'est normal qu'il ait flaché,c'est une préparation pour le Tour,pas pour gagner le Giro". Enfin c'est ce que je pense,ils ont déja fait ce coup là de dire qu'il est en méforme exprès, ou qu'il attend son pic de forme tardivement sur le Tour.
En plus, c'est dommage pour Valverde mais Unzue pense au futur, s'il laisse Valverde en leader, Quintana risque de mal le prendre et de réclamer le leadership qui lui était destiné, et partir ensuite de l'équipe.

Joel 04/05/2017 18:42

...pareil

André 04/05/2017 13:48

Apoarement bernal chez sky en 2018

André 04/05/2017 17:12

Oui gros gros talent
Avec la magie sky il va flamber...

Clément 04/05/2017 15:54

oui info de la Gazzetta, malheureusement fiable ; vraie déception

Clément 04/05/2017 15:54

oui info de la Gazzetta, malheureusement fiable ; vraie déception

Joel 04/05/2017 13:25

Alejandro et Unzué ce matin au siège de la Telefonica à Madrid, occasion pour remercier toute l’équipe.

https://twitter.com/movistar_team

Joel 03/05/2017 16:17

Quelques remarques sur la composition des équipes Movistar au service de Valverde et de Quintana depuis le début de la saison 2017 :

- Alejandro et Quintana ont chacun couru avec 22 équipiers différents.

- Ceux qui ont été appelés le plus ouvent auprès d’Alejandro sont : Soler et Sutherland (7 courses), Moreno (6), Rojas (5), Arcas, Fernandez, G. Izagirre et Erviti (4). Pour ce qui concerne Quintana, ont été le plus ouvent ses équipiers : Arcas (5), Bico et Dayer Quintana (4), Amador, Pedrero et Castroviejo (3).

- A l’inverse, Alejandro n’a pas encore couru cette année avec Barbero, Bennati, Sütterlin ; Quintana n’a pas encore eu comme équipier : Soler, Sutherland, Anacona, Izagirre (mais les deux derniers nommés l’accompagneront sur le Giro).

- Au vu de ces listes, il me semble que les équipes constituées autour d’Alejandro étaient de plus grande valeur que celles qui ont été mises au service de Quintana : logique dans la mesure où le premier avait de gros objectifs dans la première partie de saison. Alejandro a couru 5 courses WT (et en a remporté 4), soit 26 jours de compétition ; Quintana en a couru 2 (1 victoire WT) soit 22 jours.

-Il y un effet de bascule avec le Giro : Quintana dispose d’une forte équipe qui comprend des coureurs très expérimentés (Amador, Anacona, Bennati, José Herrada) et des coureurs qu’on a plutôt vus aux côtés d’Alejandro en début de saison (Rojas, Sutherland, Gorka Izagirre).

- Enfin, Alejandro et Quintana mènent des carrières parallèles qui en se croisent qu’à l’occasion des Grands Tours (Tour de France et d’Espagne en 2016) : cette saison, ils n’ont été équipiers qu’à l’occasion du Challenge Mallorca fin janvier (Trofeo Serra de Tramuntana et Trofeo Palma : 315 kms ensemble...) Et ils ne se reverront qu’au départ du Tour de France.

Joel 03/05/2017 15:32

Le libre de route du Giro dit le “Garibaldi” : tout, tout, absolument tout sur le Giro qui part vendredi.

http://static2.giroditalia.it/wp-content/uploads/2017/04/Garibaldi_2017.pdf

Joel 03/05/2017 18:17

...livre

lionel08 03/05/2017 10:51

Petite compilation du début de saison d'Alejandro:
https://www.youtube.com/watch?v=uF9gLiJNfpc

coco 02/05/2017 16:16

Bonjour, avez vous des infos sur l'activité actuelle de Valverde ? Quand est sa prochaine course ? Disons son calendrier jusqu'au Tour ?

coco 02/05/2017 23:20

merci !

Clément 02/05/2017 18:12

Il est en vacances en famille aux Canaries. Sa prochaine course sera probablement le Dauphiné!

Joel 01/05/2017 15:16

L’équipe Movistar qui s’alignera vendredi dans le Giro :

Nairo Quintana, Andrey Amador, Winner Anacona, Daniele Bennati, Víctor de la Parte, José Herrada, Gorka Izagirre, José Joaquín Rojas et Rory Sutherland.

