Venga Valverde

Le blog des supporters de la Balaverde


Saison 2012, Bilan.

Publié par Benoit Laurenti sur 9 Décembre 2012, 20:02pm

Catégories : #bilan

Si, sur ce qui est désormais à considérer comme l'ancien blog, nous avions fait le résumé de la saison 2012 d'Alejandro, nous n'en avions cependant pas tiré de bilan. Points positif, points négatifs, voici le bilan de la saison 2012 d'Alejandro Valverde.

Points positifs :

  • Alejandro Valverde n'a pas perdu son niveau. Car oui, comme tout retour, la première question qui vient à l'esprit du coureur et du fan, c'est de savoir si le niveau qu'il avait avant la pause serait le même qu'au retour. S'il nous a rassuré d'entrée sur son explosivité en remportant une magnifique victoire à Willunga, il a tardé à montrer qu'il pouvait toujours être au top en haute montagne. Quelques signes nous le laissaient penser (Paris-Nice satisfaisant, travail intéressant au Tour de Suisse, victoire à Peyragudes), mais c'est finalement sur la Vuelta qu'il a montré toute l'étendue de son talent. Et c'est temps mieux.

  • Valverde, il encaisse ! S'il y a bien une chose qu'il faut retenir, c'est la capacité qu'a Alejandro à faire de longue saisons. S'il encaisse sur le plan physique, il encaisse aussi sur le plan mental. Il a certes pleuré comme un enfant à Willunga et Peyragudes, mais il a surtout su se ressaisir rapidement malgré les hauts et les bas, avec ses chutes et ses victoires.

  • Valverde a toujours faim. Il vise de grands objectifs pour 2013, le podium du Tour dans un coin de la tête. Il estime aussi être capable de tenir 5 saisons à ce niveau. N'est-ce pas génial ?

  • Valverde est un attaquant. S'il était plus contreur qu'attaquant de la première heure (et c'est bien normal lorsqu'on a la capacité de régler tout son monde au sprint), cette saison nous l'avons vu changé. Sa première partie de saison semblait prendre la même tournure, mais les évènements du Tour l'ont obligé à se découvrir baroudeur, et sur la Vuelta on l'a vu secouer le cocotier, tenter à plus de 5 kilomètres de la ligne, quitte à faire l'élastique après.

Points négatifs :

Négatifs, toutes proportions gardée. Négatifs, non pas qu'il aient déteint sur l'image de Valverde, mais plutôt que nous aurions aimé ne pas les voir, ou les voir se passer autrement.

  • Les ardennaises fantômes. S'il y a bien un moment qui nous a déçu, c'est la période des classiques. Et pour cause. On attendait tellement du champion, qui a montré de très belles choses juste avant, que ce retour à la réalité aura été très difficile. On le sentait venir, mais lorsque la réalité se présente enfin, elle fait toujours plus mal. C'est triste, mais cela fait partie du jeu. Disons que le reste de sa saison, ainsi que ses explications après coup, nous permettront de mieux comprendre ce passage à vide.

  • La guigne du Tour. Point négatif par excellence, et pourtant, Valverde n'y est pour rien. Une suite logique dans la malchance, qui a poursuivi Alejandro pendant une grande partie du Tour. Un tout droit, une cassure, deux chutes, 4 points de suture, c'est ainsi. Si la malchance est un point négatif, ce qu'elle a généré en est un autre. Des espoirs de Tour ruinés, une forme gaspillée. N'oublions pas tout de même que c'est cette malchance qui va décider Alejandro à faire la Vuelta avec le succès que l'on connait. D'ailleurs, cette guigne du Tour, nous avons cru un moment qu'elle se poursuivrait lorsqu'on a vu le triste coup de trafalgar de la Sky à Valdezcaray. Il n'en sera rien.

  • Le maillot irisé, à deux marches près. Comme souvent, Alejandro a réalisé une très bonne performance au Mondial. Si seulement il s'était bien placé au bas du Cauberg, on aurait pu le voir, enfin, maillot arc-en-ciel sur le dos. Maigre consolation, il détient désormais le record du nombre de podiums.

Bref, une saison forte en sensation, au cours de laquelle il nous aura fait vibrer bien comme il fait, au cours de laquelle nous avons partagé ses joies, ses tristesses, ses victoires, ses défaites. Une chose est sûre, il faudra compter sur lui en 2013, avec un niveau et des résultats peut être supérieurs à 2012, qui sait !

Venga ;)

Venga ;)

Commenter cet article

Archives