Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Mondial, J-8

Publié par Benoit Laurenti sur 20 Septembre 2014, 12:55pm

Le mondial approche à grand pas et il est l'heure pour nous de voir quelle sont les possibilités de Valverde à Ponferrada.

Dans l'équipe, il sera accompagné de 4 autres Movistar mais aussi de Luis Leon Sanchez qui est un bon ami. Dans des déclarations récentes j'ai pu entendre Javier Minguez tempérer le leadership de Valverde en annonçant que Purito aura aussi un rôle à jouer.

Notons aussi l'absence du capitaine de route Pablo Lastras qui était très bon depuis un mois et qui aurait pu être un atout dans la partie "invisible" de la course.

Reste à gérer le scénario et faire en sorte de ne pas être piègé comme lors du sacre de Ballan. Venga !

Commenter cet article

Bernard 23/09/2014 13:36

Il est pas content Samuel Sanchez sur cyclism actu et il a raison. Il aurait bien pu prendre les deux Sanchez, le sélectionneur espagnol

Après avoir montré qu'il était en jambes en cette fin de saison, "Samu" déclare : "J'ai bien fini la Vuelta. Si je n'étais pas en forme, je comprendrais de ne pas être aux Mondiaux. Mais là, laisser un coureur avec de si bonnes jambes à la maison, c'est du gâchis ! Ils se privent d'un coureur en forme".

Cunego 23/09/2014 14:07

Oui, il aurait été bien plus utile que Rodriguez par exemple!

Cunego 22/09/2014 21:25

J.Izaguirre déclare que "c'est une course pour Valverde" à propos du mondial:

http://www.cyclismactu.fr/news-mondiaux-j-izagirre-une-course-pour-valverde-44749.html

Joel 22/09/2014 15:46

Nous avons déjà beaucoup parlé de la cohésion de l’équipe espagnole et du danger représenté par Purito : les souvenirs de Florence sont encore vivaces et il y a gros à parier que le Catalan ne fera pas grand-chose pour aider Alejandro qu’il considère comme le responsable de sa défaite il y a tout juste un an... Hier, Rodriguez a mouillé le maillot au GP de Prato (12e) et en compagnie de son équipier Moreno (5e) et des coureurs russes de l’équipe Katusha, il a accompli un extra après l’arrivée pour couvrir 264 kms dans la journée ! Autant dire qu’il n’arrivera pas sans ambition !

Pour autant, la situation de l’équipe espagnole est-elle différente des autres grandes équipes qui vont s’affronter à Ponferrada ? Le système de la sélection nationale fait que, pour une journée seulement dans le calandrier de la saison, des coureurs habituellement adversaires se retrouvent porteurs du même maillot, sans pour autant qu’ils oublient (du moins on peut le penser) ce qui les oppose la veille de la course et qui les opposera le lendemain ! Et de ce point de vue, toutes les équipes sont logées peu ou prou à la même enseigne !

Gilbert, ancien champion du monde, et qui rêve de le revenir, se mettra-t-il au service de Van Avermaert, en état de grâce ces derniers jours, et Bakelants, très incisif, pourra-t-il s’empêcher de saisir sa chance, comme un Boonen, d’ailleurs qui veut encore y croire ? Certes Gilbert et Van Avermaert sont équipiers tout au long de l’année (BMC) et Bakelants/Boonen le sont aussi (OPQS), mais la victoire hier des BMC contre les OPQS dans le championnat du clm par équipes n’est pas forcément faite pour ajouter du lien dans l’équipe de Belgique !

Chez les Italiens, Nibali et Aru peuvent s’estimer les favoris logiques de la « squadra » (tous deux de l’équipe Astana, mais le plus jeune, qui sort d’une excellente Vuelta, se sacrifiera-t-il pour le vainqueur du Tour, visiblement à cours de compétition ?)... et Colbrelli qui a des ailes depuis quelques jours ne peut-il pas être la meilleure chance italienne : en tous les cas, hier à Prato, c’est lui qui a encore gagné, et avec le maillot de la sélection nationale sur les épaules !