Bernard 01/05/2017 11:39

Pour les curieux... je ne sais ps où le petits futés du grand plateau trouvent cela
http://www.legrandplateau.com/lhygiene-du-cyclisme-mensuel-atypique-et-reflexions-avant-gardistes/

BIP 01/05/2017 11:19

On ne s'en lasse pas:)

Vos analyses sont je pense à tous pertinentes. Chacun a un avis tranché sur la question et il est logique que les avis soient TOUS différents. Certains sont peut-être moins objectifs c'est normal mais il y'a aussi certainement une différence de génération. En effet, suivant l'époque où on a commencé à suivre le vélo, nous n'avons forcément pas la même initiation, la même connaissance, le même recul. Il est certains que certaines épreuves réputées d'hier ont considérablement chuté dans leur importance (ou sont disparus).

Mais pour ma part, je reste dans ma logique que seules les très grandes victoires permettent de rester dans l'histoire. Ce n'est pas pour cela que je considère certaines épreuves comme "du beurre". Des courses comme la Flèche et San Sebastian restent importantes mais elles ne font pas partis des monuments du cyclisme. De même je considère que remporter un grand tour a plus de valeur qu'une classique. 3 semaines d'effort c'est quand même autre chose. Et gagner un grand tour impose d'être complet. La chance est aussi plus aléatoire que sur une course d'un jour. Voir Alejandro 14ème du classement all times est pour moi cohérent....

Mais après chacun son avis, il n'y aura jamais de vérité là-dedans. Les époques sont trop différentes.

Girsstar 30/04/2017 22:02

On va stopper là nos échanges si tu veux bien car on risque de lasser nos amis du blog.

vivi 01/05/2017 10:11

OK,maintenant je vais comptabiliser,comptabiliser......pendant ......?

vivi 30/04/2017 19:12

Autre remarque,Paris nice et le Dauphiné semblent,pour beaucoup,etre des épreuves importantes(ok)mais elles sont françaises et je pense que les italiens preferent Tirreno et les espagnols Catalogne ou P basque,de plus nous parlerions moins de Alaphilippe s'il avait 2 fois second de Tirreno que 2 fois second de la Fleche(j'en suis sur à 100%)donc j'attribuerai un peu moins de point a ces courses par étapes qu'aux" petites classiques":8pt au lieu de 10pt au vainqueur

vivi 30/04/2017 19:00

Girsstar,sans changer d'avis,je vais effectuer un classement en y integrant les courses d'une semaine sans oublier la Semaine catalane qui en son temps était bien plus importante que le tour du Pays basque qui s'est disputé pendant quelques années sur 3 ou 4 jours et était une épreuve secondaire ,il y avait aussi la bicicleta vasca ,toute aussi connue dont je ne sais quoi faire:pas facile!!!

Girsstar 30/04/2017 21:59

Vivi tu peux t'obstiner tant que tu voudras, je persiste et signe et maintiens mes 4 classements sur 10 puis 25 puis 50 et même 100 épreuves.
La Semaine Catalane et la Bicyclette Basque, sont incluses dans mon classement sur 100 épreuves et là, tu peux me croire, c'est travail plus que fastidieux qui demande de longues recherches, d'autant plus que j'y intègre les victoires d'étapes des 3 Grands Tours !
En faisant la synthèse de ces 4 classements, j'arrive à un résultat fort équilibré dans lequel Alejandro Valverde figure au 14° rang sur les 10 épreuves les plus prestigieuses, il est 9° sur les 25 principales épreuves, apparaît même 7° sur 50 épreuves retenues et enfin il est 9° sur 100 épreuves.
Comme peux le constater, il existe une certaine cohérence dans tout cela.

Girsstar 30/04/2017 16:33

Valverde = 835 Pts et non 853 Pts comme énoncés précédemment.

Bernard 01/05/2017 01:06

D'accord avec tes classements
Sur un plan qualitatif, je retiens plusieurs niveaux avec d'abord 15 grand palmarès
- Merckx et Hinault d'abord, puis (classés par ordre alphabétique à chaque niveau)
- Anquetil, Bartali, Coppi et Binda au palmarès surtout italien
- Gimondi, Indurain et les deux polyvalents Kelly et Valverde
- Bobet, De Vlaeminck, Moser, Van Looy, Zoetemelk
puis un groupe de 10 avec des coureurs de GT (Contador, Lemond, Fignon), de classiques (Boonen, Cancellara, Museeuw , Van Stenbergen) , ou mixtes (Jalabert, Rominger et Giradengo au palmarès surtout italien).
Froome, Quintana, Sagan ont de nombreuses lignes à écrire, comme on l'espère Alejandro, qui s'il aligne de grandes victoires ( GT, Liège ou Lombardie, autres classiques et tours d'une semaine, et pourquoi pas un mondial) se rapprochera des 6 premiers

