Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Dauphiné Libéré, nous voila !

Publié par Benoit Laurenti sur 2 Juin 2013, 09:00am

Dès aujourd'hui, vous pourrez suivre Alejandro Valverde sur les routes françaises du Dauphiné. Voici donc pour vous une présentation des forces en présences, des étapes, chances de victoires et des objectifs de la Bala !

Un plateau en préparation

Si d'excellents coureurs sont présents au départ de cette édition du Dauphiné, rares sont ceux qui y viennent avec l'objectif de ramener le maillot jaune. Beaucoup d'entre eux sont venus pour préparer le Tour. Revue d'effectif.

Fuglsang (Astana) / Ten Dam (Blanco) / Coppel-Taraamae-Navarro (Cofidis) / Nieve-Sanchez (Euskaltel) / Elissonde (FDJ) / Talansky (Garmin) / Cunego (Lampre) / Van Den Broeck-Vanendert (Lotto) / Froome-Porte (Sky) / Rolland-Voeckler (Europcar) / Contador-Rogers (Saxo) / De Gendt (Vacansoleil).

Les objectifs de la Bala

La montée en puissance avec le Tour en ligne de mire est clairement l'objectif numéro 1 de notre champion. Les 3 étapes accidentées lui donneront sûrement l'occasion de s'exprimer pour une victoire d'étape. Le classement général n'est pas un objectif majeur, bien qu'il ferait rentrer Alejandro dans un cercle très fermés de triples vainqueurs. Car oui, rares sont ceux qui ont dominé Juin et Juillet en France. Si Wiggins l'a fait, Valverde lui s'est brûlé les ailes en 2008... La place d'honneur suffira donc largement !

Le parcours

Punchy, nerveux, montagneux. Le Dauphiné est un concentré de Tour de France, une répétition générale qui emprunte même parfois les routes de Juillet. Au programme, plus de 1100 kilomètres de course répartis en 8 étapes, dont un contre-la-montre de 32 kms et trois étapes dites accidentées. Cependant, les étapes dîtes "en ligne" dans le descriptif restent tout aussi compliquées à gérer. La pointe de vitesse d'Alejandro pourrait lui permettre de jouer les premiers rôles assez souvent au sein d'un groupe réduit se jouant la victoire.

Champéry-Champéry (Diapo 1) :

Nerveuse c'est clairement le mot qui qualifie le mieux cette première étape. Avec seulement 112kms et l'arrivée au sommet d'un col de 3e catégorie, Valverde y a toutes ses chances. D'entrée de jeu.

Châtel-Oyonnax (Diapo 2) :

Plus longue, avec 191 kms, cette étape réserva à coup sûr son lot de surprises. Tout le monde peut s'y imposer. Baroudeur, grimpeur, descendeur chevronné, tous auront leur mot à dire. Le Col du Sentier, 2.7 kms à 7.6%, pourrait faire une véritable sélection. Il sera grimpé très vite, et avec son sommet situé seulement 11kms en amont de la ligne d'arrivée, tout est possible ! Un homme seul peut résister, tout comme un petit groupe de moins d'une dizaine d'unités peut se jouer la victoire. Si Valverde bascule au sommet dans le groupe leader, il y aura fort à parier qu'il montera sur la boîte à Oyonnax.

Ambérieu-Tarare (Diapo 3) :

On prend les mêmes, et on recommence. Le dernier col est une nouvelle fois situé à 10 kms de la ligne d'arrivée. Il est d'avantage roulant, et c'est vraisemblablement un groupe plus conséquent qui se disputera la gagne à Tarare. D'autant plus que l'étape est dans son ensemble assez plate et ne fait que 167kms !

Parc des Oiseaux, contre-la-montre (Diapo 4) :

Contre-la-montre plat comme la main. Pire encore que celui qui attendra les coureurs en Juillet au Mont St Michel. Oui, c'est possible. L'objectif est clair, c'est un test à la suite duquel Valverde saura où il en est vis à vis de ses concurrents directs. Il saura aussi s'il a progressé suite à ses récents tests en soufflerie !

Grésy-Valmorel (Diapo 5) :

Ce jour là, attendez vous à une course de côte. Une fois de plus, l'étape est assez courte, avec moins de 140 kms à parcourir. En chiffres, Valmorel c'est 1369m d'altitude,12kms à 7%. C'est vraiment là bas qu'il y aura de la bagarre. Premier test grandeur nature pour les leaders. Attention à ne pas tirer de conclusions hâtives à propos des performances de chacun pour autant !

La léchère-Grenoble (Diapo 6) :

L'étape qui devrait revenir à un sprinter, clairement. Certes quelques peu accidentée, elle ne possède pour autant pas de difficulté majeure dans son final et sa descente régulière en direction de l'arrivée pourrait bien être fatale à l'échappée matinale.

Le Pont-de-Claix - Superdévoluy (Diapo 7) :

Cette étape punchy peut être très intéressante sur un plan stratégique puisque l'Alpe d'Huez sera escaladé dans les 50 premiers kilomètres. Ensuite viendra la fameuse descente du Col de Sarenne qui fait tant jaser. Une bonne reconnaissance grandeur nature. La fin d'étape sera composée d'un col de première catégorie, d'une légère descente puis d'une seconde montée, plus courte, plus sèche, à l'image de la gargouille de Briançon par exemple. Ce "repetcho" est classé 3e catégorie. En fonction des formes de chacun, c'est ici qu'Alejandro pourrait tirer son épingle du jeu.

Sisteron-Risoul (Diapo 8) :

Le Dauphiné s'achèvera par une dernière étape de montagne arrivant à Risoul. La montée est classée 1ère catégorie, 13.9kms à 6.7%. Auparavant, les coureurs auront escaladé les pentes du col de Vars. Un peu plus roulant que les autres, le scénario peut varier en fonction du classement général. Il n'est pas exclu de voir un outsider s'y imposer sir le généra est trop décanté. A l'opposé, un classement sérré pourrait donner lieu à une belle bagarre !

En bref

Ce Dauphiné constitue la parfaite répétion du Tour. Valverde pourra parcourir quelques unes des routes de Juillet, comme l'Alpe et la descente du col de Sarenne. Il aura l'occasion de briller, notamment les 2 premiers jours et lors de la 7e étape ensuite. S'il ne faudra pas tirer de conclusions, positives ou négatives, on aura tout de même de bonnes indications sur le potentiel de la Bala !

Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !
Dauphiné Libéré, nous voila !

Commenter cet article

Joel 02/06/2013 15:29

Le Canadien David Veilleux, seul rescapé de l'échappée du jour, emporte cette première étape avec un peu moins de 2' d'avance. Alejandro termine 8e dans les premiers rangs du peloton où Porte (4e) et Froome (5e) n'ont pas laissé leur place.
On a vu la quasi toute l'équipe Movistar travailler en tête du peloton pour réduire l'écart.
Bonne remise en route donc.

Tom 02/06/2013 13:44

Il va falloir qu'un jour France TV arrêté d appeller Valverde, Alessandro. Qu'a la limite tu ne le prononce pas a l espagnol OK, mais je ne sais pas ou ils ont vu que les j se prononce comme des s ^^

Bastia 02/06/2013 11:03

Venga Valverde !

Archives