Les Français seront-ils plus unis ? Bardet, Barguil, Chavanel n’auront-ils d'autre ambition que d’amener Bouhanni dans un fauteuil pour un sprint éventuel, et si ce n’est le cas, qui consentira à s’effacer derrière un rival national au nom...des couleurs nationales ?

Quant aux Australiens, ils comptent Gerrans, grandissime favori, dans ses rangs... mais est-on sûr que Matthews n’estime pas être la bonne carte à jouer ? (et pourtant ces deux là courent ensemble tout au long de l’année !)

Bref on pourrait continuer à s’interroger sur la cohérence réelle de toutes les équipes, jusqu’à celle d’Allemagne, dans laquelle il est difficile d’imaginer que Greipel (Lotto) s’efface dans un sprint final au profit de Degenkolb (Giant) et vice versa !

Somme toute, la situation d’Alejandro, accompagné par quatre fidèles Movistar (plus son pote Luis Leon) me semble assez favorable en comparaison à beaucoup d’autres. Et en fin de compte, le vainqueur sera celui qui aura encore des forces après 250 kms et 28 côtes dans les jambes! Même si on n’est pas en haute montagne, cela finit par user...Et tous ceux qui rêvent du maillot irisé à J-7 ne seront pas forcément présents aux avant-postes dans les derniers kilomètres.

Joel 22/09/2014 16:46

Pluie ce matin sur le circuit du clm (femmes).

S'il y avait de la pluie dimanche, la course en serait changée...

Joel 22/09/2014 15:53

Ps : Dowsett a resigné pour 3 ans : tant mieux, c'est un coureur utile ; Kreuziger blanchi par le Comité olympique tchèque : l'UCI a un mois pour faire appel : on verra s'il y met le même acharnement qu'à l'égard d'autres...

Joel 22/09/2014 09:26

Herrada et Izagirre annoncent un parcours plus difficile qu'on ne le croit :

http://www.biciciclismo.com/cas/site/noticias-ficha.asp?id=75305

Bernard 22/09/2014 12:48

Par rapport au championnat d'Espagne, trois tours en plus soit plus de 50 km et une heure et demi de course supplémentaire

bernard 22/09/2014 00:18

Pour Cunego, le tour de lombardie et le tour de pékin sont tous deux de cat 3 et rapportent 100 points au vainqueur mais le tour de Pékin rapporte aussi des points pour les étapes (6 au vainqueur). Tout cela peut suffire à Contador
A noter que les deux classiques gagnées par Contador étaient de cat 3 avec des points aux étapes alors que les deux de Valverde (flèche wallonne et San sebastian) étaient de cat 4, et sans étapes naturellement. De plus, il a un peu folâtré hors du circuit world tour, même s'il l'a fait avec brio (Roma maxima par exemple), avec ce petit regret de la route du Sud à la place du tour de Suisse cependant.
Ca va être serré car le milliardaire de Contador risque bien, si nécessaire, d'envoyer son poulain faire du vélo sur la grande muraille pour le rentabiliser. Pendant ce temps-là Valverde risque de changer les couches.... (heureux homme). Pour bien faire, il aurait du gagner une ou deux étapes de la vuelta en plus ou faire second.
Bon, ce ne sont que des chiffres et Alejandro n'est pas très calculateur semble t il. On l'apprécie aussi pour cela;

Cunego 22/09/2014 13:00

Mercii :)

François 21/09/2014 23:50

Le fait d'être à domicile peut en effet aider à se transcender (et pas que Valverde, le reste de l'équipe d'Espagne aussi)
La descente peut aussi jouer un rôle important, en fonction des circonstances de course. Mais attention, ceux qui sont cités comme favoris sont aussi de très bon descendeurs (Gerrans je ne sais pas, mais par exemple Sagan et surtout Cancellara sont d'excellents descendeurs, on ne les sème pas facilement)