Girsstar 30/04/2017 11:19

Certains parmi nous n'ont pas la m^me notion de ce que l'on appelle les courses de prestige ou les courses importantes.
Si on retient l'avis d'une minorité semble-t-il, les 7 principales courses à étapes d'une semaine que sont Paris Nice, Tirreno Adriatico, Tours de Suisse, de Romandie, de Catalogne, du Pays Basque et du Dauphiné ne seraient pas à prendre en compte dans le palmarès des plus grands champions cycliste de l'Histoire.
Dans cette hypothèse, il faudrait aussi considérer que les quelques belles classiques comme l'Amstel Gold Race, la Flèche Wallonne, Gand Wevelgem, San Sebastian, Zurich disparue, ainsi que les Ch. du monde et J.O. contre la montre et le GP des Nations disparu ne sont pas plus importantes et qu'elles n'entrent pas non plus dans le cercle.
En effet, pensez-vous honnêtement que remporter l'Amstel ou la Flèche revêt plus d'importance que Paris Nice, par exemple ? A mon humble avis, non !
C'est pourquoi il me semble qu'il faille élargir le nombre d'épreuves à retenir pour évaluer les palmarès.
D'ailleurs, si on consulte les classements mondiaux officiels ou officieux (U.C.I., W.T., C.Q.R. et P.C.S.), on constate que l'U.C.I. WT prend en compte une quarantaine de courses et CQR et PCS vont plus loin en comptablisant toutes les épreuves.
C'est pourquoi, j'ai établi 3 classements personnels, l'un sur 25 épreuves, un second portant sur 50 épreuves et j'ai m^me poussé le bouchon jusqu'à 100 épreuves.
Contrairement à CQR et PCS, je n'ai pas exclu des courses qui ont disparu comme Les Nations, Zurich, Bordeaux Paris,....
Alors, pour conclure, si on respectait la ligne directrice de certains d'entre nous, seules 10 courses pourraient obtenir le label courses de prestige :
3 courses à étapes seulement : Tour, Giro, Vuelta
7 courses d'un jour : Championnat du monde et Jeux Olympiques (en ligne), et les 5 classiques "monuments" que sont Liège Bastogne Liège,Tour des Flandres, Paris Roubaix, Tour de Lombardie et Milan San Rémo.
Tout le reste "comptant pour du beurre" !
Je me suis donc appliqué à établir un quatrième classement fondé sur seulement les 10 plus prestigieuses courses cyclistes.
Alors là, chers amis, aussi fans de Valverde que moi, si on ne retenait que ces épreuves, notre favori n'intègrerait hélas pas le Top 10. Il serait devancé par
1 Merckx 2823 pts, 2 Hinault 1635 Pts, 3 Coppi 1502 Pts, 4 Bartali 1294 pts, 5 Binda 1256 Pts, 6 Gimondi 1226 Pts, 7 Anquetil 1052 Pts, 8 Indurain 949 Pts, 9 Girardengo 938 Pts, 10 Moser 930 Pts, 11 Devlaeminck 929 pts, 12 Van Looy 856 pts , 13 Bobet 853 pts,
et apparaîtrait au 14° rang avec 853 Pts, devant 15° Kelly (certains seront ravis !) 785 Pts,16 Lemond, 17 Contador 740 Pts, 18 Boonen, 19 Magni, 20 Nibali, 21 Brunero, 22 Van Steenbergen, 23 Poulidor, 24 Cancellara, 25 Saronni, 26 Museeuw, 27 Rominger, 28 Bettini, 29 Fignon, 30 Zoetemelk,....
Barème proposé
100% au 1° puis 40% au 2° puis 25% au 3°
Tour = 120 Pts, 48 Pts, 30 Pts
Giro et Vuelta = 100 Pts, 40 Pts, 25 Pts
Mondial et J.O. = 80 Pts, 32 Pts, 20 Pts
5 classiques "monuments" = 60 Pts, 24 Pts, 15 Pts