En ce qui concerne le Tour de Lombardie, je pense qu'il a de bonnes chances de le gagner (et le Pro Tour aussi, normalement il est meilleur que Contador sur cette course, et il sera en forme). ¨Par contre, le parcours a changé, je crois que Joël l'avait évoqué, ce serait intéressant de voir s'il lui convient

Cunego 21/09/2014 22:57

Vous avez tous très bien résumés la situation! Une petite question hors-contexte: la Lombardie rapporte-t-elle plus de points UCI que le tour de pékin?

Bernard 21/09/2014 21:31

Purito revanchard que l'on craint tous, mais Valverde est prévenu. Il le neutralisera. Par contre Contador aurait été correct, mais il se garde pour le tour de lombardie ou de Pékin. le classement WT, il en a fait un objectif visiblement au contraire d'Alejandro.

Qui peut expliquer la bizarrerie de l'UCI sur les points issus du clm par équipe? Je croyais que le classement par équipe ou par pays était la somme des 5 meilleurs de chaque pays ou équipe; c'est écrit dans les règlements. Comment on peut intégrer pratiquement des points venant d'un cdm par équipe?
Par ailleurs plus que d'accord avec loïc sur un point qui peut être déterminant: une foule, un peuple le porteront. Cela peut faire l'effet inverse du tour de France et lui donner le punch des grands jours

loic 21/09/2014 19:20

Salut!
D'accord avec mendoza sur le fait que rodriguez n'est pas un potentiel vainqueur sur ce type de parcours et sa forme vieillissante, mais qu'il peut pourrir les ambitions d'alejandro.
Tout le monde résume bien les contours de ce championnat et on attend cela avec encore, tout du moins, l'espoir d'une consécration ou d'un podium. Il est vrai que gagner n'est pas du tout cuit avec tout ce que les courses d'un jour exigent, mais se situant á domicile et avec la grinta que valverde possèdera, il est forçement de bon ton de penser au meilleur pour notre alejandro lors de ses championnats.
Bien sûr, il y aura du monde dans les startings blocks pour porter ce maillot arc en ciel après l'arrivée, et pas forcément ceux qu'on attend,
mais on peut être certain que notre champion espagnol nous fera vibrer jusqu'au bout et ainsi vivre comme d'habitude une course remplie d'émotion à ses côtés.
Tout un peuple portera, je suis súr, alejandro, et il est plus redoutable encore lorsqu'il évolue a domicile.
Conclusion: course ouverte mais il faudra être sacrément balèze pour priver alejandro d'une course qu'il espère inscrire a son palmarès, qui plus est a "la casa".

Joel 21/09/2014 18:20

Rodriguez vient de terminer 12e à Prato! (GP remporté par Colbrelli qui semble aussi à l'aise cette semaine que Van Avermaert en Belgique...mais qui n'ira pas à Ponferrada, je crois). Abandon de Nibali : le vainqueur du Tour ne devrait pas être inquiétant dimanche prochain...

mayo08 21/09/2014 19:02

Je me méfie de nibali,qui avant le tour de france,au dauphiné,n'avait pas l'air trés fringant et on connait la suite.il y a surement d'autres coureurs qui cachent bien leur jeu(je pense a sagan et gilbert).Pour ce qui est de l'uci et du classement WT,je ne comprend pas qu'il prenne en compte le classement du clm par équipes au championnat du monde et qu'il ne prenne pas en compte le classement individuel.