vivi 30/04/2017 16:56

Tu peux dire tout ce que tu voudras et faire tous les calculs que tu veux,je ne changerais pas d'avis,une grande course est une course visée par les champions car ceux ci doivent etre en grande condition pour la gagner or dans ces tres belles course à étapes d'une semaine ,c'est loin d'etre toujours le cas(Froome le démontre cette semaine dans le Romandie).Valverde lui meme fit le cadeau du tour de Suisse à Rui Costa il y a quelques années et est venu sur le Dauphiné en toute petite condition il y a 2 ans ;peut on croire que le meme Valverde ferait des cadeaux sur la Fleche ou l'Amstel ou y viendrait en petite forme,certainement PAS et les autres favoris de cette course ,non plus,voila la raison( à mon grand regret,car j'adore ces courses d'une semaine) pour laquelle je ne les prends pas en considération,ce sont soit des courses de rentrée(surtout en montagne) ou préparatoires(cela veut tout dire)
et je pense que personne ne peut contredire mes arguments meme si certain ne s'interesse pas à ce genre d'analyses pour effectuer leur calcul,c'est leur droit.En ce qui concerne mes classements,le fait de ne pas prendre ces courses là ne manquent pas aux grands champions puisque,en dehors de Valverde,dans le top 10 y figure tous les meilleurs des grands tours,ayant tous gagnés au moins 5 GT:que des coureurs ayant fait de tres nombreuses fois la "une" des magazines et ayant été chacun les grandes stars du cyclisme de leur époque,ce qui n'est peut etre pas vraiment le cas de Valverde de nos jours,il reste la seule exception dans mon classement,Kelly n'apparait qu'au 14eme rang,et il me semble à sa place car de plus ,à son epoque les coureurs disputaient toutes les classiques,ce qui ne se fait plus aujourd'hui.
:

Otxoaj 30/04/2017 16:49

Sa carrière n'étant pas terminée, il peut viser la 8e place sur ce classement.

romthescot 30/04/2017 13:00

Pas de problème avec tes classements Girsstar, et ton point de vue que Kelly soit encore devant Valverde dans un classement all-time se défend tout à fait !
Il est même sûrement le plus objectif.
Pour ma part c'est en partie mon amour de Valverde qui me fait le placer devant l'Irlandais donc je suis légèrement biaisé ;)

Bernard 29/04/2017 21:25

Petit signe discret mais important en faveur de la reconnaissance de Valverde: Le monde a fait un article court, mais neutre, presque bienveillant et Eusébio n'a pas eu besoin d'intervenir
http://www.lemonde.fr/cyclisme/article/2017/04/23/cyclisme-valverde-remporte-sa-quatrieme-classique-liege-bastogne-liege_5115886_1616656.html

C'est amusant ce débat sur Valverde meilleur ou égal à Kelly. Il y a a deux out trois ans, avançant cette hypothèse, je me faisais gentiment dézinguer...
Je n'étais pas passionné de Kelly, qui gagnait, je m'en souviens presque trop souvent pour moi. Les deux champions ont en commun leur polyvalence, mais Valverde est meilleur grimpeur et surtout grimpeur puncheur et Kelly était meilleur sprinter. Il en enfilé des maillots verts sur le tour! Ceci a contribué à lui fournir un excellent palmarès bien détaille ci-dessous par les spécialistes

Dans une approche plus synthétique, Kelly a remporté 4 ou 5 (selon le classement que l'on choisit) équivalent de titre UCI. Alejandro en est à 4. S'il gagne un 5ème cette année (c'est possible), il faudra titrer "la 5ème dimension"

Bernard 30/04/2017 10:48

Dans tous les articles que l'on lit, il y a celui de la Croix, qui parle de l'amélioration de la diététique et de l'entrainement. Ca fait plaisir de lire cela, parce que je crois profondément que c'est vrai (pour plein de raisons, à commencer par l'absurdité qu'il y aurait à prendre le risque de gagner de façon injuste alors que l'on a déjà tout prouvé). Par contre on n'imagine probablement pas les sacrifices qu'il doit faire pour maintenir une diététique et un entrainement de spartiate. Guimard a raison, tant que cela tient dans la tête ça va, après quand cela devient trop dur, tu dois décrocher
A propos des ardennaises, en voyant ce petit comparatif Valverde/Merckx, il faudrait que Valverde gagne et L'Amstel et Liège encore une fois pour battre des records (soit devenir un des triples vainqueurs, soit égaler le belge), mais je me demande si le Mur de Huy n'est pas ce qui lui convient le mieux

http://www.la-croix.com/Sport/Alejandro-Valverde-entre-dans-lhistoire-cyclisme-2017-04-23-1200841727
http://sport.francetvinfo.fr/videos/video-deux-legendes-ardenniases-alejandro-valverde-et-eddy-merckx-389061

romthescot 29/04/2017 14:23

Ca fait vraiment plaisir de voir qu'il est considéré maintenant par le milieu comme une légende du cyclisme, ce qu'il mérite amplement.

Une question sur l'aquarelle : on peut acheter seulement le fichier jpeg ou quoi ? Je comprends pas leur truc.

romthescot 30/04/2017 12:54

Ok merci !

Clément 29/04/2017 18:24

Ce n'est pas très clair effectivement mais de ce que je comprends (vu le prix de 6,50) c'est le jpeg en très grand format

lionel08 29/04/2017 15:49

Cette aquarelle est vraiment de toute beauté.

BIP 29/04/2017 10:11

Sur certains points je suis assez d'accord avec Girsstar. Notamment concernant Paris-Nice. D'ailleurs, même si tout n'est certainement que point de vue (différent d'une personne sur l'autre), Alejandro , hormis le Dauphiné, n'a pour moi pas remporté les petits tours les plus importants que sont Paris-Nice, Tirreno et surtout le tour de Suisse qui ne l'oublions pas a longtemps été considéré comme le "4ème tour" même s'il a un peu perdu de sa superbe ces dernières années. Pour moi le tour de Catalogne et le Pays-Basque, même si ça reste évidemment des courses importantes, n'ont pas la même aura au niveau d'un palmarès. Je placerais même le tour de Romandie un poil au-dessus. Course hélas enlevée au palmarès d'Alejandro même si pour moi il est le vainqueur légitime de l'édition 2010.

De même, pour parler justement de Kelly, remporter des victoires sur Paris-Roubaix, Lombardie et San Remo c'est tout de même du plus lourd que la Flèche ou San Sebastian. Et Kelly a également réussi à gagner une Vuelta comme Alejandro...

Du coup, même si Alejandro a de meilleurs résultats sur les grands tours et probablement plus de bons classements sur les grandes courses que Kelly et d'autres coureurs de ce calibre, on en reste toujours à la même analyse. Dans le souvenir des gens ne restent que les grandes victoires... Hélas. Pourtant il ne fait pas de doute qu'Alejandro est un "meilleur" coureur que Kelly et plus complet. Mais je pense que dans l'histoire du cyclisme ils vont rester de manière équivalente... L'avenir nous le dira de toute façon...

romthescot 29/04/2017 17:58

Je n'ai jamais vu Kelly courir mais je ne suis pas d'accord avec ton analyse car pour moi l'histoire du cyclisme retiendra aussi que Valverde était un excellent coureur de grands tours également, ce que n'était pas Kelly. Ils ont certes tous les deux gagné la Vuelta, mais les podiums de Valverde sur le Giro ,le Tour, et la Vuelta plus toutes ses places d'honneur ne peuvent pas être effacées d'un revers de main.
Je le vois déjà devant Kelly dans un classement all-time (subjectif bien sûr).

Girsstar 29/04/2017 09:06

Inutile d'insister lourdement Vivi, on ne sera jamais d'accord tu le sais et je ne céderai pas à tes remarques.
Paris Nice est bel et bien une course de prestige, ne t'en déplaise et fait partie des 10 plus grandes courses à étapes du calendrier cycliste.
Quant à Kelly, son palmarès est éloquent :
1 Vuelta, 7 Paris Nice, 3 Pays basque, 2 Catalogne, 2 Tours de Suisse
3 Lombardie, 2 San Rémo, 2 Liège, 2 Roubaix, 1 GP des nations, 1 Gand Wevelgem et je laisse Paris Tours et Plouay de côté qui sont moins cotées.

vivi 29/04/2017 22:37

Aujourd'hui,encore,on peut se rendre compte que la petite forme de Froome dans le "Romandie ouvre la porte à d'autres. Pour Froome ces courses là ne sont que des "preparatoires" peut lui importe de perdre....mais bon,chacun son opinion.
Autre remarque,mon frere, qui suit de loin le cyclisme me demanda il y a quelques jours ou était passé mon chouchou(Valverde bien sur) me disant que l'on ne parlait plus de lui ,alors qu'il venait de gagner le "Catalogne" et qu'il était en train de gagner le "Pays basque",mais lui a suivi les classiques flandriennes et ne connaissait meme l'existence de ces 2 courses,ce qui montre leur notoriété!!!!