Juan Mendoza 21/09/2014 18:03

Perso, je pense que le seul qui peux "faire perdre" Alejandro est Purito.
Je ne dis pas que Purito peut gagner ( il n'a à mon avis AUCUNE chance) mais il sera là UNIQUEMENT pour faire perdre Alejandro. Triste mais quand on pense à toutes les victoires ratées à cause de leurs disputes dignes d'une cours de récréation de CM2. Je devrais inclure Contador dans cette triste constatation mais lui, au moins, ne sera pas dans les pattes

Joel 21/09/2014 16:26

Les Movistar 4e au premier pointage à 25" des BMC (BMC, OPQS et Sky dans un mouchoir)

Joel 21/09/2014 17:42

Movistar toujours en tête du WT après ce championnat (qui est comptabilisé, mais pas le champ. individuel). Restent la Lombardie et Pékin pour que Movistar conserve son titre.

Joel 21/09/2014 17:00

BMC championne du monde devant Orica et Omega Ph. Quick Step. Movistar 6e

Joel 21/09/2014 16:52

Le titre est très disputé : BMC en tête au 3e pointage, Movistar 6e à 40"

Joel 21/09/2014 16:36

2e intermédiaire : 1. OPQS ; 2. Sky à 7" 3; 3.BMC à 8"; 4. Orica à 18"; 5. Movistar à 35"

Joel 21/09/2014 11:57

A lire l'opinion de Jose Luis Lopez Cerron, le président de la fédération espagnole : il croit dans les chances d'Alejandro sur un circuit qui lui convient bien (et attire aussi l'attention sur la descente très technique de la fin, surtout s'il pleut...et si ce championnat se jouait dans la descente finale et non dans la montée? )

http://deportes.elpais.com/deportes/2014/09/17/actualidad/1410949815_304673.html

Benoit Laurenti 21/09/2014 20:06

Non non Cerron se fait des idées concernant la descente. Voie large, pas technique du tout et un seul virage dangereux... Vraiment pas compliqué

Bernard 21/09/2014 15:08

quand j'ai lu Joël et j'ai vu la descente avec un maximum de pente à 16%, je me suis dit que cela augmentait les risques, et pouvait aider Alejandro. Cette descente était-elle dans le parcours de championnat d'Espagne? Si oui, Alejandro et ses copains de Movistar doivent la connaître par cœur. On se dit qu' Alejandro peut refaire coup de San Sébastian, passer en tête en haut, partir dans la descente et tenir.

Clément 21/09/2014 12:29

Très intéressant cette idée sur la descente, je n'y avais pas du tout pensé perso, mais c'est clair que ça peut être un atout pour Valverde ! Il nous l'a montré pas plus tard que sur la dernière San Sebastian.

le comte 21/09/2014 11:30

Si Clément peut nous écrire un petit article digne de ce nom ce serait cool !

Clément 21/09/2014 12:28

J'avoue qu'après les excellents commentaires de Joel où tout est très bien analysé, je ne vois pas bien quoi rajouter :) Mais j'ai quand même une idée d'article, je mettrai ça en ligne d'ici quelques jours !

Joel 21/09/2014 11:04

Déclarations d'Alejandro il y a trois mois à l'issue du championnat d'Espagne (sur le même circuit) :

“Creo que he atacado en el sitio adecuado. La vuelta anterior he arrancado más abajo para probar y me he dado cuenta de que el mejor sitio para intentarlo es 50 o 100 metros antes de coronar”, dijo el murciano. “Es un recorrido en el que no puedes salir de los treinta primeros del pelotón porque salvo la primera subida todo lo demás se hace en fila de a uno: es muy rápido, peligroso… Vemos siempre que la dureza de los Mundiales es a partir de los 200 kilómetros y hoy con menos ya se ha hecho exigente, o sea que en septiembre lo será todavía más. Y no quiero pensar si llueve…”

Parcours rapide, exigeant, dangereux...