Girsstar 28/04/2017 09:11

Tour, Giro et Vuelta sont les 3 plus importantes courses et leurs vainqueurs sont trop souvent considérés comme les plus grands champions, ce qui est vrai pour Merckx, Hinault, Coppi, Contador, Indurain, Bartali, Gimondi, Binda, mais le championnat du monde, les J.O., les 5 classiques "monuments" ainsi que 7 courses à étapes et au moins 5 autres classiques d'un jour méritent d'être prise en considération.
Ainsi, les Devlaeminck (13 victoires dans les 10 plus importantes classiques et 16 places de 2°+3°), Van Looy (12), + Kelly et Valverde (11) sans doute les 2 plus polyvalents d'entre eux, peuvent prétendre à figurer dans le TOP 10 du Gotha Mondial.
Avec ses 4 grands succès en 2017, Valverde possède aujourd'hui l'un des 8 plus beaux palmarès de l'histoire du cyclisme :
17 grandes victoires :
7 courses à étapes importantes :
1 Vuelta + 2 tours de Catalogne + 1 tour du Pays basque + 2 Dauphinés (+1 tour de Romandie invalidé)
11 classiques d'un jour :
4 Liège Bastogne Liège + 5 Flèche Wallonne + 2 Clasica San Sebastian
34 places de 2° et 3°
dont les principaux
2° de la Vuelta (2fois), du pays basque, du tour de Catalogne, de Paris Nice, du tour Down under
2° du mondial (2 fois), 2° de Liège (2fois), 2° du tour de Lombardie (2fois), 2° de l'Amstel (2fois), 2° de la Flèche Wallonne, 2° de San Sebastian
3° du Tour, du Giro, de la Vuelta (3fois), de paris Nice, du tour de Romandie
3° du Mondial (4fois), de Liège, de l'Amstel, de San Sebastian (3fois), des Strade bianche (2fois)
51 fois sur le podium d'épreuves "World Tour", c'est plus qu'impressionnant !
17 victoires +16 places de 2° +18 places de 3°!

vivi 28/04/2017 23:29

Mais enfin que fait Kelly devant Valverde dans ton classement et devant des coureurs bien plus prestigieux que lui,certainement grace aux course par étapes d'une semaine et surtout à ses 7 victoires dans Paris Nice,je le répete de belles courses certes mais que les tres grands champions ne ciblent pas comme objectifs principaux:si à son époque les Hinault,Fignon,Lemond avaient été préparés pour gagner cette course,Kelly en aurait gagné...2 peut etre!!! car Kelly n'a jamais été un grimpeur de grand talent et dans ce domaine , loin de Valverde

Bernard 28/04/2017 20:23

Personnellement je crois que derrière les 5 historiques, Valverde se situe au niveau de Kelly et qu'il va le prouver en complétant son palmarès
Je partage par ailleurs l'avis de Lionel et rajoute un argument sur lequel je radote, la mondialisation du cyclisme ce qui donne une adversité supérieure à celle de l'époque de Merckx.
Encore une fois il a déjà presque tout prouvé ce qui nous rend aussi décontracté que lui sur l'obtention de nouveaux succès

Girsstar 28/04/2017 17:52

Pardon, j'ai oublié Anquetil (8 Tours) dans ma liste des vainqueurs des 3 Grands Tours !
On arrive à 13 coureurs auxquels ont peut ajouter Moser et Rominger pour répertorier les 15 cracks du cyclisme mondial.
Dans cette liste de 15, Valverde est bien à sa place dans le TOP 7 ou 8.
A mon avis seuls Merckx, Hinault, Anquetil, Coppi, Bartali et Kelly le devancent mais son palmarès vaut bien celui de Gimondi, Devlaeminck, Indurain et Moser.
Puis Van Looy, Binda, Contador, Rominger viennent compléter la liste des 15.

Bip 27/04/2017 23:11

Alejandro est un des meilleurs coureurs de sa génération, pas de doute. Le numéro un mondial en terme de régularité depuis plus de 20 ans, pas de doute. Supporter un tel coureur c'est du pain béni pour des fans comme nous.
Mais après je ne pense pas qu'on puisse dire qu'il fasse parti des 10 meilleurs coureurs de l'histoire. Il le mériterait on le sait tous ici. Oui mais voilà pour rentrer dans l'histoire sur du long terme il faut avoir plus de victoires que ça et notamment sur les grands tours. Le comparer à merckx c'est quand même impossible. Merckx à gagné tous les tours, il a remporter toutes les grandes classiques etc... Alejandro en terme de très grandes victoires c'est la vuelta (le tour le moins réputé des 3 sur le papier) et Liège. Y'a trop de "case vide" pour en faire une légende. C'est injuste mais c'est come ça.
Cela dit je redis que y'a pas plus jouissif que soutenir un tel coureur, bon sur tous les terrains et présent toute la saison. Et même si dans 20 ans on parlera peut-être plus d'un Froome ou d'un contador que lui, peu importe. Nous on saura ce qu'il en est vraiment. Et rien ne vaut les joies qu'il nous fait passer au moment present

lionel08 28/04/2017 08:48

Pour moi,Alejandro est parmi les 10 meilleurs coureurs cyclistes de tous les temps,car il ne faut pas oublier 2 paramétres que peu de personnes ne voient,c'est l'hyperspécialisation du cyclisme et surtout le niveau des cyclistes qui est de plus en plus élévé, ceci du en grande partie à l'entrée des nouvelles technologies (capteur de puissance ,etc...),c'est pourquoi,je suis à peu prés certain que si Alejandro avait couru à l'époque de Mercks et autres,il aurait un palmarés plus important que celui qu'il a actuellement avec la classe naturelle qu'il a .

vivi 27/04/2017 23:46

J'ai voulu dire "unique"dans le cyclisme de ces 25 dernieres années

vivi 27/04/2017 23:42

Effectivement,dans mon classement personnel,puisqu'il se situe dans les "10",il est entouré de 9 champions ayant tous gagné au moins 5 grands tours,mais alors pourquoi est il le seul depuis 70 ans à intégrer ce top 10 en ayant gagné qu'un seul grand tour? tout simplement parcequ'il est unique ,beaucoup plus complet que tous les autres sauf Merckx,Hinault ou Coppi sans doute,et cette qualité lui a permis d'obtenir des résultats dans toutes les courses,alors ,que pourtant,le cyclisme s"est tres specialisé,et il est devenu un immense champion,le meilleur coureur de classiques derriere Merckx(devant De Vlaemmink,Van Looy et Museuw) et present 8 fois sur des podiums de grands tours avec une victoire;et justement, pour une fois un crack différent des autres

Fabrice 27/04/2017 20:26

Ça serait pas mal si Valverde terminait sa carrière par une belle course au JO de Tokyo 2020. Sinon Paris 2024 ça le ferait aussi !

Clément 27/04/2017 19:05

"Alejandro, pas toi". Court (mais percutant) édito du rédac chef d'un journal espagnol (Noticias de Alava - une province du Pays Basque) qui espère de tout coeur qu'Alejandro brille sans avoir à prendre autre chose que "des spaghettis et du poulet" : www.noticiasdealava.com/2017/04/26/opinion/mesa-de-redaccion/valverde-tu-no

Je le mentionne parce que c'est rare qu'en Espagne le sujet arrive sur la table en amont ainsi, a fortiori pour un sportif national. Ca montre bien, non pas vraiment qu'il y a des doutes là-bas sur Alejandro (au contraire je pense que le fait qu'ils le suivent là bas de près et depuis le début aide dans le sens inverse), mais plutôt qu'Alejandro a vraiment réalisé une 1ere partie de saison exceptionnelle. Ca fait des années qu'il est dans le circuit, et nous on n'est pas surpris de le voir à ce niveau, mais visiblement ça surprend encore certains, alors d'une certaine façon tant mieux puisque ça (re)montre tout son talent aux yeux de tous, et le fait que quand il est serein dans sa tête, avec une préparation non perturbée et sans mauvaise météo pour l'affaiblir, il peut vraiment être très au-dessus du lot.

Dans le même genre, VeloNews a sorti un article "6 raisons de croire en Valverde" (http://www.velonews.com/2017/04/commentary/opinion-six-reasons-we-should-trust-valverde_436574#cHZ3TZpcBUBiZhAi.99). Extrait :
"Valverde is the one percent of the one-percenters. Valverde is like Messi slamming home the winning goal, or like LeBron James dribbling his way out of a fix. He seems born to race a bike. (...) Would he risk doping? Who knows, but the fallout would be incalculable. Not only would he banned for life and see his reputation in tatters, but it would likely sink his entire team."

Encore une fois, en lisant ces articles (il y en a eu de nombreux similaires ces derniers jours, pas sur les interrogations mais sur sa trace dans l'Histoire du vélo), au-delà du débat "clean ou pas", on voit bien qu'il a pris une nouvelle dimension ces dernières semaines.