Bernard 20/09/2014 19:34

Joël ayant tout bien dit sur ce futur cdm qui fiche toujours un peu les boules (imprévisible, haute tension comme l'an dernier quand Purito repart seul alors que l'on voyait Valverde gagner aisément le sprint des 4), j'ai jeté un coup d'oeil sur le classement all time de Procvcling stats qui devrait voir Valverde et aussi Contador faire un bon, Pas à jour encore, mais il est intéressant de voir que ce sont les deux coureurs largement en tête du classement 2014 du "most efficient", reflet du nombre de points obtenus par rapport au maximum de points possibles dans les courses auxquelles ils ont participé. Ces deux-là ne roulent pas pour la gallerie.et ils auront bien dominé la saison, qui aura été aussi bonne pour Quintana et Nibali , un relatif échec pour Froome et surtout pour Rodriguez, forcément revanchard. Valverde ne peut donc compter sur lui, mais au moins cela doit être bien clair dans sa tête

Clément 20/09/2014 19:28

En effet Joel la fraîcheur à la fin de la course sera l'élément majeur à prendre en compte. C'est pour cela que je ne crois pas beaucoup à l'hypothèse d'une victoire d'un coureur comme Matthews : pour moi il n'a pas la caisse nécessaire. Peu de coureurs l'ont, tout compte fait. C'est un circuit qui est très usant, et ne resteront que les meilleurs à la fin. Il y a des coureurs qui sur le papier auraient de très belles chances mais qui n'ont rien prouvé niveau forme depuis quelques temps : Sagan (http://velonews.competitor.com/2014/09/news/sagan-abandons-vuelta-raising-doubts-worlds_344276), Kristoff, Degenkolb (http://ciclismo.as.com/ciclismo/2014/09/17/mas_ciclismo/1410966560_206972.html), Gilbert sont de ceux là. Peut-être qu'ils ont bien caché leur jeu. On verra. Mais ce qui est sûr c'est qu'ils présentent moins de garanties que Gerrans, Van Avermaet, Valverde, Gallopin, qui ont tous montré récemment leur bonne forme. Et Cancellara sera là pour la gagne, on peut en être sûr.

Supermamy 20/09/2014 17:43

Rarement il y aura eu autant de coureurs proposes dans les pronostics pour le CHM, peut être est ce mieux ainsi pour Valverde, quoique par le simple fait que cela se passe en Espagne , il aura quand même "la pancarte". Sinon hors sujet: c'est BeIN sport qui diffuse l'intégralité des épreuves de Ponferrada pas Eurosport alors il faudra supporter les commentaires de FR 2 car je pense qu'il vont quand même diffuser la course élite hommes.

Joel 20/09/2014 16:46

Les 6 coureurs retenus parmi les 7 présélectionnés pour le clm par équipes :

Imanol Erviti, Jesús Herrada, Ion Izagirre, Andrey Amador, Adriano Malori, Jasha Sütterlin et Alex Dowsett.

Jesus Herrada en fin de compte n'a pas été retenu.

Une équipe qui a belle allure!

Joel 20/09/2014 19:26

Ce championnat a lieu demain après-midi et parmi les engagés, on relève les noms de Sagan, Talansky, Cancellara, Van Garderen, Roche, Boonen, Kwiatkowski, T. Martin...autant de coureurs qui n'ont pas craint d'hypothéquer leurs chances dans le championnat sur route en participant à une compétition éprouvante!

Joel 20/09/2014 16:48

...ôter Herrada naturellement de la liste. Les 6 sont : Imanol Erviti, Ion Izagirre, Andrey Amador, Adriano Malori, Jasha Sütterlin et Alex Dowsett.

Joel 20/09/2014 15:41

On se pose beaucoup de questions sur la difficulté réelle du parcours de Ponferrada et on a à peu près tout dit et le contraire de tout sur ce sujet. Voir notamment aujourd’hui :

http://www.velochrono.fr/actu/2014/ponferrada-quas-tu-dans-le-ventre/

Quelques remarques :

1) Ce parcours n’est pas du tout inédit : c’est tout simplement celui qui a été emprunté par le championnat d’Espagne 2014 le 29 juin dernier, championnat dominé par Alejandro -qui a offert la victoire à un équipier après s’être dégagé dans la dernière montée-. Trois mois plus tard il revient donc sur un terrain de lui parfaitement connu.