Bernard 27/04/2017 22:05

L'article de VeloNews est remarquable. J'ajouterais une 7ème raison valable aussi pour Sky, et pour ...Gilbert, c''est l'apport des données chiffrées pour un meilleur contrôle physiologique (entrainement, compétition) une meilleure exploitation des ressources naturelle de chaque cycliste. Ce n'est pas spécifique à Valverde, mais joue pour beaucoup.

Bernard 27/04/2017 13:33

Merci, Clément, vraiment. Nous étions nombreux à penser que Valverde fait partie des 10 meilleurs cyclistes de tous les temps et je crois l'avoir suggéré sur ce blog en 2013, ce qui m'avait valu des contradictions justifiées à l'époque. Cependant, on pensait que le handicap des deux années bloquées, où il était théoriquement au top de sa forme, allait limiter son palmarès d'autant qu'il a mis 2 ans à retrouver une vraie confiance en lui, ce qui lui a valu des 2ème ou 3ème places et non des victoires surtout en 2013 et un peu en 2014

Deux points semblent majeurs dans son histoire: premièrement les longues distances parcourues lui permettent de repousser ses limites. L'article de Fritsch est à ce sujet passionnant. Il doit aussi repousser les seuils de perception de la douleur et quand quand l'équipe travaille pour lui, qu'il dépense peu d'énergie, il exprime des capacités de" jeune homme" et gagne.
Le second point concerne ses limites. Il y a celles que l'on connait liées à son poids - il n'est pas flandrien alors que Gilbert, plus puissant, avec quelques kgs de plus passe - à sa sensibilité aux facteurs climatiques. Et puis il y a cette interrogation sur les longs cols, qui plus est en altitude. On se souvient de sa défaillance sur le Tourmalet en 2008; il a pratiquement eu un jour sans sur tous les grands tours, y compris le Giro 2016, ce qui lui a valu de rater des victoires accessibles, sinon, il aurait pu gagner les 3 GT. Et là les propos de Jesus Hoyos le médecin de Movistar m'ont frappé dans l'article cité par Joël (lien ci-dessous): " Hoyos.. no ve al murciano capaz de ganar el Tour por sus limitaciones en alta montaña". Hoyos connait les données chiffrées de Valverde en particulier sa fréquence cardiaque qui doit monter dans les grands cols et ne lui permet pas de suivre facilement les accélérations de Froome ou Quintana, même s'il sait revenir au train. On sait tous que ceux qui emmènent gros ont un pouls plus rapide que ceux qui tournent les jambes facilement et ne montent pas beaucoup en tour (Froome). Je garderai cependant un brin d'optimisme par rapport à Hoyos, médecin très réaliste qui connaît Valverde par coeur. Il est possible que les km accumulés lui aient donné une régularité lui permettant de limiter la casse à quelques secondes maintenant comme il l'a montré à la fin du Giro. Dans ces conditions, tout dépend des circonstances de course. Un coup du sort favorable et un podium peut se transformer en victoire. Des coups du sort défavorables, il en a eu pas mal, alors, la roue peut un jour tourner

http://deportes.elpais.com/deportes/2017/04/24/actualidad/1493058793_093885.html

djo 27/04/2017 02:21

il est capable cette année de gagner le tour, après le dauphiné on en saura plus, belle article clément

Frédéric 27/04/2017 14:11

On ne saura jamais puisque les plans de la Movistar vont comme prévu miser sur Quintana. A moins que j'ai manqué un épisode...

Otxoaj 27/04/2017 13:15

Peu probable à mon avis, sauf circonstances particulières, comme le tour 2014 par exemple, avec la sérénité qu'à Alejandro maintenant, je suis convaincu qu'il saurait en profiter.

Girsstar 27/04/2017 10:40

Non, je n'y crois pas. Au mieux, peut-être la Vuelta.
N'oublions pas que dans les longs cols qui culminent à plus de 2000 m Alejandro connaît quelques problèmes.
Cela n'enlève rien à ses brillantes prestations, notamment dans les courses à étapes d'une semaine où l'on a pu constater qu'il est capable de l'emporter.
Il peut encore gagner d'autres courses à étapes comme Tirreno Adriatico, Paris Nice, mais là où il exprime pleinement son potentiel, c'est dans les classiques à parcours sélectif comme le Tour de Lombardie qui pourrait et devrai enfin lui sourire sans oublier le Championnat du Monde qu'il mérite de gagner.

Archives