2) Ce parcours est sans doute moins accidenté (et un peu moins long) que celui de Florence en 2013 : l’an dernier les coureurs devaient franchir une côte longue d’un tout petit peu plus de quatre kilomètres, avec une pente moyenne à 6 %, puis un vrai mur, très court, mais très pentu à 5 kms de l’arrivée. Cette année il ya aura deux côtes également à grimper : une première de 3 kms environ qui conduit à la retenue d’eau du barrage de Barcena (6% en moyenne), une seconde de 2 kms avec un passage à 11%. Le sommet de cette côte se situe à 4 500 mètres de l’arrivée (dont une descente rapide avec un maximum de pente à 16%).

Pour apprécier complètement la différence des deux circuits, il faut tenir compte du fait qu’à Florence, les coureurs empruntaient un parcours d’un peu plus de 100 kms avant d’entrer sur le circuit proprement dit (10 tours de 16 kms). Cette année le championnat se déroule entièrement sur le circuit : 14 tours de 18,2 kms, ce qui fait 28 côtes au lieu de 20 en 2013 !

3) Le championnat du monde présente plusieurs spécificités :

-Une distance de 250 kms qui fait que la fraîcheur en fin de course se révèle toujours être le critère déterminant (plus que la rapidité intrinsèque d’un sprinter par exemple...)

-Une course qui se déroule par équipes nationales, de taille très différente, ce qui joue au détriment de Kristoff par exemple, et même Sagan (...mais on ne peut pas totalement exclure que des réflexes, ou des alliances réintroduisent les liens habituels des équipes de marques !)

4) Il y a plusieurs scenarios possibles ; en voici quelques-uns :

-les grosses équipes ayant un sprinter en leur sein annihilent toutes les tentatives et un peloton d’une quarantaine d’unités se dispute le titre : Gerrans est le grandissime favori dans ce cas de figure ;

-les grosses équipes se neutralisent et laissent s’échapper un outsider type Van Avermaert qui finit seul ;

-la course est rendue suffisamment difficile pour que l’élimination se fasse comme l’an dernier jusqu’aux trois ou quatre meilleurs qui se disputent le sprint final.

Alejandro a des chances de gagner ... dans tous les cas de figure, mais je préfèrerais le voir arriver avec le moins d'adversaires possible, même s’il ne craint pas grand monde dans un sprint (il a épinglé Gerrans à son tableau de chasse deux fois de suite début 2012)!

Ps : Richmond en 2015 proposera un circuit qui présente 3 côtes dont 2 pavées dans les derniers kms. Ce ne sera donc pas exactement pour les sprinters !

Joel 20/09/2014 16:37

Nouvelle victoire de Van Avermaert, au GP Impanis cette fois! Un gros client pour Ponferrada...

Eddy 20/09/2014 14:26

Merci Benoît pour cette nouvelle page.
En effet le mondial arrive et cette année c'est en Espagne que cela se passe. Vraisemblablement la dernière chance pour Alejandro de revêtir le maillot arc en ciel car vu le profil du parcours donné pour l'an prochain sur le site officiel du mondial 2015 à Richmond aux USA, ça devrait être pour un sprinteur.
Cette année, malgré ce qui a été dit comme quoi le parcours n'est pas très difficile, il y a quand-même des bosses et c'est un homme fort qui devrait être sacré.
Voici pour moi les principaux adversaires d'Alejandro par ordre d'importance : Gerrans, Kwiatowski, (avec Valverde c'est le podium du dernier Liège), Cancellara, Sagan, Van avermat, Dan Martin, Jelle Vanandert, Gilbert, Nibali... Et il y en a encore d'autres !

Archives